Lecteur universel Oppo 95

3
388
Ecouter de la musique HD via le port USB en façade a été une expérience formidable.
Rate this post

Matériel reçu le 17 février 2012.
Ce lecteur universel Oppo a été pour moi tout à la fois une source d’inspiration, de joie et d’immense désillusion tout à la fois; le paradoxe incarné.

Le pire dans cette histoire, c’est que tout le monde semble être d’accord avec ça…

Oppo 95 (dessous) Marantz UD7006 (dessus)

Alors que de toute part les critiques s’accordent à donner à ce lecteur universel Oppo 95 les notes les plus élevées, je me dois malheureusement de pondérer cet excès d’enthousiasme.
Cet appareil a pourtant tout pour être une star.

Il en a le look, les possibilités, l’architecture, à ce niveau de prix, aucune autre machine au moment où j’écris ces lignes ne peut rivaliser, Le plus excitant se trouve à l’intérieur: DAC SABRE 32-bit Reference ES9018 de chez ESS Technology pour la partie son et Marvell’s Kyoto-G2 video processor Qdeo™ technology de seconde generation pour le traitement de l’image.
Jusque là c’est un sans faute… sauf qu’en y regardant de plus près.

  • Oui, le Oppo 95 est un lecteur universel qui sait lire plusieurs formats (DVD, Blu-ray, SACD, CD, FLAC, WAV),
  • Oui, il possède des DAC 24/192 de très bon niveau
  • Oui, il est capable de se raccorder en réseau wifi et filaire
  • Oui, il possède deux sortie analogiques XLR + RCA,
  • Oui, Il est muni de deux sorties HDMI programmables et deux entrées USB,
  • Oui, le Oppo 95 est équipé d’un transfo toroïdal Rotel et d’un châssis rigide,
  • Oui, il est équipé d’une prise IEC et d’un vrai cordon électrique,
  • Oui, il recompose le signal vidéo DVD de fort belle façon,
  • Oui, le service client est un modèle du genre.
Vue sur le panneau arrière Oppo 95 (dessous) Marantz UD7006 (dessus)

Le Oppo 95 est équipé d’une connectique ultra complète, vous aurez remarqué la présence d’une paire de XLR ce qui est inhabituel sur ce type d’appareil en plus d’une paire de RCA.

Mais est ce suffisant?

Sur le papier ce lecteur est une merveille; dans la vraie Vie, c’est une toute autre affaire, car il ne livre pas toute la marchandise.

Quand va venir le temps de vouloir lire vos fichiers ISO issus de ripp Blu-ray et bien, il n’en sera pas capable, un comble quand on sait qu’un simple NMT Popcorn C200 ou Dune à moins de 400$ sait parfaitement réaliser cette opération, qui pour le commun des cinéphiles est une base élémentaire.

ISO issus de ripp Blu-ray: ce sont des fichiers vidéo HD qui sont généralement stockés sur disques durs externes afin de constituer les bases d’une médiathèque (films, reportages et spectacles).

Nous sommes en mode réseau avec le Oppo 95

C’est sur ce point que j’ai coincé et sur les performances moyennes en audio via le lecteur intégré, que j’ai trouvé très très ordinaire en comparaison avec le même fichier traité depuis la prise USB en avant.

Confirmation sur la dernière version officielle du firmware : on perd donc définitivement la lecture des images blu-ray au format ISO (disque dur externe USB2 ou eSATA)
Et voilà, patatra, ou comment avoir l’art de se tirer une balle dans le pieds en pleine course.

À quoi bon posséder une machine de ce calibre si c’est pour être limité en performance, je vous pose la question.

Ceci dit, après avoir réalisé un rapide sondage auprès des possesseurs de lecteur Oppo 93 et 95, il apparait que ces gens là n’exploitent pas leur matériel à 100%.

Certains ont même dédié ce lecteur à tout faire pour l’utiliser comme simple platine CD de salon, ce que je vous déconseille fortement de faire, c’est un non sens car la partie mécanique de ce lecteur n’est en rien au niveau d’une bonne platine de salon voire d’un lecteur de CD haut de gamme, on en est loin.
J’ai eu le Oppo 95 à l’essai durant plusieurs mois et je reconnais avoir été un peu déçu.
Je dois être le seul probablement …
Dés l’ouverture de la boite, la présentation est de tout premier plan, les gens de chez Oppo ont tout compris, le client est traité avec respect, c’est impeccable et inspire confiance, certains manufacturiers feraient bien de s’en inspirer, voir le chapitre précédent “Oppo 95 out of the box

Oppo 95 + Popcorn C200 lors des essais avec les Elac FS247 Sapphyre
  • Question lecture blu-ray, DVD, je n’ai qu’un mot à dire : bravo!
  • Télécommande rétro-éclairée
  • Question lecture de musique HD ou 44.1 via les ports USB, c’est encore une fois un modèle du genre, simplicité et performances sont au rendez vous, que du bonheur à condition de lire du FLAC ou WAV, car pour lire les .AIFF il ne saura le faire que depuis le lecteur de CD intégré,
  • Double sorties HDMI programmables 2D et 3D, très pratique quand seule la TV ou le projecteur sont 3D le receiver peut alors seulement traiter le son,
  • 3D ready, rien à dire on est dans la bonne moyenne question performance et ça fonctionne plutôt bien,
  • Châssis rigide,
  • Lecture universelle de la plupart des formats, c’est merveilleux, on en redemande.

Mais alors, de quoi je me plains?

Là où je me fâche, c’est au niveau de la lecture des fichiers BD en ISO, désolé d’y revenir, mais cette machine est bridée!
Mise à jour du micro-logiciel interne et je vous le donne en mille, les ISO ne sont plus reconnus, f..k les Dieux sont tombés sur la tête.

Official release version BDP9x-61-1219 :

1. Per request from the studios, the ISO file playback function has been removed in this firmware version. The previous firmware had the ability to play ISO files, but it was an undocumented function and was never officially announced or supported. Future firmware revisions will no longer support ISO playback.

Dans le sens où ils ne sont plus vus du tout… point barre, adieu va.
Ce qui veut dire qu’à une époque, pas si lointaine, il en était encore capable!
Autre motif d’insatisfaction, le Oppo ne reconnaît que le format NTFS des disques durs externes ou Fat 32 (limité à 4Go par fichier ce qui ne sert à rien pour un film), ceci dit je ne connais personne qui utilise ce format de nos jours pour une médiathèque de films HD, sachant que le moindre fichier pèse entre 8Go et 40Go et que le FZT 32 n’autorise qu’un maximum de 4go par fichier… il y a comme un os dans le potage.

circuits internes du Oppo 95, à gauche le transfo toroïdal Rotel de la partie analogique

Bref, même en format NTFS la taille du disque dur ne peut excéder 2To, n’essayez pas 3To il n’en voudra tout simplement pas.

Adieu rêve de grandeur et médiathèque digne de ce nom.
2To c’est bien, mais vous vous rendrez rapidement compte que ça se rempli le temps de le dire du fait de la taille importante des fichiers HD de plus en plus lourds.

Et encore, mes récents essais démontrent que certains fichiers sur le disque de 2To passent moins bien que sur le second disque de 1To, les deux disques ayant les mêmes caractéristiques. (7200 tr/mn et même buffer).

Le boîtier externe utilisé est un Macally G-S350SU, Hi Speed eSata/USB2 pour des disques de 3,5″.
De plus je constate du “lag” en mode DLNA (connexion via le port Ethernet sur mon réseau), ce qui n’est pas supposé arriver, puisque je suis filaire sur un routeur 300N.
J’ai envoyé une vidéo au service Oppo où l’on voit clairement le soucis, mais ils n’ont pas d’explication.

le principe même du streaming DNLA est d’envoyer de façon séquentielle audio et vidéo dans un format décodé puis re-encodé dans un format unique DLNA. Du coup, normalement il y a forcément perte de qualité.
Via le réseau l’Oppo ne peut lire que du streaming UPnP/DLNA donc pas la qualité au top vu que le décodage ne passe pas par ses circuits de recomposition audio et surtout vidéo.

Lecture de fichiers musique 192kHz

Le wifi n’est pas du tout adapté au visionnement de films HD, que ce soit en DLNA ou en lecture directe à travers le réseau. C’est trop instable. On nous annonce monts et merveilles au niveau théorique mais dans la pratique le filaire reste fiable là où le wifi ne l’est pas.

Sur des petits fichiers cela ne se verra pas, mais lorsqu’il faut tenir la cadence avec un gros débit durant 2h, là c’est une toute autre histoire. Ça se voit tout de suite car ça saccade, ça “lag” comme on dit en informatique. Sur un transfert de gros fichiers ça peut carrément l’interrompre, mais en général ça passe car on ne s’aperçoit pas des instabilités dans le débit.

En revanche, on peut écouter la radio internet en Wifi.
La gestion des menus a probablement été faite par un gars qui a aussi travaillé chez microsoft au moment de windows 98, il faut constamment aller dans les sous menus, c’est fastidieux.
Ceci dit, le graphisme est agréable.

Visualisation du menu à l’écran via le lecteur de CD intégré

Mon exemplaire est affublé d’une lenteur exaspérante pour passer d’un film à un autre et la bibliothèque n’est pas rangée par ordre alphabétique, ce qui complique un peu la recherche.
Nous avons également rencontré des soucis au niveau du streaming vidéo, avec des artéfacts à gogo et une piètre qualité vidéo, son et image défectueux, uniquement en mode réseau.

L’intérêt, dois je vous le rappeler d’un lecteur de ce type, est d’utiliser le chipset interne pour retravailler le signal entrant audio et vidéo et profiter d’une reconversion du signal.
Un fichier DVD est nettement amélioré par ce biais, l’image gagne en netteté et précision des couleurs.

Le son gagne en dynamique subjective et spacialisation.
Je trouve extrêmement frustrant ces bugs, c’est la raison pour laquelle nous n’avons pas acquit cette machine et attendons que le produit soit plus au point qu’il ne l’est présentement.

J’ai contacté le service client Oppo à plusieurs reprises pour savoir s’il ne resterait pas quelques exemplaires de lecteurs Oppo 93 et 95 avec l’ancien firmware, mais il semble qu’il n’y en ait plus nulle part, dommage.

Si vous possédez encore les anciennes versions, gardez les précieusement, ne faites surtout pas de mise à jour système.

Autre point à revoir, le bruit du ventilateur qui peut devenir inconfortable dans un environnement très silencieux et réverbérant … et le display est si petit qu’il faut impérativement en passer par un écran externe pour visualiser ce que l’on fait.

image du Oppo 95 via un écran plasma Samsung de 51″ de la série 8000

Points forts Strengths/ Points forts :

    • Dans tous les cas l’image est toujours impeccable en lecture Blu-ray l’image est vraiment très très belle, nous avons pu le vérifier que ce soit en passant par l’écran plasma de 51″ Samsung ou le vidéoprojecteur JVC X30,

Connecteurs XLR, même si dans mon cas je ne m’en sert pas sur le système de cinéma,

Double sortie HDMI, très pratique pour utiliser la fonction 3D quand le receiver n’est pas compatible,

2D et 3D ready d’origine,

Tous les cordons sont fournis,

Lecture de CD, SACD, DVD, blu-ray, DVD Audio,

Une prise e-sata et double prises USB, dont une en façade, très pratique pour lire de fichiers audio depuis une clé USB ou Masterflash, sans compter la possibilité de brancher un disque dur externe qui contient des films,

Avec la fonction avancée au niveau image (double processeurs) et son, les DVD ordinaires sont traités avec les dernières technologies. Le grain de l’image retravaillée est plus fin et la bande son plus percutante.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

    • Il ne lit que les formats audio Flac et Wav,

Il ne reconnait pas les disques dur de plus de 2To,

Il ne reconnait pas autre chose que le format de disque NTFS, mais il lit sur le format Fat 32,

Il ne sait pas lire les fichiers Video TS sans arrêter à chaque dossier … ça c’est chiant! et Oui, il faut tout lui spécifier…

Il ne lance pas la lecture des ISO blu-ray rippés, il faut à chaque fois aller dans l’arborescence des fichiers, ça aussi c’est casse c….s et puis d’un coup avec la mise à jour firmware, voilà que cette fonction n’est plus disponible, ça règle le problème à la source,

En mode DNLA le son n’est vraiment pas terrible,

En mode DNLA wifi ça bugge, le streaming est alternatif,

 

    Quand le Oppo est en cours de démarrage si j’appuie sur le plus ou moins de la télécommande du son du receiver Yamaha, le lecteur s’ouvre et se referme.
Ecouter de la musique depuis une Masterflash, c’est ainsi que j’ai adoré le Oppo 95, simplicité et performances au rendez vous.

Conclusion

Nous vivons dans un monde imparfait 🙂
Du coup, je relativise beaucoup les bugs de mon serveur multimédia Popcorn C200 et même si je ne fait pas de comparaison directe, puisque l’un comme l’autre ont une vocation précise tout en restant complémentaire; il n’en reste pas moins que mes derniers fichiers HD et BD sont parfaitement vus et lus par le C200 alors que le Oppo n’en voit que la moitié!

Performances son et image, l’avantage va au Oppo 95, sans discussion possible.
Idem si je compare avec le Marantz UD 7006, si différence il y a elle est infime.
Sur un écran de 40po les différences de qualité d’image face au C200 Popcorn sont si ténues que ce n’est qu’anecdotique, en revanche nous avons essayé sur un plasma 51″ Samsung et là, la claque, le Oppo 95 sait se montrer à son meilleur, pas de fourmillement, pas de pixels qui se baladent, c’est net et sans bavure, avec une précision sans faille.

Idem en ce qui concerne le mode projection sur un écran transonore de 106 po Elunevision où il délivre une image d’une grande qualité, la meilleure à ce jour chez nous.

J’aime les DAC internes de ce Oppo 95, mais question audio pur, le lecteur intégré est “ordinaire”, rien de comparable avec mon lecteur de salon haut de gamme, sauf que le Oppo offre un atout majeur, celui de l’universalité, c’est véritablement le seul point avec la lecture blu-ray qui a retenu toute mon attention, le reste comme je le disais est très moyen, pas de quoi se gargariser et pousser cet appareil aux nues.

De plus j’ai réalisé un petit sondage auprès des possesseurs de Oppo 93 et 95 pour me rendre à l’évidence, ces gens là n’utilisent qu’une fraction des possibilités de l’appareil, certains vont même jusqu’à n’écouter que des CD et rien d’autre! un comble si on tient compte des piètres performances du lecteur intégré.

Mon conseil au moment où j’écris ces lignes : conservez votre “précieux” lecteur de CD de salon, l’universalité en mode haut de gamme n’est pas pour aujourd’hui.

Ecouter de la musique HD via le port USB en façade a été une expérience formidable.

En ce qui me concerne, ce lecteur Oppo 95 est un bolide de course, équipé pour la performance audio, les DAC internes font des merveilles en particulier depuis de la musique HD contenue sur Masterflash ou disque dur ou clé USB, mais il est surtout intéressant pour sa partie lecture directe vidéo de part ses performances à la lecture des Blu-ray et DVD.
Sauf que, l’utilisateur ne peut en réalité se servir que de 60% des capacités de cette machine, grand max.

Pour faire une analogie avec l’automobile, c’est comme si Porsche nous sortait une 911 boite 6 de 400 chevaux et qu’en réalité la voiture est tellement bridée que vous ne pourrez jamais passer la cinquième, ni même aller au delà de 200 km / heure.
Alors si pour certains cela est suffisant, voire acceptable dans leur configuration ou leurs propres besoins, pour moi un tel bolide doit défoncer les chronos et me procurer toutes les sensations auquel j’ai droit, sinon à quoi bon.

Bien que, niveau prix, le Oppo 93 et 95 n’ont aucune crainte face à la concurrence, il n’y a rien ou presque qui puisse venir jouer sur le terrain de ces deux lecteurs, leurs prestations respectives les placent d’emblée dans le peloton de tête, sans contredit.
Prenez ce lecteur pour ce qu’il est, universel, mais je cherchez pas à le pousser dans ses derniers retranchements, vous courez à de grandes désillusions.

Le mot d’ordre:

Attendre mieux ou faire avec, pas le choix, nous sommes victimes du dictat de l’industrie cinématographique et de ses caprices de star en matière de protection des droits audiovisuels, ce qui de vous à moi est totalement illusoire.
Vous n’empêcherez jamais personne de copier et encore moins de partager des vidéos et de la musique sur Internet, c’est déjà trop tard.

De plus, je veux pouvoir faire ce que je veux chez moi, si je souhaite dématérialiser ma collection de blu-ray et DVD, que je puisse le faire et profiter de cette facilité de stockage sans perdre au passage de la qualité.
Le seul fait de limiter les performances d’un appareil universel à vocation multimédia, va à contrecourant des mœurs actuelles, c’est jouer la vierge effarouchée dans un club de danseuses.

Le bilan est somme toute positif

Voyez ce lecteur universel comme un excellent lecteur de Blu-ray, un très bon appareil pour redonner du peps à vos DVD, un moyen sûr et très performant de lire de la musique depuis une clé USB ou un disque dur sans devoir en passer par un ordinateur, ce qui n’est déjà pas si mal.

Arrivé là, c’est le modèle Oppo 93 qui devient de fait un exceptionnel rapport/qualité/prix et mon conseil d’achat, Oppo 93 et le 95 sont presque les mêmes à part la section audio analogique qui est différente sur la version 95 par la présence d’une paire de connecteurs XLR (LME49724), les DAC sont des Cirrus Logic CS4382A (24-bit) au lieu de 32 bit et il n’y a pas de toroïdal sur l’alim plus quelques détails de distortion et de rapport signal sur bruit en faveur du 95.

En terminant, je dois mentionner l’exceptionnelle qualité du service client, très réactif et prompt à trouver une solution quand un problème se présente, c’est un modèle du genre.(en anglais uniquement) même si dans notre cas, beaucoup de questions sont restées sans réponses.

De toute façon, tout bien réfléchi, il faut considérer ce lecteur Oppo pour ce qu’il est, c’est à dire un lecteur Blu-ray. Il se trouve qu’en bonus elle sait lire plein d’autres choses en profitant de sa qualité d’image, mais ce n’est que du bonus car rares sont les lecteur BD à le faire.

Nous sommes un peu des enfants gâtés à en vouloir toujours plus et mieux alors que l’Oppo est au sommet actuellement.

Ce n’est pas un lecteur multimédia dans lequel on a mis un lecteur BD comme le Popcorn ou la Dune, par exemple. D’ailleurs la qualité de l’image est bien supérieure sur le Oppo 95. Le Popcorn C200, qui pourtant est réputé comme étant un des meilleurs lecteur multimédia du marché est largement dépassé au niveau image et son. Il reste sa compatibilité presque parfaite avec tous les médias ce qui n’est pas le cas de l’Oppo qui est plus capricieux sur ce point.

Oppo 95 dans le contexte le plus favorable pour lui

Du coup l’idéal est d’avoir les deux, tout simplement.


Information et contact

Customer Service: OPPO Digital, Inc.
2629B Terminal Blvd.
Mountain View, CA 94043
Tel: 650-961-1118
Fax: 650-961-1119.


La pensée du moment :

La vie nous offre deux choses, la réalité de l’existence et la faculté de s’y adapter.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.