JL Audio et SVS subwoofer

0
308
JL Audio E112 et SVS 13 Ultra

C’est l’été, alors le temps se prête à relaxer, apprécier ce que nous avons avec sérénité, prendre la Vie avec le recul nécessaire afin de satisfaire à la fois notre curiosité, combler nos besoins aussi bien que nourrir tous nos désirs. Vous aurez sans doute remarqué que depuis quelques temps, je ne vous balance pas des tonnes d’informations à la pelle, je distille.

Dans un sens, prendre son temps, cela vous permet de suivre un sujet avec application, de le lire, de le comprendre et de le mettre en pratique.
En fin de compte, il y a deux façons de voir les choses, simples ou complexes. Pour ma part, celles et ceux qui me connaissent le savent, cela fait un bail que j’ai opté pour la simplicité.

Me faire abreuver d’un flot ininterrompu de toutes sortes d’informations, je ne sais pas vous, mais moi ça me soûle.
Revenons à nos moutons…

JL Audio et SVS subwoofer

Le pourquoi et comment d’un subwoofer a été lancé il y a quelques semaines, suivi par l’installation et les réglages, vient maintenant l’heure du choix parmi les différentes marques et modèles, avec la mise en situation.

Volontairement, j’ai été guidé par la performance, avec en point de mire toujours le rapport qualité prestation/prix. Il aurait été facile de sombrer dans le choix bas de gamme, au risque cependant de devoir vous mentir quant aux réelles capacités dynamiques qu’un vrai subwoofer se doit de vous offrir.

Je vais sans doute me répéter mais en bas de 2000$, il va être très difficile de trouver un modèle de subwoofer actif haut de gamme digne de ce nom, du moins offrant une puissance confortable avec un SPL conséquent, peu de distortion et des contrôles précis.

Confortable: 800 watts et plus. Je ne parle même pas de la présence d’un DSP…

SVS 13 Ultra et Ultra Tower
SVS 13 Ultra et Ultra Tower

La raison des coûts élevés de fabrication.

En partant, la popularité et à fortiori le volume des ventes des subwoofers est moindre que celle de la livre de beurre ou d’une pinte de lait au supermarché.
Fabriquer le driver capable de supporter les contraintes physiques imposées par les restrictions du boîtier, autant que supporter d’importantes puissances sur une longue période de temps, coûte cher en ingénierie et fabrication sur chaine de montage, en particulier quand la dite usine opère dans un pays où les règles et normes du travail sont suivies à la lettre. Je pense ici aux USA, Canada, France, Angleterre, Italie, Allemagne, Japon.

Un produit élaboré avec soin aura passé toute une batterie de tests et certifications afin de satisfaire les normes de chaque pays dans lequel il va être commercialisé. Chaque intervenant recevra un salaire horaire cohérent, le tout viendra s’ajouter au coût de production.

Ajoutez à ceci le boîtier, le ou les modules d’amplification, connectique, câblage, la boite d’emballage, les réalités commerciales au sein du réseau et cela vous donne une bonne idée de pourquoi le coût parfois élevé de certains produits, plus que d’autres.

Un ouvrier qualifié qui évolue dans l’industrie de la hifi dans nos contrées occidentales gagne en moyenne de 18$ à 35$ de l’heure. Syndiqué ou pas, l’ancienneté, le type d’entreprise et de produit fera certainement la différence, mais on en est là.
10 heures à 35$ ça fait encore 350$ chez moi.

La rareté de l’objet, du moins la faible production finira par clore le dossier du prix… il n’y a pas de mystère dans ce type d’équation. Quand c’est pas cher, c’est qu’il y a une bonne raison à ça, le contraire, comme je viens de le faire brièvement, peut également être démontré.

Alors oui, pour certains la somme de 2000$ représente un montant d’argent plus important que leur système au complet et ces mêmes personnes n’envisageront certainement pas de dépenser un tel montant pour un seul subwoofer. Dans ce temps là, le matériel usagé est votre ami. Il reste que si toute chose a un coût, le subwoofer en est un qui ne passera pas inaperçu dans votre installation, mais laissez moi essayer de vous convaincre de son impérieuse utilité.

Le subwoofer est la pierre angulaire d’un système 2.1 ou multicanaux; toutes les personnes ayant fait une expérience sérieuse du sujet le savent bien; pour cette raison et cela n’engage que moi, le subwoofer mérite qu’on lui consacre un peu plus d’attention, car une fois que tout le monde aura compris les véritables enjeux il va voir sa popularité grandir au sein de notre communauté de passionnés de musique et de cinéma, je peux vous le garantir.

JL Audio E112 et SVS 13 Ultra
JL Audio E112 et SVS 13 Ultra

Tarifs

SVS SB13 Ultra: 1749$ en finition Black Oak ou Noir laque piano, diamètre du driver 13″
JL Audio E112: 2195$ en finition Black Oak, diamètre du driver 12″
JL Audio E112: 2395$ en finition Noir laque piano.

Le subwoofer est à la musique et à fortiori au cinéma, ce que le sel est à la nourriture, tout comme l’acoustique.

Je possède depuis quelques mois déjà un subwoofer de type clos du manufacturier SVS, le SB 13 Ultra (fait en / made in China) mais conçu aux U.S.A. 13 pour 13 pouces de diamètre. C’est à dire 1 pouce de plus que le modèle JL Audio E112 mis en comparaison.

Autant vous le dire tout de suite, ce modèle SB13 Ultra est une réussite sur bien des points. Une réussite, certes, mais pas totale, car je lui ai trouvé une faiblesse, mais il se situe quand même proche de ce que beaucoup rêveraient d’avoir chez eux pour un usage cinéma ou hifi.

Pourquoi pas les deux en fait?
Ce modèle me sert de référence, c’est bien qu’il doit y avoir une raison.
Notez que SVS possède un réseau de revendeurs à travers le monde: Canada, U.S.A, Chine, Norvège, Allemagne, Singapour, Royaume Unis et expédie depuis leur base aux USA ainsi que depuis quelques autres pays. Tout est parfaitement organisé, ce qui explique en partie leurs tarifs hyper compétitifs.

De là, l’idée a fait son chemin et après avoir longuement consulté ce que faisaient d’autres manufacturiers présents dans le réseau traditionnel des revendeurs, je me suis décidé à me diriger vers celui qui me paraît représenter l’idéal dans le domaine et un solide challenger, je veux parler de JL Audio.

Je rêvais du matériel JL Audio quand je travaillais en audiomobile et participais aux concours. À cette époque déjà et cela remonte aux années 90″ la marque avait assis sa réputation sur la performance, durabilité et … prix inaccessible pour le commun des mortels.

Depuis les 20 dernières années, les choses ont évolué, pour le mieux. JL Audio reste toujours ce qu’il est convenu d’appeler un leader sur son marché, avec cependant des tarifs revus à la baisse, de sorte que leur champ d’action vient de s’élargir à une ou deux autres catégories de la population.

Face avant JL Audio E112
Face avant JL Audio E112

Je ne dis pas que toute la gamme est accessible, seulement quelques modèles le sont, mais au moins saluons l’effort de la marque US de s’approcher d’une nouvelle clientèle tout autant passionnée de son haute performance, haut de gamme.

Oui, vous avez bien lu, JL Audio conçoit et fabrique ses subwoofers aux USA.

Son haut de gamme? cela voudrait il dire qu’il existe du son bas de gamme?
Oui, et la nuance est importante à part de ça. La frontière entres les deux mondes est suffisamment large pour qu’il soit nécessaire d’en faire état.

Inutile de vous dire à quel point aucune parole ne saurait traduire avec autant de précision ce que le sens du mot fidélité ou encore dynamique signifie en audio, sans en avoir vécu l’expérience vivante à l’écoute.

Comment exprimer avec justesse les performances d’un subwoofer?
C’est idiot de vouloir en parler, cela devient totalement abstrait. C’est la raison pour laquelle, je voudrais en tout premier lieu vous inciter à vous rendre chez votre revendeur local pour en faire l’expérience.

Vue de la partie arrière JL Audio E112
Vue de la partie arrière JL Audio E112

Avant toute chose, les sons demandent, tout comme les autres de nos sens, 5 au total, d’être expérimentés.
Souvenez vous quand vous étiez ados, on avait beau vous parler des relations homme/femme, tout ceci était totalement abstrait, jusqu’au jour où vous êtes tombé amoureux et y avez goûté; c’est à cet instant où vous avez cessé d’en parler et surtout, cessé de vous intéresser à ce que les autres en pensaient.

Là où je veux en venir, c’est que je pourrais vous en écrire une longue tartine que ça ne fera jamais plus de vous que d’assidus lecteurs… je vous demande de sortir de chez vous, d’aller à la rencontre du professionnel du coin et d’expérimenter, après quoi, vous pourrez vous pencher sur vos lectures Internet.

Si ça ne suffit pas, nous vous avons également invité à venir écouter nos installations afin de vous rendre compte à quel point l’acoustique et le soin tout particulier apporté à l’optimisation du matériel sont extrêmement importants.

Croire que même si sur le papier l’appareil ou l’enceinte acoustique se révèle être une réussite il va vous suffire de poser et d’allumer, ceci mes bons amis est une illusion.
Puisque nous parlons de subwoofer, si c’est bien un domaine dans lequel l’installation compte pour beaucoup, c’est bien celui ci.

Je ne vais pas revenir sur le sujet inutilement, puisque nous en avons déjà parlé ici (….)
Mais tout comme pour une voiture de sport, plus il va y avoir de la puissance à gérer, plus on va monter en gamme, mieux il faut être préparé à piloter.

Panneau supérieur des réglages JL Audio E112
Panneau supérieur des réglages JL Audio E112

JL Audio et SVS nous annoncent des puissances de 1000 watts et + … je ne sais pas si vous réalisez, mais c’est énorme.
On parle ici de vrais pur sang, pas de poneys… je fais référence aux watt RMS, bien entendu.

Il me semblait important de faire ce préambule avant de passer à la présentation de chacun des modèles, ainsi qu’aux résultats de nos écoutes, sachant à quel point je suis sensible à la portée du message que je souhaite vous faire parvenir.

Je n’ai pas l’intention de changer ma façon de faire et rentrer dans le moule, si c’est un “press release/communiqué de presse” prédigéré que vous voulez, ce n’est pas ici que vous le trouverez, ce type d’information pullule sur le web.

Donc, dans le prochain volet, nous sortirons le matériel de sa boite pour l’installer, le régler et l’optimiser. Ces trois mots sont les mamelles d’une bonne installation audio, qu’on se le dise. La notice JL Audio est très explicite sur ces points, signe infaillible que nous avons affaire à de vrais pros avec plusieurs années d’expérience dans le domaine Fuyez comme la peste toutes personnes, professionnels ou pas qui vous diront qu’un de ces 3 mots n’est pas utile.

Mieux que je ne saurais le faire, je vous invite à prendre connaissance de l’histoire de la marque JL Audio, c’est très intéressant et vous fera réaliser à quel point une entreprise pérenne sur son marché depuis tant d’année à réussi son évolution.

Après quoi, parions que vous devriez être en condition favorable pour en savoir plus … une écoute peut être 🙂

Contact et information

Où trouver les produits SVS en Amérique du Nord:
Dan Marks
Director of Operations
Specialty Technologies LLC.
Email: danm@svsound.com

Distributeur pour le Canada

sonicboomaudio
6-105 W Beaver Creek Rd
Richmond Hill, ON
L4B 1C6
Canada

Où trouver les produits JL Audio:
Audio d’Occasion sur la rue Ontario à Montréal.
Brosseau, sur la rive Sud de Montréal.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.