PYT Audio acoustique en pratique

0
911
Pyt Audio Inovaudio
installation PYT Audio dans un contexte de cinéma maison.

Qui n’a pas réalisé de traitement acoustique dans un contexte hi-fi ou cinéma maison, ne peut se prévaloir de profiter de toutes les avancées technologiques, en particulier les résolutions de plus en plus élevées des fichiers audio et autres bandes sonores de films ou spectacle de musique.

L’acoustique est à la musique, ce que le sel est à la nourriture.

Puisque les présentations sont faites avec le manufacturier français PYT Audio, passons maintenant aux écoutes d’évaluations.

PYT Audio acoustique dans la pratique

J’ai reçu des panneaux SMAD référence exclusif édition, étant des panneaux absorbants.

Les différents modes d’installation.

C’est dans notre contexte de salon familial à vocation multimédia, que nous avons exploré toutes les facettes et possibilités des panneaux PYT Audio.

Dans l’auditorium Hi-Fi l’apport des 5 panneaux installés au plafond est esthétique et joue son rôle d’absorbant aux premières réflexions.

Kinki Studio PYT Audio Magazine Audio
Auditorium de magazine-audio

La pièce multimédia mesure 2,45 m sous plafond, 3,52m de large, 5,50 mètres de long. Soit une superficie de 19,36 m2, avec une large ouverture sur un côté donnant sur une salle à manger.

Pyt Audio Magazine Audio

Comme je suis du genre à valoriser les combinaisons gagnantes, j’ai volontairement laissé en place les différents diffuseurs pour me concentrer sur la vocation première de ce type de panneaux, à savoir: absorber.
Chose que je n’avais pas fait.

Les possibilités d’installation de ce type de panneaux absorbeur sont multiples: épingle au mur, Velcro et platine en acrylique pour un usage au plafond.

Ceci dit, gardez bien à l’esprit que les panneaux SMAD ont une épaisseur de 17mm et mesure 40x40cm, pour un poids de 325 gr.

Composé de multi-couches, de densité variable optimisé par une structure interne alvéolée.

Pyt Audio Magazine Audio 9

Le panneau SMAD n’est donc pas qu’un « simple » panneau absorbeur, c’est un peu plus que ça puisqu’il va réagir aux vibrations sonores, mieux que n’importe quel autre matériaux de base sans alvéoles internes.

De ces solutions j’en ai conservé deux et créée une troisième, à savoir un montage dans un cadre en bois de 7cm d’épaisseur, pour un usage mural. L’ensemble mesure 2 mètres de haut x 40 cm de large, plus le cadrage.

Ce n’est pas ce qui a significativement amélioré le son, mais cela a été toutefois bénéfique avant même que je me sois occupé du traitement au plafond, beaucoup mieux en tout cas que le placement directement au mur.

Le panneau SMAD n’a que 17mm d’épaisseur, il faudrait en disposer une quantité phénoménale pour absorber tout un mur. La solution du montage en relief sur cadre en bois s’est légitimement imposé de lui même.
Ceci permet également de les utiliser en configuration de 5 modules SMAD pour être positionnés dans les coins, en mode bass corner.

Comme je le dis souvent, pour bien faire il faut alterner divers matériaux, de nature et densité différentes, puis de favoriser le relief afin de diffracter l’onde sonore et absorber le résiduel des échos flottants (entre le sol et le plafond) et autres ondes stationnaires (le long des murs et dans les coins essentiellement).

Pyt Audio Magazine Audio 3

Après avoir essayé diverses solutions, j’en suis venu à mettre toute mon énergie sur le traitement du plafond, en créant ainsi un relief absorbant.

Le système qui permet l’ancrage au plafond est composé d’une platine en acrylique transparent, dans lequel vient s’enficher un fil de nylon retenu par 4 épingles équipés d’un chat de couture. le vissage se fait au centre de la platine acrylique.

Le principe peut paraître compliqué, mais au bout de 2 ou 3 montages on fini par avoir assez de dextérité, à la finale, c’est très pertinent.

Nous y sommes allés progressivement avec 4 modules suspendus pour commencer, pour finir par comprendre que dans notre contexte, il fallait au moins 9 panneaux suspendus, à 14,5cm de distance du plafond.

Pyt Audio Magazine Audio 2

J’ai pris la liberté d’ajouter 3 panneaux proche de l’écran accroché par des Velcros, mais il en aurait fallu 4 supplémentaires pour véritablement faire une amélioration autant sur l’image (apport de noir) que sur le son, en travaillant les premières réflexions de la voix centrale.

Mais déjà là, le résultat est bluffant.

PYT Audio SMAD référence

Premier constat, la cohérence des timbres, une meilleure intégration de tous les registres, une présence palpable de la voix centrale qui gagne incontestablement le plus dans cette optimisation, les surrounds procurent une ambiance et des effets que nous n’avions pas avant et pour conclure, en 5.1 nous sommes littéralement dans une bulle sonore, c’est une sensation très agréable, sans effet ping-pong, ni coloration d’aucune sorte, le peu qui subsistait avant l’arrivée des panneaux SMAD s’en est allé.

Le principal atout du traitement du plafond est d’une part de créer assez de relief pour briser les échos flottants afin de rendre les dialogues plus naturels et intelligibles, même à fort volume.

Curieusement le grave et sous grave sont mieux intégrés, ce qui s’explique par une meilleure mise en phase du reste du spectre sonore qui vient naturellement nous envelopper, au lieu de se perdre en parti en écho flottant entre le sol et le plafond.

Le relief a toujours été la clé d’un bon traitement acoustique, que ce soit en stéréo ou multicanaux.

La  vocation cinéma maison a dicté le choix en question, absorber oui, mais un peu … avec discernement, car trop c’est comme pas assez.

J’aurais tout aussi bien tapissé les murs et plafond de dalles absorbantes, mais le résultat aurait été très différent, on aurait aussi perdu de la vie, ce que je ne voulais pas.
Le but est de seulement briser les échos flottants et non de rendre la pièce morte.

Comme vous pouvez le voir sur les images du salon, j’ai espacé les modules du plafond, assez pour leur laisser quelques vides d’air salutaires. le son peut donc emprunter le chemin naturel, sans contraintes, ce qui profite à la dynamique.

Pyt Audio Magazine Audio 3 2

Le système qui nous a servi est composé des éléments suivant:

  • Projecteur vidéo Sony VPL-HW40ES,
  • Ecran électrique transonore EluneVision AudioWeave Studio 4K de 112po soit 2,84m de diagonale version 4K transonore, modèle de 2015,
  • Voie centrale MK Sound modèle S300 THX,
  • N.A.S Qnap TS-421 avec 4 disques dur d’une capacité de 4 To chaque, pour un total de 16 To,
  • Lecteur universel Cambridge 752BD,
  • Amplificateur Linn LK85 largement modifié, dans un châssis aluminium/titane,
  • Receiver Yamaha RX-V 1065
  • Subwoofer SVS SB13 Ultra, modifié par mes soins avec une plaque d’acier de 30kg sur le dessus et montage à 4 pointes + 4 contre-pointes, inovaudio®, made in Canada.
  • Enceintes acoustiques surround Gemme Audio G3,
  • Câble AC power de la source et de l’amplificateur : Modèle de Référence spécifique inovaudio pour le magazine, (made in Canada), connecteurs FI-50 Furutech Rhodium,
  • Câbles de haut-parleurs, Modèles de Référence spécifiques pour le magazine (made in Canada), banana plugs Furutech Rhodium,
  • Traitement acoustique diffuseur 2D mk 3 + diffracteur mural Pearl Rain inovaudio®(made in/fait au Canada)
  • Meuble tripode de la série “Studio” inovaudio® (made in/fait au Canada).

    L’avis de Madame.

Surprenant est le premier mot qui me soit venu en tête, puis agréable du fait d’un touché velouté avec la possibilité de “peigner” le sens des fibres avec une micro-fibre ou un pinceau large.
Le fait d’avoir installé les modules au plafond a eu sur moi un double effet, le visuel original et le son.
Je trouve les SMAD jolis et ça agrémente le salon d’une façon peu banale; j’aime sortir des sentiers battus, au moins on est chez nous avec notre personnalité.

Nous sommes cinéphiles et regardons au moins un film par jour et le double en fin de semaine, autant dire que je connais mon salon par cœur et après l’installation de l’ensemble des panneaux PYT Audio j’ai pu immédiatement constater une amélioration sur les dialogues qui sont plus naturels, les voix arrières plus présentes qu’à l’habitude et un impact plus fort venant du subwoofer.

On est mieux qu’au cinéma de quartier, avec une sonorité enveloppante, une sorte de bulle sonore réaliste. Une expérience immersive extrêmement plaisante.

Conclusion

Après avoir substitué les deux diffracteurs muraux Pearl Rain positionnés initialement contre le mur de droite par les deux modules sur cadre en bois équipés de 5 panneaux SMAD PYT Audio, puis installé 9 autres panneaux SMAD Référence au plafond, c’est dans cette circonstance que l’acoustique de la pièce s’est nettement améliorée.

Inovaudio Room Acoustics Pyt Audio

Je ne saurais trop vous conseiller l’utilisation au plafond, car c’est elle qui nous a procuré les meilleurs résultats.

Pari gagné pour les concepteurs de PYT Audio qui ont su développer un produit efficace, dont l’aspect suédine de toute beauté saura se marier avec n’importe quel intérieur, contemporain ou ancien, du fait de son choix de coloris.

Immersion sonore garantie, vous allez redécouvrir votre système.

La structure multicouches alvéolaire du panneau Référence SMAD n’est certainement pas étrangère aux bons résultats que nous avons obtenu au niveau de l‘intégration des basses fréquences et de l’effet enveloppant genre bulle sonore lorsque la bande son multi-canaux le permet.

Pyt Audio Magazine Audio 2

C’est une expérience très intéressante, qui je suis sûr fera école, PYT Audio est parvenu à me convaincre de la pertinence d’absorber en autant de le faire avec discernement, le relief étant encore essentiel à une bonne acoustique.

Page web du manufacturier: https://www.pytaudio.com

Pyt Audio Thibault

 

 

 

 


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2019, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here