La hi-fi cool de nouveau

0
218
Albert avait raison

Pour que la hi-fi soit cool à nouveau.

Il faut commencer par cesser de déconner en lançant des sujets à polémique, cesser de balancer des avis non constructifs sur les réseaux sociaux, cesser de participer à des forums où pullules des gens frustrés qui n’en savent pas plus que vous et qui à bout d’arguments vont tout faire pour mettre en avant leur Ego, ou qui n’ont pour seul intérêt de vous vendre quelque chose, ce qui signifie de cesser de ne penser qu’en terme de marque, marketing et capital.

Si vous souhaitez contribuer à ce que la hi-fi soit cool à nouveau, je vous invite à revenir à la base, aux fondamentaux qui ont fait la gloire de notre passion de la reproduction fidèle des sons.

Tu ne peux pas sans cesse faire mal les choses et t’attendre à un meilleur résultat, ça n’arrivera pas.

Tu dois faire confiance à tes sens et non sans cesse faire référence à seulement une marque ou des mesures à l’emporte pièce, c’est absurde et ça ne veut rien dire pour le béotien.

Afin de rétablir l’intégrité du système, il serait nécessaire de s’informer sur les gestes à poser en priorité et identifier ce qui est de l’ordre de l’oisiveté malsaine, voire des choses à ne pas faire, ou à éviter, pour récupérer notre ferveur d’antan, ainsi que faire chanter son système hi-fi comme il se doit, pour enfin, avoir du plaisir à s’asseoir et écouter le résultat.

1: soignez l’arrivée électrique vers vos précieux appareils,
2: soignez l’acoustique de votre salon d’écoute,
3: prenez le temps de positionner vos enceintes correctement,
4: couplez vos appareils et enceintes acoustiques de façon efficace, (évitez comme la peste de faire reposer une pointe en acier sur une coupelle en acier) ayez un peu de bon sens, est-ce qu’il vous viendrait à l’idée de remplacer les amortisseurs de votre voiture par des barres en acier rigides?

Ci-dessous des contre-pointes de ma conception à 3 matériaux, efficaces sous des enceintes acoustiques, autant qu’un meuble ou une électronique.

contre-pointes inovaudio fait au Canada
Pointes et contre-pointes inovaudio fait au Canada

5: la musique en streaming c’est bien pour faire la découverte de nouveautés, mais ça s’arrête là. Il faut que vous compreniez une bonne fois pour toute, que les fichiers audio numériques qui transitent par le tuyau Internet, se dégradent +/-, ils sont altérés versus l’original.
6: si tu affirmes qu’un fichier audio High-Res joue beaucoup mieux qu’un 16/44.1, c’est que tu n’as jamais entendu un fichier 16/44.1 bien reproduit.
7: cessez de vouloir comparer vinyle et numérique,
8: cessez de confondre esthétique visuelle, design audacieux et performance audio, tout comme une F1 de 8 millions de $, ça prend aussi un pilote pour la faire rouler à la hauteur de ses performances,
9: faites confiance à ce que vous entendez, plus qu’aux discours alambiqués de soit disant gourous de l’audio bardés de titres honorifiques et auto-proclamés, d’une presse spécialisée elle même financée par les manufacturiers les plus riches dont la seule mission est de travestir la vérité pour l’emballer dans un torchon de mensonges reluisants  hyper rentables. Ce qui nous amène à nous demander si on peut encore faire confiance aux médias pour prendre une décision d’achat? …
10: le bonheur commence par soi-même avant de vouloir celui d’autrui.

En 20 ans le milieu de la hi-fi s’est dégradé à un point tel qu’au lieu de cultiver l’excellence, nous en sommes rendus à ce que la médiocrité soit devenu la norme.

Les prix ont littéralement flambés, sans que la qualité en soit affectée.
Au point qu’un système stéréo soit disant hi-fi de 200 000$ à 500 000$ sonne moyennement bien, c’est devenu normal … que ce même système utilise + de 50 000$ de câbles, c’est devenu normal … Qu’il n’y ait aucun traitement acoustique, c’est encore normal. Plus particulièrement lors des salons.

Laisser planer le doute sur le fait qu’une platine analogique en 2019, un tourne disque donc, ça doit coûter le prix d’une auto familiale neuve, est-ce normal?
Ne répondez pas à cette question, c’est purement rhétorique.

Comprend celui qui veut

Toutes ces légendes urbaines sont un problème, car la jeune génération qui voit ça, se dit que nous sommes fous, c’est de la bullshit pour les vieux riches et que ça n’a aucun intérêt, puisque inaccessible financièrement pour le commun des mortels et qu’une bonne paire d’écouteurs fera sans doute une bien meilleure job.
Chose qui ne me semble pas fausse du tout en passant.

Va expliquer à un jeune que le petit monsieur influent qui a divorcé 3 fois, grand amateur de porno, s’est marié par amour avec une demoiselle de 20 ans plus jeune, qu’il lui a payé des seins tous neufs, une bonne injection de botox autour de la bouche, mais qu’il n’est pas foutu de la faire jouir.
Que ce même petit monsieur roule dans une auto sport de 400cv et qu’il ne dépasse pas le 110km/h à fond de 3 sur autoroute, en prétendant à qui veut bien l’entendre à quel point il éprouve des sensations fortes… Ce monsieur est sympa, il donne à boire du Champagne tiède et du Pétrus 1985 avec 3 glaçons dans un verre à cocktail ou pire dans un gobelet en plastique … ça aussi c’est devenu la norme et la majorité des gens trouvent ça normal.

D’un autre côté, les gens font ce qu’ils veulent, après tout chacun voit midi à sa porte et si c’est ainsi que vous atteignez le bonheur, alors, c’est bien parfait.
Ce qui tend à donner plus de crédit au capital (sans jeu de mot) qu’aux bonnes valeurs et à l’éducation.

Le soucis c’est de partager ouvertement vôtre vision du bonheur à d’autres, en laissant planer le doute qu’il puisse s’agir d’une norme justement… c’est là que tout dérape et part en vrille solide à part de ça.

Cessez donc de vous contorsionner maladroitement dans la médiocrité, soyez un exemple de classe naturelle et de savoir vivre afin d’élever le débat, aidez vous vous même.
Vous valez bien plus que vous ne l’imaginez… alors changez… pour mieux.

En passant le terme audiophile signifie littéralement être un mélomane exigeant, ce n’est pas une maladie honteuse, ça n’a rien de déshonorant, bien au contraire; Et c’est une race en voie de disparition, que nous devons préserver si nous voulons que notre industrie reste en vie.

Il y a moyen de s’améliorer.

Pour cela, il faut sortir de la matrice, revenir aux fondamentaux, cessez de ne penser qu’en terme de capital, cessez de clavarder des suppositions, aller à la rencontre d’autres passionnés dans la vraie vie, sortez de chez vous avec de la curiosité plein la tête, cessez de cultiver la médiocrité, élevez le débat, instruisez vous, s’informer et prendre acte au lieu de faire tout le contraire, laissez vous une chance de vivre des expériences diverses et variées de sorte à alimenter votre intellect, devenez vous même un guide pour les jeunes, un moteur d’échange intellectuel et d’expériences empiriques.

Surtout et c’est bien important, conservez votre âme d’enfant; vous savez cette curiosité naturelle toujours en alerte, votre sensibilité autour de vos 5 sens, préservez précieusement ce qui fait de vous un être humain éveillé et surtout, partagez.

Ce n’est pas d’argent visiblement dont manque notre industrie, c’est de partage, tout comme notre société en entier du reste.
Quand je vois qu’il y a des pros qui ne sont pas foutus de partager de l’info sur eux même… Oh misère, qu’est-ce que tu veux que je te dise, à un moment donné, on ne peut pas faire pour les autres, plus qu’ils ne veulent faire pour eux même.

Prenez à bras le corps la notion de Senpai et kohai.

Soyez courageux ou greffez vous une paire de couilles, inter-agissez, il y a autre chose à voir et à entendre que juste chez vous ou au pire jusqu’au coin de la rue de votre quartier, sortez de chez vous, traversez les ponts de Montréal ou d’ailleurs pour rouler plus loin à la rencontre d’autres passionnés, ce n’est pas en restant chez vous à légumer que vous allez avoir la chance d’élargir vos horizons.

le Sage écoute

Faisons une analogie avec le vin, dites moi que vous offrez de déguster un vin de haut de gamme, allez disons genre un Grand Cru Classé de 30 ans d’âge assez rare sur le marché, je suis prêt à faire mes deux heures de route aller et 2 heures retour pour profiter de cette incroyable opportunité; idem pour aller entendre chanter une superbe installation hi-fi … chose que j’ai fait à maintes reprises depuis 1991.

Tiens, je me rend compte en faisant le bilan de ces 20 dernières années, que 100% des gens qui ont payé pour des conseils les ont appliqués, alors que ceux qui ont reçu des conseils similaires, sans doute moins personnalisés, n’ont rien fait du tout.

Après quoi, la question qui tue: Après avoir dépensé autant d’argent, de temps, d’énergie, veux tu vraiment exploiter les 100% du potentiel de ton matériel ou vivre avec un faible pourcentage te suffit?

Je terminerais par : “Amat victoria curam”  la victoire aime l’effort.

Auditorium magazine-audio PAP Horn1


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2019, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

“Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie: fréquence et vibration.” – Nikola Tesla