XENOZIS

0
387
Home

Xenosis

“Je ne sais pas qui vous êtes … Ni comment vous êtes parvenu jusqu’ici … Mais si vous avez su y pénétrer … Cela m’indique que je suis mort dans votre présent.
Personnellement, cela m’importe peu, mais ce n’est pas un hasard si vous êtes en ce moment même plongé dans ma mémoire.
Je m’appelais Nozamus Zend, et vous êtes actuellement dans le Xénos-B, programme que j’ai moi même créé.
J’y ai transféré ma mémoire, mes souvenirs, mon âme ; et il contient un message, un message pour la préservation de l’humanité toute entière.”


Voici un concept original, qui a été traité par Julien à sa façon, un bon moyen d’aller jusqu’au bout de son imagination, voici le portrait d’un jeune auteur, pas comme les autres.

L’histoire

Synopsis :

“La série se déroule dans un futur très éloigné, dans un monde qui ne ressemble en rien à celui dans lequel nous vivons actuellement. Lorsque la fin du monde était proche, lorsque notre espèce était en voie de s’éteindre, “Ils” sont venus nous sauver de notre fatalité. Reconnaissants, nous nous sommes laissés facilement berner par leurs belles paroles de cohabitation et de partage. Sournoisement, faisant preuve d’une grande souplesse et de patience, “Ils” prirent le contrôle de la Terre, et nous fûmes réduit en esclavage.
Nous sommes à présent répartis dans des “Zones”, de grandes villes souterraines, et il nous est impossible de rejoindre la surface. Les années défilèrent par centaine et la vérité fut oubliée.
Dans un univers sombre et apocalyptique, entre mensonges et réalités, Noz, enfoui dans ses tourments et fantasmes les plus profonds, mène un combat acharné contre lui même et les autres afin de retrouver ce qui lui a été volé.”
Mais avant de poursuivre, faisont connaissance avec l’auteur.

Peux tu te présenter et expliquer ton parcours scolaire ?

J’ai bien peur qu’il n’y ait pas grand chose à répondre, malheureusement.
Que dire sur moi ? Je m’appelle Prevost Julien, j’ai 17 ans, et j’habite sur Lyon. Je suis un simple lycéen en première L.
Vous voyez ? Rien de bien passionnant en soit.
J’aime ma copine, la musique, le cinéma, la science-fiction, et puis j’adore bouquiner quand j’en ai l’occasion.
Une réponse des plus banales, et moi, la banalité, je n’aime pas ça !
Je suis donc le créateur de XENOZIS.

Comment t’ait venu cette idée?

J’ai découvert il y a quelques années de cela déjà, les sagas mp3 : “S’inspirant du style de François Perusse, Une saga MP3 est, au sens large, une œuvre audio, plus précisément une forme d’expression sonore apparentée à une œuvre culturelle proche du feuilleton radiophonique ou du livre audio, destinée à être écoutée gratuitement sans aucun artefact commercial obligatoire et distribuée sous la forme de plusieurs fichiers audio encodés historiquement au format MP3.”
La plus connu des sagas mp3, est sans aucun doute “Le Donjon de Naheulbeuk”, créée par Pen of Chaos.
C’est avec elle que j’ai découvert ce monde très fermé et trop peu connu qu’est la “sagasphère”.
J’ai toujours eu envie de créer moi même ma propre saga, mais j’étais sans doute trop jeune à l’époque pour cela, et en cruel manque d’inspiration et de motivation.
Puis cette envie m’ait soudainement réapparu en 2007, durant un cours, très chiant je dois le dire, de mathématiques.
Au départ, je rédigeais des courts scénarios afin de réaliser une série de mono mp3 ( c’est à dire, une série audio de différents épisodes indépendants entre eux ), qui avaient pour concept d’explorer nos peurs les plus profondes.
Mais une nuit comme bien d’autre, où je n’arrivais pas à dormir, il s’est avéré que j’avais une vraie histoire au fond de moi-même, à raconter. L’idée de XENOZIS, met alors venu très simplement ( tout comme son nom d’ailleurs), et je me suis empressé par la suite de prendre note de mes idées.
Mes Objectifs à l’époque, sont restés les mêmes aujourd’hui : Je veux aller plus loin que ce qui a été déjà fait, je veux explorer dans les moindres recoins le concept afin d’exploiter au maximum les capacités que présente ce formidable support de création.
C’est ambitieux je vous l’accorde.
Aujourd’hui, Xenosis est en constante évolution : Je m’inspire de tout ce qui m’entoure et essentiellement, de moi-même.
De ce fait, il ne m’est pas vraiment difficile d’imaginer ou de créer ce monde. Chaque jour, ce monde se développe un peu plus en moi, et mon principal objectif est de vous y faire pénétrer à travers l’audio.

Je défini XENOZIS comme étant une série audio.

Quel est le principe de cette idée?

Il est très simple : Vous vous munissez d’un casque stéréo, vous lancez l’épisode, vous allez vous allonger dans votre lit, vous fermez les yeux, vous vous concentrez sur le son ; et mon ambition, mon envie, est que vous vous sentiez complètement ancré dans l’univers de Xenosis !
En gros, le principe est d’explorer au maximum le format audio, en créant ainsi chez l’auditeur des sensations semblables à celles que l’on peut ressentir en lisant un livre, ou en regardant un film par exemple.
Le son peut provoquer en chacun de nous, tant de chose …
Ce que je recherche avant tout avec Xenosis ? Vous donner de l’émotion, vous faire vibrer, faire battre votre cœur, et vous faire rêver ( ou cauchemarder … ? )
J’ai toujours eu ce violent désir en moi de partager ce que j’ai au fond de moi avec les autres. Ecrire, je dois l’avouer, ne satisfaisait pas cet appétit, et je n’ai malheureusement pas les moyens financiers pour investir ( ni assez d’ambition mais également de talent ) pour me lancer dans une réalisation cinématographique.
Pourtant, J’avais continuellement ce besoin de création, cette envie de raconter une histoire, de transmettre mes états d’esprit et mes propres réflexions sur le monde qui nous entoure.
Ce format est vraiment idéal pour les gens qui possède les mêmes envies que moi. Il vous suffit de posséder un ordinateur, un micro ( et cela peut être un simple micro – casque ! ), de la patience, une certaine oreille musicale, de l’imagination et quelques connaissances dans le montage / mixage, et vous voilà maître d’un univers, vous appartenant entièrement, que vous pouvez simplement diffuser sur internet.
Tout le monde est capable de le faire, plus ou moins bien. Il suffit de le vouloir.

A qui s’adresse ces histoires parlées sur le net?

Et bien, À tout le monde, tout simplement.
XENOZIS, qui est majoritairement écouté par des jeunes dans la tranche 15 – 25 ans, est également très apprécié par les plus âgés ( 30 – 40 – 50 – 60 ans, j’ai pas testé plus haut ).
C’est une grande satisfaction pour moi de voir que ma série peut plaire à tout âge, donc je suis assez fier de le dire !
Maintenant, j’ai bien conscience que le genre et le style bien particulier de XENOZIS, puisse déplaire à certains, mais je dois vous avouer que je suis agréablement surpris d’en voir finalement peu dans ce cas là.

Quels sont les thèmes actuels et à venir?

Pour le moment, XENOZIS ne dispose que d’un seul épisode, sorti à la mi-septembre.
L’épisode 1 est pour moi, un épisode d’ouverture.
J’aurais parfaitement pût le présenter comme une ‘séquence 0’, ou comme un prologue.
Il introduit l’auditeur dans le Xénoz-B ( programme contenant l’âme du personnage principal ) pour la première fois, et présente l’univers en général.
Cet épisode est très important à mes yeux, et j’y suis particulièrement attaché.

Plusieurs thèmes y sont abordés : Notre place dans l’univers, les risques de la science, la religion, la nature profonde des Hommes … etc. Et une question, omniprésente : “Comment en sommes nous arrivés là ? “

L’aventure, quant à elle, ne commence réellement qu’à partir de l’épisode 2. J’ai beaucoup de choses à raconter ! Beaucoup de thèmes à aborder … beaucoup de questions à poser et auxquelles répondre par la suite, et j’ai surtout des personnages et un univers à exploiter. Le prochain épisode sera plus orienté autour des relations entres les différents protagonistes de l’histoire, dans un mouvement plus rythmé que le premier.

Es tu le premier à exploiter cette idée?

Et non ! Et si tu me permets ( cela me tiens à cœur ), j’aimerais faire un petit coucou au Netophonix qui a pour vocation de rassembler toutes les sagas mp3 du net !
Si vous êtes intéressés par les sagas MP3, c’est vraiment le site que vous devez connaître !
Déjà parce que c’est la seule communauté existante où se côtoient les différents créateurs et auditeurs, et que vous y trouverez de nombreux tutoriaux et aides pour créer votre propre saga.

Pouvons nous avoir une idée plus précise de ton travail?

Bien sûr ! Alors, le premier épisode m’a demandé plus d’une centaine d’heure de travail.
J’ai utilisé, pour ce premier épisode, Le simple et gratuit Audacity.
Niveau matos, j’ai un SONY ECM-MS907 en guise de micro, avec le pré-ampli, ART TUBE MP.
Mon travail se décompose ainsi :

  • – L’écriture du scénario;
  • – La recherche : Une recherche au niveau de la mise en scène.

Tout doit être compréhensible, uniquement avec du son, tout en renouvelant les idées, et mise en scène et une recherche sonore ( dans une optique de créer une réelle identité sonore, et originale pour Xenosis.

  • – La conception des fonds sonores : A cette étape, j’ai une idée précise des fonds sonores que souhaite pour chaque scène ; et c’est par le biais de multi-tracks, de fragments de morceaux, de bruitages et d’effets, que je les reproduis moi-même;
  • – L’enregistrements des voix : j’enregistre mes propres répliques, et je récupère celles que j’ai confié à mes acteurs ;
  • – Le montage : Je pose mes voix et mes bruitages sur mes différents fonds sonores.

C’est durant cette étape, également, que je charcute tout, pour placer mes grésillements, saturations, etc … Je n’y vais pas par quatre chemin quand je dois faire ce genre de truc, et je casse tout sans ménagement, et je repasse derrière après, pour faire en sorte que tout soit cohérent, et sans le moindre défaut sonnant à mon oreille.

Au commencement était l’histoire

La série se déroule dans un futur très éloigné, dans un monde qui ne ressemble en rien à celui dans lequel nous vivons actuellement. Lorsque la fin du monde était proche, lorsque notre espèce était en voie de s’éteindre, “Ils” sont venus nous sauver de notre fatalité.
Reconnaissants, nous nous sommes laissés facilement berner par leurs belles paroles de cohabitation et de partage. Sournoisement, faisant preuve d’une grande souplesse et de patience, “Ils” prirent le contrôle de la Terre, et nous fûmes réduit en esclavage.
Nous sommes à présent répartis dans des “Zones”, de grandes villes souterraines, et il nous est impossible de rejoindre la surface. Les années défilèrent par centaine et la vérité fut oubliée.

Bon voyage et ne manquez pas de laisser un commentaire suite à cette “expérience”.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bonne journée et bonnes écoutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here