Ecran transonore Elunevision Reference 106 + projecteur JVC X30

3
744
Ecran transonore Elunevision 106" Reference en plein jour

Cela fait bien trop longtemps que je ne vous ai parlé de cinéma maison, ou du moins d’image HD, le temps automnal que nous avons actuellement se prête parfaitement à l’exercice.

Le distributeur Elunevision au Canada, Eastporters nous a prêté le projecteur JVC X30 pour réaliser cet essai, j’en profite pour le remercier, cela nous a permis de travailler dans d’excellentes conditions.

Projecteur HD compatible 3D de marque JVC modèle X30

Matériel reçu le 8 mai 2012.
Matériel: écran de cinéma maison transonore,
Modèle : Reference 106 electric tab tensioned,
Origine: fait en Chine,
Prix: 1890$.
Matériel: Projecteur vidéo HD,
Modèle: JVC X30 2D/3D full HD 1080p,
Origine: Japon,
Prix: 3500$.

Ecran transonore Elunevision 106″ Reference en plein jour

Filmographie lors de nos tests

  • Rio, film d’animation BD,
  • Le dernier samouraï, images et son de toute beauté, l’histoire est également un modèle du genre,
  • Hugo Cabret – 1080p.mkv,
  • Paul – 1080p.mkv,
  • Les trois mousquetaires version 2011,
  • Seigneur des Anneaux en BD version longue,
  • Megamind en dessin animé 3D,
  • Les immortels (2011)
  • Le Grand Bleu (Luc Besson),
  • Les lyonnais,
  • Mission impossible – Protocole fantôme (VQ),
  • Cheval de guerre (Spielberg),
  • Millenium – Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (2011),
  • Avatar,
  • Film d’animation : Rango,
  • Sherlock Holmes 1 et 2 en BD.
  • BD= Blu-ray disc.

    Plus quelques spectacles de musique, tel que :

    • Diana Krall à Rio en 2008,
    • David Gilmour en acoustique,
    • The Police, Certifiable, live à Buenos Aires (2007),
    • This is it de Michael Jackson en Blu-ray,
    • Music for Montserrat,
    • Pink Floyd : Pulse,
    • U2 : Rattle and Hum,
    • Toto : Falling in between, live 2009,
    • The Pretenders : Live à Londre en 2009.
    Spectacle du groupe Toto, projection en plein jour

    Quelques documentaires en Blu-ray :

    • IMAX Grand Canyon Adventure,
    • IMAX Legend of flight,
    • IMAX Bugs,
    • IMAX Space station.

    Plus des dizaines d’autres films pour le plaisir, vous devez bien vous en douter, l’aventure cinéma ne s’arrête jamais au simple test.

    Le projecteur utilisé était un modèle JVC X30, ce qui constitue dans la circonstance un choix idéal, le couple parfait serais je tenté de dire, car jamais à ce jour nous avons obtenu une image aussi belle.

    Spectacle de Toto projeté en plein jour sur une scène très contrastée

    Nous possédons déjà un écran électrique de marque Elunevision Transonore de 100″ dont j’avais fait une présentation exhaustive et qui nous sert depuis de référence.

    Le système de fixation au plafond étant compatible, il a suffit de substituer l’un à l’autre, une opération qui n’a demandé que 10 minutes.
    La comparaison directe s’imposait d’elle même.

    Comme vous pouvez le constater, Elunevision ne cesse de développer ses écrans en particulier la version transonore, qui devient de fait un produit phare dans la gamme, ce qui le positionne en Reference serie.

    J’ai toujours pensé que le transonore serait l’avenir.
    C’est aussi la raison principale du choix que nous avons fait de nous équiper de ce type d’écran, pour pouvoir conjuguer à la fois le cinéma à la maison et l’écoute de musique en stéréo.

    Ancienne version Elunevision Acoustic Weave

    J’étais curieux de juger des progrès réalisés par Elunevision en terme de son et de rendu d’image sur ce type de produit, sachant qu’il est tout particulièrement difficile de combiner les deux.

    Certains compétiteurs ont fait des choix stratégiques, soit l’image est super belle mais le son en retrait, ou le contraire, avec comme conséquence une toile si légère qu’elle finit par se déformer avec le temps.

    Si j’ai choisi de m’équiper de leur modèle Acoustic Wave c’est que j’avais trouvé un certain équilibre entre les deux (son et image), mais j’avoue que leur version 106″ Reference vient de me surprendre et passe en avant sur le plan des résultats sonores.

    Tissage spécifique de la toile acoustique Elunevision Reference 106

    En effet, en y regardant de plus près on constate que la trame du tissu a changé, elle est différente au niveau du maillage, ce dernier est plus fin que sur l’ancien modèle que nous possédons et qui déjà donnait d’excellents résultats.
    Force est de constater que les aigus gagnent en définition, l’écran laisse passer plus d’information, c’est incontestable.

    Les dialogues ainsi que les détails subtils contenus sur les bandes sonores de films ressortent avec plus d’évidence, comme par exemple le bruit que peut faire la combustion d’une cigarette lors de l’aspiration, à l’évidence, l’écran Elunevison 106 nous dévoile l’intégralité du message son du film sans avoir à tendre l’oreille, un peu comme s’il n’y avait pas de toile en avant!

    Acoustic Weave (en fond) et modèle Reference (placé dessus)

    Offert au prix de 1890$ cet écran Reference 106, est ce qui se fait de mieux sur le marché.

    Elunevision s’est spécialisé dans le domaine depuis belle lurette et devance la concurrence qui parfois sans l’égaler va annoncer des prix supérieurs, avec seulement une meilleure finition générale.

    Mais de vous à moi, êtes vous prêt à payer pour de l’esthétique uniquement ou pour une performance globale?
    Nous aurions pu croire à une époque que le meilleur son en cinéma maison était pas de toile en avant des haut-parleurs et bien la donne a changé et depuis déjà deux ou trois ans Elunevison confirme son savoir faire en la matière et plus encore sa maîtrise des tramages pour toile acoustique.

    Si ça n’avait été une histoire de coût d’investissement, j’aurais sans nul doute échangé ma toile électrique actuelle, par ce modèle Reference 106.
    J’ai apprécié de gagner 6″ de largeur, qui dans notre salon s’est révélé tout à fait à son aise, aucune gène visuelle, on est plongé dans l’action et cette taille d’écran est parfaite à tout point de vue, pour des superficie de 15 à 40 m2.

    Ecran Elunevision 106 Reference une fois remonté

    Notre salon multimédia qui mesure 5,50 m de long / 3,55 m de large / 2,48 m de haut.

    Les écrans que nous venons de comparer

    • EluneVison de 100″, modèle Acoustic Weave, toile transorore à commande électrique et tensionnée: 1399$ US
    • EluneVison de 106″, modèle Acoustic Reference, toile transonore à commande électrique tensionnée : 1890$ US

    à propos du JVC X30

    Mon frère s’est également équipé d’un projecteur HD, JVC X30 et nous avons pu comparer nos expériences.

    Question calibration

    J’ai utilisé une mire spéciale du disque WOW de Disney (disque ce calibration manuelle). C’est une mire qui fait une neige de pixels R, V, B et blancs qui fourmillent continuellement sur toute la surface d’affichage. Elle est normalement destinée aux écrans LCD et plasmas pour corriger des défauts, pixels fixes ou morts, rémanences sur les plasmas, etc.
    Du coup ça fait travailler tous les pixels uniformément, aucun pixel ne reste fixe, c’est vraiment idéal.
    Il est conseillé de le faire régulièrement.
    Du coup, avant chaque séance de calibration, je faisais chauffer le projecteur avec cette mire pendant 1/2 heure, afin de la préparer.

    La 3D

    J’ai aussi réglé finement les lunettes 3D et leur émetteur (Optoma/Monster en RF pas IR) et j’ai une image 3D super impressionnante avec très peu de diascopie (ghosting). Je n’ai regardé qu’un film entier pour l’instant, en 3D, il s’agit de Megamind. J’ai beaucoup aimé ce dessin animé et là, les effets 3D sont bien comme il faut, un régal pour les yeux.

    J’ai revu le premier volet du Seigneur des Anneaux en BD version longue qui attendait depuis pas mal de temps le bon projecteur Hd pour s’exprimer et sa calibration. Là aussi l’image est fabuleuse et foisonne de détails, les pénombres sont bien lisibles, etc…
    Surtout qu’au début, c’est la scène où le magicien se bat contre l’espèce d’immense démon de feu dans les grottes des nains, ce sont des conditions particulièrement difficiles pour un cinéma maison car les scènes sombres avec le feu ressortent comme des spots lumineux.

    Et bien j’avais tous les détails et une impression de dynamique et de HD comme je n’en ai jamais vu auparavant. Vraiment superbe ! Surtout sur avec le JVC X30 qui est maintenant bien calibré. Je suis vraiment content car ce projecteur a une dynamique, un niveau de contraste, une profondeur des noirs et un capacité à reproduire les moindres détails tout simplement hallucinants à ce prix !

    Donc, le couple JVC X30 + écran Elunevision Reference 106 acoustic weave = que du bonheur !

    Qui plus est, je n’ai plus les défauts que j’avais avant la calibration, style fourmillements, léger flous sur les bords, dérive jaune/beige sur le bas de l’image (c’était très léger mais bien visible).
    Je suis donc très content des prestations du JVC X30 couplé à l’Oppo 93 qui lui fournit un signal vidéo de haut niveau car le X30 est super exigeant en terme de qualité. Il sublime les belles images comme il peut mettre en avant les moindre défauts.
    Le JVC HD350 que j’avais auparavant était beaucoup plus tolérant à ce niveau et gommait certains défauts. Mais du coup il allait beaucoup moins loin en terme de piqué et de capacité à mettre en évidence les détails.

    Question lunettes 3D

    En universel IR, il paraît que les lunette Xpand Youniversal (104) sont excellentes. Elles sont proposées en 3 tailles, mais il vaut mieux prendre les grandes (L) et en plusieurs couleurs mais il faut toujours prendre une couleur la plus foncée possible (noir ou bleu foncé). Sinon, les Monstervision sont excellentes en RF ce qui évite les inconvénients de l’IR un peu trop directionnel. Les lunettes Monsters (en kit avec un émetteur) ont un émetteur qui peut capter les signaux IR et les transformer en RF.
    Perso j’ai les Optoma qui sont exactement les mêmes à part que l’émetteur n’a pas le capteur IR.

    Conclusion à propos du JVC X30

    Le projecteur JVC X30 a un potentiel démentiel mais a besoin d’être bien réglé et surtout d’avoir une source numérique à la hauteur (lecteur de Blu-ray ou NAS)
    Donc si vous possédez un lecteur universel Oppo 93 ou 95, c’est le jour et la nuit avec le NMT Popcorn et surtout une fois l’Oppo réglé.
    Là, il vous sera possible de voir de vos propres yeux ce que peut apporter le réglage des détails à +2 voire +3 sur l’Oppo.
    Vous pouvez le voir facilement en passant d’une mémoire à l’autre dans les réglages vidéos de l’Oppo. N’oubliez pas qu’il faut utiliser le port HDMI1 de l’Oppo pour bénéficier de son processeur vidéo Marvell’s Kyoto-G2 Qdeo™ technology de seconde génération.
    En ce qui concerne les réglages du JVC X30, ils seront forcément différents chez moi que chez vous du fait d’un environnement différent, clarté, dimension de la pièce et l’écran.
    En revanche, évitez absolument d’utiliser les réglages de détails, contours et autres netteté sur le JVC X30 car ils n’apportent que des défauts. Tout doit rester à 0 à ce niveau là, c’est le mieux.
    Pour la température de couleur, il faut se mettre sur “Perso1” (ou “user1”) par exemple et dans les caractéristiques de réglage de la température “Perso1” choisir 6500K. Ainsi, vous serez proche de la référence, car d’après ce que j’ai mesuré c’est vraiment bon.
    Chez moi, pour le gamma, j’ai aussi utilisé un réglage custom et je suis parti d’un gamma à 2.5 qui était le plus proche (lors des mesures avec sonde) de l’idéal pour une salle non dédiée aux murs clairs, à savoir 2.22.
    Avec ce mode de gamma, j’ai remarqué qu’avant calibration, la courbe était un peu plus haute en basses lumières ce qui peut un peu boucher les noirs. Cela a été rectifié lors de la calibration. Si vous n’avez pas le matériel pour calibrer, utilisez un blu-ray de mires pour régler luminosité et contraste (couleur et teinte + filtre bleu). Vous gagnerez déjà énormément en justesse et fidélité des couleurs ainsi que de l’échelle de gris même si ça ne vaut pas une vraie calibration avec une bonne sonde.

    Le X30 ne pardonne rien.

    Extrait du film les trois mousquetaires, projection en plein jour, écran Elunevision 106 Reference et projecteur JVC X30 HD

    Il a un effet loupe comme le bon matos en hifi. Ce qui est déjà bon est magnifié, ressort sublime, magique alors que le mauvais sort vraiment moche. D’où l’intérêt d’avoir une bonne source qui permet de compenser les défauts des mauvais disques par exemple, comme l’Oppo sur lequel j’ai mis le filtre à +2 ou +3, afin d’éliminer les fourmillements et autres grains trop présents sur les films mal encodés (et il y en a pas mal en BD, malheureusement).

    En revanche, le JVC X30 a aussi besoin d’un rodage assez prolongé, plusieurs dizaines d’heures pour sortir sa meilleure image. Au tout début vous allez probablement remarquer des fourmillements même sur les bons films, ils disparaissent avec ce rodage.

    Conseil de base

    J’ai dû fermer un peu l’iris fixe pour réduire la luminosité de l’image car ça “crache” fort.
    Impressionnant la puissance lumineuse de cet appareil y compris en mode lampe bas. J’aime quand c’est très lumineux mais là, parfois, c’était éblouissant et on plissait les yeux…
    Cela a été revu après calibration afin de garder un maximum de dynamique dans l’image.
    Ce qui est bien aussi c’est qu’en ne s’habituant pas à une image trop lumineuse cela donne de la marge pour l’avenir avec l’usure de la lampe. Ainsi, quand elle commencera à être un peu moins “riche”, il suffira d’ouvrir un peu plus l’iris pour garder la même luminosité. C’est un truc comme un autre, mais qui permet de faire durer le plaisir et sauver quelques $$ par la même occasion.

    Le seul bémol important, c’est l’absence de cache automatique devant l’optique du projecteur ce qui oblige à se hisser en hauteur à chaque séance pour retirer puis remettre le cache manuellement. Le cache motorisé n’est proposé que sur les modèle supérieurs à 2000-3000 $ de plus. C’est quand même dommage car je ne pense pas que cela aurait augmenté significativement le prix de revient du vidéoprojecteur.

    C’est un choix de JVC que je ne cautionne pas du tout.

    Gros plan, extrait du film les trois mousquetaires, projection en plein jour, écran Elunevision 106 Reference et projecteur JVC X30 HD

    Résultats de nos évaluations du couple JVC X30 + écran Elunevision Reference 106.


    Points forts Strengths/ Points forts :

    • Image impeccable avec le couple JVC + Elunevision,
    • Pas de perte de qualité son (Elunevision),
    • Télécommande radio et pointeur laser (Elunevision),
    • Performances globales (JVC et Elunevision),
    • Rapport prestation Prix imbattable au moment où j’écris ces lignes.

    Points faibles Weaknesses/Points à améliorer :

    • Apparition de fins lignages verticaux sur certaines scènes, rien de majeur (Elunevision).

    La concurrence?

    En ce qui concerne la vidéoprojection, Epson revient en force, Sony et Mitsubishi sont dans la course, mais leurs tarifs respectifs les placent en haut du panier.
    Dans le cas des écrans, bonne nouvelle, du moins pour le moment, Elunevision n’a pas grand chose à craindre, ses compétiteurs sont loin derrière, même Stewart qui à 4000$/5000$ est loin d’offrir une si belle cohérence entre image et son.
    L’écran électrique, auto tensionné et transonore Reference 106 est selon moi le top du moment.
    Positionné à 1890$ il se situe dans la haut de gamme, car on est loin des chinoiseries bon marché qui vont gondoler au bout d’une année et dont la transparence sonore est sujette à caution.
    Même mon écran Elunevision ancienne génération tient encore la dragée haute à des modèles actuels de plusieurs fois le prix, mais la version Elunevision 106 Reference est en avant, les progrès sur la transparence sonore est évidente.

    Scène très lumineuse, extrait du film les trois mousquetaires, projection en plein jour, écran Elunevision 106 Reference et projecteur JVC X30 HD

    Comme vous avez pu le constater, même en plein jour, les rideaux tirés, il est possible de projeter une image de 106″ sur un écran transonore, ce qui il y a peu était quasiment impossible.
    J’en ai rêvé Elunevision l’a fait.
    Ce duo Elunevision 106 Reference et Projecteur JVC X30 constitue une base solide pour qui veut un système de cinéma maison digne de ce nom, avec l’assurance d’une qualité d’image pour longtemps.


    Contact manufacturier

    EluneVision
    Management team : Dave Hao et Milosh Jovic.

    Revendeur sur le web

    Eastporters


    La pensée du moment

    J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. Voltaire.


    Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
    Bon divertissement.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here