Thiel CS2.4SE part 2

1
626
Choix de la rédaction 2011 pour les Thiel CS2.4SE

Passons à la musique

Ma première impression est que l’équilibre tonal est surprenant.
Le médium et l’aigu sont en symbiose, pas de creux, pas de bosse.

Enceintes Thiel CS2.4SE en cours d’évaluation

Pour ce qui est de la basse, malgré le fait que je répète sans cesse cette phrase dans presque toutes mes évaluations, je constate qu’il y a un petit manque dans mon contexte d’écoute.

C’est un problème lié à mon plafond suspendu qui tire la basse vers l’étage supérieur, du moins une partie de la basse se perd dans le faux plafond et ne revient pas.
La basse était quand même belle, précise et enveloppante mais il ne manquait qu’un brin d’extension pour aller chercher les premières octaves.
L’image stéréo est bluffante.

J’ai écouté des enceintes beaucoup plus dispendieuses qui ne m’en donnaient pas plus que les Thiel CS2.4SE.

La profondeur, les détails tout au fond de la pièce, le piano bien placé. Tout était là ou il faut. Je suis surpris du résultat Les enceintes ne sont pas agressantes du tout, la douceur du médium aigu y est pour beaucoup.

Je note un petit manque d’extension dans les hautes fréquences… un instant me suis je dis-je ne serais pas en train de me faire prendre au jeu à comparer avec les enceintes Genesis 5.3 qui me servaient de référence, placées sur le marché des $ 20000 et plus !
Alors nuançons, je dois quand même vous dire que les hautes fréquences sont excellentes à ce niveau de prix.

Mon constat est le même sur tous les disques écoutés, C’est très très bien, l’habitude de chipotter nous écarte parfois de la réalité.

L’image stéréo est belle à souhait et l’effet 3D est absolument merveilleux. Les enceintes travaillent bien avec tout ce dont nous avons écouté comme style de musique.

L’optimisation sinon rien

Pour terminer les choses en beauté, nous avons retiré les grilles et j’ai utilisé des câbles AC différents sur la source et l’ampli.
Nous avons branché mon ampli Classé avec un câble ONDA de la série Rush.

Je suis maintenant en mesure de vous dire qu’un Classé 2200 est aussi capable d’être rapide dans la livraison de la Basse, c’est une question de match croyez moi !.
Le résultat de ce changement de câble AC est absolument indescriptible, l’une des meilleures écoutes depuis 2 ans.

Cordon AC Onda de la gamme Rush et notre modèle de référence au magazine

Cela prouve encore une fois que les enceintes réagiront à tous changements dans votre système, bon ou mauvais.

Cela prouve aussi que le modèle CS2.4SE s’est avéré être encore plus étonnant avec un traitement de ligne ONDA qu’avec mon câblage habituel, le haut de gamme, ça se mérite et la performance est à ce prix.

Opinion de Marc Philip

Dans le contexte immédiat, je retrouve la personnalité de l’ampli Classé, d’où le constat d’un manque subjectif de dynamique aux deux bouts du spectre, en condition normale c’est un peu trop doux à mon goût, le son est bon, mais on en voudrait plus, je le note aujourd’hui comme je l’ai noté par le passé, c’est un point que je garde en mémoire, afin de ne pas me perdre dans mes appréciations.

C’est une fois le remplacement des cordons d’alimentation électrique respectifs, que la musique s’est mis à véritablement chanter et que les CS2.4SE se sont exprimées.
Le cordon AC de marque Onda (fait au Canada) issu de la gamme Rush a redonné des ailes à l’amplificateur Classe 2200,j’ai du mal à retenir mon étonnement, ça joue très au dessus de la norme; quant au lecteur Arum Acoustics il a bénéficié de notre nouveau cordon AC, en phase de test, un produit très prometteur dont nous aurons l’occasion de vous reparler.
Un match impeccable, nous avons essayé d’autres combinaisons, mais cette dernière s’est avérée magistrale.

Honnêtement, j’aurais été frustré de ne pas avoir vécu cette expérience, les enceintes Thiel CS2.4SE se sont montrées sous un nouveau jour, beauté des timbres plus évident, équilibre tonal, le tout associé à une dynamique bien plus intéressante, j’ai aimé la présence qu’elles nous ont apporté.

Le terme présence est parfait dans la circonstance, on ne parle pas ici de son pour audiophile, mais de musique pour mélomane, d’émotion et de l’émotion, il y en avait à revendre, elles en ont dans le corps ces “petites” CS2.4SE.

Ecoute renversante des Thiel CS2.4SE

La limitation vient toujours du maillon le plus faible, toujours et c’est en l’identifiant que l’on parvient à la performance.

Nous ne cesserons de vous inciter à travailler l’arrivée électrique de votre système, c’est fondamental, la base de tout, si vous ratez cette étape et bien sachez que quelque soit le matériel, vous n’obtiendrez qu’une fraction de ses performances et si vous vous complaisez à trouver quand même cela bon, je vous laisse imaginer ce que cela pourrait être.

Jamais nous n’aurions su à quel point cette enceinte est capable d’aller sans un minimum d’optimisation, c’est la règle et ceux qui s’en défendent, passent certainement à côté d’une belle occasion.

Selon moi, si vous êtes près à dépenser 8400$ pour une paire d’enceintes, j’espère que vous ne vous limiterez pas à un simple “déballé/posé”, ce type de produit demande plus qu’un chèque de la part de son utilisateur, donnez lui de l’attention et vous en serez récompensé, le potentiel est énorme!

Ce qui m’a marqué, ce sont les effets latéraux, j’ai rarement entendu un “truc” pareil dans la pièce d’Alain, pas même avec les Genesis 5.3, qui avaient par ailleurs d’autres qualités.
Bien optimisées dans les conditions édictées, je n’ai pas été en mesure de détecter un manque, ni de coloration, rien de gênant n’est venu nous distraire, je voyais Alain qui d’un coup se demandait si j’allais vraiment repartir avec ou les lui laisser encore quelque temps, juste histoire de profiter calmement de cette étrange découverte.

Facile à positionner, les CS2.4SE de part leur taille relativement modeste, sauront s’intégrer dans une pièce familiale ou dédiée, de 15 à 40 m2, sans aucun complexe.
Il ne sera pas nécessaire de leur adjoindre un amplificateur gigantesque, un bon 2 X 120W/canal devrait suffire à la tâche, mais si vous avez plus costaud, ce ne sera que mieux.
Ce que je veux signaler, c’est qu’elles sont faciles à alimenter, fini le temps du faible rendement, ici tout fonctionne à merveille sans déployer la grosse “artillerie”.
Je suis intimement persuadé que même avec un bon intégré, les Thiel CS2.4SE seraient toujours en mesure de nous gratifier de ses atours.
Mon conseil, soignez votre arrivée électrique, dans tous les sens, de la prise murale au cordon AC, vous ne le regretterez pas.

Thiel CS2.4SE

À l’issu de cette session d’écoute, j’ai demandé à Thiel de nous confier pour 90 jours supplémentaire ces belles CS2.4SE pour un second round, dans un autre contexte et j’avoue un instant être tombé sous le charme, non pas du plumage, mais du ramage, qui s’est révélé à nous, sans fard, ni artifice, juste de la musique et du plaisir.
Je vous recommande chaudement une écoute de ces enceintes exclusive, ne serait ce que pour aller vous faire une idée et vérifier tout le bien que nous pensons d’elles.
De toute façon, si ces enceintes ne nous avaient pas plu, nous n’en aurions pas parlé.

Parenthèse

Pour votre information, de la part de Thiel nous avons eu à l’essai successivement les SCS4T dont nous vous avons présenté le compte rendu, les CS2.4SE du présent article ainsi que le SS2 SmartSub®.
Ce dernier n’a pas fait l’objet d’une publication et ce n’est pas parce qu’il ne m’a pas plu, au contraire, je m’en explique.

Le Thiel SS2 SmartSub® est un modèle qui va être remplacé en 2012, s’il a littéralement subjugué mes sens sur notre système de cinéma maison, en revanche je n’ai pas été en mesure d’utiliser correctement son module externe PX05 séparateur de fréquences sur mon système stéréo et sans lui, il ne peut fonctionner à moins d’utiliser un séparateur électronique actif, ce que je ne possède pas encore sur mon système hifi.

Module externe Thiel PX-05 séparateur de fréquences

Le SS2 SmartSub® est de type actif 1000w, deux woofers de 10″ en mode clos, c’est l’une des plus belles expériences d’infra graves qu’il m’ait été donné de vivre dans mon contexte, le SS2 de Thiel a balayé d’un revers de la main mon Klipsh RSW10 pourtant optimisé qui me sert de référence.

J’ai pu vivre l’expérience du vrai grave audiophile, qui creuse à l’infini, sans aucun bruit, qui accélère vite et fort, tenu, tendu quand il le faut, en recréant l’ambiance exacte d’une salle de concert avec maestria, vous savez le fameux 40hZ qui correspond à la respiration de la salle, sans parler des transitoires rapides sur les masses orchestrales, franches, une puissance contenu, contrôlée, articulée, enveloppante, une poigne de fer dans un gant de velours et bien, c’est précisément ce que sait faire le SS2 SmartSub® actif.

D’autre part deux réglages séparés permettent de corriger les effets des murs situés en arrière et latéral, réduisant considérablement les problèmes liés au placement, bien entendu tout ceci a un coût : 5900$ l’unité. (et oui, je sais…) mais on entre ici dans la cours des grands, c’est le genre “d’outil” qui viendrait idéalement compléter tout système hifi digne de ce nom, car l’apport du vrai sous grave, c’est la cerise sur le sunday, la présence que cela apporte est indescriptible.

Son poids en dit long sur le sérieux de sa conception, il faut être deux pour le déplacer.
Je n’ai donc pas trouvé pertinent de vous détailler plus avant les caractéristiques de ce produit, mais si vous êtes curieux, laissez vous aller à en faire l’expérience, vous saurez alors ce que le mot “ambiance” signifie et ferez immédiatement la différence entre un subwoofer de cinéma maison et un subwoofer fait pour reproduire de la musique.
Fin de la parenthèse.

Bref, j’ai aimé les CS2.4SE pour leur musicalité et le côté exclusif de leur présentation, j’espère pouvoir les pousser un peu plus loin lors du second banc d’essai en les raccordant à d’autres types d’amplificateurs, en particulier avec le Stormaudio V55.

Conclusion d’Alain

La Thiel CS2.4SE est à n’en pas douter un excellent achat !
Ce sont des enceintes qui fonctionnent très bien en toute circonstance et ce quelque soit le style musical.
Les centaines d’heures d’écoutes en compagnie des CS2.4SE m’ont procuré un bonheur ineffable, en particulier vers la fin.

C’est une paire d’enceintes qui s’est révélée équilibrée avec pratiquement tous les styles de musique.

Il n’y a pas d’enceinte parfaite vous et moi le savons bien.
Si elle a des petits défauts, globalement le but a été atteint durant mon banc d’essai, les Thiel CS2.4SE ont comblé mes attentes en tout point.
Thiel propose aussi un modèle moins dispendieux, je parle du modèle CS2.4 qui offre aussi de belles performances, nous en avons encore eu la preuve lors du salon du Taves à Toronto.

Cette dernière n’offre par contre pas la finition de sa grande sœur.
Il faut bien entendu relativiser les choses, le prix d’un modèle d’enceinte par rapport à l’autre est à mon point de vue justifié.

Il y’a 2000$ dollars de différence entre les deux modèles dont je viens de vous parler et pour justifier ce prix la finition, les composants du filtre ainsi que le câblage interne a été revu et amélioré.

Tout est une question de choix dans la vie et de prix comme dans tous les autres domaines d’ailleurs, mais à moins de 10 000$ la paire, les CS2.4SE au dela de leur exclusivité, sont à découvrir d’urgence.
Je me trouve donc devant une enceinte absolument fabuleuse pour le prix que je garderais sans hésitation pour les 20 prochaines années.
Les Thiel CS2.4SE me plaisent au point où je considèrerais les acheter, ainsi le modèle que nous avons présentement servirait de référence pour le Magazine.
Mon opinion est faite depuis le premier jour où elles ont été placées dans ma salle d’écoute, C’est un “best buy” et mon coup de cœur en 2011.

Best buy dans la classe haut de gamme il va sans dire, puisque je ne connais pas d’enceintes aussi exclusives et musicales à 8000$, qui soient fabriquées en série limitée aux USA et revendiquent autant d’atouts, mais si vous avez un avis contraire, je serais curieux de voir ce que vous mettriez en compétition.
Mon avis est fort simple, je recommande une écoute à la maison dans votre contexte, vous en serez convaincu, les CS2.4SE le méritent.

Si l’essai chez vous n’est pas possible, les enceintes Thiel sont disponibles à Montréal seulement, il n’y a pas d’autre revendeur que Audio d’Occasion pour l’instant dans la province de Québec.
Alors vous dire que j’ai aimé les CS2.4SE serait vous mentir, je ne les ai pas aimé, je les ai adoré 🙂

Verdict au sujet des enceintes acoustiques Thiel CS2.4SE

Points forts Strengths/ Points forts :

• Bel équilibre tonal,
• Basse précise,
• Médium extrêmement bien détaillé,
• Hautes fréquences douces et équilibrées,
• Impressionnante image stéréo 3D,
• Finition et ébénisterie de haut niveau,
• Conception Special Edition limitée,
• Faites aux USA.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

• Manque un peu d’infra basse dans mon contexte d’écoute,
• Seulement qu’un seul revendeur au Québec et on se demande pourquoi?
• Pas de contre-pointes livrées d’origine, lors de cet essai nous avons utilisé les modèles inovaudio à 3 matériaux de ma conception.


Discographie lors de ces écoutes:

• Hommage à JP Ferland : Le petit Roi;
• Patricia Barber :Verse , Regular pleasures,
• Holly Cole: Trio : I can see clearly now,
• Holly Cole: Shade : Heatwave,
• Daniel Bélanger : l’Échec du matériel,
• Best audiophile Voices II : en entier!
• Requiem Rutter; plage 7 HDCD Reference Recording,
• Karen Young : Live in your living room en entier!
• Karen Young: Âme, corps et désirs, interlude 10, disque 1,
• Karen Young : Beatnicks,
• Antonio Fortione: AFQ en entier! (Antonio Fortione Quartlet),
• Antonio Fortione: Touchwood,
• Anne Bisson, ses deux albums.


Choix de la rédaction 2011 pour les Thiel CS2.4SE

Tarif

Prix des enceintes : 8400 $ la paire
Garantie : 10 ans.


Information complémentaire

THIEL Audio
1026 Nandino Blvd.
Lexington, KY 40511
859-254-9427.

Revendeur Thiel à Montréal

Audio d’occasion
Propriétaire : Mario Gagnon
1325 Ontario
Montreal
H2L 1R8
Tél : 514-522-2020.


Information sur les prises de vues

Boîtier Canon 5D mkI, objectif Tamron 17-35mm f2.8 Di et trépieds carbone 6X Gitzo.

La pensée du moment

Je pense qu’un homme fait ce qu’il peut, jusqu’à ce que son destin lui soit révélé.


Cet article a été rédigé par Alain Provencher et Marc PHILIP, rédacteurs indépendants, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here