Cactus V5 trigger

8
643
5 minutes top chrono et on est prêt à flasher

Amis photographes, si comme moi vous ne supportez pas de voir un flash énorme trôner sur le dessus de votre boîtier, au risque de l’accrocher à tout moment et êtes du genre à photographier dans n’importe quelle circonstance, ce qui suit devrait vous intéresser.
Quoi de plus agréable de pouvoir déclencher un flash à distance.

L’idée est de pouvoir installer à plusieurs mètres de distance son ou ses flash à l’endroit de notre choix, posé sur le socle prévu à cet effet (livré avec chaque module Cactus V5) ou sur un trépieds, au choix.

J’avais l’an dernier expérimenté le même principe avec une certaine satisfaction, il s’agissait des triggers Pixels sur mon boîtier Canon. Depuis mon passage chez Nikon, l’envie d’essayer autre chose s’est révélée.

Les PocketWizard auraient été un choix résolument bon, mais leur tarif dissuasif m’a dirigé vers un autre produit plus abordable, car après tout, la seule chose que je demande c’est le déclenchement sans fil et rien d’autre.

Cactus V5 duo

Le système Cactus dans sa version récente V5, en remplacement de la précédente série V4.
Ce qui change est essentiellement le design et un gros plus sur l’ergonomie.
La version V5 fonctionne sur la bande de fréquences des 2.4GHz.

Specifications (V5):
Sélection de 16 canaux,
Vitesse de synchro: 1/1000 de seconde,
Compatible avec la plupart des appareils DSLR et SLR du marché, à quelques exceptions près,
Compatible avec les flashs portables et ceux de studio,
Indicateur de batterie faible,
Portée maximum : 100 mètres soit 328 pieds, nous l’avons testé à 20 mètres,
Temperature de fonctionnement: -20°C à +50°C,
Dimensions: 82mm (L) x 70mm (W) x 37mm (H),
Poids de chaque module V5: 58g.
Contenu de la boite du Cactus V5 duo:

Cactus V5 tout juste déballé

Une paire de Cactus V5 Transceiver (Emetteur et Récepteur)
2 Supports de Flash (FS-5)
3.5mm Plug Cable (CA-350),
6.35mm Plug Adapter (PA-635),
PC Sync Cable (CA-100),
2 set de batteries AAA
Manual de l’utilisateur et un guide illustré, en anglais seulement.

Les Cactus, puisque tel est leur nom se déclinent par paire si vous choisissez la version duo, un émetteur + un récepteur dans une boite qui renferme une mousse taillée pour accueillir les deux modules individuellement, les 2 paires de piles AAA, les fils nécessaires à la connexion sur le boîtier et sur le flash.

C’est plutôt bien fait et l’intérieur de la boite ne risque pas de se briser lors du transport.
Rien ne manque, une fois déballé, c’est quasiment du plug & play, en moins de 5 minutes vous êtes prêts à fonctionner. Cela a été notre cas.

5 minutes top chrono et on est prêt à flasher

Chaque module, peut tout à la fois être un récepteur ou un émetteur et on peut en faire fonctionner plusieurs à la fois, grâce à l’adoption d’un sélecteur de canaux, 16 plus exactement, cela offre diverses combinaisons possibles.

Sans compter, pour celles et ceux que le speedlight sur boîtier ne dérange pas, la possibilité d’installer un flash sur le hot shoe du Cactus V5 transmetteur posé sur le boîtier, afin de faire du (fill in) déboucher les ombres directes par exemple.
Notez que la fonction TTL n’est pas disponible si vous installez le flash speedlight sur le Cactus V5, vous devrez travailler en manuel.

La portée logique est de l’ordre de 100 mètres, mais c’est sur 20 mètres que nous l’avons testé, nous avons pu le vérifier en terrain plat, sans obstacle, ça fonctionne parfaitement.
Pour tester le produit, nous avons installé un set up dans un hangar, composé de 3 flash.

  • 1 Flash Metz 54 MZ 4i,
  • 1 Flash Metz 70,
  • 1 Flash Metz 76.

Le boîtier que j’ai utilisé est un Nikon D3s posé sur un trépieds carbone Gitzo 6X et commandé via un déclencheur sans fil Pixels.

Cactus V5 en situation extérieure avec 3 flash déportés en mode manuel

Je n’avais à ma disposition qu’une seule paire de Cactus V5, de fait, j’ai dû improviser.
Le récepteur Cactus V5 était installé sur le MZ 54i qui servait à déclencher les deux autres par la fonction infrarouge de Metz, voilà comment nous sommes parvenus à contourner le problème de la multiplication des modules, puisque normalement, pour faire déclencher chaque flash, j’aurais dû les équiper individuellement d’un Cactus V5 calé sur la même fréquence, comme avec n’importe quel procédé du même genre (PocketWizard, Pixels, Radio Popper) pour les plus populaires.

Idem en studio, seul le connecteur jack pour le déclenchement est plus gros.

Utilisation avec des flash de studio

Ce que je remarque au premier coup d’œil, c’est l’aspect plastique des modules, une certaine fragilité semble se dégager, mais ce n’est qu’un feeling et rien d’autre, au point où nous en sommes il est juste question de spéculer sur les premières impressions.

j’aime immédiatement le système de trappe qui sert au logement des deux piles de type AAA situé à l’arrière de chaque module. Une fois en place il suffit comme un tiroir de verrouiller la trappe et pour arrêter, de réappuyer dessus pour la faire sortir d’un cran et le tour est joué.
Fini les démontages fastidieux, tout peut se faire en place du bout des doigts, du fait de l’espace disponible et du total accès.

Logement des deux piles AAA de 1.5V dans leur tiroir coulissant

Un bouton de commande sur le dessus, vient allumer une lumière situé juste à côté, pour signifier que les deux modules se parlent et peuvent fonctionner, cette opération ne prend en réalité que quelques secondes, j’ai rarement eu entres les mains un procédé aussi simple.
Sur les Pixels ce que je leur rapprochait était justement le fait que le logement des piles se trouvait en dessous de chaque module.
Chaque Cactus V5 est équipé d’un flash shoe afin de recevoir soit un flash ou tout autre dispositif, tel un déclencheur à distance sans fil, tel que je me suis servi pour les tests de terrain en auto-portrait.

Cactus V5 installé sur une tête de trépieds hot shoe et le flash Metz 54 sur le dessus

Léger, plastique, pratique, c’est en trois mots comme cela que je qualifierai le système Cactus V5, qui m’avait été conseillé par quelques membres des forums photo Québec numérique et Nikon Québec, je les remercie d’avoir porté à mon attention ces triggers qui se sont révélés bien pratiques à l’usage.
Le meilleur pour la fin.
Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est le prix : 59,95$ la paire ou 34.95$ à l’unité + les frais d’expédition si vous les commandez directement chez Gadget Infinity à Hong Kong.
Service impeccable, délais de livraison 14 jours.


Verdict au sujet des triggers Cactus V5

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Exceptionnel rapport prestation prix,
  • Modules interchangeables récepteur/émetteur,
  • Ergonomie,
  • Piles et câbles fournis,
  • Support de flash en pétale,
  • Trappe de pile AAA accessible en tout temps,
  • Facilité d’utilisation,
  • Fait aussi bien sur Pentax, Nikon et Canon,
  • Notice exhaustive et très bien illustrée,
  • Le prix.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

  • Aspect plastique,
  • Pas de i-TTL ni de E-TTL.

Exemple de prise de vue déclenchement à distance sans fil

Autoportrait en studio

Les autres alternatives sérieuses aux Cactus V5 du plus cher en descendant.

  • PocketWizard,
  • Elinchrom,
  • Radio Poppers,
  • Pixels,
  • Yongnuo,
  • Phottix.

Sachez que le Yongnuo ressemble beaucoup sur le plan des fonctions au Cactus V5.


Conclusion

L’évolution du V4 au V5 est significative, en particulier avec l’apparition du très pratique tiroir à piles qui est d’une part très bien positionné, mais qui ne se décroche plus comme cela arrivait parfois sur les modèles précédents.
Le trigger Cactus V5 fonctionne très bien et n’est vraiment pas cher, ce qui est loin d’être le cas de tous les autres procédés du genre.

PocketWizard est très populaire dans le milieu professionnel, mais de vous à moi, j’avais déjà eu l’occasion de comparer le PocketWizard MiniTT1 Radio Slave Transmitter avec son module de réception FlexTT5 qui coûtent la modique somme de 200$ et + chaque et qui n’ont pas fait mieux sur le terrain, voire moins bien devant des obstacles.

Autoportrait dans le hangar à motos

Certes, les Cactus V5 n’ont pas le look, ni les fonctions, ni la finition des modèles plus professionnels, mais pour ce qui s’agit de faire déclencher à distance un flash, ils savent le faire avec brio et c’est la seule chose importante qu’on leur demande, sur ce point les autres ne font pas mieux.

Notez que si vous utilisez un set up de plusieurs flash et que vous souhaitez les voir se déclencher en même temps, positionnez le sélecteur de la roue crantée latérale de tous les modules sur le canal 1 par exemple et le tour est joué.

De plus leur forme les rendent presque invisibles avec en prime un poids plume (58g), ce qui est fort apprécié lorsqu’on bouge beaucoup et rapidement, il est facile d’accrocher un module proéminent qui pourrait se trouver sur le boîtier. Je vous laisse voir les radio poppers ou les PocketWizard Plus II et Plus III Transceiver pour comprendre ce que je veux dire.

Avoir ce gros bidule avec son antenne qui pendouille en haut de mon boîtier… non merci!
Ceci dit, les PocketWizard Plus II et III ont une portée bien supérieure (1600 pieds soit 487 mètres) et sont anti ruissellement, ce que ne sont pas les Cactus V5.
Donc l’aspect ergonomie m’a plu autant que le reste, sauf peut être cette impression un peu “plastique”, mais que voulez vous, à moins de 60$ la paire, il ne faut pas non plus trop en demander.

Ceci dit, je n’ai à ce jour rencontré aucune faiblesse sur le plan assemblage, le module est correctement fait, je n’ai pas un mot à dire. Le fait de trouver le produit “cheap” c’est seulement une impression dû à la qualité du plastique.

Il est arrivé à quelques reprises que le déclenchement ne se fasse pas, mais je n’ai pas pu identifier exactement s’il s’agissait d’une défaillance du Cactus V5, du flash Metz ou du déclencheur sans fil, voire une conjugaison de plusieurs facteurs.

Après libre à vous de payer plus cher un produit plus “haut de gamme” selon vos besoins et exigences. Comme je le dis souvent, c’est celui qui paye qui a raison.
Nous sommes ici devant un produit simple, pas de réglages compliqués ni de software à mettre à jour. Les fonctions sont On / Off, choix d’être soit transmetteur soit récepteur, point.

En ce qui me concerne, je vais probablement me recommander une autre paire de Cactus V5, ce qui peut être doublement utile si je dois remplacer à la volée un module défectueux ou brisé lors d’un shooting, voire augmenter le nombre de flash ce qui est une idée bien séduisante.

Excellent rapport prestation prix pour le duo Cactus V5

Le déclencheur de flash Cactus V5, c’est beau, bon et pas cher. Pour moins de 60$ la paire vous aurez du mal à trouver mieux à moins d’y mettre le prix.

La prochaine étape sera l’utilisation de flash multiples à des distances importantes pour tester les limites du produit.


Contact et information

Gadget Infinity

Harvest One Limited
9D On Shing Industrial Building
2-16 Wo Liu Hang Road
Fo Tan, Hong Kong
TEL: (852) 3525-0116
FAX: (852) 3525-0117.


La pensée du moment
Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

8 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Votre article m’a fortement intéressé puisque je souhaitais faire l’acquisition de 3 flash Metz 76. 1 maître, et 2 esclaves.
    Sauf que j’aurais une petite question concernant les adaptateurs à utiliser ou non pour utiliser les 2 flashs en esclaves avec le système radio Cactus.
    Ma question est donc : me faut il acheter obligatoirement deux SCA 3083 digital Slave-Adapter ? Ou je peux glisser directement l’émetteur/récepteur Cactus sur la prise du flash qui est vendu par defaut (donc sans adaptateur) ?
    D’avance je vous remercie pour votre réponse.
    Marc

  2. Bonsoir,
    Votre article m’a fortement intéressé puisque je souhaitais faire l’acquisition de 3 flash Metz 76. 1 maître, et 2 esclaves.
    Sauf que j’aurais une petite question concernant les adaptateurs à utiliser ou non pour utiliser les 2 flashs en esclaves avec le système radio Cactus.
    Ma question est donc : me faut il acheter obligatoirement deux SCA 3083 digital Slave-Adapter ? Ou je peux glisser directement l’émetteur/récepteur Cactus sur la prise du flash qui est vendu par defaut (donc sans adaptateur) ?
    D’avance je vous remercie pour votre réponse.
    Marc

  3. @Marc: En fait le Cactus V5 s’affranchit du socle, en autant qu’il puisse envoyer l’ordre de déclenchement, nous restons toujours en mode manuel, ce qui simplifie beaucoup les choses. Donc vous pouvez directement mettre un Cactus sous chaque flash et déterminer pour chacun d’eux leur rôle, un émetteur et deux récepteurs. Il faut bien entendu que le flash soit pourvu d’un hot shoe.

  4. Toutes mes excuses pour le délai de réponse. Je vous remercie pour vos conseils.
    En vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d’années,
    Marc

  5. Toutes mes excuses pour le délai de réponse. Je vous remercie pour vos conseils.
    En vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d’années,
    Marc

  6. Bonjour, je viens d’acquérir ces déclencheurs et votre article va bien m’aider à les exploiter correctement. Merci beaucoup pour le partage.
    Je recherche la notice en français.

  7. Bonjour, je viens d’acquérir ces déclencheurs et votre article va bien m’aider à les exploiter correctement. Merci beaucoup pour le partage.
    Je recherche la notice en français.

  8. @Marc: En fait le Cactus V5 s’affranchit du socle, en autant qu’il puisse envoyer l’ordre de déclenchement, nous restons toujours en mode manuel, ce qui simplifie beaucoup les choses. Donc vous pouvez directement mettre un Cactus sous chaque flash et déterminer pour chacun d’eux leur rôle, un émetteur et deux récepteurs. Il faut bien entendu que le flash soit pourvu d’un hot shoe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here