Essai du PS Audio P 300 Power Plant

1
478
PS Audio conditioner

Modèle essayé : Régénérateur de courant Power Plant P300 PS Audio, 500 W max. Editor / Rédacteur : Marc PHILIP pour magazine-audio.
Composants du système : Drive Music Hall CD 25.2

Convertisseur Bel Canto II

Préamplificateur Melos SHA-1 Studio Series Vaccum Tubes

Amplificateur Pass Aleph 5 à 2 X 60 Watts, Classe “A”

Régénérateur de courant PS Audio Power Plant 300 (500 w Max)

Câble numérique coaxial Stereovox HDXV + cordon AC power Wireworld Stratus III sur le convertisseur Bel-Canto.

Câbles RCA Kimber Silver Streak équipés de connecteurs RCA Eichman bullet plugs Silver, du convertisseur au préamplificateur via l’amplificateur.

Câbles Haut-parleurs Goertz Alpha core MI 2 veracity en cuivre, connecteurs rhodium.

Cordon AC Power Wireworld Stratus III sur le préamplificateur.

Cordon AC Power XSymphony Precision One connecteurs Furutech gold raccordé sur l’amplificateur (en lieu et place du Wireworld Electra 5 connecteurs argent Leviton, que nous avons trouvé trop “typé” dans les hautes fréquences mises en avant, ce qui était la cause d’un déséquilibre tonal fatiguant).

Cordon AC Power XSymphony Triton Silver SE, connecteurs Firutech Rhodium raccordé sur le Drive Music Hall et sur le PS Audio conditionneur de courant.

Seuls nos haut-parleurs ont été conservé pour l’exercice, à savoir : Monsoon FPF 1000 hybrides, 3 voies, up grade par filtre séparateur de fréquences mis en externe sous 3 pointes, tous les composants sont remplacés par de meilleurs (Capa Mundorf Silver & OIl)

Traitement des lignes électriques: 3 lignes directes proviennent du compteur en BX de 4 X 10 gauge, un disjoncteur par ligne raccordée à une double prise électrique murale de 20 Amp.

Un boîtier Furutech RTP-6N sur la partie numérique, ici remplacé par un régénérateur de courant PS Audio Power Plant 300.

Supports tablettes et mobilier : Meuble Tripodes “AMADEUS” et tablettes stand floor Tripodes Steel & Wood de la ligne inovaudio Marc Philip Design.

Pièce d’écoute : 4,90 mètres / 3,53 mètres, murs et plafond en gyproc (BA13 ou plaques de plâtre) peints Traitement acoustique : Panneaux acoustiques diffuseurs de type 2D, verticaux et horizontaux fait par inovaudio design.

Conditions d’essais

Le régénérateur de courant PS Audio Power Plant 300 a été mis sous tensions plusieurs heures avant les premières écoutes, puis laissé en veille les jours suivants.

Nous avons utilisé une arrivée électrique dédié directe tableau électrique de 15 Amp protégée par un disjoncteur, câble BX de 4 X 10 gauge sur une double prise murale de 20 Amp.

Quelques écoutes ont permis de valider un protocole d’écoute de référence, c’est sur celui ci que nous allons prendre nos points de repères.
Nous avons écouté ce système dans un autre auditorium, dans les mêmes conditions, seules les enceintes acoustiques étaient différentes.
Nous avons réalisé la majorité de nos écoutes avec le régénérateur de courant, puis nous l’avons retiré pour revenir au branchement standard, à des fins de comparaison.

Nous avons connecté les appareils numériques et le préamplificateur uniquement. L’amplificateur a été raccordé sur une seconde ligne électrique indépendante. Pour commencer nos écoutes, nous avons respecté le réglage préconisé par le fabricant pour une utilisation audio et sans appareils équipés de (fan) de ventilateur, ni de table tournante, à savoir :

  • 117 Volts par défaut – Sinusoïdes de 60 Hz, 90 Hz et 120 Hz par séquences partielles.
  • SS 1 Premier réglage favoris du fabricant.

Le fabricant met en garde l’utilisateur de respecter seulement le réglage de base si une table tournante est utilisée. D’autres réglages sont possibles, l’utilisateur peut faire varier le voltage, la sinusoïdale de 60 Hz à 90 hz pas à pas.

Prise en main de l’appareil

Une fois tous les appareils connectés, nous avons relié le régénérateur Power Plant 300 à la prise de courant avec un cordon AC Power XSymphony Silver SE Triton connecteurs Rhodium.

Nous avons mis sous tensions pour voir sur l’afficheur les choix de réglages. Une fois les réglages effectués, il est possible d’éteindre l’afficheur (display), seul le logo reste allumé d’une lueur bleu/vert, qui est suffisamment discrète pour ne pas occasionner de gène particulière.

Résultats d’écoutes

Le son est texturé de façon naturelle, pas de bruit de fond, c’est aéré, fluide, très musical, la bande passante semble étirée aux deux bouts, je ne note pas de coloration particulière.

L’image stéréo est large, profonde et haute, comme le faisait souligner une personne à côté de moi : “…les enceintes disparaissent littéralement … “, l’expression reflète exactement mon sentiment, c’est comme accéder à une certaine plénitude, tout est là à sa place.

Pour aller plus loin nous retirons le câble secteur XSymphony du P300, pour mettre un cordon standard sur une prise de courant standard et non plus sur la ligne dédiée : Nous perdons beaucoup de précision, le grave est plus présent et les voix sont plus basses, la texture est granuleuse et le sound stage se situe entres les enceintes. je n’aime pas.

Le même cordon standard nous le branchons sur la prise dédiée et le grave reprend plus de slam même si c’est loin de notre première écoute, c’est quand même mieux.

Nous remplaçons le cordon secteur standard par un Wire World Electra 5 connecteur Leviton Silver (argent) : Nous retrouvons presque la même identité sonore que lors de la première écoute, sauf que nous ressentons sur les hautes fréquences, une petite dureté que nous n’avions pas noté avant, associé à un grave un peu plus court, mais rien d’inquiétant puisque le médium aigu est à sa place, ça respire, la musique est palpable, c’est vraiment beau.

Je vous rappelle que nous utilisons pour ces écoutes des enceintes acoustiques relativement modestes… une autre séance d’écoutes aura lieu sur ce même système mais avec une paire d’enceintes Wilson Watt Puppy.

Discographie employée lors des écoutes

Chris Jones (No sanctuary here) Blues Company (Cold rain) Brahms (dance Ongroise N°10 en Fa majeur) Vincent Bidal trio (La bohème) Pascal Comelade (Johnny guitare, du film du même nom) Saxophone (solo) J.Strauss (Tik-Tak Polka) Marina Chiche (violon – Wieniawski (Polonaise brillante) Emmanuel Rossfelder (guitare) Jheena Lodwick (FIM) (Do that to me one more time) Patrick Husson (Casta Diva) J.Terrasson (la Javanaise) Pink Floyd (High Hopes) Rachelle Ferrell (Prayer dance) Montreux 1991 Martin Xavier (Scène de la vie pastorale) France Gall (besoin de vous)Live Bercy 1993 Juliette Hurel (flûte)Debussy (Syrinx) Edvard Grieg (piano) Musica Nuda (How Insensitive) Holly Cole (I can see clearly now) Ze Final (un medley de sons mélés de musique), le disque du FSI 2006.

Préambule

Si nous sommes déjà convaincu que l’arrivée électrique est un point fondamental, il est maintenant clair que le conditionnement du courant l’est tout autant.

Qui aurait pu imaginer pouvoir obtenir de telles performances simplement avec un régénérateur?

La différence entre avec et sans le P300, est évidente. Je me demande même comment je vais faire pour rendre cet appareil, il procure une telle plus value au système, y avoir goûté.

On pourrait aller plus loin et jouer avec les différents réglages offerts par l’appareil, car il se passe quelque chose si l’on modifie la sinusoïde ou les réglages usine.
Les changements sont subtils, et portent sur la restitution des graves, et influencent le sound stage significativement; je présume qu’en fonction des électroniques il et bon de pouvoir ajuster.

Conclusion

Je vous recommande sans réserve l’usage d’un régénérateur de courant.

Vous pouvez vous attendre à une amélioration majeure et ce quelque soit votre système.

Vous aurez noté que le type de cordon secteur utilisé va donner un résultat différent suivant sa nature et ses matériaux, c’est un point important à noter avant l’acquisition du matériel, car c’est aussi ce qui peut faire d’une part grimper la note significativement, mais surtout conditionner les performances que vous souhaitez obtenir.

Il existe plusieurs autres marques sur le marché qui proposent au moins un produit dédié au traitement du courant électrique, produit plus ou moins technique, PS audio étant le plus avancé en terme de fonctions : Acrolink, Furman, Furutech, gutwire, Iso Clean, Oyaide, liste non exhaustive.

En effectuant des recherches sur le net, vous trouverez certainement d’autres produits de ce type. Note personnelle : L’achat d’un régénérateur de courant Power Plant P300 ou plus évolué est un très bon investissement. Je prévois de m’équiper d’un régénérateur sous peu.

 

Dimensions * Width / Largeur : 8.85 inches ou 22,5 cm * Height / Hauteur : 5.5 inches ou 14 cm * Length / Longueur : 19 inches ou 48 cm * Weight / Poids : 30 pounds ou 13,60 Kg pour le modèle 120 volt model and the 100 volt model for Japan * 230 volt model is 40 pounds ou 18,14 Kg pour le modèle Européen.
Price / Prix : * MSRP / prix public conseillé pour le Power Plant 300 : US $1,495 , 120 volt model (plus shipping).

PS Audio 4826 Sterling Dr. Boulder, CO 80301 (USA) # Contact by phone: Call: 1-720-406-8946 # Contact by fax: Call: 1-720-406-8967

Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2006, les textes sont la propriété de l’auteur.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here