Thiel SCS4T

3
513
Thiel SCS4T
Thiel SCS4T sous leur meilleur jour

Tenant compte du fait qu’il est difficile pour un consommateur de se retrouver dans la jungle des marques, nous avons décidé de poursuivre notre quête des meilleures enceintes acoustiques du marché.

Nos pas nous ont conduit chez notre voisin du sud, précisément à Lexington au Kentucky (USA) là où naissent les enceintes acoustiques Thiel.

Thiel SCS4T version noir texturé

À propos de Thiel

Particularité : Manufacture à 100% ses haut-parleurs,
Company fondée par Jim Thiel en 1976,
Thiel manufacture a célébré ses 30 ans d’existence en 2007, c’est aussi cette année là que sont apparût les modèles SCS4 et les fameuses CS3.7.

Thiel est donc un spécialiste qui se concentre uniquement sur la conception d’enceintes acoustiques.
C’est un point non négligeable qui renforce sa crédibilité et son statu, on a immédiatement confiance.
Nous avions publié en 2008 un compte rendu sur nos résultats d’écoutes des modèles Thiel SCS4, puisque nous avions apprécié leur prestation.

D’aussi loin que ma mémoire peut aller, jamais je n’ai été déçu par le son d’une enceinte Thiel et j’ai voulu savoir si c’était toujours le cas.

Pour l’anecdote, dans les années 2000 je travaillais avec les produits Lintra et les enceintes Thiel, nos compétiteurs de l’époque, ont toujours été notre point de référence.

Voici maintenant nos impressions à propos des modèles “stand floor” avec un “T” pour tower, une tour en français. Enceinte toujours deux voies en mode concentrique qui est le prolongement naturel de la version bibliothèque SCS4, avec sensiblement les même specs techniques, tout en offrant un volume plus important, du moins en apparence et nous verrons pourquoi à la fin de ce compte rendu.

Premier système utilisé CDP integris + Amplificateur class D Gemincore

Protocole et conditions des écoutes

J’ai volontairement utilisé mon salon, qui peut s’apparenter à celui que vous avez chez vous, ceci afin de nous plonger dans les conditions du réel.
Cette partie de mon salon/salle à diner mesure 3,96 m de long / 9,00 m de large / 2,48 m de haut, on peut considérer que c’est à aire ouverte.
Vous commencez à me connaître, je me suis permis une correction acoustique.
Distance entres les enceintes : 1,95m,
Distance du mur arrière : 70cm,
Position d’écoute : 2,20m.

Traitement acoustique léger, par l’utilisation de deux panneaux absorbeurs courbes en arrière des enceintes, ceci pour faciliter l’installation proche du mur et gagner de l’espace sans nuire aux performances.

Pourrait on faire mieux?

Oui, certes, si j’avais eu deux panneaux diffracteurs/absorbeurs de chez Pro Audio Design, mais c’est plus cher 🙂

Enceinte Thiel SCS4T en situation d’écoute

Pourquoi travailler un minimum l’acoustique?

Du fait de la présence d’onde stationnaire et d’un manque flagrant de relief à cet endroit précis où je recommande toujours d’en créer, cette recommandation vaut pour tous.
Après, chacun fait comme il veut, tout est souvent question de choix personnel, de possibilité, de compromis parfois, mais surtout de patience lors de la mise en œuvre des enceintes dans leur contexte particulier.

Retenez que vous pouvez obtenir des performances très au dessus de la norme en jouant ne serait ce que sur le placement de vos haut-parleurs, parfois au cm près, cela fera toute une différence 🙂

Les éléments du système hifi

  • Lecteur numérique CDP integris (made in Canada) by Aurum Acoustics,
  • N°1 : Amplificateur stéréo class “D” CL3 Gemincore (France) dans un boîtier Audio Research D110B, 2X180w/canal,
  • N°2 : Amplificateur Chord intégré CPM 2600 de 2 X 120w / canal,
  • Câbles AC power : FIGARO Hybrid power cord, by BlueBerry Hill Audio, made in Canada,
  • Câbles RCA line stage interconnect Figaro BlueBerry Hill Audio,made in Canada,
  • Câbles de haut-parleurs : Cardas, modèle Neutral Référence équipés de connecteurs Rhodium Furutech,
  • Alimentation électrique par une Titanium Box, un concept inovaudio™ (fait au Canada), Furutech Duplex Receptacle FT-D20A Rhodium + IEC Furutech FI-09 Rhodium.
  • Meuble inovaudio® de la série “Studio” (made in Canada) by By myself
  • Pointes et contre-pointes à 3 matériauxinovaudio®, made in Canada.

Traitement acoustique

  • Double absorbeurs courbes, NRC de 0,80 sur châssis en érable massif.

SCS4T : SPECIFICATIONS TECHNIQUES

Boomer : Membrane de 16 cm en Aluminium. Bobine de 4,5 cm de diamètre. Aimant Néodyme. Bague polaire et chemise de cuivre. Bobine courte et entrefer long. Châssis moulé.
Tweeter : Membrane de 2,5 cm en Dôme Aluminium. Aimants Néodyme 65 g. Bague polaire et chemise de cuivre. Bobine courte et entrefer long.

Face avant en aluminium de la SCS4T et haut-parleur concentrique

Bande Passante (-3dB) : 47Hz – 20K Hz,
Réponse en Fréquences : 48Hz – 20 KHz +/-2 dB,
Réponse en Phase : +/-10%,
Sensibilité (2,8 V -1 m Anéchoique) : 87 dB,
Impédance : 4 Ohms (3 Ohms mini),
Puissance recommandée : 30 à 200 Watts,
Taille du coffret sans les pointes : 97,5cm de haut / 21,3cm de large : 27cm de profond (mesuré par mes soins),
L’évent est situé sur la face avant,
L’amortissement interne se compose de laine de verre,
Notez que le coffret a fait l’objet de toutes les attentions, avec une épaisseur dépassant parfois les 2,5cm, la face avant, à l’endroit du haut-parleur est quant à elle en aluminium.

Le choix de Thiel pour la diffusion du son

Les SCS4T ne m’ont pas posé de soucis au niveau de leur placement, facile à vivre elles sont versatiles et sauront parfaitement s’intégrer dans n’importe quel salon, si tant est qu’il ne dépasse pas 25m2, seul le système à 4 pointes ajustables m’a fait perdre du temps, un principe à 3 points serait bien plus performant et “user friendly” en particulier pour les personnes qui comme moi vivent dans une maison ancienne au sol non rectiligne.

Ceci dit, les deux sous supports évasés en métal associés aux pointes ajustables, confèrent une stabilité sans faille à l’enceinte!

Support évasé très stable

Premier constat

Je retrouve exactement les mêmes sensations qu’à l’écoute des modèles bibliothèque SCS4, à savoir des timbres riches, délicats et déliés, associés à une image stéréo 3D intéressante sans être à citer en exemple, mais se situant dans la bonne moyenne sans avoir eu besoin d’ajustement, je vous rappelle que le mur arrière est plat, il faudrait un panneau diffuseur de type 2D pour en accentuer les effets 3D, je me laisserais peut être tenter plus tard par l’expérience, mais déjà là, ça respire librement et j’aime la présence sur les voix, c’est articulé avec ce qu’il faut de détails pour y croire.

Mais revenons à notre écoute dans des conditions “standard” que vous pourrez retrouver chez vous, immédiatement après la sortie des cartons.

Cartons qui soit dit en passant sont très bien fait, le dessus et dessous sont renforcés par une plaque de bois aggloméré qui confère à l’ensemble une protection optimale.

Les pointes ajustables + platines dans leur Etaform situé sur le dessus de chaque boite

Les 4 coins internes sont en cartons renforcés, le reste du capitonnage est en Etaform blanc, idem en ce qui concerne les accessoires nécessaires à l’installation des enceintes à savoir les deux supports en métal avant / arrière vissés sous l’enceinte et les 4 pointes réglables.

Je n’ai pas trouvé d’outil (clé BTR de 3/16″ est nécessaire) ni de notice de montage, cela prend donc un peu de bon sens pour l’assemblage, mais ce n’est pas un grand défi, je vous rassure.

Ceci dit, cela aurait été une bonne idée de faire un guide d’utilisateur français/anglais, bien que votre revendeur se fera un devoir de vous guider lors de cette étape voire de vous installer le matériel chez vous directement.

Montage des deux platines en métal qui recevrons les pointes ajustables

Curieusement les enceintes sont livrées sans support pour les faire reposer sur le plancher, j’ai donc utilisé mes propres contre-pointes de dernière génération à 3 matériaux, bien m’en a pris et mon plancher de bois franc me remercie.

Le résulta final, une fois les deux platines et les 4 pointes ajustables installées

À propos du son

La recette gagnante des SCS4 est reconduite ici avec les modèles T, on se demande même s’il n’y a pas une certaine gémellité tant la signature sonore est proche, si ma mémoire ne me fait pas défaut, bien entendu.

Nul besoin de pousser le volume de puissance, le son vient à nous sans effort.
Le grave, sans être abyssal, n’en est pas moins propre, sans trainage, mon amplificateur Gemincore n’a pas eu de difficulté à alimenter les SCS4T dans mon contexte.

Le médium aigu est certainement le point fort de ce modèle, toujours ce côté très vivant et spacial que j’avais noté sur les “petites” SCS4, tout en offrant des timbres équilibrés à condition de ne pas pousser trop loin le volume ce qui viendrait inéluctablement mettre en retrait le grave et bas mid au profit du reste du spectre sonore.

Quelques mots retenus à la volée : délicatesse, aération, présence, délié, détail, articulation sur les voix, naturel, ça respire, …

Ces enceintes se sont montrées à leur meilleur sur les trio de jazz, les instruments acoustiques et les voix.

L’orgue n’est pas leur instrument de prédilection, cependant, l’ambiance du lieu est clairement restituée, même s’il manque les premières octaves, ça respire donc, avec une présence très agréable qui nous immerge dans le contexte musical, sans forcer la note à quelque niveau que ce soit, pas de tonique désagréable à l’horizon, c’est ce que j’appelle un son “propre et net” sans être chirurgical, ce qui signifie que l’émotion reste intacte.
Bien entendu, il s’agit là de mon contexte d’écoute avec des électroniques que je connais bien pour les avoir entendu dans d’autres conditions, posées sur des tablettes adéquates et une arrivée électrique de bonne qualité.

Le montage de ce haut-parleur concentrique en mode stand floor, procure une assise confortable du bas médium, sans être exagérée, mais curieusement le grave ne profite pas tant que ça de cette généreuse expansion.

Ecoutes avec l’ampli Chord CPM 2600

Système N°2 avec le CDP integris + amplificateur intégré Chord 2600

Je retrouve toujours cette sensation d’aération, mais les timbres sont différents, plus charnus, moins de détails, moins lumineux, le son a gagné du poids en particulier sur le bas médium, ceci au détriment de ce beau médium aigu qui m’avait enchanté précédemment avec le Gemincore class D.

Certes, je dois reconnaître des qualités à cette électronique Chord, musical à sa façon, il ne lui manque qu’un petit quelque chose en plus pour aller séduire les audiophiles, en revanche les mélomanes eux, seront conquis.

Les SCS4T se sont acquittées de leur tâche avec transparence, puisque nous avons été en mesure de déterminer toutes les nuances d’un amplificateur à un autre, c’est une qualité essentielle pour des enceintes qui se veulent à vocation haute fidélité.

Tarif

Modèles disponibles en 3 finitions : Cerisier naturel, Cerisier foncé et fini noir texturé (notre modèle d’essai).

Prix public généralement constaté : 3990$ la paire.

Ce qui, au vu des prestations, constitue une offre se situant dans la bonne moyenne.

Thiel SCS4T sous leur meilleur jour

Verdict au sujet des enceintes acoustiques Thiel SCS4T

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Médium aigu, clair et spacial,
  • Image stéréo large, profonde et d’une hauteur réaliste une fois bien positionnées,
  • Idéales dans une pièce petite ou moyenne (10 à 25m2),
  • Finition et présentation,
  • Placement aisé,
  • Magnifie la reproduction des instruments acoustiques et des voix,
  • Garantie de 10 ans.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

  • Pas de notice d’assemblage,
  • Réglage fastidieux des 4 pointes,
  • Pas de contre-pointes,
  • Registre grave un peu court, un subwoofer est recommandé pour aider à reproduire les premières octaves.

Choix technique de Thiel

Les ingénieurs de chez Thiel ont essayé plusieurs versions avant d’arriver à la SCS4T que nous connaissions aujourd’hui.
Ils sont venus à la conclusion que le schéma initial de la SCS4 sous la forme d’un modèle bibliothèque est de loin la solution la plus performante qui soit, on ne change pas une équipe qui gagne.

En effet, cette SCS4T est en fait le prolongement de la version bibliothèque au sol, ceci afin de satisfaire les désirs d’une clientèle qui se sont habitués à voir une enceinte qui repose au sol sous une robe plus conventionnelle.

Le pieds sous une enceinte de type moniteur ou bibliothèque se doit d’être son prolongement logique, il est très difficile de trouver le bon support.

Le modèle T est en réalité une SCS4 dont le pieds est le coffret ou le coffret est le pieds, il n’y a pas plus de volume de charge sur la SCS4 que sur le modèle T, d’où cette étonnante gémellité sonore.

Le coffret de cette T a été conçu dans le plus pur style Thiel, avec un niveau d’exigence comparable aux autres modèles de la marque, hyper rigide.
Du coup, vu la place disponible, le filtre s’est vu déplacé au point le plus bas du centre de gravité, ce qui est une excellente chose.


Conclusion

Thiel poursuit son chemin dans une direction différente avec la série SCS4T et SCS4, on est loin des haut-parleurs complexes qui ont fait la réputation de la marque, sans pour autant tomber dans l’austère, je dirais que le haut-parleur concentrique se veut un excellent compromis pour une entrée de gamme.

Vue sur le haut-parleur concentrique de la SCS4T

Ne vous fiez donc pas à la petite taille des drivers, le son est fougueux, vivant, sans tomber dans l’exubérance, si comme moi vous êtes amateurs de voix, de trio de jazz, voire de petite formation d’instruments acoustiques, percussions, cordes et à vent, alors je vous recommande l’écoute de ces modèles SCS4T, qui sauront sans forcer vous plonger dans l’ambiance de vos meilleurs enregistrements en toute intimité.

Quand je parle d’intimité, je devrais ajouter, proximité, une écoute de type monitoring est souhaitable pour en tirer le meilleur.

J’ai aimé les SCS4T pour leur facilité de positionnement, le médium aigu d’une belle clarté, la présence des voix, les instruments acoustiques sont superbement restitués (guitare, trompette, accordéon, …), la seule restriction porte sur le poids des notes qui me semble léger en rapport avec d’autres enceintes écoutées récemment, en particulier sur le piano, mais nous l’avons expérimenté, le type d’amplificateur sera déterminant, à vous de voir quel sonorité vous voulez privilégier, les SCS4T sauront vous le rendre, sans fard.
Je vous invite lors de la visite chez votre revendeur de demander l’alternative entre tubes, transistors et class D 🙂

Pour terminer, sachez que je placerais les SCS4T dans la catégorie des enceintes acoustiques “intimistes”, c’est à dire le contraire de “live”, elles sont plus faites pour des écoutes de petites formations instrumentales, jazz ou classique, voire d’électro si le cœur vous en dit, moins à l’aise sur des grandes masses orchestrales, du fait d’un grave qui ne permet pas de restituer les 40Hz avec autorité.

Les voix ou tout le moins la bande de fréquences centrée sur les médiums aigus est leur terrain de jeu favori, sachant que le message musical est constitué de 70% de ces fréquences et que les SCS4T s’acquittent de leur tâche avec brio, c’est du tout bon.

Choix de la rédaction

Je me suis régalé sur le CD de la B.O.F du film Viva la tristeza de Pedro Almodovar ainsi que sur les prises de sons Fidelio, du fait de cette faculté à reproduire avec délicatesse les voix, avec ce petit quelque chose sur l’articulation et l’ambiance en écho avec la réverb si tant est quelle soit présente sur le disque, les sons sortent sans efforts, fluide comme de l’eau, difficile d’expliquer avec des mots.
Je me suis même surpris à aimer l’accordéon…
Thiel est véritablement un manufacturier attentif à l’écoute de ses clients, il prouve qu’il sait concevoir des enceintes acoustiques simples mais pas simplistes, faites pour reproduire fidèlement les sons quelque soit la gamme tarifaire.

Si tant est que la source et l’amplificateur soient eux aussi de qualité, les SCS4T sauront chanter, c’est un achat recommandé par notre rédaction en terme de rapport qualité/prestation/prix.

Revenons au prix … 3990$ la paire, c’est toujours une belle somme à débourser, mais avouez que comme toutes enceintes acoustiques, c’est un achat passion qui sera amorti sur plusieurs années, par le plaisir que vous allez en retirer.

Certes, vous pourriez trouver moins cher ailleurs, mais ce ne sera certainement pas des enceintes du même calibre et encore moins garanties 10 ans, ce qui a mes yeux revêt une importance capitale, la SCS4T est votre ticket d’entrée chez Thiel en passant par la grande porte.

Prochaine étape, l’association avec un subwoofer puisque les SCS4T le méritent, je suis intimement convaincu du potentiel une fois mariées à un système de sous graves, on peut légitimement se poser la question de savoir si elles ne pourraient pas gagner plus qu’une simple recommandation de notre part et nous pourrions en profiter pour pousser plus avant, pourquoi pas en les associant à un petit traitement acoustique (diffuseur), si cela vous intéresse.

Nous sommes également à évaluer une paire de Thiel CS2.4SE … et oui, le bonheur ne cesse de nous envahir, que voulez vous, il faut bien que quelqu’un se sacrifie pour la cause, en plus, je le concède : on aime ça 🙂

Discographie durant cet essai

Du moins les disques de référence qui m’ont particulièrement plus lors des écoutes avec ces enceintes Thiel SCS4T, mais il y en eu bien d’autres.

Une infime partie des disques écoutés avec les SCS4T de Thiel
  • B.O.F du film Todo sobre mi Madre de Pedro Almodovar,
  • Aznavour 2000, édité en 2000 par Melodium,
  • Jeremy Davenport, édité par Telarc Jazz en 1996,
  • Marc Vallée Trio, album Hamadryade édité en 2003 par Fidelio,
  • Vincent Bélanger, album Là édité par Fidelio en 2011,
  • B.O.F du film Viva la tristeza de Pedro Almodovar, édité en 2002 par Milan.

Information complémentaire

THIEL Audio
1026 Nandino Blvd.
Lexington, KY 40511
859-254-9427.

Revendeur Thiel

Audio d’occasion
Propriétaire : Mario Gagnon
1325 Ontario
Montreal
H2L 1R8
Tél : 514-522-2020.

La pensée du moment

La musique est partout, il suffit d’écouter.
Phrase qui vient ponctuer le dernier plan du film August Rush

Au moment où je rédige les dernières lignes de ce compte rendu, je suis en train d’écouter le CD de la B.O.F du film Viva la tristeza de Pedro Almodovar, avec délectation.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here