Switch

1
346
Swith un film de

Un film de : Frédéric Schoendoerffer,
Genre : drame policier thriller,
Origine : France et Québec,
Année de sortie : 2011.

Rôles principaux :
Karine Vanasse (Québec) incarne Sophie Malaterre,
Eric Cantona incarne le commandant de police Damien Forgeat,
Aurélien Recoing incarne Delors un officier de la brigade de police,
Karina Testa incarne Bénédicte Serteaux,
Maxim Roy (Québec) incarne la secrétaire de direction Claire Marras.

L’histoire

Sophie Malaterre (Karine Vanasse), 25 ans, illustratrice de mode, se présente à un rendez vous d’affaire qui se voit annulé à la dernière minute.
Pour se remettre de son infortune, elle est invitée par la secrétaire de direction à partager un diner, les deux femmes sympathises et Claire Marras (Maxim Roy) lui parle du site switch.com qui permet d’échanger sa maison le temps de quelques semaines de vacances, une belle opportunité de vacances pour se changer les idées.
Sophie trouve l’idée séduisante, idéal pour changer d’air et partir en France, ce dont elle rêve depuis longtemps, par miracle elle parvient rapidement à trouver un duplex à Paris, avec vue sur la Tour-Eiffel.

Echange des clés via UPS, direction Paris pour Sophie (Karine Vanasse) et direction Montréal pour sa correspondante parisienne Bénédicte (Karina Testa).

Arrivé sur place Sophie découvre exactement ce que les photos de l’annonce présentaient, un luxueux appartement avec vue sur la Tour, elle n’en revient pas de sa chance.
Sa première journée se passe bien, elle déambule dans le quartier et flâne dans le parc en face de son nouveau logis, à cette occasion elle fait la connaissance d’un homme qui lui remet son N° de cellulaire, au cas où.

Elle se souvient du conseil avisé de Claire Marras qui elle aussi avait fait une intéressante rencontre dans ce parc.

Le lendemain matin, c’est là que les choses sérieuses commencent, Sophie se réveille avec la gueule de bois, nauséeuse, elle a juste le temps de se diriger vers la porte d’entrée qu’elle voit débouler en force une escouade de policiers dans l’appartement, interpellée, elle va rapidement comprendre qu’elle vient de se faire voler son identité … mais elle n’est pas au bout de ses surprises.

La suite? ce sera à vous de le découvrir 🙂
Ce que je peux vous révéler, c’est que ce film est excellent d’un bout à l’autre, bien ficelé, le scénario vous tiendra en haleine.

Karine Vanasse livre ici une performance physique étonnante, notamment lors de la poursuite à pieds où Eric Cantona (Damien Forgeat) la prend en chasse durant plusieurs minutes, à courir et sauter les obstacles dans les rues de Paris, un exercice à lui seul qui essouffle le spectateur autant que les deux personnages.

Du bon cinéma, on en redemande et ça fait chaud au cœur de voir nos comédiens Québécois performer aux côtés de pointures françaises.
L’intrigue tiens la route, les personnages crédibles, le tout concours à ce que ce film soit une réussite.

Retenez enfin, pour celles et ceux qui l’ignorent, que Eric Cantona qui incarne le commandant de police Damien Forgeat est à l’origine un ancien jouer de football professionnel (soccer) de calibre international.
Arrivé au terme de sa carrière de sportif de haut niveau, il s’est très vite tourné vers le septième art, passionné pour le cinéma et le théâtre, c’est une reconversion qui lui a plutôt bien réussi.

Il a fait du chemin depuis son second rôle dans le film “Le bonheur est dans le près” un film de Etienne Chatiliez, aux côtés de Michel Serreault et Eddy Mitchell.
Un grand classique des années 1995, que je vous recommande chaudement, une comédie hilarante, bourrée de tendresse.


La pensée du moment :

C’est en étant bon que l’on apprend à faire le bien.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here