Rienzi part 2

19
505
Belle Rienzi, un monde de musique vous contemple

Verity Audio a bien entendu au cours des années acquis une grande expérience, sa réputation sur le marché des manufacturiers des enceintes haut de gamme place cette entreprise en tête et la Rienzi a bénéficié de cette expertise en entrée de gamme, elle préfigure ce que ses grandes sœurs sont.

Rienzi par Verity Audio

Même à fort volume et durant une période de plus de 6 heures d’écoutes en continu, nous n’avons ressenti aucune fatigue auditive.
Nous pouvions même discuter sans baisser le volume ce qui démontre encore une fois que le son était équilibré.

Petite récréation

Pour terminer les choses en beauté, j’ai utilisé un nouveau filtre de ligne Flux -50 de Furutech qui est finalement un câble AC très court muni d’un filtre mécanique.
Je l’ai utilisé sur la source et sur l’ampli pour entendre les effets.
Nous avons récupéré ce filtre AC après le SSI afin d’évaluer ses performances.
Est-ce que le filtre a apporté quelque chose à notre écoute ?

La réponse est OUI, les Rienzi sont devenues encore plus “vivantes” et détaillées, les basses plus profondes, j’ai également gagné en profondeur d’image stéréo.

L’équilibre tonal quant à lui a été légèrement affecté, mais le changement notable pourrait plaire à plusieurs d’entre vous.
Ceci est une autre histoire que nous développeront lors d’un volet consacré à cet accessoire Furutech.

Cela prouve encore une fois que les enceintes réagissent au contexte d’écoute.
Cela prouve aussi que le modèle Rienzi s’est avérée être encore plus efficace avec un traitement de ligne AC en arrière des électroniques, qu’avec mon système original, qui n’est déjà pas si mal, puisque je possède trois lignes électriques dédiées.

Excellent CD édité par Diapason Hors Série N°25

Conclusion de Alain Provencher

La Rienzi est très certainement un bon achat !
Ce sont des enceintes qui travaillent très bien et surtout sans exagération, pas colorées pour un sous.
L’écoute de la Rienzi m’a procuré du plaisir.
C’est une enceinte très équilibrée qui fait bien son travail avec pratiquement tous les styles de musique.
Elle n’est pas parfaite mais quelle enceinte l’est vraiment ? Le but a été atteint durant mon banc d’essai, la Rienzi a comblé nos oreilles de musique et elle a suscité beaucoup d’intérêt.
À l’écoute des Rienzi, je me suis sincèrement remis en question…, belle écoute, enceinte équilibrée que demander de plus ?
Je me suis donc mis à la place du client, quelle serait son opinion sur les Rienzi ?
Dans cette idéologie, est-ce qu’une paire de Rienzi ferait mon bonheur si je n’avais pas un budget dépassant les 10 000$ ? La réponse serait probablement Oui.

Rienzi dans la lumière

Vous savez tous que la recherche de l’enceinte Graal est utopique, tout comme l’amour idéal, il est question de sentiments et de feeling personnel, inquantifiable seulement avec des chiffres.

Il faut tout simplement est en accord avec nos désirs et la réalité financière accrochée à cette réalité, et que cette réalité corresponde au niveau d’exigence attendu des enceintes achetées.

Antonio Forcione édité sous l\’étiquette Naim

Assez de bla bla !
Il faut quand même relativiser les choses.
Nous parlons d’une gamme de prix dans laquelle se retrouvent plusieurs autres enceintes, la concurrence est rude.
C’est quand même une bonne somme d’argent à consacrer sur un seul produit, il est donc important de prendre son temps avant d’en faire l’achat et surtout d’aller les écouter, conseil qui vaut pour n’importe quel produit audio haut de gamme.
Verity Audio offre aussi un modèle moins dispendieux, il s’git de la Finn proposée à 5000$.

Cette dernière n’offre pas les deux caissons séparés comme pour la majorité des autres modèles de Verity.

Le modèle immédiatement supérieur à la Rienzi est la Léonore qui se détaille 15 000$.
C’est pour cette raison que je vous parle de relativiser les choses, il y’a 5000$ dollars de différence entre chacun des 3 modèles dont je viens de vous parler.
Tout est une question d’appréciation personnelle et de prix comme dans tous les autres domaines d’ailleurs !
Les enceintes Verity sont disponibles pour écoute à Montréal seulement chez Filtronique, il n’y a pas d’autres revendeurs pour l’instant dans la province de Québec.

Vous trouverez plus bas en annexe les coordonnées du distributeur français qui saura vous guider vers les points d’écoute dans ce pays.
Le monde de l’audio est très certainement compétitif, il y a plusieurs types de son, pour plusieurs types de clients.

Si le son Verity Audio vous plaît et que vous en avez les moyens, faites-vous plaisir.
Elles pourront certainement vous offrir de très bons moments pour une durée de 15 à 20 ans si c’est un choix consciemment fait, bien entendu !
Nous allons faire notre possible pour effectuer l’essai d’autres produits Verity Audio lorsqu’ils seront disponibles.

Nous espérons aussi faire l’essai d’un modèle très haut de gamme de la série c’est à dire l’Amadis ou la Sarastro II.
Si le plan de match fonctionne, vous aurez la chance de lire deux autres bancs d’essai des enceintes Verity Audio dans le futur.
Bonnes écoutes !

Belle Rienzi, un monde de musique vous contemple

Conclusion de Marc Philip

Nous avons réalisé ce banc d’essai avant de couvrir le salon du SSI à Montréal, encore heureux, car j’aurais été encore plus conditionné à vous parler de ces enceintes positivement, du fait que Verity Audio a été à l’origine des plus belles prestations lors du show avec les modèles Amadis et Sarastro II; ces enceintes dans leur contexte ont reçu de notre part deux prix d’excellence.

Je ne vous cacherais pas mon enthousiasme, inutile de le nier, Verity Audio sait faire des enceintes acoustiques pour reproduire la musique, ce manufacturier fait parti de ma wish list depuis longtemps et ce n’est pas par hasard.

S’il n’était pas question de cette vulgaire histoire d’argent, j’aurais depuis longtemps équipé le magazine d’une paire d’enceintes Verity Audio sur notre système de référence 100% canadien.

Je ne suis pas étonné non plus de constater que la gamme est cohérente, oui la Rienzi est bonne sur tout ce qu’elle sait faire, oui, elle est bien timbrée, oui, l’image stéréo est 3D, oui l’équilibre tonal est sa plus grande force et oui, je n’ai noté à aucun moment de coloration ou de toniques désagréables, c’est presque un sans faute, sauf que … il ne lui faudrait pas grand chose pour qu’elle devienne à mes yeux plus excitante.
Oui, c’est un mot qui est revenu souvent dans nos discussions et je suis très à l’aise avec ça pour exprimer la notion de paliers si vous montez en gamme; il faut bien justifier l’apport qualitatif des autres modèles, je me doute que pour avoir le petit “plus” à chaque fois, il faut payer le prix en allant voir plus haut si j’y suis.

On ne peut pas parler d’une femme comme d’une enceinte acoustique, mais je me lance à faire un parallèle quand même, Rienzi c’est la fille que vous allez croiser et que vous remarquez à peine, du moins elle ne vous fera pas chavirer ni tourner la tête.
Si par bonheur elle vous est présentée par un ami et que vous preniez le temps de mieux la connaître, il sera fort possible que vous découvrirez tous ses charmes et tombiez amoureux pour éventuellement faire votre vie avec; mais on est bien loin du cliché de la grande blonde pulpeuse super maquillée, rencontrée pour un soir.

Plus excitante, plus vivante, plus dynamique? et bien Verity Audio a la réponse à ça et ce sont : Leonore, Parsifal, Amadis, Sarastro II et Lohengrin qui viendront combler tous vos désirs, même les plus fous, mais avec une chose en commun, tous ces “petits” plus, elles le font avec classe.

Je présume que c’est aussi ce qui caractérise les produits réalisés en usine à la chaîne versus ceux manufacturés à la main par des passionnés.
Au delà de la musicalité avérée, en y regardant de plus près, j’arrive à comprendre pourquoi les enceintes Verity Audio soient si populaires de par le monde, pourquoi leur valeur à la revente est encore forte et pourquoi ce soient des enceintes recherchées dans l’usager, même les moins nantis ont droit au bonheur et c’est souvent dans le “second” que l’on parvient à assouvir sa passion, j’en témoigne, je suis de ceux là.

Sky and money is the limit
Les Rienzi représentent LE ticket d’entrée chez Verity Audio, la conception séparée du médium/aigu avec le grave est signe d’une conception haut de gamme, toutes les meilleures enceintes électrodynamiques au monde sont fabriquées sur ce principe.
Elle représentent à mes yeux une sorte d’idéal musical, du fait de dimensions réduites et d’un design épuré, très chic.
Le fait de proposer des coloris et placages sur une large palette, est également un point positif pour les “fanas” de custom product.

Elle a fière allure dans sa robe bois exotique

10 000$ c’est une somme et il y a de la concurrence à ce budget, je suis d’accord avec vous, mais commencez à chercher une enceinte à double châssis à mettre en compétition, vous aurez de la difficulté à en trouver, ce sont généralement des enceintes monobloc que vous rencontrerez à ce niveau de prix, il faudra regarder plus haut pour qu’un manufacturier vous offre une tête médium aigu séparée physiquement du caisson de grave.

Quand bien même vous voudriez sauver de l’argent en commençant avec seulement la partie haute, ce sera reculer pour mieux sauter, suivant l’expression consacrée.
Tout comme un instrument de musique cette enceinte acoustique est véritablement faite pour reproduire les sons, les mélomanes apprécieront l’équilibre tonal et la qualité des timbres, les audiophiles lui reprocheront d’être sage à quelques égards, mais tous s’accordent pour dire qu’elles sont belles, attachantes, facile à installer, fabriquées au Canada, personnalisable à la commande et nées pour reproduire fidèlement la musique, n’est ce pas le but ultime que la majorité d’entre nous recherchons à atteindre?

Vous vivez dans un environnement acoustique réverbérant? la Rienzi saura être à son aise et vous gratifier de beaux timbres, sa mise en phase et sa douceur sauront vous convaincre qu’il est possible de vous faire plaisir à écouter de la musique sans vous arracher les tympans, même si votre salon n’est pas conforme aux standards acoustiques d’un studio pro.

Pour le fun, à la fin de la journée d’écoute, nous avons retiré les Rienzi pour les remplacer par les enceintes personnelles d’Alain, les B&W Matrix 804 et là, ce fut tout un choc!

Le retour des B&W Matrix 804

Ce n’est plus du tout la même écoute! on a perdu le fameux grave Verity ainsi que l’équilibre tonal général qui nous avait tant séduit mais qui à la fois nous laissait sur une impression de sagesse, ce n’est pas rien de pouvoir comparer dans la circonstance.
La coloration sonore des B&W n’est pas déplaisante, sur le coup nous avons même souligné l’évident changement sur les détails du médium aigu, mais il faut faire avec, car c’est évident qu’elles colorent le son et projettent plus qu’elles ne dispensent… au sortir de plusieurs semaines de Vie avec la Rienzi, c’est comme passer brutalement du sucré au salé, du chaud au froid.

Sachez que nous avons poussé les Rienzi dans leurs derniers retranchements, pour vous en parler avec justesse, nous nous en sommes même servi pour finaliser l’acoustique de la salle d’écoute d’Alain, tant l’équilibre tonal est juste.
Il s’agit incontestablement d’un achat passion à long terme, encore raisonnable selon moi, vous ne changerez pas demain matin la Rienzi et si l’envie vous prend de les remplacer un jour, ce sera forcément pour un modèle plus haut dans la gamme Verity Audio, parions?
Maintenant, ma curiosité naturelle me porte à vouloir en apprendre plus sur le reste des modèles, en particulier avec la nouvelle Amadis, qui lors du salon du SSI 2010 nous a beaucoup plu.
Si comme je le pense, la gamme se projette dans le haut avec ce qu’il faut de magie pour apporter à chaque fois un “petit” plus, à n’en pas douter, nous devrions toucher les cieux.

Julien, dans quel esprit avez vous conçu la Rienzi?

Lors de la conception de Rienzi, notre but était de produire une enceinte à moins de $10,000.00 se rapprochant le plus possible des Parsifal Ovation.
C’est pour cette raison, qu’elle offre la même flexibilité que la Parsifal quand à l’installation du woofer soit vers l’arrière, soit vers l’avant.

Les Rienzy à leur meilleur

Points forts Strengths/ Points forts :

• Bel équilibre tonal général;
• Basse ample, précise et tonique;
• Médium bien timbré;
• Hautes fréquences douces et soyeuses;
• Image stéréo holographique;
• Bon serrage des connecteurs grace aux outils livrés avec les enceintes;
• Finition et ébénisterie de haute qualité;
• Conception à double châssis ;
• Pas de coloration au niveau du son;
• Fait au / made in Canada.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

• Manque un brin d’infra basse ;
• Plus de détails dans le médium et l’aigu les rendraient plus excitantes;
• Un seul revendeur au Québec.

Discographie lors de ces écoutes

• Hommage à JP Ferland : Le petit Roi;
• Patricia Barber :Verse , Regular pleasures;
• Holly Cole: Trio : I can see clearly now;
• Holly Cole: Shade : Heatwave ;
• Daniel Bélanger : l’Échec du matériel ;
• Best audiophile Voices II by FIM : en entier
• Requiem Rutter; plage 7 HDCD Reference Recording;
• Karen Young : Live in your living room en entier;
• Karen Young: Âme, corps et désirs, interlude 10, disque 1 ;
• Karen Young : Beatnicks;
• Antonio Fortione: AFQ en entier (Antonio Fortione Quartlet);
• Antonio Fortione: Touchwood;
• Blue Coast Collection : The E.S.E Sessions;
• Blue Bone : Devil keep chewin.

Prix des enceintes : 9995 $
Garantie : 5 ans.


Point de vente à Montréal :

Filtronique Son-Or
9343, Lajeunesse
Montréal (Québec) H2M 1S5
Tél : (514) 389-1377
fax au 514-389-7794.
Du lundi au mercredi de 9 h à 18 h, jeudi et vendredi de 9h à 21h et le samedi de 10 h à 17 h


Contact manufacturier

Verity Audio Inc.

Julien Pelchat, Vice-Président, Acousticien / Directeur aux ventes et marketing
Bruno Bouchard, Président, Ingénieur électrique / Directeur de la recherche et développement
1005, Avenue Saint-Jean-Baptiste, bureau 150
Québec (Québec)
G2E 5L1 Canada
Tél: (418) 682-9940
Fax: (418) 682-8644.

La musique est le seul et unique language universel, celui qui parcours les continents sans frontière et c’est aussi celui qui nous touche au plus profond de notre âme et dont nous ne pouvons nous passer.

Alain m’a confié après une semaine, qu’il s’ennuyait des Rienzi… de leur équilibre tonal qui lui permettait ainsi qu’à son épouse de relaxer même en lisant, voire de discuter tout en écoutant de la musique durant plusieurs heures.
Même si la Rienzi n’est pas la plus exubérante des enceintes il n’en reste pas moins qu’elle est attachante pour ce qu’elle sait le mieux faire, reproduire la musique en conservant intact l’émotion et les timbres.
Je laisse ceci à votre appréciation, mais en ce qui nous concerne, c’est tout de même une sacré belle qualité pour une enceinte acoustique.


Cet article a été rédigé par Alain PROVENCHER et Marc PHILIP, rédacteurs indépendants, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bonne journée et bonnes écoutes.

19 Commentaires

  1. […] Magazine Audio Magazine Audio est animé par des humains passionnés de musique et de cinéma. Une bande de copains, réunis autour d'une même passion, la haute fidélité. Aller au contenu Presse & ReviewsArchives de tous les articlesPhotographiesDisques de référenceClassiqueJazz & BluesPop & RockDiversHi-Fi Set-UpLe système de MarcLe système d’AlainLe système de ClaudeLe système d’YvesEspace ProÀ Propos du magazine « Avatar Rienzi part 2 » […]

  2. @claude brien: Ah le prix, et oui, toujours cet empêcheur de jouer en rond, l’éternel frein à nos désirs, le pourfendeur de rêve, source de grandes frustrations, qui revient souvent hanter nos discussions.
    J’ai écris il y a quelques mois un pamphlet sur les frustrés, l’avez vous lu?
    Si ce n’est pas le cas, le moment est bien choisi : http://temporaire.alliancewebmarketing.ca/audio/2010/les-frustres/
    Je ne dis pas que vous l’êtes, mais votre commentaire laconique me laisse perplexe et amène des questions, sauf bien entendu si ce n’est qu’un coup de bluff ou tout simplement de la provocation gratuite.
    Qu’est ce qui vous permet d’affirmer que son prix est ridiculement haut? j’insiste sur le mot “ridiculement”, que vous avez employé volontairement.
    Avez vous vu, entendu, étudié les Rienzi?
    Connaissez vous les coûts exacts de fabrication?
    Avez vous la moindre idée des charges de l’entreprise et de ce qu’il en coûte de conception et partant d’une idée, du premier trait de crayon sur la feuille blanche pour aboutir à une enceinte acoustique et ensuite de la faire connaître au public puis de la mettre sur le marché?
    Si vous avez les réponses précises à toutes ces questions, alors, je vais vous laisser une chance.
    Bien à vous.

  3. Vous avez peut-être raison….Je devrais adopter l’idée de toujours faire confiance à l’industrie et être moins paranoïaque au sujet des prix élevés des enceintes acoustiques et du reste du matériel HI-FI haut de gamme.
    Après tout…qu’est-ce que 10 000$ dans une vie ?

  4. @claude brien: Bonjour Claude, la question n’est pas d’avoir raison, vous ne répondez pas à celles que je vous ai posé, ceci afin de vous expliquer plus clairement sur le fait de déclarer ici, en quatre mots à propos du point faible de ce produit, je cite : “son prix ridiculement haut”.
    Vous ne pouvez pas vous pointer ici et lacher ce genre d’affirmation sans argumenter un tant soi peu.
    Vous acceptez de dépenser bien plus d’argent pour acheter une automobile qui dés la sortie hors des portes du garage, va perdre en moyenne 30% et qui continuera à perdre sa côte aussi sûrement que le soleil va se lever demain matin, pourtant, vous ne vous en offusquez pas?
    Si on tient compte du fait que vous achetez 10 000$ une paire de Verity Audio neuve, que vous la conservez admettons 10 ans, puis que vous décidiez de la revendre, elle vaudra toujours au moins 50-60% de sa valeur initiale, ce qui ne sera pas le cas de votre voiture payée en moyenne à 25 ou 30 000$, qui elle ne vaudra plus rien du tout, pourtant, tout le monde trouve ça normal.
    Même 10 ans plus tard, votre paire d’enceintes Verity Audio, faite au Canada, vous donnera toujours le meilleur d’elle même et pour encore longtemps, à mes yeux c’est ce qui compte.
    Et pour vous, qu’est ce qui est important?
    Peut être que vous pourriez également nous expliquer d’où proviennent vos revenus en tant que travailleur au Canada et comment l’entreprise qui vous paye fait son profit, ça pourrait nous éclairer sur le sujet.
    Bien à vous.
    P.S : Pensez à nous donner les réponses à toutes mes questions s’il vous plaît.

  5. Marc,
    L’automobile, quel beau parallèle. Facile. Claude a parlé des prix de ces enceintes. Il a une opinion radicale peut être, injustifiée peut être mais il n’a pas a répondre à tes questions sur l’automobile. Ce n’est pas le sujet.
    Tôt ou tard, il faudra en tant qu’audiophile, se pencher sur ce qu’est la hifi? La hifi de luxe aussi, sans décrier ces objets, fort beaux au demeurant. Je ne crois pas que le prix soit invariablement un critère d’excellence ce qui amène le luxe dans cette nécessité d’être encore plus vigilant lors de l’achat d’un de ces appareils.
    Maintenant je réagis à l’invitation que tu fais à Claude de lire l’article que tu as écrit sur les frustrés. Comme ce que j’écris présentement, cet article n’est qu’une opinion et c’est comme tel que je l’avais considéré à l’époque. Ce qui est dommage, c’est que cet article élude le sens critique de l’audiophile. Peut on parler des prix élevés de certains appareils hifi sans porter l’étiquette de frustrés? Je te demande un oui ou un non à cette question pas plus.
    Se poser des questions librement sur cette hifi de luxe, m’semble que ça serait bon. Ça serait bon aussi de s’interroger sur les tubes, les transistors, les tables tournantes et enceintes. L’évolution de la hifi aussi sans crainte de se faire cataloguer. Ce n’est pas parce que quelqu’un réfléchi qu’il a automatiquement raison. Nous avons tous des choses à apprendre. Claude a à être peut être plus souple dans son approche mais je trouve totalement légitime qu’il s’interroge sur ces questions et en fait part sur ton webzine. Peut être que toi ça ne t’intéresse pas? On va le savoir bientôt.
    Amicalement
    Richard

  6. @Richard Dufour: Aucune question sur l’automobile n’a été posée, je m’en suis servi comme analogie pour servir de base, de réflexion sur notre comportement de consommateur et de travailleur canadien, il n’y a pas de réponse à donner.
    Ce que je souhaite en revanche, c’est que Claude réponde à mes questions en rapport de son affirmation, ce sera déjà pas mal.
    Je suis bien au contraire, très intéressé par ce que Claude a à nous apprendre sur le sujet… je suis même depuis le début de cette conversation, extrêmement curieux de savoir comment il va justifier de tels propos.
    J’espère qu’il parle en connaissance de cause, c’est à dire qu’il possède une paire de Rienzi chez lui, déjà en partant.
    On va le savoir bientôt.
    Quant à épiloguer sur les prix pratiqués sur les produits hifi haut de gamme, c’est un sujet vaste comme le monde, comme l’automobile du reste, il y a ceux qui en rêvent, ceux qui vivent le rêve et qui ont payé pour et ceux qui ne rêvent même plus et qui passent leur temps à râler sur les prix élevés de ce qu’il ne rêvent même pas de se payer… autant dire que ça ne nous conduit nulle part.
    En revanche, ce qui est intéressant, c’est de pouvoir s’acheter dans l’usagé un produit haut de gamme, qu’une personne plus aisé a acheté neuf le prix catalogue, pour que plus tard, une autre personne moins nantie puisse à son tour en profiter, mais cette fois à moindre coût, pour ça, je leur lève mon chapeau et j’ai le plus grand respect vis à vis de ces gens là, qui contribuent à l’essor et la créativité de notre industrie, perpétuant ainsi le cycle de la vie, tout en garantissant une rentabilité suffisante des entreprises concernées pour que leurs employés soient heureux à leur tour.
    La boucle est bouclée selon moi.
    Je suis comme tout le monde, je l’ai écris noir sur blanc : S’il n’était pas question de cette vulgaire histoire d’argent, j’aurais depuis longtemps équipé le magazine d’une paire d’enceintes Verity Audio sur notre système de référence 100% canadien.
    Je ne suis pas aigri pour autant, j’explore le monde, j’ouvre grand mes yeux et mes oreilles, je suis curieux de tout et j’arrive encore à m’émerveiller de tous ces beaux objets issus de la main de l’homme, même si je sais ne jamais pouvoir me les offrir, qu’importe, l’espace d’un salon, d’un banc d’essai ou lors d’une visite chez un amateur de hifi, je jouis de l’instant et si je peux partager avec d’autres, je ne me gênerai pas de le faire, d’où la raison d’être de ce modeste webzine.
    Cordialement.

  7. Peut on parler des prix élevés de certains appareils hifi sans porter l’étiquette de frustrés? Marc, oui ou non?
    Ce que tu penses de la hifi de luxe t’appartient et nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde. Peut on en discuter librement/ouvertement? Oui ou non
    Tôt ou tard, les audiophiles que nous sommes devront tracer la fine ligne entre la hifi et la hifi de luxe. Je n’ai rien contre le luxe même que….. Mais une enceinte à 3500$ neuve mettons, est-ce hifi? Oui ou non?
    Une autre facile, vois-tu l’intérêt d’un tel questionnement sur la hifi? Marc, oui ou non?
    Je vais te demander de répondre par des oui ou des non. Il y a 4 réponses à donner. Ensuite tu épilogueras tant que tu veux.
    Marc je n’essai pas de te mettre en boîte. Aujourd’hui, en 2010 je ne crois pas que la haute fidélité soit sur un pente évolutive. Nous, les audiophiles, avons une responsabilité face à ce constat. Est-ce qu’accepter les prix stratosphériques demandés par les fabricants audio est une façon de faire évoluer la hifi? Peut être que oui, peut être que non. Peut-on en parler?
    Peut-on remettre en question les opérations marketing de ces compagnies audiophiles? Parce que trouver un prix, ce n’est que ça finalement, une opération marketing. Tu iras lire sur l’écrémage pour le fun.
    Questions comme ça, les audiophiles sont-ils de bons consommateurs audio? Une autre tiens, l’audiophile moyen a t’il un sens critique face à la hifi qui lui est proposé? En corollaire est-il nécessaire d’avoir un sens critique?
    Oui je sais il y a beaucoup de questions. Répond au 4 premières et je serai satisfait.
    Amicalement
    Richard Dufour

  8. En passant, le coup de crayon de Gemme Audio pour la gamme d’enceinte sous la barre de 2000$ que tu as rapporté favorablement dans ces pages, tu l’évalues à combien?
    Alors que je les ai critiqué sévèrement pour leur modèle équipé d’un hp Silver Flûte et vendu très cher, tout en convenant qu’ils n’en ont rien à foutre de ce que je pense, je me dois de les féliciter chaudement pour cette gamme d’enceintes. Voilà une compagnie qui manifeste du respect envers les audiophiles en proposant un produit proposé à juste prix et qui, selon toute vraisemblance, se défend fort honorablement. Bravo à l’équipe de Gemme.
    N’est-ce pas?
    Richard

  9. Je fréquente les sites de revente d’équipement HI-FI depuis de nombreuses années et j’ai constaté que la très grande majorité de l’équipement en vente est annoncée à moins de la moitié du prix de vente suggéré.
    Une paire de Rienzi à 10K$ est en vente présentement à 4100$….C’est pas vieux …un Rienzi. Pourquoi perd – elle près de 6000$ en si peut de temps ? Une Parsifal de 22000$ se vend 12500$….
    J’ai moi-même acheté un LINN 5103 de 9000$ à 2000$ ,il y a quelques années.
    A mon sens , le prix demander dans l’usager reflète pas mal plus la réelle valeur d’un équipement hi-fi .(c’est une opinion personnelle)
    Il y a une énorme part du prix non pas dans le rendement et la qualité des composants mais dans la finition du produit , et ça pour moi , ça n’a rien a voir avec la HI-FI.
    Je n’ai rien contre Verity audio , l’esthétique de ces produits est à tomber à la renverse.
    Claude

  10. @claude brien: Rebondir sur le prix des produits audio haut de gamme sur les sites d’annonces d’occasion, n’est pas la réponse que j’attendais.
    Vous ne faite que confirmer ce que j’ai écris plus haut à ce sujet et je trouve que les enceintes Verity Audio s’en sortent plutôt bien sur le marché de l’usagé en conservant une bonne côte.
    De plus le second, c’est un marché de l’offre et de la demande, toujours initié par celles et ceux qui ont acheté neuf et qui font vivre notre industrie.
    Vous devriez vous réjouir d’une telle manne au lieu de la montrer du doigt.
    Vous n’avez toujours pas répondu à mes questions.

  11. @Richard Dufour: Peut on parler des prix élevés de certains appareils hifi sans porter l’étiquette de frustrés? Marc, oui ou non?
    Oui, c’est plus une question d’attitude personnelle
    Peut on en discuter librement/ouvertement? Oui ou non
    Oui, comme d’habitude, la preuve, je te laisse digresser hors sujet dans cette page, j’en profite pour t’inviter à ouvrir un sujet spécifique dans le forum (http://www.audio-conseil.com/Forum/) prévu à cet effet.
    Mais une enceinte à 3500$ neuve mettons, est-ce hifi? Oui ou non?
    Sans contexte donné, je dirais oui, pourquoi pas, la hifi n’a rien à voir avec le prix, on n’achète pas un prix, mais du matériel.
    vois-tu l’intérêt d’un tel questionnement sur la hifi? Marc, oui ou non?
    Après plusieurs verres et par une longue soirée d’hiver perdu loin de tout dans une cabane au milieu des bois, sans électricité, oui.
    Cordialement.

  12. Perdre 50-60% de sa valeur en aussi peut de temps… je qualifie plutôt ça de scandaleux pour un acheteur de produits neufs.
    Si au moins ses produits rouillaient….ou tombaient en ruine.
    Ce qui n’est pas le cas en haute-fidélité. (Les gars prennent un soin jaloux de leur équipement).
    Si cela m’arrivait j’aurais l’impression de dilapider mon argent ou du moins de me faire avoir quelque part.
    Mais heureusement l’expérience me pousse à rester dans le joyeux monde de l’usager et de profiter de prix beaucoup plus réalistes , reflétant la vraie valeur que je donne à l’équipement de haute-fidélité.
    Et si vous saviez comment j’aime la hi-fi depuis 33 ans…

  13. @claude brien:
    J’ai pu mettre la main sur la paire de Rienzi démo que laissait aller le revendeur Québécois de ce produit l’an passé. Et je peux dire qu’elle valent chacun des $ payés. Je les connaissais, car un de mes amis en avait une paire.
    La description qui est fait dans cet article décrit bien ce que sont les Rienzi. Si c’est ce que vous recherchez comme son, et bien, je n’ai rien entendu dans toutes les boutiques de Montréal qui se rapproche de ce qu’elle font.
    Elles demandent des électroniques et du câblage de bonne qualité et très neutre mais pas nécessairement de prix exorbitant.
    Car toute coloration parait à travers les Rienzy.
    Chaque ajustement de votre système, peu importe son importance, elles vous le font entendre. Ce qui est bien pratique pour faire le bon choix d’équipement associé ou de positionnement dans la pièce.
    Comme plus de 95% de la population ont des revenus inférieur à 100 000$ par année, ce qui est mon cas, elles font parti de la catégorie de prix maximum que l’on peut se permettre si la musique est notre passion.
    Par contre, je ne note pas qu’elle manque de vie comme décrit dans l’article. Il est possible que le câblage ait été optimisé en fonction des B&W.
    Je suis persuadé, qu’avec un câblage et où des électroniques choisis en fonction des Rienzi, ce point disparaitrait. Mais bon, chacun a son oreille et sa description idéale du son recherché.

  14. @Laurent Beaulieu: Votre retour d’expérience est intéressant, merci de vous être exprimé.
    Je reviens un instant sur un point que nous avons soulevé à ce qui a trait à cette relative “sagesse” ou “douceur” révélée lors de nos écoutes.
    Voici ce que Julien Pelchat m’a répondu : “Bonjour Marc,
    Lors de la lecture de la première partie, j’ai remarqué que vous aviez bi-câblé les Rienzi. Les Rienzi tout comme les Parsifals ne sont pas bi-câblable ni bi-amplifiable….
    En effet, pour ces deux enceintes, la section passe-haut de médium est située dans le caisson de grave. Ceci nous permet d’offrir la partie du haut séparément comme enceinte « tablette ». En les bi-câblant, le module supérieur reçoit donc toute la bande passante et la plage dynamique de l’enceinte s’en retrouve limitée. À ceux qui désire bi-câbler ou bi-amplifier, nous offrons un module externe optionnel permettant de le faire.
    Dans la configuration ou vous les avez écoutées, les Rienzi sonnent légèrement plus « dark » et sont limitées en puissance par rapport au « set-up » normal.
    La Rienzi offre une sonorité plus « ouverte » et plus « dynamique » que ce que vous avez écouté.
    Ce qui vient confirmer le témoignage de Laurent et à ce titre positionner les Rienzi plus haut que ce qu’elles semblent valoir dans la hiérarchie au catalogue.
    Mais alors, se pose la question, si la Rienzi est aussi musicale, qu’est ce qu’offrent les autres modèles plus haut de gamme?
    Cordialement.

  15. Bonjour Marc, bonjour à tous.
    Je voulais par ce petit message vous parler de mes deux journées d’essais sur base de Verity Audio Parsifal Ovation.
    Mon dieu quel bonheur “mélophile” que d’écouter ces enceintes.
    Aujourd’hui un mot m’est venu à l’esprit lors de mes écoutes…
    ORGANIQUE !
    L’ensemble était composé des Parsifal mais aussi d’un pré Nagra PL-L en remplacement d’un pré Accuphase C-2810, du bloc de puissance Accuphase A-65 de deux fois 60 watts en pure classe A et du lecteur Accuphase DP-700.
    Il y a très longtemps que je n’avais pas eu un tel bonheur audiophile. Précision naturel, palpabilité des instruments, image sonore époustouflante tant en hauteur qu’en largeur qu’en profondeur. Des timbres par le biais des ScanSpeak d’une rare beauté.
    Non vraiment cette écoute fut un réel bonheur.
    Voilivoilou.
    les photos sont dispo ici…
    http://www.elfbi.com/phpBB2/viewtopic.php?t=1745&postdays=0&postorder=asc&start=0
    Fred ;^)

  16. Bonjour à tous!
    J’aimerais simplement ajouter que même après 1 mois, je m’ennuie encore des Rienzi! J’ai beau avoir des enceintes du double du prix en essai à la maison, mais l’équilibre tonal de ces enceintes me manque. Il n’aura suffit que de quelques minutes d’optimisation pour obtenir un excellent résultat d’écoute. Elles sont simples d’utilisation donc pas du tout capricieuses.
    Alain

  17. Bonjour, je me demande si on essayait le FURUTECH Flux-50 Filter est ce qu’il donnerait de meilleurs résultats sur le CD ou le boîtier d’alimentation?.
    Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here