Diffusion acoustique 2D

0
1575
diffusion acoustique
projet acoustique au Québec, sur la base de diffusion

English version is available below this article, thank you for your attention.

L’acoustique m’a toujours fascinée, et déjà dans les années 80 après avoir entendu Nabucco de Verdi au théâtre antique d’Orange (France), j’ai su à ce moment là dans quelle direction je devais aller.

Alors j’ai passé du temps à expérimenter pour mieux comprendre l’acoustique domestique.

Diffusion acoustique 2D

Plus de 40 ans plus tard, j’en suis arrivé à la conclusion que pour reproduire de la musique avec fidélité, la diffusion c’est la clé. Le diffuseur quadratique 2D s’impose de lui même, c’est LA solution.

acoustic powersupply
Acoustique, alim AC régulée, couplage

Dans tous les cas, créer du relief dans sa pièce est salutaire, voire nécessaire.
Mais avec du relief d’au moins 25cm et plus.

Les gens confondent souvent diffusion et diffraction et c’est là le problème qui ajoute à la confusion sur le sujet.

J’ai établi un protocole quasi universel dans un environnement domestique pour traiter l’acoustique afin de reproduire les sons avec fidélité, dans un environnement domestique.
Je dois préciser que depuis 2005 quand j’étais au Canada, j’ai réalisé plusieurs dizaines de traitements et de démonstrations, sans compter des participations réussies aux salons de New York et Montréal.

Le diffuseur quadratique 2D doit être installé au centre arrière des speakers, toujours.
La hauteur doit être logique pour que les voix sortent du diffuseur naturellement.

Acoustique basée sur l’adoption de papillons quadratiques diffuseurs 2D et d’une paire de bass corner.

De chaque côté de ce diffuseur quadratique 2D je recommande une paire de bass corner, qui offrent de la diffraction en face avant et une mousse haute densité en arrière, résultat le grave est propre et net, là où vous êtes assis.

En arrière de la zone d’écoute il faut aussi diffuser, idem au plafond, ceci afin de réduire les échos flottants et rendre le son agréable quelque soit le volume sonore (SPL).
Sauf si le plafond est plus haut que la norme.

Un bon exemple chez Jean-François Simard dans un environnement domestique, comme quoi, tout est possible quand on en a la volonté:

Inovaudio Acoustique 2
B&W + McIntosh by inovaudio

Je reviens sur l’utilisation du bass corner, en disant que c’est certainement la première chose à faire, briser les 4 coins de la pièce. Cela contribue à rendre le son plus agréable, réduit le rumble et autre artéfacts.

Bass corner: sert à dévier, diffracter l’onde sonore qui longe les murs et se loge dans les coins, afin de renvoyer le grave dans l’espace d’écoute.
Bass trap: est un principe qui est fait pour réduire, sinon éliminer une partie du grave; ce que bien entendu personne ne veut perdre en hi-fi.

La diffusion va seulement révéler toute la plage dynamique, sans rien ajouter, ni retrancher.
Si vous avez dépenser 6 chiffres dans vos équipement ou même 5 chiffres, vous aurez 100% du potentiel en terme de rendu sonore, c’est aussi simple que ça.

Tenter de reproduire de la musique avec fidélité sans un bon traitement acoustique basé sur la diffusion, est selon moi une utopie et toutes les autres démos qui m’ont été proposées n’ont fait que confirmer le bien fondé de la diffusion.

traitement acoustique dans une petite pièce à vivre
Davis MV One dans leur contexte acoustique fait au Canada par inovaudio

Comment faire?
Sans ordinateur, juste avec nos oreilles et le ressenti, comme l’ont fait nos ancêtres avant nous et personne à ce jour n’a pu faire mieux.

Pour terminer, voici un exemple concret d’un traitement acoustique complet associé à une bonne optimisation, l’œuvre d’un passionné qui a compris l’avantage du diffuseur quadratique 2D et qui tout comme moi, a passé plusieurs années à expérimenter pour le savoir, ceci est l’un des meilleurs systèmes hi-fi que j’ai entendu: https://www.magazine-audio.com/acoustique-en-symphonie-bryston-et-bw/

Le Skyline au plafond est une bonne idée, mais il doit être suffisamment profond pour être efficace, ce qui est rarement le cas, ni fait avec un matériau approprié. J’ai donc fini par fabriquer mes propres panneaux acoustiques… en bois, évidemment.

Voici un exemple d’intégration réussie d’un savant mélange de diffusion à base de quadratiques 2D et tubulaires.

Chez Pierre, dans un espace aux dimensions réduites et plafond bas, très bas, cette pièce est néanmoins dédiée à la musique.

Traitement acoustique dans un petit espace au plafond bas

Vue arrière de sa pièce, qui est un exemple parfait de ce qu’il faut faire pour parvenir à reproduire la musique de façon fidèle, grâce à un travail remarquable d’intégration des différents types de panneaux acoustiques:

Traitement acoustique dans une petite pièce, vue arrière

Les plus attentifs d’entres-vous auront remarqué qu’il n’y a dans l’auditorium de Pierre, aucun absorbant, sauf sur le sol avec la présence d’une moquette. Lui aussi a beaucoup expérimenté avant d’adopter massivement la diffusion dans sa pièce.
Il m’a confié que ce n’était pas fini et qu’il envisage d’ajouter des panneaux quadratiques 2D, là où c’est pertinent.

Toujours dans le but de rendre le son naturel sans perte de dynamique et la diffusion contribue à dessiner une image stéréo en 3D pour une expérience sonore immersive.

Toutes les personnes qui ont expérimenté un traitement acoustique basé sur les diffuseurs 2D, les ont adopté.

diffuseurs 2D papillon mk3
diffuseurs 2D papillon mk3 de chaque côté d’un TV

J’espère que cet article vous aura donné le goût de vous lancer dans un traitement acoustique accès sur la diffusion et que vous en retirerez une grande satisfaction, quelque soit votre matériel.
Enjoy your listening.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2024, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

_________________________________________________________________

Acoustics have always fascinated me, and already in the 80s after hearing Verdi’s Nabucco at the ancient theater of Orange (France), I knew at that time in which direction I had to go.

So I spent time experimenting to better understand home acoustics.

More than 25 years later, distribution is key. The 2D quadratic diffuser is at the top, it is THE solution.

In any case, creating relief in your room is beneficial.
But relief of at least 25cm and more.

People confuse diffusion with diffraction and this is the problem that increases the confusion on the subject.

I have established a near-universal protocol in a home environment for processing acoustics to reproduce sounds with fidelity.
I must specify that since 2005 when I was in Canada, I carried out several tens of treatments and demonstrations, without counting successful participations with the living rooms of New York and Montreal.

The 2D quadratic diffuser must be installed at the rear center of the speakers, always.
The height should make sense so that the vocals come out of the diffuser naturally.

On each side of this 2D quadratic diffuser I recommend a pair of bass corners, which offer diffraction on the front side and high density foam on the back, resulting in a clean and crisp bass where you are seated.

Behind the listening area it is also necessary to diffuse, the same as the ceiling, in order to reduce floating echoes and make the sound pleasant whatever the sound volume (SPL).
Unless the ceiling is higher than standard.

I come back to the use of the bass corner, saying that it is certainly the first thing to do, break the 4 corners of the room. This helps to make the sound more pleasant, reduces rumble and other artifacts.

Diffusion will only reveal the full dynamic range, without adding or subtracting anything.
If you have spent 6k on your equipment or even 5k, you will have 100% of the potential in terms of sound reproduction, it’s as simple as that.

Without a good acoustic treatment, trying to reproduce music with fidelity is in my opinion a utopia.

Without a computer, just with my ears and my feelings, as our ancestors did before us and no one to date has been able to do better.

Finally, here is a concrete example of a complete treatment with good optimization, the work of an enthusiast who understood the advantage of the 2D diffuser and who, like me, spent several years experimenting to find out, this is one of the best hi-fi systems I’ve heard: https://www.magazine-audio.com/acoustique-en-symphonie-bryston-et-bw/

The Skyline must be deep enough to be effective, which is rarely the case, nor made with good materials. So I ended up making my own acoustic panels… out of wood, of course.

Always with the aim of making the sound natural without losing dynamics and the diffusion helps to draw a 3D stereo image for an immersive sound experience.

All the people who have experimented with an acoustic treatment based on 2D diffusers have adopted them.

I hope that this article has given you the taste to jump on acoustic treatment in order to diffusion 2D and that you will bring you great satisfaction from it, whatever your equipment.
Enjoy your listening.