Traitement acoustique S.L

Avant d’en arriver là.

acoustic-setup-ap

Cela ne s’est pas fait tout seul, il a fallu en passer par diverses étapes et ce, durant plusieurs (longues) années…

Voici comment tout à commencé

Je me souviens de l’achat d’un système Electrohome par mes parents lorsque j’avais environ 17 ans, à cet époque, le fait d’avoir des hauts parleurs séparés du reste du système était nouveau, les cassettes 8 pistes étaient légions.

Ce fût pour moi un coup de foudre, ma quête vers la recherche de la qualité sonore débuta.

Mon premier achat :

pré-ampli intégré et tuner Sansui avec haut parleurs sans nom; son puissant mais fidélité médiocre…

[ad#Google Adsense]

Puis vient la marque JBL où je fait l’achat du modèle Jubal L65, des boites indestructibles qui fournissent un son percutant avec son gros 12 » et son tweeter à pavillon, l’ampli intégré était un SAE avec table tournante technic SL1800 remplacée un peut plus tard par une Thoren’s TD320…à cet époque la puissance étaient signe de qualité et avouons le de beaucoup de sensations (on parle ici d’une période comprise environ entre 1979 et 1985).

À la même époque, je fréquente la défunte boutique Opus audio et je dévore les magazines de Haute Fidélité, les marques comme Naim et Linn font parties des appareils qui inondent le marché.

J’effectue alors un changement radical dans ma quête vers  »l’absolu sonore ».
Avec l’acquisition d’un préampli Bryston .5B, l’ampli Bryston 2B, table analogique Oracle alexandria MK2, bras Linn Basic et cartouche Grado, associé avec des haut parleurs BW DM17.

Quelques mois passent, une envie me trotte dans la tête…Retour chez opus audio où cette fois-ci je plonge vers la magnifique Delphie MK2, bras Zéta VDH, cartouche Koetsu Black et transformateur.

Bryston TF-1, je me souviens que le revendeur de l’époque (j’ai oublié son nom malheureusement) était très excité à l’idée de marier cet ensemble au reste du système.

Le son que la Delphi rendait était magnifique.

oracle-delphi

Cet ensemble m’a fourni une qualité sonore incroyable pendant plusieurs années.

Au moment où j’écris ces lignes, mon système se compose de :

  • Une vénérable Oracle Delphie MK2 avec bras Zéta,
  • cartouche Benz micro glider2,
  • la cartouche est connectée au transfo Bryston relié à l’entrée phono Lehmann statement.
  • Pré ampli Audio-research LS-17,
  • ampli Audio-research SD-135,
  • lecteur CD Microméga stage 5 (le point faible),
  • Haut parleurs Totem model-1 montés sur support de la même marque.

Voici le système en cours d’optimisation, après avoir avancé les Totem, nous avons positionné les panneaux absorbeurs fait de fibre de verre compressée de sorte à créer aussi du relief en les plaçant en angle, ils reposent momentanément sur le sol.

setup-avant

Retrait du tableau, qui va prendre place en arrière de la zone d’écoute … pour le moment, car il faudrait diffuser à cet endroit.

avant

Autres composantes associées:

  • Conditionneur Hydra2 avec câble d’alimentation Python de shunyata,
  • Interconnect Chord Chorus-2 balancé entre le préamp. et ampli, Chord chameleon pour le reste,
  • Meuble de la gamme « Studio » inovaudio™, diffuseur acoustique de type quadratique 2D mural inovaudio™ et contre-pointes à 3 matériaux de chez inovaudio™. (fait/made in Canada)

Mise en place du diffuseur quadratique 2D au centre arrière des Totem modèle 1.

pendant

Résultat d’optimisation

Un aspect qui pour moi était important mais qui n’avait jamais été abordé était le contrôle acoustique du local.

Mise en place des contre-pointes à 3 matériaux de chez inovaudio™ systématiquement sous les enceintes acoustiques et le meuble.

contre-pointes

Pour cette étape j’ai fait appel à l’aide précieuse de Marc Philip, responsable du bureau d’étude audio-conseil, qui gère la marque déposée au Canada www.inovaudio.com

Cette intervention à permis à la musique de prendre une ampleur jamais atteinte dans mon local d’écoute qui fait environ 11′-00 »x17′-00 » soit 3,35 mètres X 5,18 mètres.

La sensation que le local travaille avec le système est surprenante.
Je veux le remercier sincèrement, c’est un passionné.

acoustic-setup4

Optimisation et témoignage

Pour moi la prochaine étape (suggérée par Marc) consiste à changer les câbles d’alimentations du préampli et de l’ampli.
L’achat récent du câble Python branché sur le Hydra à donné de l’aplomb à la musique, la réserve de puissance est palpable et audible.

acoustic-setup3

Malgré mon scepticisme avoué vis à vis l’apport que peut engendrer l’ajout de câbles de ce prix, je suis maintenant impatient d’en faire l’acquisition.

Pour le futur….changer l’entrée phono, la cartouche et le dernier effort le lecteur de disque compact qui pour moi est secondaire dans la hiérarchie de l’ensemble.
Longue vie au vinyl, ou du moins à la musique en mode analogique.

benz-micro

J’espère que ce bref parcours personnel vous a plus.

Cordialement.
Serge L.

acoustic-setup2

Conclusion

J’ai volontairement laissé la parole à Serge, la personne qui a entrepris l’optimisation de son système hifi, afin de lui permettre de s’exprimer, de livrer un témoignage simple et sincère, ceci afin de vous apporter une raison supplémentaire de vous intéresser de plus près à l’essentiel.
Je sais combien vous aimez lire le retour d’expérience de ceux qui se sont donnés la peine d’essayer 🙂

Une fois encore, le bon sens, la patience et le goût a triomphé, j’en suis bien aise.

Cet espace dédié à la musique est accueillant à souhait, les dimensions dans les normes et le choix des couleurs se prêtent à l’exercice, ça a été un réel plaisir que d’optimiser ce système hi-fi, surtout qu’il s’agit d’un système de passionné de musique, d’authentique mélomane, j’aime ça, c’est stimulant autant que cela procure de satisfaction une fois le travail accompli de voir briller cette lueur de joie sincère dans les yeux de son interlocuteur.

Il est à signaler que nous avons utilisé une parti du matériel que Serge possédait depuis quelques années dans ses placards, notamment tous les petits panneaux absorbeurs, dont certains ne figurent pas sur les images, puisque nous les avons dissimulés en arrière des rideaux et contre la bibliothèque afin de masquer tous les angles de la pièce et ainsi obtenir une certaine cohérence au niveau des timbres en contrant autant que faire se peut les résonances de grave.

Le travail sur les absorbeurs en arrière des enceintes associé au placement du panneau diffuseur quadratique 2D a permis d’obtenir une dynamique subjective appréciable, un bel équilibre tonal à la clé, mais surtout une image stéréo 3D surprenante, les « petites » Totem s’expriment maintenant à leur plein potentiel et elles n’en manquent pas!
Je serais curieux d’entendre dans les mêmes circonstances, la version « Signature » de ces modèles 1.
Le choix des électroniques n’est pas étranger à cette musicalité, on s’entend qu’il s’agit d’un ensemble qui forme un tout.

L’écoute en mode analogique est de loin supérieure à celle que nous a offert le lecteur de CD, qui selon moi est le maillon faible du système actuel.

Pour votre information, ceci est l’exemple type du système hifi cohérent et réalisé avec soin, Serge a fait appel aux conseils avisés de son revendeur et s’en félicite, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de son setup analogique.

L’expérience aidant, les derniers ajustements au niveau de l’acoustique en particulier ont permis de rendre justice aux appareils et haut-parleurs, l’investissement se révèle être rentable, à l’image des résultats sonores de tout premier plan.

Sachez que l’on peut encore aller plus loin et installer un diffuseur quadratique vertical en arrière de la zone d’écoute et de déplacer le tableau sur le mur de gauche au dessus du meuble audio/vidéo.
Un système de sous grave efficace dédié servirait la musique avec élégance et apporterait la touche finale au système, afin de le faire passer de très bon à exceptionnel.
Le câblage quant à lui, devra faire l’objet de soin attentif, la partie électricité en priorité, c’est de mon point de vue, LE premier poste dont il faut se préoccuper, puis les câbles RCA & XLR, puis les câbles de haut-parleurs.

Au vu du peu de temps passé à optimiser et du faible coût d’optimisation, tout ceci se révèle être impeccable pour toutes les parties.

Ce fût un réel plaisir, merci de vôtre confiance.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.

[ad#Google Adsense]

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 2 commentaires

Laisser un commentaire