SSI 2012

8
537
Vincent Bélanger avec le système MBL de référence

Salon Son & Image 2012

De la musique, rien que de la musique, ou presque.
La fièvre du beau et du bon ne nous quitte pas, l’enthousiasme de partager non plus, ce que nous pouvons vous promettre, c’est le plus fidèlement d’être vos yeux et vos oreilles, de tenter avec quelques images de vous faire vivre ce qui a retenu notre attention, cet objectif ne sera pas facile à réaliser compte tenu des impondérables.
Cette année le Salon Son & Image a été pour Alain Provencher et moi une source de satisfaction à bien des égards.

À tout seigneur tout honneur, c’est par l’essence même de notre passion que nous introduisons le sujet avec un grand Merci aux artistes musiciens qui ont interprétés leur musique, pour notre plus grand plaisir.

Tout au long de ces 4 jours, nous avons eu la chance d’assister à des spectacles de musique “live” offerts gratuitement, sous une sorte de verrière proche du lobby de l’hôtel, idéalement placé pour ne pas le manquer, avec notamment le duo The Give band composé de (la ravissante) Caroline et Stéphane (mari et femme à la ville) qui ont présentés “Les vagues abondent”, leur dernier album qui est aussi celui qu’à choisi le SSI comme référence pour célébrer ce 25 eme.

Stéphan, Caroline en compagnie de Alex, mascotte du salon

Si vous ne vous êtes pas procuré le disque au moment du salon, il est encore temps de la faire, vous avez la possibilité de commander en ligne ou au moins d’en faire la demande.

Les vagues abondent par Caroline et Stéphane de Give band

La Mandragore, un ensemble qui a joué “Convivencia”, leur dernier disque, sous le label Fidelio.

La Mandragore

Solo Traverso par Grégoire Jeay, sous le label Fidelio, un virtuose de la flûte traversière médiévale, si vous ne connaissez pas ni l’instrument, ni l’artiste, c’est le bon moment de faire connaissance.

Grégoire Jeay à la flûte traversière médiévale

Montréal Jazz-Up par le groupe Maânouche swing en trio à la place du quintet, toujours sous l’étiquette Fidelio, le moins que l’on puisse dire c’est que ces gars là ont une énergie débordante et une joie sincère de jouer leur musique en public, c’est communicatif.

Le trio maânouche swing en pleine action

Tiens en parlant de Fidelio, je voudrais vous signaler la sortie de l’excellent album “We capture the feeling” disponible sur CD et Masterflash, sur lequel on retrouve quelques belles pièces musicales en forme de compilation du savoir faire de René Laflamme ainsi que des prises de sons urbaines d’un réalisme saisissant et de quelques plages de test qui vous seront utiles pour le placement de vos enceintes acoustiques, une bonne initiative, utile au delà d’être très bien enregistré, un autre disque ou Masterflash à mettre dans votre collection, cette dernière étant plus intéressante sur le plan dynamique que le CD.

We capture the feeling, édité par Fidelio

Avant d’oublier, nous avons eu la chance d’avoir Vincent Bélanger, pour nous jouer du violoncelle durant tout le salon.

Son album “La” n’est pas une nouveauté, mais c’est son dernier et si vous ne l’avez pas déjà dans votre collection, c’est le temps de le faire, rien que pour “Ave Maria” en duo avec son frère haute-contre, ce disque vaut le détour, je vous laisse le découvrir.

Violoncelle de 200 ans dans les mains de Vincent Bélanger

Salon sous le signe de la musique, de toutes les musiques, comme vous pouvez le constater et c’est ce en quoi cette édition 2012 nous a plu, car s’il n’y avait pas les artistes, rien de notre passion de la hifi ne serait possible, ne l’oubliez pas.

Certes, nous avons couvert l’événement comme nous le faisons habituellement pour magazine-audio, mais non seulement ça, nous étions présents au pavillon du Canada en tant que manufacturiers canadiens, une initiative de Michel Plante organisateur de l’évènement ceci afin de célébrer en grand le 25 eme anniversaire du show, les visiteurs ont eu le loisir de voir et toucher le savoir, faire local; nous sommes moins inconnus que nous ne l’étions à compter de maintenant.

Pour la première fois au SSI et au Canada

Etaient regroupées pas loin de 40 marques canadiennes, certains absents nous ont manqué, en particulier Verity Audio, que je salue au passage.
Nous y reviendrons à la fin de ce compte rendu, car les vedettes du salon sont les exposants venus parfois de très loin pour démontrer leur savoir faire en apportant dans leur bagages des kilos de matériel.

Il leur aura fallu avant ça, transporter plusieurs dizaines de boites pour certains, cela a pris l’allure d’un gigantesque déménagement et je sais de quoi je parle.
L’organisation est huilée et calibrée au millimètre, si un jour l’occasion m’est donnée de vous montrer à quoi ça ressemble en coulisse, vous allez vraiment comprendre ce que le mot “show” veut dire et mesurer combien les conditions sont parfois difficiles pour un exposant, à plus forte raison quand il vient de loin.

Le pavillon du Canada

5 jours sur place, 1 jour de préparation pour aider à monter le pavillon du Canada + 4 jours de salon, ça laisse du temps pour aller à la rencontre des visiteurs, des exposants, des musiciens et c’est ce que nous avons fait.

Il n’a pas été rare de revenir plusieurs fois dans une salle pour se faire une idée plus précise du potentiel des forces en présence ou simplement pour relaxer et jouir de l’instant.
Si je n’avais pas pris le temps du temps, je serais passé à côté de plusieurs démonstrations qui se sont avérées être très intéressantes à compter du vendredi après midi et ceci pour plusieurs raisons.

On peut supposer que :

1 : le temps d’installation imparti est parfois très court, certains exposants ne sont arrivés sur place que tardivement, de fait le matériel n’a pas eu le temps de fonctionner suffisamment longtemps.

2 : si on ne consacre que quelques minutes à entrer puis sortir d’une écoute, il y a fort à parier que ce soit comme à la loto, peu de chance d’obtenir les 6 bons numéros, si le style de musique vous convient c’est bien, sinon, vous passerez votre chemin et votre idée sera faite, mais est ce bien la réalité?
Avez vous laissé sa chance à l’exposant?

3 : les conditions d’acoustique qui une fois encore sont à prendre en considération, très peu d’exposants ont pu réaliser un traitement digne de ce nom ou une installation performante à 100% pour le type de matériel utilisé, mais c’est la loi du sport, il faut se retrousser les manches et travailler fort pour performer quand même et c’est ce point que l’on va remarquer plus que les défauts de la pièce en fin de compte.

Alors si nous devions nous arrêter là, ce serait d’une part injuste pour l’exposant, mais aussi frustrant, ce qui dans la circonstance n’aurait mené nulle part, après tout il s’agit d’un rendez vous annuel entres amateurs de musique et de cinéma, une fête à ne pas manquer avec les acteurs de l’industrie et s’ils font le déplacement avec leur matériel, c’est aussi pour se faire connaître et mettre leur nom dans les mémoires, prendre des contacts, réaliser des accords commerciaux avec un distributeur ou un revendeur et surtout se faire connaître du grand public.

Rome ne s’est pas fait en un jour, sauf que dans la circonstance temps = argent et certains manufacturiers ont de la difficulté à rester dans la course de fond de leur marché.
Avant d’aller plus loin deux noms m’ont marqué, car ils ont circulé librement au travers des couloirs du salon : MBL et Sony, qui ont fait leur show!
À n’en pas douter, ce sont eux qui selon moi remportent la palme d’or du salon, dans le genre démesure au travers de nos sens.

MBL pour son savoir faire incroyable en terme de reproduction du son, nous avons eu la chance de voir et entendre un système hifi exceptionnel, mis en œuvre de main de maître par Jeremy Bryan, qui n’est autre que le President & CEO of MBL North America, Inc.
Ce monsieur est jeune, dynamique, passionné non pas seulement par les affaires, c’est un authentique mélomane, qui aime profondément la musique et il nous l’a prouvé à plusieurs reprises, j’aurais l’occasion de vous en reparler.

Vincent Bélanger au violoncelle sur fond musical de son album “La”

Je garde un souvenir mémorable de la prestation conjointe de Vincent Bélanger au violoncelle, le système MBL en arrière de lui sur fond musical de son album “La”, ce fut pour les rares privilégiés présents à cette démonstration une expérience sensorielle unique d’une rare intensité, j’ai moi même mis pas loin de 15 minutes à m’en remettre, à re-calibrer mes sens avant de retourner écouter ailleurs.

Vincent Bélanger avec le système MBL de référence

Sony et sa version 4K de l’image de cinéma à la maison, un pont haute définition entre ce que nous connaissons déjà qui se trouve être très beau et le futur proche qui s’annonce d’une puissance phénoménale exponentielle.
4K c’est quand même 4 fois plus de résolution qu’un Blu-ray, ça vous donne une idée?
Nous en avons pris plein les mirettes.

Un avant goût de l’image 4K par Sony

Une fois n’est pas coutume, c’est donc par le dessert que je vais débuter ce SSI show tour en vous présentant ces deux marques leaders sur leur marché respectif.

Place à la musique… dans la prochaine édition, qui est en cours d’écriture, nous développerons les deux points forts du salon.


Conclusion de cette première partie

Je me rend compte à quel point le fait d’avoir passé une journée de plus au salon m’a ouvert les yeux sur des aspects de l’organisation qui m’étaient jusqu’alors inconnus, que la musique “live” tel un bol d’oxygène a été un interlude salutaire à bien des égards, j’y aurais consacré plus de temps si j’avais pu.
Il est toujours aussi agréable de saluer des gens que l’on n’a pas vu depuis un an, de découvrir certains nouveaux visages, de voir l’évolution des technologies et de constater que le cinéma maison est en passe de se faire un lent, très lent chemin vers sa réhabilitation sociale et passer du statut de “simple” multivoies 5.1 tchin-boom à un vrai spectacle domestique haut de gamme, nous en verrons la preuve avec MCM et Elac dans le prochain volet.

Quelques autres noms à retenir : Elac, Thiel, Cabasse, Wilson Audio, Sonus Faber, Gala Solo, Magico, Onda, Acapella, Vandersteen, Genesis, Spendor, Harbeth, Totem, Gradient, Devore, Ernestolo Carot One, Gershman Acoustics, Hegel, Amphion, Audiophysic, BitPerfect, Lafleur Audio, M.A Recording, Oracle, Waterfall, Woo Audio, … et bien entendu MBL et Sony, qui ouvrirons le bal du second volet consacré à cette 25 eme édition du SSI.
Ah, avant de passer à la prochaine étape, je voulais vous signaler la résurrection du groupe DireStraits, que bien du monde avait mis de côté du fait d’une écœurantite aigüe et bien les voilà de nouveau sur les rangs et je suis le premier à qui ça fait le bonheur 🙂

Pour finir, j’aime le contact avec les musiciens car ils ont en commun une chose, ils ne demandent rien d’autre que de partager leur musique, une forme d’expression comme une autre, un language universel; acheter leur musique c’est les encourager à continuer de composer, de créer, sans nous ils ne sont pas grand chose, sans eux nous ne sommes rien.
Soutenons l’art et la créativité de nos artistes.

Exposition des œuvres de Patrick Larrivée, artiste peintre

Remise des prix Lifetime Achievement Award sous la houlette de François Charron

François Charron, expert en communication et technologies, maître de la cérémonie
Richard Petit, président de Kébecson et récipiendaire d’un Lifetime Achievement Award, Sarah Tremblay et Michel PLante
Marc Denis, jeune retraité, ancien représentant B&W, Classé, Rotel du début des années 80 à 2011 et récipiendaire d’un Lifetime Achievement Award

La seconde partie est disponible.


Contact et information

Salon Son & Image


MICHEL PLANTE : Président, Salon Son & Image
SARAH TREMBLAY : Directrice, Salon Son & Image
2054, rue de Salaberry
Saint-Bruno (QC) Canada J3V 4N6
(450) 441-5989
(514) 267-6231 (cell)


La pensée du moment :

La musique adoucit les moeurs.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

8 Commentaires

  1. Comme toujours Marc très bon reportage & des photos magnifiques continu ton bon travail pendant que moi je profite grandement de ma RETRAITE. ha ha ha

  2. Marc Philip
    Je viens de passer au travers de votre reportage et je suis touché et ému. J’aime que vous exposiez publiquement votre sympathie et encouragement à propos des artistes. Oui, les artistes sont l’âme de notre vie. Nous sommes tous responsables et de façon différente, de créer notre société. L’art est un des rouages de notre société. L’économique en est un autre tout aussi important. C’est pourquoi, je choisis que ma façon responsable d’entrepreneur en audio serait d’épauler Vincent Bélanger dans sa carrière. Il est charismatique et joue du violoncelle comme un Dieu. Acheter une chaîne Hifi c’est bien, mais il faut aussi s’assurer que la musique créée par nos artistes puisse les faire vivre décemment. Et comme dit Vincent la meilleure chaîne Hifi, c’est son violoncelle.
    Je souhaite que les exposants intègrent les artistes dans leur présentation. La présence des artistes amène un spectacle plus agréable et leur procure une intégration sociale plus grande.
    PS. L’album LÀ de fidélio est une référence que j’utilise en son. Merci à vous Marc

  3. bonjour monsieur marc philip je vous remercie vivement pour la qualité de votre reportage bravissimo papy

  4. Marc Philip
    Je viens de passer au travers de votre reportage et je suis touché et ému. J’aime que vous exposiez publiquement votre sympathie et encouragement à propos des artistes. Oui, les artistes sont l’âme de notre vie. Nous sommes tous responsables et de façon différente, de créer notre société. L’art est un des rouages de notre société. L’économique en est un autre tout aussi important. C’est pourquoi, je choisis que ma façon responsable d’entrepreneur en audio serait d’épauler Vincent Bélanger dans sa carrière. Il est charismatique et joue du violoncelle comme un Dieu. Acheter une chaîne Hifi c’est bien, mais il faut aussi s’assurer que la musique créée par nos artistes puisse les faire vivre décemment. Et comme dit Vincent la meilleure chaîne Hifi, c’est son violoncelle.
    Je souhaite que les exposants intègrent les artistes dans leur présentation. La présence des artistes amène un spectacle plus agréable et leur procure une intégration sociale plus grande.
    PS. L’album LÀ de fidélio est une référence que j’utilise en son. Merci à vous Marc

  5. Comme toujours Marc très bon reportage & des photos magnifiques continu ton bon travail pendant que moi je profite grandement de ma RETRAITE. ha ha ha

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here