Le système hifi de l’année 2012

Mon choix s’est porté sur le système hifi d’un particulier.
Pas tout à fait celui auquel on pense à prime abord, rien d’ésotérique, ni hors de prix, juste de bon goût, bien agencé et surtout installé dans les règles avec le résultat sonore qui va avec.
Pourtant tout au long de l’année nous avons eu l’occasion de voir de superbes systèmes, parfois à des prix stratosphériques, mais qui étaient loin de jouer comme ce système. À la finale, c’est toujours la musique qui gagne.

Le système hifi de Mélanie et Stéphane en date de décembre 2012

Le système hifi de Mélanie et Stéphane en date de décembre 2012

Je veux bien rêver, mais pour aller au fond des choses, je dois aussi y croire.

Souvenez vous il y a un an, nous vous avions présenté le projet de Mélanie et Stéphane: http://www.magazine-audio.com/2011/projet-acoustique-de-fin-dannee et c’est avec ce système que nous avions terminé l’année 2011.

Pour faire le suivi de ce projet, tout au long de l’année 2012 il y a eu quelques « ajustements ». Comme l’arrivée en scène d’un lecteur de CD haut de gamme, d’une paire de Proac D38 et d’un nouvel amplificateur Stormaudio V55, rien de moins.

CDP integris Aurum Acoustics + ProacD38 + amplificateur Stormaudio V55

CDP integris Aurum Acoustics + ProacD38 + amplificateur Stormaudio V55

C’est avec patience et discernement que Stéphane a entrepris cette démarche, dans un seul but, celui de posséder un système audio véritablement haute fidélité.

Pour cela il a mis en œuvre différentes solutions, en partant de l’idée qu’en musique, qu’elle soit jouée (la famille possède un piano) ou reproduite, ce qui est important c’est la pièce, il a commencé par régler ses problèmes de structure, puis a entrepris de corriger l’acoustique.

Arrivé là, le second point a été de faire arriver le courant électrique dans les meilleures conditions qui soient, c’est à dire avec l’emploi d’une ligne dédiée et l’adoption systématique de prises de courant murales Furutech GTX Rhodium. Sur ce point nous sommes d’accord, ce produit est le meilleur que nous ayons testé à ce jour et reste même pour les membres de la rédaction une solide référence, puisque nos systèmes hifi en sont tous équipés.

Enceintes Proac D38, lecteur CDP integris et amplificateur Stormaudio V55

Enceintes Proac D38, lecteur CDP integris et amplificateur Stormaudio V55

Stéphane, pourquoi avoir choisi Furutech pour tes connexions?

J’ai choisi Furutech pour avoir le moins de coloration possible. Après avoir dédié une ligne électrique uniquement pour mon système hifi je me suis dit qu’il fallait que j’y aille avec la meilleure qualité possible. Après avoir fait des tests d’écoutes sur d`autres systèmes que le miens et chez nous, je me suis aperçu qu’il y avait assez de différence pour choisir cette marque et ce au niveau du détail mais aussi du réalisme des timbres. Mes nouveaux câbles interconnects carbone et power cable FI-50 ont grandement aidé aussi.

Proac D38

Proac D38

Pourquoi avoir choisi une paire de Proac D38 en remplacement de tes Joseph Audio?

J’ai aimé mes Joseph Audio et je les adore encore, c’est pourquoi je les garderais toujours. Par contre ma salle d’écoute n`est pas conventionnelle et je trouvais qu’elles coupaient trop rapidement dans les basses fréquences. Au SSI il y a 2 ans j`ai entendu les nouvelles PROAC D 40R elles m`ont grandement impressionné par l`équilibre tonal qu’elles avaient. Pas particulièrement bonnes dans un domaine, elles se débrouillent sur tout le spectre sonore. C’est exactement ce pourquoi j’ai acquis mes D38, ayant obtenu un plus large soundstage, plus de basses fréquences audibles et un effet 3D bien supérieur.

CDP integris by Aurum Acoustics relié avec un cordon AC carbone et rhodium Furutech FI-50

CDP integris by Aurum Acoustics relié avec un cordon AC carbone et rhodium Furutech FI-50

Pourquoi avoir remplacé le serveur Mc Intosh par le lecteur CDP integris de Aurum Acoustics?

En l’entendant chez toi Marc, le CDP integris m`a grandement impressionné par sa qualité de restitution, des timbres réalistes et une basse rapide et profonde. Ayant la chance d`en avoir trouvé un d’occasion à un prix qui me satisfaisait, je l`ai acheté. Cet appareil peut jouer dans les ligues majeures sans contredit. Je garde mon Mc Intosh car j’y ai beaucoup de musique enregistrées, mais la comparaison au niveau du réalisme des timbres et de la basse n’est pas comparable. Par contre le prix d`origine n`est pas comparable non plus. Ça ne fait pas du MS 300 un mauvais appareil pour autant.

Amplificateur Stormaudio V55 et Silentplugs banana

Amplificateur Stormaudio V55 et Silentplugs banana

Pourquoi avoir fait venir de France un amplificateur Stormaudio V55?

Le Stormaudio m’a jeté par terre dés les 1 ères écoutes chez mon copain Yves . C`est tout un appareil . Superbe finition, puissant, détaillé, rapide, on peut l`ajuster grâce au StormFocus selon l`impédance des enceintes acoustiques. Je me suis rendu compte que mes Proac D38 n`étaient pas faciles à conduire avec leurs 4 Ohms. Maintenant avec le Stormaudio V55 il n`y a plus aucun problème, on peut appeler cet amplificateur « Monsieur ». Donc quand Yves m`a offert une session d`écoute chez nous avec son ampli Stormaudio V55, j`ai accepté volontier et ça a été un coup de cœur. Dommage que l’entreprise Stormaudio discontinue sa fabrication en France.

Fusibles Furutech Rhodium

Fusibles Furutech Rhodium

Le fine tuning a consisté, entre autre au remplacement du fusible du lecteur de CD par un modèle Furutech rhodium, qu’est ce que ça a apporté?

Le fusible Furutech installé dans mon CDP a apporté encore plus de réalisme à la musique. C`est ce que je recherche.

Silentplugs RAC et Banana

Silentplugs RAC et Banana

Nous avons eu l’occasion d’essayer les accessoires Silent Plugs RCA et Banana, qu’en penses tu?

Les Silent plugs ont surtout pour effet de calmer une sorte d’écrêtage, de coloration dans le haut médium ce qui permet une écoute plus agréable à plus haut volume. Pour ma part cela a eu un effet bénéfique installé dans mon système stéréo.

CDP integris et Stormaudio V55

CDP integris et Stormaudio V55

Quel bilan fais tu au moment où j’écris ces lignes?

Après de multiples écoutes ailleurs et avoir fait essais et erreurs, j`ai réussi à façonner un système à ma propre personnalité ainsi qu’à celle de ma blonde qui écoute aussi souvent de la musique avec moi. Mon système est réaliste mais aussi musical. Je l’adore car j`écoute autant du Rock, Jazz ou du Classique. Ayant une salle d`écoute non conventionnelle, l`acoustique que j`y ai installée m`a permis d`équilibrer beaucoup le son. Mon prochain et dernier changement sera le meuble audio. Mais nous devons faire consensus avec ma conjointe.

Cellule Grado modèle Sonata

Cellule Grado modèle Sonata


Conclusion

Le lecteur CDP integris tout comme l’amplificateur sont tous deux des appareils dont le développement ne sera pas poursuivi, ce qui est très dommage.
Le CDP possède toutes les entrées numériques et analogiques pour en faire un carrefour média de haut niveau, ce que nous avons pu vérifier. Son DAC interne est encore dans « la course ». Avouez qu’il est bien agréable de posséder une appareil numérique versatile et performant, ce qui constitue un investissement à long terme.

L’essai des fusibles m’a encore un fois troublé. Nous avions il y a quelques années testés et surtout comparés toutes sortes de fusibles pour porter notre choix sur les modèles isoclean et Furutech (ancienne modèle).
Nous avons eu la chance de pouvoir essayer la nouvelle génération des fusibles Furutech au rhodium, face au modèle isoclean et hifi tuning; cela fera l’objet d’un sujet complet d’ici quelques semaines. Mais sachez que Furutech a encore frappé fort. Le son s’est révélé être un cran au dessus des modèles en comparaison, c’est difficile à croire et pourtant… tient ça me rappelle quelques chose cette expression, il me semble que des gens ont dit la même chose à Galilée quand en son temps il a annoncé que la terre était ronde.

Un Silentplug installé sur l'un des borniers en arrière d'une Proac D38

Un Silentplug installé sur l’un des borniers en arrière d’une Proac D38

L’essai des Silentplugs a lui aussi été formateur. Nous avions déjà eu le loisir de nous pratiquer avec la version RCA. Ces modèles spécifiques appelés Silentplugs Banana se sont révélés très intéressants, je vous en reparle sous peu.

L’ensemble du câblage a été réalisé par nos soins, ce sont les mêmes câbles que nous utilisons pour le magazine et c’est une conception qui nous est propre, c’est à dire qu’elle ne se retrouve nulle part ailleurs sur le marché. Développés sur plusieurs années, ces câbles nous servent maintenant de référence quand nous effectuons nos essais comparatifs. Frustrés de ne pouvoir nous acheter les câbles haut de gamme qui nous ont souvent été prêtés, nous avons fini par développer notre propre ligne. Sans compromis en terme de performance, nous utilisons ce qui se fait de mieux sur le marché, au delà de toute considération mercantile. À la finale ça reste cher à fabriquer, mais le résultat va bien au delà de nos espérances.

Stéphane a eu tout le loisir de comparer. Ce n’est pas le genre de personne à se laisser conter des petites histoires, il a passé l’âge.

Le système de Stéphane en mode dématérialisé depuis un Mac Book Pro i7

Le système de Stéphane en mode dématérialisé depuis un Mac Book Pro i7

Mélanie et Stéphane ont de quoi être fiers, ce système hifi est musical et beau à regarder, si ce projet pouvait en inspirer d’autres, nous finirions par passer plus de temps à sortir nos disques et à prendre plaisir à écouter de la musique à chaque rencontre chez un audiophile ou un mélomane.

Pour le plaisir de terminer cette année en beauté, nous avons Stéphane et moi partagés quelques heures à écouter de la musique, essayés les Silent Plugs et expérimentés la musique dématérialisée depuis un Mac Book Pro.

Ecoute de musique depuis un Mac Book Pro + interface M2tech HiFace Two

Ecoute de musique depuis un Mac Book Pro + interface M2tech HiFace Two

  • Mac Book Pro intel Core i7 64 bits de 2011 avec 16Go de RAM,
  • Disque dur de 500Go à 7500 tr/mn,
  • Fichiers de musique : AIFF, Wave, flac,
  • Résolution supportée: 44.1k, 48k, 88.2k, 96k,
  • Système d’exploitation : Mac OS Snow Leopard 10.6.8,
  • Bridge m2tech EVO 2 donné pour passer du 24-192k,
m2tech HiFace 2

m2tech HiFace 2

  • S/PDIF Digital cryogéné: 3 mètres de long sur base de coax argent 75 oHm avec BNC serties à chaque bout et des adaptateurs RCA au besoin.

Je tiens à remercier Audio d’Occasion pour le prêt du bridge S/PDIF M2TECH HiFace Two sans lequel nous n’aurions pu mener à bien toutes ces écoutes.

Ceci nous a permis de révéler tout le potentiel du système. De valider le bien fondé de la musique depuis un ordinateur et d’apprécier les capacités dynamiques de l’amplificateur Stormaudio V55 dont le mariage avec le lecteur CDP integris et son DAC interne relève presque du don du ciel.

Stormaudio V55 et Silentplugs RCA

Stormaudio V55 et Silentplugs RCA

La seule ombre au tableau est le fait de savoir que Stormaudio a décidé de ne plus développer le V55, ni le V35. Nous ne comprenons pas comment se peut il, qu’un fabricant de si bons appareils ne puisse trouver de distributeur sérieux en Amérique du Nord.
Arrêter la production du V55 est une hérésie au delà d’être une grande perte pour les passionnés de hifi à travers le monde.

Ce que je retiens du système de Stéphane, c’est une grande richesse harmonique et surtout un impact digne des « grosses pétoires ». Les transitoires sont remarquables, c’est franc, tenu, puissant, mais sans arracher les oreilles. Nous nous sommes permis à quelques reprises de sortir des sentiers battus et que ce soit avec Moby ou Nonpoint, ce fut tout un spectacle.

Une fois de plus l’amplificateur Stormaudio V55 nous a charmé de ses atours, le lecteur CDP integris ne fait que confirmer tout le bien que l’on pense de lui et les Proac D38 se sont révélées à nos sens. D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais entendu des Proac jouer comme ça.

Proac D38, diffuseur quadratique 2D (à gauche) + diffracteur Pro Design Audio (à droite)

Proac D38, diffuseur quadratique 2D (à gauche) + diffracteur Pro Design Audio (à droite)

Comme toute bonne chose a une fin et que j’aime clore en musique, Stéphane partage avec nous ses goûts en la matière.

Mes gouts musicaux sont assez vastes, j’aime bien le jazz genre Oscar Petterson, Oliver Jones, Miles Davis; les chanteuses Jazz comme Ella Fitzgerald et plus contemporaine Patricia Barber, Anne Bisson, Émilie Claire Barlow. Je commence à apprécier le classique l`orgue à tuyau et les chœurs. J’écoute beaucoup Jordi Savall également. J`ai été bercé dans le genre disco étant jeune, j’en écoute encore à l`occasion. J’ai redécouvert Fleetwood Mac et John Lee Hooker qui est un incontournable dans le genre Blues.

S’il se passe quelque chose de nouveau dans ce système, nous ne manquerons pas de vous informer. J’espère en tous cas que le système de Mélanie et Stéphane vous aura inspiré.

Rendez-vous en 2013 pour voir et entendre de bien belles découvertes, notamment des enceintes acoustiques, des DAC et bien d’autres choses encore… notamment de la musique, pleins de musiques.


Nos bons vœux

Toute l’équipe du magazine et moi même vous souhaitons une bonne année 2013. Du succès dans tous vos projets, de la santé pour profiter des bons moments de la Vie et l’abondance pour la facilité qu’elle procure. Comme on dit, l’argent ne fait pas le bonheur, mais ça y contribue drôlement 🙂

Quant au petit malin d’une publication concurrente qui prend de l’information dans nos pages pour les diffuser dans les siennes, sans avoir l’élégance d’en attribuer la source, soyez plus discret la prochaine fois, le Québec est un grand village où tout se sait, ça la fout mal pour un soit disant N°1.

Vous remarquerez que je n’ai jamais nommé la publication concurrente et surtout je n’ai jamais dit de quel article il s’agissait, seul le copieur pouvait le savoir … et il l’a fait en signant un billet de son nom sur sa propre page web donc en public.
Dommage que je ne puisse aller sur son site, car je ne serais fait une joie de lui rappeler les bonnes manières.

Il a également récidivé sur le forum Belges Cine & Son à la suite de mon dernier article de l’année 2012 … avec les mêmes propos et les mêmes fautes d’orthographe. Je n’en crois pas mes yeux.


La pensée du moment.

Ce que nos grands parents nous ont dit est la pure vérité. Tu recevras toujours ce que tu souhaites aux autres.
Être heureux n’est pas une affaire de destin, c’est une affaire d’options ou de choix.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 17 commentaires

  1. Deslandes Philippe

    Bonne année à tous de France!
    L’article ci-dessus montre un très très beau système qui fait envie.
    Nous pouvons comprendre que beaucoup de pistes ont été explorées afin d’obtenir le meilleur, jusqu’aux prises murales et fusibles. Ce sera ma prochaine étape ayant succombé au charme des câbles secteur Nordost que le Père Noël a eu la très bonne idée de me porter en cadeau!
    Encore une fois, bonne année 2013.
    Au plaisir de vous lire.
    Philippe

  2. Pierre Bourret

    Félicitation aux heureux propriétaires.
    Les enceintes D38 de ProAc sont de toute beauté.
    Malheureusement, la marque ProAc est très méconnue des amateurs.

  3. Demanche

    Très beau système, bravo !
    J’ai eu l occasion d’écouter les Proac D 38, et j’en ai un très bon souvenir.
    Je pense qu’avec votre système le résultat doit être très musical.
    Quelle chance vous avez de partager votre plaisir avec votre tendre et chère moitié !
    Je vous souhaite une année 2013, toute en musique !
    Hubert

  4. Bignon Philippe

    Bravo pour tous ces articles qui transpirent la passion, je viens d’acquérir un des derniers V55 de Stormaudio. Vincent Legal a d’ailleurs été très sympathique et compétent lors de cette vente. Par contre, j’ai changé mon fusible sur mon lecteur Cd Electrocompaniet Emc 1 Up et j’ai une la mauvaise surprise de l’extinction de toutes les notes, le son semblait compressé. Pour info, j’ai acheté un fusible HiFi-Tuning fabriqué en Allemagne. Suite à la lecture de vos articles sur l’optimisation d’un système Hi-Fi, j’ai été désabusé par le résultat. Peut-être ai-je fait le mauvais choix sur la marque du fusible ? Longue vie à votre magazine. Cordialement. Philippe

  5. Marc Philip

    @Bignon Philippe: Bonjour Philippe, je ne voudrais pas déflorer un sujet que j’ai en préparation, mais nous avons testé différents fusibles sur le Stormaudio V55 et notre source numérique CDP integris, pour en venir à la conclusion que chacun d’eux apportent une couleur sonore et qu’il est possible d’améliorer les performances de l’appareil. Lors des mesures préliminaires, nous n’avons pas été en mesure de démontrer cette caractéristique. Ce qui est clair en revanche c’est qu’un modèle est nettement sorti du lot: le Furutech rhodium de dernière génération. Sur le V55 cela a vraiment aidé à retirer les colorations sur le médium/aigu que nous trouvions parfois désagrables. Cependant, nous sommes allés encore plus loin et avons décidé, en accord avec l’un des propriétaires du Stormaudio V55 de remplacer les connecteurs de haut-parleur (binding post) par des modèles Furutech référence FT-816(R)S2. Up grade majeur! Nous sommes maintenant face un appareil exemplaire, l’investissement vaut la peine.
    Pour revenir aux fusibles, le hifi tuning ne nous a pas impressionné, le isoclean que j’utilise depuis plusieurs années offre un son plus « ouvert », mais on dénote cependant à fort volume et lors de nos comparaisons, une coloration des las hautes, le furutech est plus tempéré, plus équilibré aussi, même à fort volume, le son conserve son équilibre tonal, ce qui n’est pas le cas avec tous les autres. Nous avons aussi constaté que le sens de montage de chaque fusible influençait la couleur tonale du son; pourquoi? je ne saurais l’expliquer au moment où j’écris ces lignes. Un lecteur me faisait également observer que même le fusible d’origine de son appareil semblait lui aussi avoir un sens de montage… à vérifier. Concernent le remplacement du fusible, il me semble important de souligner qu’il s’agit là d’un « fine tuning » très personnel, car de ce que j’ai pu entendre, certaine sonorités vont rejoindre tel type d’auditeur plus que d’autre. Personnellement, j’ai préféré le fusible Furutech car il offre un bel équilibre tonal, mais pour les personnes qui voudraient un son plus « coloré », notamment dans le médium aigu, avec un grave différent également, je leur conseillerais les modèle isoclean et SUPER Fuse (Nano-Liquid), le dernier en particulier a beaucoup plu à l’une des personnes qui a participé aux tests, seul le prix reste élevé et risque de freiner les ardeurs des plus motivés. Alors si certains se posaient la question de savoir si un simple fusible pouvait faire une différence, la réponse est oui. Je prépare un sujet sur l’up grade de l’amplificateur Stormaudio V55. @+

  6. Hubert

    @Bignon Philippe:
    Bonjour Philippe

    J’obtiens d’excellents résultats avec les fusibles AHP gold polis, tout mon système en est équipé.
    C’est une marque allemande qui fait également des portes fusibles audiophiles pour tableaux électriques.
    Leurs prix restent raisonnables, les 5×20 sont vendus 14.5 euros…
    Le gain qualitatif est plus que subtil et La sensation d’exploiter le plein potentiel de l’appareil ainsi équipé est bien validé. je n’ai pas ressenti de colorations, mais un gain en matière sur les notes, les timbres sont plus riches, la scène sonore et la transparence y gagnent également ainsi que l’extension aux extrémités du spectre avec l’apparition de plus de détails…
    Les appareils y gagnent de façon plus ou moins marquée et ne pas oublier qu’il faut prendre en compte un « TEMPS DE RODAGE », comme pour tout composant électronique, avant de se faire une idée…
    Après une bonne dizaine d’heures d’écoutes ou plus, si les résultats ne sont pas là, changez de marque de fusibles !

    Bonnes écoutes.

    Hubert

  7. Steve

    Bonjour, j’ai découvert votre site et je dois dire que je dévore le tout depuis quelques jours. Rafraichissant de voir des produits exotiques dont on entend moins parler ici. Permettez moi cependant d’être un peu perplexe face au choix du CDP integris couplé au V55… Je crois qu’il est possible de faire mieux pour égal ou moins. Par exemple, pourquoi ne pas sauver 9000 tomates en remplaçant l’integris par un DAC Berkeley Alpha 2… et mettre l’argent économisé sur un amplificateur bien de chez nous tel un superbe Simaudio de la série Evolution qui surplombe le V55 côté design et qui n a rien à lui envier côté sonorité…..Selon moi, ce couple représente une bien meilleure valeur. Au plaisir, Steve.

  8. Marc Philip

    @Steve: Merci de prêter attention à nos expériences, je prépare la rentrée, d’autres sont à venir. Alors pourquoi avoir choisi le CDP intégris comme source de référence? Mis à part le fait que ce soit un appareil fait au Canada équipé d’une méca CDM Pro 2, c’est assez simple, au moment où j’écris ces lignes, c’est encore l’un des meilleurs lecteurs de CD du marché. De plus il est complet avec un préampli intégré et pour ma part, un étage phono et un amplificateur d’écouteurs haut de gamme. Il possède toutes les entrées numériques, même AES/EBU et gère via son DAC des fichiers en 24/192. Stéphane qui s’est volontiers prêté au jeu, n’a pas hésité à le comparer avant d’en acquérir un exemplaire. Pourquoi le Stormaudio V55? Lui aussi nous avons pris le temps de le comparer, ce n’est pas un hasard si Stéphane en a acheté un et si Yves qui collabore aux essais du magazine en possède un également, comme ampli de référence. Pourquoi pas Simaudio? C’est une très bonne question, mais ce n’est pas à moi qu’il faudrait la poser, mais plus aux gens de Simaudio. Nous avons du Classé, du Bryston et pas de Simaudio … tiens, tiens, tiens … je veux bien faire beaucoup d’efforts, mais à un moment donné, il faut arrêter de déconner. Nous aimons Simaudio, est ce que Simaudio nous aime? That’s the question.

  9. Steve

    En fait, le talon d’achille du Integris est majeur…. l’absence de connectique usb asyncrone qui s’avère être la référence en matière de transmission de fichiers 12/24/96/192. Les piliers du digital… Berkeley, dCS, Ayre et autres l’ont tous compris déjà et j’ai fait des essais…l’usb asyncrone directe déchire tout ! Pour ce qui est du Stormaudio V55, il faudrait le comparer directement à un Simaudio Évolution… le tout branché en mode bypass XLR…la nouvelle référence….tiens donc oups…le V55 ne peut le faire en XLR mais seulement en RCA. 😉

  10. Alain Provencher

    Bonjour!

    Les choix de nos appareils sont simplement dû au fait que nous aimons la sonorité de ceux-ci, il faut trouver chaussure à son pied. Dans l’industrie, rien n’est parfait. Les goûts musicaux de chacun nous donnent la possibilité d’acheter des appareils selon nos choix. Personnellement, 80% de mon équipement est Canadien. Il y a mieux mais il y’a bien pire.

    Est-ce que nous aimerions effectuer des essais sur les produits Simaudio? Certainement!
    Alain
    magazine-audio

Répondre à Marc Philip Annuler la réponse.