CES 2012

2
411
Couverture du CES 2012 par Olivier Ezratty

Pour certains d’entres vous, c’est LE rendez vous annuel.
Le CES de Las Vegas est la grande messe des aficionados de gadgets en tout genre, mais bien au delà de cet aspect purement “geek”, c’est aussi l’annonce de la sortie sur le marché de ce que seront les appareils et autres électroniques grand public dans le courant de l’année, beaucoup de personnes attendent fiévreusement de savoir quels seront les technologies appliquées à notre futur immédiat pour prendre une décision d’achat.
Comme je vous comprend.

Pour satisfaire à notre curiosité, j’ai consulté Olivier Ezratty, spécialiste des grandes tendances high tech et un reporter assidu du CES depuis plusieurs années, ce qui lui a permis de se forger une solide réputation dans son domaine d’activité.
J’ai rencontré Olivier en 2010 au CES justement, où nous avions sympathisé; Olivier et moi partageons quelques passions communes, dont la photographie et la haute technologie, au delà de dire les choses comme elles sont et respecter le lecteur dans son intégrité.

Olivier a accepté de répondre à quelques questions sur son expérience au CES 2012, il dresse un portrait réaliste de la situation, ce qui devrait en intéresser plus d’un, en particulier sur l’avenir de la hifi à Vegas, son constat ne fait que confirmer mon sentiment de désenchantement lors de ma visite au CES 2011 où j’avais eu plus de plaisir à The Show au Flamingo dans cette catégorie de produit, qu’au CES proprement dit où la part belle était donné à l’essence même de la vocation du CES à savoir l’électronique grand public.

Donc, pour les passionnés de hifi, il va falloir vous diriger vers d’autres lieux pour profiter un maximum de votre engouement de la musique en mode reproduction haute fidélité, mais ceci sera une histoire que nous écrirons dans quelques mois avec les salons spécialisés de Montréal, New York et Munich.

Olivier, nous expose son point de vue et jette un regard lucide sur l’industrie de l’électronique grand public actuelle, avec les grandes tendances à venir.


Est-ce que cette édition 2012 valait le déplacement?

Oui, comme d’habitude.
Le salon est tellement grand qu’on y trouve toujours tout un tas d’innovations. Et dans tous les domaines.

Dans quelle condition as tu couvert le CES cette année?

Comme d’habitude : six jours sur place, deux pour les conférences de presse qui précédaient le salon et quatre journées dédiées exclusivement à la visite de l’intégralité du salon.
Je visite l’intégralité du salon, ce qui n’est pas évident. Cela représente environ 50 km de marche… !

Quelles sont les grandes tendances du moment?

Pour faire court :
· Des TV de plus en plus connectées dans un marché qui demeure cependant fragmenté et sans que Google TV ne perce.
· Les tablettes et surtout l’iPad sont utilisés pour tout et n’importe quoi avec une flopé de gadgets associés. L’Ipad gobe la valeur logicielle d’un tas d’appareils numériques.
· Les smartphones sont de plus en plus puissants : très haut débit LTE, processeurs quadcore, écrans de plus en plus grands (Samsung Galaxy Note de 5,3 pouces).
· La connectivité sans fil généralisée, notamment dans l’audio et la vidéo, avec AirPlay, Bluetooth et DLNA.

· Les laptops « ultra books » sont plus fins, puissants et autonomes. Mais la vraie révolution viendra des hybrides laptop/tablets avec Windows 8 en 2013.
· Les appareils photos hybride vont prendre le dessus des réflex.
· Un grand nombre de systèmes de recharge de mobiles par énergie solaire voire mécanique.

Qu’est ce que toi tu as retenu de majeur dans chaque catégorie de produit?

Cf supra.
Voir mon rapport CES… ou bien mon compte-rendu résumé sur http://www.oezratty.net/wordpress/2012/premiers-retours-du-ces-2012/.

Espace multimédia Samsung CES 2012

Quelle place occupe la hifi en 2012 et quels ont été les démonstrations phares qui ont retenu ton attention lors de ce CES?

La hifi est un peu laissée pour compte au CES.
Il y a certes les nombreux exposants campés dans les étages du Venetian et quelques autres ailleurs.
Mais la mise en scène est très décevante. Il y a peu d’innovations marquantes dans la hifi.

Ce qui m’a marqué cette année :
· Toujours de très belles enceintes haut de gamme, même si le très haut de gamme était moins mis en valeur par les exposants, crise oblige.
· La généralisation de l’usage d’AirPlay d’Apple et de DLNA, son homologue pour les systèmes ouverts, permettant d’envoyer de la musique d’une source à un ampli/enceintes sans fil.
· Les amplificateurs intégrés d’Onkyo qui prévisualisent le contenu des canaux vidéos disponibles. Evident, mais les premiers à le faire visiblement.

Quelle est la place de la musique dématérialisée (serveur musical)?

On en voit quelques-uns, comme chez Olive et Naim.
Mais je note une offre qui se rétrécit. Comme si les produits d’Apple prenaient systématiquement la place. Dans de nombreuses démos de stands Hifi, la musique provenait d’iPhone ou d’iPad envoyés en AirPlay à l’ampli.
Curieux car la musique est souvent compressée dans ce cas là.

Amplificateur à tubes Audio Power Labs

Peut-on dire que les disques vinyls et le matériel analogique est encore populaire au point de faire de l’ombre au CD?

Il y a toujours cet attrait pour l’ancien avec des amplificateurs à lampe (dont un merveilleux ampli de 200W chez Audio Power Labs), des lecteurs de microsillons et le pompon avec une sorte de grand fer à repasser de vieux microsillons gondolés.
De là à faire de l’ombre au CD, non.
Ce qui fait de l’ombre aux CD est la consommation dématérialisée de musique, comme avec Spotify ou Pandora.

ORB la machine à “repasser” les vinyls

Y avait il beaucoup de labels de disques?

Je n’en ai pas vus. Le CES n’est pas un salon de contenus.

As tu rencontré de nouveaux manufacturiers ou se sont majoritairement tous les mêmes que les années précédentes?

Les marques qui apparaissent sont essentiellement asiatiques, notamment en ce qui concerne les enceintes acoustiques.
Les Taiwanais ont l’air particulièrement innovants dans le domaine.
J’ai noté la première apparition de Velodyne, le leader des caissons de basse, et mon fournisseur préféré.
Ils présentaient un casque à oreillettes restituant particulièrement bien les basses.

South-Hall-3-et-4 au CES 2012

Y avait il de grands absents?

Oui, Denon par exemple, qui n’est plus là depuis quelques années.
HP qui n’a plus de stand depuis l’année dernière.
Apple qui n’expose dans aucun salon.

Quid de l’image 3D, le marché s’étend il ou reste t il centré sur la TV?

La 3D, notamment sans lunettes, couvre le marché du jeux (notamment avec nVidia), les mobiles et la photo.
Mais les applications les plus couramment présentées au CES sont dans la TV.
Les constructeurs insistent lourdement pour nous l’imposer.
Notamment en s’évertuant à créer des solutions sans lunettes.
La meilleure était sur le stand de Stream TV Networks. L’image 3D y est correctement visible sous plusieurs angles.

Qu’en est il de la 4K?

On voit des écrans 4K au CES depuis au moins six ans. Mais cette année, ils étaient plus mis en avant.
La raison est que les contenus vont bientôt arriver, Hollywood étant en pleine conversion de sa capacité de production et de ses stocks dans ce format.
L’autre raison est que le 4K permet de créer des images 2K en 3D de meilleure qualité, comme on le voit notamment chez LG.
Sony propose un lecteur Blu-ray qui fait de l’upscaling 4K.

Le monde de la photographie et de la vidéo HD est il en pleine mutation ou se maintient il?

La photo est en pleine mutation avec : le déclin des compacts, la montée en puissance des appareils hybrides qui va à terme affecter les réflex, la mort assez rapide du marché des cadres photos numériques, mangés par les tablettes. Et aussi la prise de vue vidéo avec les réflex.
La vidéo HD est plus stable, autour du 1080p.
On voit surtout se multiplier les offres de caméras sportives dans la lignée des Gopro et autres Contour et aussi les CamSport, d’une boite française !
Dans les deux cas, la connectivité se développe avec le Wifi de plus en plus installé en standard dans les appareils.

Quelles sont les domaines qui ont le vent en poupe?

Les tablettes… et Apple.
Les smartphones, de plus en plus puissants.
La connectivité tout azimut entre appareils, via Wifi ou Bluetooth, l’AirPlay.
Scénario maintenant classique : j’envoie de la vidéo d’un appareil A (NAS, PC, STB) à un appareil B (TV) avec un appareil C (Smartphone, tablette).
La télécommande gestuelle, voire multimodale associant geste et parole.
Les réseaux très haut débit, avec notamment le 802.11ac, un Wifi qui monte à 1 Gbits/s.
Les réseaux sociaux, mis à toutes les sauces, notamment dans les TV connectées.

Qui seront les décideurs de demain?

Les jeunes utilisateurs.
Les leaders technologiques au détriment des créateurs de contenus. Mais c’est déjà le cas depuis longtemps.

Quels sont tes coup de cœur?

Les écrans OLED 55 pouces de Samsung et LG.
L’ampli Onkyo avec la prévisualisation des sources vidéo.
Le Flash-Dock, un dock iPhone pour réflex.

Conclusion, quel bilan fais tu de ce CES 2012?

C’était un bon CES avec tout son lot d’innovations, une grande partie provenant de startups.

Si tu veux dire autre chose, laisses toi aller 🙂

Pour tout savoir, consultez mon Rapport du CES, un gros PDF de près de 250 pages disponibles gratuitement depuis le 27 janvier 2012.


Contact et information

Olivier Ezratty

Spécialiste des médias numériques, Olivier Ezratty conseille les entreprises des secteurs grand public high-tech et des médias pour l’élaboration de leurs stratégies d’innovation dans les dimensions marketing et technologiques.
Il intervient aussi bien auprès de grandes entreprises qu’auprès de startups et de fonds d’investissements.
Dans son blog Opinions Libres, il décode les mouvements des acteurs de l’industrie des médias numériques et de l’écosystème entrepreneurial .
En plus de son rapport annuel de visite du Consumer Electronics Show de Las Vegas, il y publie un Guide des Startups Hightech en France, qui en est à sa quinzième édition.


Conclusion

Si vous savez lire entres les lignes, vous aurez donc compris que l’industrie audio vidéo est en pleine mutation, je dirais à un rythme accéléré, plus vite que ne peut l’absorber le marché grand public selon moi.

Certes ont peut y opposer une autre théorie qui voudrait que les consommateurs doivent impérativement consommer de plus en plus pour alimenter un marché qui évolue au gré des investissements consentis, mais dans la chaine alimentaire de l’électronique grand public, nous sommes soumis à de constantes remises en question et je ne suis pas sûr que cela profite aux industriels concernés.

Allez faire avaler à un client que son TV qu’il a payé 2000$ est déjà obsolète au bout de un an!
Que son lecteur de Blu-ray ne sera plus bon dans un an à cause de l’apparition de nouveaux formats …
Quid de l’incidence de la propagation à tout va des ondes wifi et autres réseaux sans fil pour notre santé?
J’en viens à penser que d’ici peu, je vais revenir à un système de connexion filaire pour tous mes appareils car tout ceci me laisse perplexe.

Cette montée en puissance de la musique compressée à télécharger ou véhiculée via airplay me donne une seule envie, m’équiper d’une bonne “vieille” platine analogique et jouir également de ma collection de CD sur mon lecteur haut de gamme, j’ai comme une indigestion de “soupe” multimédia servie à la louche, mon appétit n’est pas si vorace 🙂
Que dire de l’image en 3D, mis à part que nous formulons de nos vœux la disponibilité des solutions sans lunettes… vite! svp.

La 4K, c’est véritablement elle qui va révolutionner le cinéma, alors soyons sages et préparons nous à la recevoir, car le beau matériel que nous avons acheté en 2011 est déjà obsolète, la déferlante est en marche inexorablement.
j’ai une pensée pour les revendeurs qui vont devoir s’accrocher sérieusement à leur sens de l’adaptation, car ça va brasser sérieusement pour eux dans les mois à venir au niveau de leur gestion des stocks.

Mais ne boudons pas notre plaisir de voir la jeune génération s’épanouir dans l’accès haute vitesse à toute sorte d’information et média.
La question est plus de savoir si nous, consommateurs, allons nous soumettre au dictat de l’industrie

Je vois aller notre fille de 12 ans et je suis très surpris de sa faculté d’apprentissage sur console de jeu, notamment avec la manette de sa PS3.
Elle aussi consomme du mp3 comme ses amis, mais elle sait toutefois faire la différence entre des fichiers compressés et haute définition pour l’image et le son.

Ce qu’elle préfère?

Sa réponse est on ne peut plus claire : “J’ai une préférence pour le son et l’image des Blu-ray, c’est clair, net, punché, la basse est franche, super précise et enveloppante, l’image en 1080p c’est le top on dirait que l’on regarde par la fenêtre, j’aime bien le son des CD aussi car on entend pleins de détails, le mp3 c’est juste pour mon iPod, j’entend bien la différence au casque.”

Je n’attend qu’une chose, le prochain salon de la hifi pour me ressourcer, ce sera le SSI à Montréal du 22 au 25 mars 2012, un premier rendez vous 2012 à ne pas manquer puisqu’il s’agit aussi de la 25 eme édition du salon, il devrait y avoir de belles surprises, une belle opportunité pour nos amis belges et français d’y assister.

Sachez enfin que Olivier a utilisé un boîtier Canon 5D II avec un objectif Canon 24-70 f2.8 lors de la couverture de cette édition 2012 du CES.
Surveillez son blog, il devrait publier quelques vidéos dans les prochains jours.


La pensée du moment

« Un ami, c’est à la fois nous-mêmes et l’autre, l’autre en qui nous cherchons le meilleur de nous-même, mais également ce qui est meilleur que nous.» de Joseph Kessel (Romancier et journaliste français).


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bon divertissement.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here