Stockfisch Records /vol3

0
69
CD/SACD stockfish records vol3

logo stockfisch-records
Stockfisch Records est de retour, vous vous souvenez sans doute de l’émoi qui avait précédé la sortie du titre “No sanctuary here” by Chris Jones … et bien “ils” récidivent avec cette fois une sorte de “plateau de dégustation” en forme de sampler intelligent, qui offre un bon éventail de choix d’artistes et de musique, disponibles au catalogue.
Le disque que nous vous présentons aujourd’hui, comprend 18 plages musicales pour un total de 76 minutes de délice pour vos sens.

En préambule

Première impression : Le grave est splendide!

Le reste du spectre sonore n’est pas en reste, bien entendu, mais c’est ce qui ressort immédiatement à l’écoute des productions Stockfisch Records et ce dernier album n’y échappe heureusement pas. 🙂
Quel beau grave ou plus exactement quels beaux graves, ça creuse profond tout en étant tenu d’une poigne ferme et assurée.
Ce n’est pas ce que j’appellerais un son démonstratif, car tout est à sa place sans que l’on ait l’impression de manquer de quelque chose ou d’avoir trop d’une autre, mais le grave, mes amis, est de toute beauté.
Ceci n’est pas le fruit du hasard, mais bien plus le talent d’un homme …
Chaque label possède sa petite touche, sa personnalité, je dirais qu’il s’agit plus de la personnalité du preneur de son et du responsable mastering.
Günter Pauler en charge du projet, est la personne qui a produit et réalisé ce disque : Stockfisch Records, Closer to the music / Vol 3

Tout est dans le titre… Proche de la musique.

Nous avons précisément ce qui constitue l’essence même du disque bien fait, comme ça a été le cas précédemment avec Fidelio, chez Stockfisch Records on ne plaisante pas avec la qualité.
Stockfish Records Vol3
Jugez plutôt :

Ce disque hybride contient une couche CD 16 bit PCM qui peut être lue par n’importe quel lecteur de disque compact.
La couche DSD stéréo, c’est à dire la version 2 canaux mixée en 24 bit depuis le master puis convertie en DSD a été réalisé à l’aide d’une source Meitner (emmlabs) DAC8 mK IV.
Retenez que pour être capable de lire la couche DSD il vous faudra en passer par l’utilisation d’un lecteur SACD.

Stockfish Records Vol3

Dans le genre …

Le style est dans la première moitié du disque, du genre ballade, jazzy & blues, c’est cool, romantique.
Dans la seconde moitié du disque, le son pour ne pas dire le ton change, cela devient plus pétillant, au point de devenir plus nombreux en terme d’instrument, plus coloré aussi et à la toute fin, le genre est carrément décalé … mais je vous en laisse la surprise.
Le deux premiers artistes, Allan Taylor et Sara K, nous rappellent d’autres voix, très similaires, on ne peut s’empêcher de penser à Chris Rea pour l’un et Tracy Chapman pour la suivante … allez savoir pourquoi, mais c’est précisément ce que j’ai fait comme parallèle.
Rien de déplaisant, bien au contraire, j’ai simplement souri à l’idée incongrue de ce rapprochement.
Pour le reste, c’est de la découverte à 100%, alors pour une fois, je vais directement vous recommander l’ensemble de l’œuvre, qui est bien trop intéressante sur le plan des styles, pour recourir à une quelconque sélection de ma part, ce serait peut être passer à côté d’une plage musicale, j’aurais le sentiment du coup de disqualifier un artiste, plus qu’une chanson et ça, je ne le veut tout simplement pas.
Ceci dit, vous apprécierez de pouvoir écouter une ou deux plages musicales de chaque artiste avant d’acheter le CD au complet en vous rendant sur la page : Découverte Vol3.
Vous êtes amateur de guitare, les belles voix, percussions, accordéon, duduk, et autres instruments faits à la main?
Ce Vol3 va vous transporter en 18 plages musicales au cœur même des dernières productions étiquetées Stockfisch Records, avec à la clé une qualité de pressage au delà de tout soupçon, que l’on peut étiqueter Audiophile.

Si votre système en a les capacités dynamiques, la résolution est telle que vous devriez sur certains morceaux être capable de ressentir l’ampleur du grave sur une étendue supérieure à la moyenne et de “distinguer” le silence en fond de chaque morceau.

Comme je l’indiquais plus haut, ça creuse oui, mais c’est tenu, alors méfiez vous des fausses représentations, cela va vous aider à repositionner vos enceintes acoustiques, si ce n’est pas déjà le cas, jusqu’à être capable d’entendre toute la plage dynamique offerte sur ce disque.
Stockfish Records Vol3


Information et contact éditeur

Stockfisch-Records
closer to the music

Günter Pauler : Producteur
Inés Breuer : assistante de production

Am Münster 30a/Herrenhaus
D – 37154 Northeim
fon: +49(0)5551 61313
fax: +49(0)5551 8020
Site web: www.stockfisch-records.de


À suivre

Notre prochain rendez vous avec www.stockfisch-records.de sera lors de la présentation du DVD de Allan Taylor : “Live in Belgium”, une petite merveille Blu-Ray disc + DVD!


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.