Shunyata Anaconda

Ce qui pousse certains d’entres nous à vouloir partager leurs expériences est un besoin irrépressible de communiquer; les ordinateurs ont favorisé la communication sur de longues distances, ceci afin de pallier au fait que nous avons perdu la faculté de parler avec notre proche voisin.

Revenons maintenant sur le sujet qui nous occupe aujourd’hui

Mais qu’est ce qu’il y aurait tant à dire à propos d’un « simple » cordon électrique?

Et bien c’est ce que nous allons tenter d’éclaircir.

Comparatif de cordons AC haut de gamme

Warning

Ce message s’adresse particulièrement aux personnes qui ne croient ni aux vertus d’une alimentation électrique soignée, ni de l’avantage à remplacer le cordon électrique de leur appareil audio ou video d’origine par une référence plus haut de gamme, si vous poursuivez la lecture de ce qui suit, vous risquez fort de changer d’avis.

Ce n’est pas mon habitude de vous raconter de belles histoires à dormir debout, ni de vous vendre une mauvaise idée, c’est donc avec une certaine prudence que je viens vous parler des résultats de nos essais comparatifs de cordons d’alimentation électrique haut de gamme.

Haut de gamme : performants mais chers

Vous deviez bien vous douter qu’un jour ou l’autre nous aborderions le sujet, l’acoustique ne vous intéresse pas, les câbles oui, alors, parlons câbles 🙂

Sachant que c’est par l’électricité qu’il convient de commencer, puisque chaque appareil audio et vidéo de nos précieux systèmes ne peuvent fonctionner sans cet apport, sauf bien entendu pour ceux qui sont alimentés par batterie ou sur transfo passif.

Donc, après l’acoustique, c’est le courant électrique sur lequel nous avons encore des possibilités de « jouer ».

Que ce soit clair, la question n’est pas de savoir si remplacer le cordon électrique d’origine apporte une amélioration au niveau qualitatif du fonctionnement d’un appareil, nous avons largement débattu ce sujet depuis les 10 dernières années pour savoir que OUI, il y a un avantage à le faire, car on peut influencer considérablement les performances audio avec une bonne arrivée électrique, ceux qui en ont fait l’expérience le savent, mieux que quiconque.

Mon questionnement depuis plusieurs années est plus de savoir comment un cordon AC dit « haut de gamme », comprenez par là très cher, fonctionne, qu’est ce qui le distingue de mes références habituelles ou de celles de mes collaborateurs?
Pour le savoir, nous avons essayé.

Le protocole

De gauche à droite : Silver Triton by Acoustic Technologie, Anaconda by Shunyata et Figaro by Blueberry Hill Audio

Écoutes comparatives avec les cordons AC :

  • Shunyata modèle Anaconda : 1999$,
  • Blueberry Hill Audio Silver & Rhodium de la série Figaro : 990$,
  • Acoustique Technologie + FI28 rhodium Furutech avec gaine nylon : 595$,
  • Acoustique Technologie + FI28 rhodium Furutech sans gaine : 595$,
  • Crimson en cuivre + shield : 300$.

La source numérique à été utilisée à chaque fois pour nos bases de tests, à une ou deux reprises, nous avons fait une paire avec l’amplificateur.
Pour prendre connaissance de nos systèmes respectifs, visitez la page.

Pour information, nous avons eu entres les mains il y a quelques temps, une autre référence de chez Shunyata, mais nous n’avons rien eu de bon à dire à son sujet après être passé dans nos différents contextes, le revendeur qui nous l’a prêté a accepté nos conclusions avec professionalisme, sachant qu’il s’agit toujours d’une question de « match »; voyons maintenant ce que nous avons de bon à dire au sujet de l’Anaconda.

Petite précision à l’attention du lecteur inquiet

Ce n’est pas parce que nous décidons de ne pas publier sur un produit que ce dernier n’est pas bon, c’est juste que pour passer dans nos colonnes il faut que les prestations se situent un cran au dessus du lot.
Si d’autres savent mieux que nous parler de tous les produits et en dire du bien, de notre côté nous ne publions que « la crème de la crème », c’est ce qui fait notre singularité, nous ne sommes pas ici pour faire des publi-reportages avec à la clé une somme d’argent, c’est aussi probablement la raison pour laquelle nous sommes lus.

Présentation

Le câble se présente physiquement sous la forme d’un tube de 4cm de diamètre, longueur 2 mètres, relativement flexible recouvert d’une gaine en nylon de couleur noire, connecté aux deux bouts avec des prises du genre Marenco ou Hospital grade, en laiton.
Il est constitué de 480 conducteurs isolés individuellement, tissés en ellipse le tout reçoit un traitement Alpha Cryogenic process, ceci dans le but d’éliminer les bruits de fond ainsi que les EMI et RFI.

Shunyata modèle Anaconda

Sur le papier, ce câble représente l’idéal technique, qui en regard de son prix le destine aux installations high end.

Première question que font des connecteurs à 25$ sur un câble à 2000$?

Passé ce constat, il est temps de le brancher.

Je note mes premiers mots à la volée :

Ce câble Shunyata modèle Anaconda possède une qualité indéniable, celui de reproduire toutes les subtilités contenues dans le médium, c’est absolument incroyable ce que ce cordon peut contribuer à apporter en terme de réalisme, d’inflexion, de révéler la réverbération, si tant est qu’elle soit présente sur le média, bien entendu.

Il me donne l’impression de réagir comme une loupe, ciblée sur cette partie du spectre, qui représente quand même 70% du message musical, ce qui n’est pas rien vous en conviendrez.

j’ai réussi à faire écouter à mes copains qui détestent les chants sacrés, le CD des sept paroles du Christ, version Fidelio, car avec le Shunyata, certes, il est court dans les hautes, mais le reste il le possède et le maîtrise avec une telle maestria, que ça en est gênant, face aux autres cordons en lisse, ma référence habituelle, dans ce contexte, s’est pris une claque.

Je n’ai jamais eu cette sensation de naturel en parlant de reproduction de la musique que l’expression de la partie médium avec ce câble, mais comment est ce possible, qu’un simple cordon AC puisse à ce point nous offrir autant de différence?

Lors de nos essais, nous avons constaté que sur un même cordon AC, le fait d’être gainé de nylon apporte une coloration sonore, avec pour effet de freiner la dynamique, une fois que l’on a retiré cette fameuse gaine, on retrouve un équilibre tonal bien plus intéressant et une meilleure dynamique subjective, j’ai sacrifié pour l’exercice l’un de mes cordons Acoustique Technologie + FI28 rhodium Furutech.

Pourquoi un cordon AC sans gaine de nylon extérieure semble aller plus loin aux deux bouts de la bande des fréquences?
Est ce dû à de la coloration?
Plus ou moins de bruit de fond?
La dialectique est elle si importante, le nylon fait il office de shield?
Shield : bouclier ou blindage
En théorie : Un câble AC sans shield a moins de capacité et peut donner des meilleurs réponses en impulsion de courant qu’un fil avec shield.

Par contre les fils sans blindage ont le problème de laisser passer les fréquences radio et autre RMI directement dans le power supply de l’appareil sur lequel ils sont raccordés, ce qui a pour effet de changer les harmoniques de la musique.
Pour avoir le meilleur des deux monde Shunyata à mis point un tissage formé de 480 fils conducteurs qui s’entrecroisent à 90 degré des milliers de fois, ce procédé a fait l’objet d’un brevet, il a pour effet de « blinder » le câble à même les conducteurs, une technique bien connue des électroniciens.

Quelle incidence un cordon AC peut il avoir sur le fonctionnement d’un appareil audio?

Mécaniquement si on utilise un calibre 8 solid core pour brancher un appareil, nous allons introduire beaucoup de résonances et de vibrations sur les condensateurs de l’alimentation de l’appareil, ces derniers sont très sensibles à la microphonie.
L’Anaconda vu l’utilisation de ses 480 petit fils qui forment un seul fil, est donc moins sensible au niveau des vibrations transmises vers le power supply.

Le résultat sur le papier, devrait être un courant avec une réponse impulsionnelle qui redéfinie le grave et le corps de la musique sans pollution.

Les écoutes comparatives avec le Shunyata Anaconda

Nous l’avons essayé et comparé à partir d’une source numérique,

Même s’il est un peu « rond » dans la bas du spectre, ce n’est pas véritablement un défaut dans ce contexte, il excelle dans son expression des plus basses octaves, cette rondeur est selon moi une forme de coquetterie tout à fait acceptable en regard de l’extension contrôlée qu’il offre en retour, ça creuse autant qu’il est possible avec autorité et souplesse.

S’il était capable d’aller aussi loin dans les hautes, ce serait vraiment LE câble, tout à fait exceptionnel.

Nous avons une petite idée de comment le rendre plus « exubérant » dans cette partie du spectre, mais à ce prix là, je me suis abstenu de le modifier 🙂

Belle expérience encore une fois, on retrouve des caractéristiques semblables d’un système à un autre, d’un appareil à un autre, signe que nous sommes sur la même « longueur d’onde ».

Tarif

Shunyata Anaconda Cx : $1999

L’Anaconda semble capacitif, hier, je l’ai essayé sur un autre système, toujours en utilisant la source numérique et ce dernier a réagi en mettant en contraste, aussi bien ses qualités que ses défauts, attention donc, au match avec le reste du système, ce cordon, tout comme les autres, n’est pas universel, mais quand il fonctionne, il offre de belles performances, c’est très plaisant à écouter.

Vue sur les connecteurs respectifs : FI-28 Furutech à gauche et droite, au centre le Shunyata


Discographie lors des écoutes

  • Metallica : Nothing Else Matters,
  • Bliss : They made history,
  • Laurence Revey : Immortal,
  • Anne Bisson : Blue mind, plages N°2, N°6 et N°9,
  • George Faber : Blues, plage N°9,
  • Charlie Haden : Montreal Tapes,
  • Oscar Peterson Trio : We Get Requests [K2HD],
  • Patrick Husson : Le jardinier (1995) édité par Sony Music et Columbia,
  • Jeremy Davenport par Telarc Jazz 20 bits, (1996),
  • Duos Taratata : Tears for fears et John Lennon « Stand by me », Isaac Hayes et Soul II Soul « Papa was a rolling stone »,
  • Blue Coast Records : E.S.E Sessions + While She Sleeps : Art Lande · Piano Lullabies (Piano classique, voix, guitare) et piano seul,
  • Miami Vice : Band Originale du film (Métal, électro, pop, rock prog),
  • CD test N°3 Prestige Audio Vidéo (Orgue, Jazz trio, percussions, Orchestre, duo de piano, chœurs d’hommes),
  • Holst The Planets édité par Fidelio,
  • Les 7 paroles du Christ, édité par Fidelio,
  • La Mandragore, Convivencia, édité par Fidelio,
  • Musica Svaeciae : Le sacre de Gustav III sous la direction de Stefan Parkman.

Conclusion

Si nous n’avions pas pu le comparer, jamais nous n’aurions pu savoir à quel point nos systèmes respectifs pouvaient aller, ni même ce qu’un tel produit haut de gamme pouvait apporter ou retrancher dans la reproduction des sons.

Mettre près de 2000$ dans un cordon électrique, cela frise l’absurde et pourtant, si votre but est de pousser les limites, de franchir le seuil du juste bon, pour parvenir enfin à entendre chanter les « Anges », alors, c’est une avenue à explorer, sans l’ombre d’un doute.

Oui, je comprends, le prix … je vois déjà mon copain Patrick me faire de gros yeux en me pointant du doigt, me signifiant ainsi mon manque de stabilité mentale, certes, je l’avoue, cela paraît irrationnel, mais je dois bien l’avouer et ceux qui ont assisté aux écoutes avec moi peuvent attester qu’il se passe véritablement quelque chose de positif lorsque l’on raccorde ce cordon en arrière d’une source numérique.

En résumé

Un grave rond mais punché avec une belle extension, un médium exceptionnel sur le plan des timbres, le grain des voix lisse, les instruments acoustiques sont restitués avec beaucoup de naturel, le fameux « decay » est incroyable, on entend clairement la réverbération du lieu où a été faite la prise de son, ceci en se basant sur des enregistrements de référence, les hautes sont légèrement en retraits, son tarif le réserve à une élite, j’en suis bien triste, car il apporte tellement de bienfaits que tout le monde devrait pouvoir en profiter, c’est un peu comme ça que je le qualifierais l’Anaconda de Shunyata.

Lisse = non granuleux!
Decay = extinction progressive de la note

L’Anaconda est meilleurs sur les timbres de voix que ma référence habituelle qui possède en revanche tout le reste, pour information il s’agit du modèle Acoustique Technologie + FI28 rhodium Furutech sans gaine nylon à 595$.

Je sais donc combien il faudrait dépenser pour avoir à nouveau ce fabuleux médium sur nos systèmes, qui donne envie d’écouter de la musique et pas juste des sons.

Même chez le revendeur sur des électroniques DCS, ampli Boulder et enceintes acoustiques Sonus Faber Stradivari, je retrouve cette forme de sérénité sonore, loin des écoutes typiquement « hifi », seul le manque d’extension dans les hautes m’a frustré, sinon, la seule chose qui me venait en tête dans le moment, était de passer un disque, puis un autre disque, … le temps s’est suspendu.

Autre constat, la règle du prix semble être cohérente encore une fois, désolé de ne pas avoir été en mesure de prouver le contraire.

Je serais curieux d’essayer un cordon qui possède le même délié, naturel et texture sur le médium, mais avec une basse moins « ronde » et plus de « luminosité » dans le haut… si ça existe, c’est certainement LE cordon à posséder.

  • Ce cordon AC est il universel? Non, c’est toujours une question de « match »,
  • Ce cordon AC est il recommandable? Oui, en autant de l’essayer au préalable.

Détail sur les connecteurs

Verdict au sujet du cordon AC Shunyata Anaconda

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Procédé original de tissage,
  • Traitement Alpha Cryogenic process,
  • Assemblage à la main, travail signé par l’ouvrier responsable,
  • Pouvoir de restitution de la plage des médiums, sonorité riche et naturelle, à la frontière de l’exceptionnel,
  • Fait aux USA.

Points faibles Weaknesses/Points à améliorer :

  • Balance tonale plus « ouverte » dans les hautes fréquences,
  • Connecteurs indignes à ce niveau de prix,
  • Le prix.

Cordon électrique Shunyata modèle Anaconda


En tous cas, une chose est sûre, puisque nous en avons fait l’expérience, nous en savons maintenant un peu plus sur le sujet.
Je rêve maintenant d’un cordon Shunyata avec des connecteurs Furutech Rhodium FI-28, sans gaine de nylon extérieure et vendu à un tarif démocratique, dites Monsieur Shunyata, ce serait possible ça? 🙂

En attendant laissez moi rêver en paix and let the music play.


Contact et information revendeur Shunyata

Filtronique Son-Or

9343, Lajeunesse
Montréal (Québec) H2M 1S5

Tél : (514) 389-1377
fax au 514-389-7794

Du lundi au mercredi de 9 h à 18 h, jeudi et vendredi de 9h à 21h et le samedi de 10 h à 17 h

Site web : http://www.filtronique.com


Contact manufacturier

Site web : http://www.shunyata.com


La pensée du jour :

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire.
[Confucius]


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 13 commentaires

  1. Marcus

    Bonjour j’aimerais bien savoir quel autre câble Shunyata vous avez essayer et qui vous à laissé indifférent ?

  2. Marc Philip

    @Marcus: Bonjour Marc, je n’ai pas utilisé le mot « indifférent », l’autre référence Shunyata que nous avons essayé, nous ne l’avons pas trouvé suffisamment intéressant dans nos contextes pour venir vous en parler, nous avions noté en particulier une balance tonale déséquilibrée et un manque d’extension aux deux bouts du spectre, ce que certains n’ont pas jugé bon de relever dans leur banc d’essai.
    Nous ne pouvons donc pas conseiller ce modèle en particulier, du fait qu’il a été encensé par la presse, je ne sais pas si je peux révéler en public de quel modèle il s’agit, je pourrais sous toutes réserves t’en faire part en privé.

  3. Marcus

    Bonjour Marc. Je ne crois pas que l’acoustique n’intéresse pas tes lecteurs. Je crois simplement que pour le commun des mortels il est plus simple de changer des câbles que de soigner l’acoustique de sa salle, les panneaux diffuseurs, bass trap et tous cet attirail doivent être mis aux bons endroits pour être vraiment efficace. Alors que changer un câble n’importe qui peut faire ça. Généralement les gens optent souvent pour la facilitée.

  4. Jimmy

    @Marc Philip:Bonjour Marc j’aimerais bien savoir de quel câble Shunyata vous n’avez pas cru bon d’en parler?car j’ai 3 anaconda cx un pour mon ampli Bryston , Linn Akurate ds et Richard Gray et je penssais unpgrader pour un kingcobra pour mon ampli j’aimerais bien avoir votre opinion.
    Merci
    Jimmy

  5. Lacorte

    Bonjour
    Suite a votre essai du cable secteur Shunyata Anaconda faut’il comprendre que ce cable sera plus performant en supprimant , donc en enlevant completement la gaine exterieure noire en plastique a l’exterieur du cable et ceci sur toute la longueur ?
    Est’il conseillé ou pas de brancher un secteur Anaconda Alpha ( 1er série des Anaconda ) , qui lui n’a donc pas les petites billes a l’interieur ( comme l’anaconda VX ), sur un lecteur de CD alors qu’i est « prevu » pour les amplis
    La seule difference entre un Anaconda Alpha et un Anaconda VX est’elle uniquement que le VX est équipé de ces petites billes en plus par rapport a l’alpha, ceci etant la seule difference entre les deux . Merci de vos « lumieres » Cdlt Francis

  6. Marc Philip

    @Lacorte: Bonjour, je ne retirerais pas la gaine sur l’Anaconda, car les tests que nous avons effectués l’ont été sur des modèles différents, ce serait un pari osé selon moi… surtout en regard du prix.
    De la gamme Shunyata nous avons aimé le modèle Anaconda et King Cobra, en bas de ces modèles je ne suis pas certain de pouvoir porter le même jugement.
    Aimer ne veut pas dire avoir été impressionné, nous avons depuis travaillé sur l’élaboration d’un modèle de référence, supérieur en terme de performances aux deux modèles cités.
    Dans tous les cas, vous allez devoir faire des essais, pour savoir si monter le modèle Alpha vous plaît, le seul risque dans ce cas là, c’est de l’essayer 🙂
    Les petites billes sont là pour amortir le câble, il en résulte théoriquement un meilleur contrôle du bruit de fond, protection contre les RFI/EMI, avec à la clé moins de coloration dans les hautes fréquences, le son semble plus doux, on perd quelque chose selon moi, mais dans certains cas, cela peut être considéré plus musical, du fait de ce « lissage ».
    Quand à ceux qui disent n’avoir jamais entendu mieux que cette série Shunyata devraient sans doute sortir plus souvent de chez eux.

  7. Lacorte

    Bonjour
    J’aurai 2 questions a vous poser , merci d’avance
    Est il déconseillé d’alimenter un lecteur de CD avec un câble secteur Shunyata Anaconda Alpha ( 1er generation ) , en l’occurence un Alpha qui est prévu normalement par le constructeur pour alimenter un ampli ? , pour moi , a moins que je me trompe , la seule différence entre le VX et l’alpha est la presence de ces petits grains de ? que l’on entend en remuant un VX et qui n’il a pas dans un Alpha.
    La longueur de ce câble secteur ( Alpha ou VX )joue t’elle ,1m ou 1,80m ,sur le résultat d’écoute ?
    Merci de vos « lumières »
    Cdlt
    Francis

  8. Marc Philip

    @Lacorte: Vous faite ce que vous voulez en autant que le résultat vous convienne, ne laissez personne vous dire le contraire! Concernent la longueur, j’ai une préférence pour 1,80m. Dans la gamme Shunyata chaque modèle possède sa propre personnalité, le tout est de comprendre laquelle et de la transposer à ses goûts, les plus performants sont aussi les plus chers … malheureusement.

  9. Guy

    Bonjour,

    Puisque les modèles Zitron sont disponibles depuis la rédaction de cet article, avez-vous fait un banc d’essai pour comparer avec la gamme précédente?

    Merci!

  10. Lacorte

    Bonjour
    J’ai sorti la gaine noire en nylon qui entourai mon cable secteur Shunyata anaconda , effectivement des détails dans les hautes frequences sont plus perceptibles qu’avec la tresse nylon noire installée d’origine , il me semble que que le reste ( medium et grave ) sont inchangés et toujours aussi  » bons  »
    Cdlt
    Francis

Laisser un commentaire