SSI 2011 part 4

1
404
Caroline tout sourire en arrière de son comptoir d'admission SSI 2011

Nous déambulons toujours dans les couloirs du Salon Son & Image 2011

Dans la continuité du beau, je suis tombé en arrêt devant du matériel fabriqué en Angleterre par Monitor Audio.

MONITOR AUDIO

Kevro, distributeur nord-américain des produits Monitor Audio et distributeur canadien des câbles Tributaries.
Grande première Nord Américaine au SSI de la série Gold GX.

Monitor Audio série prestige

Je ne sais pas comment ça joue, mais si le son est en rapport avec la présentation du produit, ce doit être assez fabuleux.
Pour information la voix centrale coûte à elle seule pas loin de 4000$.

 

Finition cuir et bois, hors du commun

Sincèrement c’est superbe.
Nous avons pu admirer quelques modèles d’enceintes “in the wall” exposées dans le couloir extérieur, produits qui semblent techniquement avancés, reste à savoir où on peut aller les écouter dans de bonnes conditions.


Nordost

Les câbles présentés ont été essentiellement les couples speakers et XLR des gammes Red Dawn LS et Blue Heaven LS.
LS qui signifie LEIF Série.

Bruno De Lorimier en pleine présentation des nouveautés Nordost

Une présentation rondement menée par Bruno De Lorimier qui a su capter l’attention de son auditoire (en français & in english) avec une succession d’écoutes comparatives qui amène progressivement les auditeurs vers la conclusion que … plus c’est cher, meilleur est le son, à l’évidence l’équilibre tonal est plus intéressant, tout en laissant chacun se faire sa propre idée sur le produit qui lui convient, sur la balance tonale recherchée, le meilleur match avec ses éléments et ses oreilles n’est pas forcément le plus onéreux, il s’agit toujours d’un contexte.

Le système élaboré par Bruno pour les démos Nordost

Les enceintes utilisées sur le système Nordost étaient des Joseph Audio modèles Pulsar à 7000$ la paire, les électroniques du Moon 600i ampli intégré à 8000$ et le Moon 650D lecteur + convertisseur DAC 32bits à 8000$.

Bruno, peux tu nous parler de ces nouveaux câbles et accessoires?

Red Dawn LS et Blue Heaven LS.
LS qui rappelons le signifie LEIF Série.
La différence se situe au niveau aspect résonance mécanique, c’est un point sur lequel nous avions beaucoup travaillé, mais les techniques nous ont permit d’en apprendre beaucoup plus sur le sujet et de nous mettre à la page.
Chacun des câbles de cette série LEIF est optimisé au niveau de sa longueur et du diamètre de chaque conducteur.
Exemple un câble haut-parleur de 4 mètres, va mesurer en vérité 4.0386m de long et la même chose en bas de cette longueur là.
Et cela n’est valable que pour les produits développés par Nordost, c’est un peu le chiffre “idéal” pour nous.
On comprends plus aujourd’hui l’importance des résonances mécaniques, c’est aussi la raison de la disparition de l’option bi-câblage de la série LEIF, nous préférons suggérer de bons jumper à la place, ceci pour éviter les problèmes d’inductance, entre autre.
Chez Nordost les câbles sont plats pour être capables de contrôler la capacitance et l’inductance, du fait de la parfaite symétrie entres les conducteurs.

Peux tu nous donner une idée des tarifs?

Une longueur de 10 ft de câble HP soit fourche ou banane 450$ la paire de White Lightning, le Purple Flare à 650$, puis le Blue Heaven LS à 1000$ et culmine avec le Red Down LS pour 1400$.
Le 1 mètre en RCA ou XLR de White Lightning est à 200$, 280$ pour le Purple Flare, 390$ pour le Blue Heaven et le Red down est à 750$.
Les câbles AC Purple Flare avec une prise C-7 commencent à 200$ pour 1.5 m
Dans la série Blue Heaven la même longueur avec IEC est à 280$, possibilité de le commander avec une prise à angle droit pour un coût additionnel de 40$.
Une parenthèse pour les amateurs de platines analogiques, la série Blue Heaven s’enrichie d’une version pour bras de lecture et se présente en différentes longueurs, idéalement Nordost préconise 1.25m, ce câble se détaille 425$ soit en RCA/RCA, soit DIN à angle droit soit SME 5 pin.
Pour les fans de musique dématérialisée, voici une bonne nouvelle également :
Un câble USB se détaille 280$ pour 1 mètre dans la gamme Blue Heaven
Le câble BNC numérique avec un adaptateur RCA pour 220$ pour 1 mètre.

Contact et information en français et en anglais

Représentant ventes au Canada : Bruno De Lorimier
Téléphone direct : 905 352 3615


Oracle

Nouvelle platine Oracle modèle Paris

Présentation de la platine analogique Paris équipée de son bras en carbone et sa cellule “maison” signé Oracle

Vue en détail sur le bras en carbone et la cellule signée Oracle

Le prix de cette platine avoisine les 5500$, bras et cellule incluse.


Domotique

En parcourant les divers stands érigés dans l’espace SonXplus, j’ai découvert un produit fort intéressant, qui permet de commander à peut près n’importe quoi du bout du doigt ou plus précisément d’un clic.
Allumage et extinction de lumière, mise en route d’arrosage automatique, ouverture/fermeture de porte, montée et descente de rideau.

Modules de commande Lutron

Cette solution m’a plu par son silence de fonctionnement.

Qui est Lutron™ ?

Lutron Electronics Co., Inc, est le premier concepteur et fabricant mondial de variateurs d’éclairage et de systèmes de commandes d’éclairages architecturaux pour des applications dans les bâtiments résidentiels, commerciaux et institutionnels.
Lutron vend ses produits et assure un support technique dans plus de 80 pays. Son catalogue compte plus de 11 000 produits, allant du simple gradateur pour pièce unique à des systèmes complets permettant la gestion de l’éclairage dans l’ensemble d’un bâtiment et la commande de quasiment n’importe quelle source lumineuse.


Harman Kardon et Polk Audio

Depuis plusieurs années, Harman Kardon est devenu l’un des principaux noms en matière de composantes audio-visuelles et de cinéma maison dans le monde entier.

Barre 5.1 sous écran

Nous avons bien aimé la démonstration réaliste en muticanaux de la barre d’enceinte sous l’écran et du petit module de surround placé au sol en arrière du siège.

Electroniques Onkyo et enceintes Polk Audio

Les temps changent, les modes audio viennent et repartent, tandis que Polk Audio continue de ne produire que de grands haut parleurs, ils présentaient toutefois cette année une paire d’enceintes 3 voies de type bibliothèque.


Multi-électronique

Nous passons ici à une version grandeur réelle du cinéma maison … plus proche selon moi du cinéma de quartier au vu de la taille, mais cela reste une appréciation purement personnelle.
Je suis également doublement partagé, car c’est de loin la plus belle démo du genre au SSI et de l’autre, je reste sur ma faim.
Je m’explique, nous avons là devant nos yeux un véritable écran de cinéma au format 2:35 cinemascope, jusque là ça commence bien.

Le système présenté par Multi-Electronique SSI 2011

Le système présenté :

  • Enceintes Focal Utopia 3 Viva en mode cinéma maison 5.1, le fleuron de la gamme du manufacturier Français,
  • Processeur cinéma, Moon CP-8,
  • Amplificateurs monoblocks MC8 Moon, alimentés en 240 volts,
  • Ecran video 153′ en mode cinéma c’est à dire d’un ratio 2:35,
  • le projecteur est un JVC DLA-X9 + une lentille Schneider pour aller avec l’écran Viewtech.

Un set d’enceintes Focal de la gamme Utopia, ça va toujours bien,
Un projecteur JVC DLA-X9, le porte étendard de la gamme, je peux encore et je veux encore y croire, jusqu’à ce que le système soit lancé, son et image actifs, pour me rendre à l’évidence, il y a un truc qui ne marche pas…

Electroniques Moon et enceintes Focal Utopia Viva 3

Mais où est l’image sublime à laquelle je m’attendais?, le sharpness que je formulait de mes vœux?, vous savez bien la fameuse image JVC?

Le son m’a plu sur la voix centrale, juste avant le déluge de watts, pour une fois dans ce genre d’application, les voix ne semblaient pas sortir ni d’un cornet ni d’une boite, c’était très intelligible, fluide, naturel, sans sifflante, l’un des meilleurs médium aigu entendu dans une telle circonstance, en revanche le grave était mal contrôlé et puis quelle mouche vous a piqué de devoir faire des démonstrations de force en mettant le volume dans le fond, c’était beaucoup trop fort, êtes vous sourds! je suis déçu.

Oui, déçu, parce qu’il s’agissait là probablement d’une des plus belles installation de cinéma qu’il m’ait été donné de voir depuis les 5 dernières années, que le matériel présenté, était ce qui se fait de mieux sur le marché ou presque … alors je m’attendais à ce que ça m’émerveille, que le mot cinéma prenne tout son sens, que mes yeux et mes oreilles ressortent de là intacts… et bien non.
Le son était trop fort! point barre, quand on confond pressurisation et dynamique, il est temps d’aller faire un tour à la ronde.

Quitte à mettre en œuvre avec autant de moyens financiers un système de ce calibre, je vous rappelle qu’il y en a pour plusieurs centaines de milliers de dollars de matériel, la moindre des choses, c’est de s’attacher à ce que ce soit la classe, jusqu’au bout.
Personnellement je voulais que le résultat soit mieux que bon, qu’il soit à la hauteur de la tâche et du prestige des éléments mis en œuvre.
Du coup, dans la circonstance, c’était juste bon et je m’attendais à superbe, voilà tout.
Remarquez, chez MCM c’était pire, le son était encore plus fort et ça jouait beaucoup moins bien … allez, c’est la fête quand même.


Raysonic

Système toujours élégant chez ce constructeur avec des électroniques à la finition exemplaire, les gens de chez Raysonic se sont attachés les services de la company Revolver Audio pour les enceintes acoustiques, nous vous en avions parlé lors de ma visite au CES l’an dernier.
Il s’agit des modèles Cygnis

Electroniques Raysonic et enceintes acoustiques Revolver

À propos des électroniques Raysonic :
Le lecteur de CD est un CD228 à 4200$
Le préamplificateur un Reference 2 tube Preamplifier à 11 500$, notez que l’alimentation électrique est séparée.
Les blocs de puissance sont des Reference 26 tube monoblock à 16 500$ la paire, ils sont capables de développer environ 180w.
46kg chacun …
Côté musique, c’était très agréable à écouter, ce fut l’un des bons moments du show.


Verity Audio

Présentation sobre autour d’une paire de Sarastro II.

Système présenté par Verity Audio au SSI 2011

Ampli 300i de Nagra, c’est en fait un intégré de 20w / canal.
Input en mosfet et les tubes sont en sortie, pas au niveau de la puissance.
La source est un lecteur CDP Nagra.


Audiophysics et Trigon

Un ensemble cohérent, simple mais pas simpliste, comme sait généralement le faire Reinhard Goerner.

Enceintes Audiophysics et électroniques Trigon

Les enceintes coûtent 6500$ la paire, le lecteur de CD et l’ampli totalisent 9000$
C’était musical, tout simplement.


Conclusion

J’ai vécu cette 24 eme édition du SSI, avec sérénité et calme, en prenant le temps du temps, au cœur de l’effervescence populaire et proche des acteurs de l’industrie.
Cette année n’échappe pas au constat fait l’an dernier à savoir une organisation bien ficelée, peut être même mieux, je ne me suis pas perdu cette année 🙂
Il m’a semblé qu’il y avait moins d’exposants cette année ou du moins l’absence de certains grands noms ne m’a pas échappée, mais le nombre de visiteurs semblait constant, voire en augmentation, Michel pourra nous en dire plus à ce sujet, vous trouverez le mot du Président à la fin de ce reportage.

L’idée de ponctuer chaque fin de journée par un spectacle musical est excellente, “bis repetita”, tout le monde a beaucoup apprécié et en redemande, le message est passé , haut et clair, j’espère 🙂

Je ne sais pas pourquoi particulièrement cette année, il m’a semblé que trop souvent chez les exposants ça jouait très fort, trop fort, à tel point que certains systèmes qui auraient dû être sublimes, se sont révélés très moyens, pour ne pas dire mauvais.
Oui, mauvais … n’ayons pas peur des mots, quand j’écoute un système avec des éléments connus, qui totalisent une somme confortable de +6 chiffres, j’estime qu’il est normal de s’attendre à être éblouis ou au moins que l’on ait envie de s’asseoir pour écouter de la musique, à quelques reprises, ça n’a pas été le cas, bien au contraire, je n’avais qu’une envie, c’est d’aller voir ailleurs, ce que j’ai fait.

Autre chose, mis à part chez Fidelio et SimpliFi, tous les exposants qui utilisaient de la musique dématérialisée via un ordinateur, ça ne fonctionnait pas, nous avons fait le même constat chambre après chambre, ça sonne pareil, froid, dur, électronique, pas musical, ça joue trop fort, c’est ce que j’ai noté à la volée.
Alors ça n’enlève rien à la qualité du matériel exposé, mais les démos auraient mérité un bien meilleur éclairage.

Une bonne platine analogique, un bon lecteur de CD, il n’y a rien de mieux à moins que vous ne soyez un expert dans un autre domaine, sinon il vous reste encore le choix de faire appel à de vrais professionnels dans le domaine, tel que René Laflamme (Fidelio) et Tim Ryan (SimpliFi-Gradient)

J’ai un petit regret, celui de ne pas avoir vu plus de démonstration de cinéma maison.
Une chose les gars, par pitié, l’année prochaine baissez le volume sonore à un niveau réaliste, cette année, je trouve que c’était inacceptable et je ne suis pas le seul à le penser tout haut.
Si ce conseil ne fait pas votre affaire, allez consulter d’urgence un oto-rhino et profitez en pour soigner votre mauvaise foi.

Des déceptions? Bon, c’est sûr il y en a eu … mais des satisfactions, il y en a eu bien plus 🙂
Ceux qui étaient présents et dont nous avons parlé abondamment cette année : Klaro, Acoustic Technologies, AUDIYO, Furutech, Gemme Audio.
Nous aurons l’occasion de reparler plus longuement de Acoustic Technologies, spécialisé dans la conception de cinéma maison et de systèmes de distribution audio multi-pièces sur mesure, ils présentaient les enceintes Klaro Summus, que nous avions beaucoup appréciées.
Joe De Melo (le manager) est également revendeur des produits Furutech sur l’aire de Montréal, mais il expédie partout dans le monde également.
Nous vous parlerons bientôt d’un produit excellent que nous avons sélectionné dans leur catalogue de câbles.

Les produits Furutech étaient encore une fois toujours aussi bien représentés par le distributeur canadien AUDIYO, Simon et son équipe ont marqué le coup en dévoilant toutes les séries Flux et la fameuse gamme GTX, fleuron de la gamme Furutech.
Nous avons actuellement à l’essai le filtre de courant électrique Furutech – Daytona 303, un petit bijou de technologie.

De passage chez Audiophonie, boutique montréalaise spécialisée dans la vente d’équipements 2 canaux hauts de gamme. Spécialiste des platines vinyls et d’appareils à tubes. Atelier de réparation sur place.
Nous avons vu et entendu une paire d’enceintes Gemme Audio G5 en démonstration, qui s’est mise à mieux fonctionner le samedi, nous leur avions décerné un best buy lors du SSI 2010.
Cette visite au salon nous a permit de discuter avec Robert Gaboury, le concepteur des enceintes Gemme Audio.
Retenez enfin que les membres de l’AMA ont eu droit à un très bel exposé sur l’un de mes compositeurs préférés, Jean-Sébastien BACH.
C’est une initiative de Jean-Paul Martel, un exposé exhaustif qu’il a nommé ” Le mystère Bach ”.
Cette présentation fut agrémentée d’images et de pièces choisies pour leur qualité musicale, le tout a été compilé dans un document .pdf très bien fait, dans lequel on retrouve les plus belles œuvres du compositeur au détour de sa vie personnelles, ses épouses, ses nombreux enfants, en passant par la fin de la vie qui inéluctablement vient enlever ceux qui nous sont chers, avant nous même … un jour.

Je vais reprendre pour l’occasion, les mots de mon copain Gilles : “Merveilleux club que l’AMA et ses membres qui ne cessent de me surprendre par leurs nombreux talents.”

Il faut encourager avec vigueur ce genre d’initiative, ça ne peut qu’enrichir notre culture générale et nous ouvrir à de nouveaux horizons musicaux.
Pour finir, nous sommes heureux d’avoir pu montrer pour la première fois devant le public canadien, l’amplificateur Stormaudio Vertigo V55, qui était exposé dans la grande pièce de l’AMA, je remercie Serge Jobin, d’avoir accepté avec enthousiasme de jouer le rôle d’ambassadeur, c’est aussi le seul et unique exemplaire disponible en Amérique du Nord.
Si nos amis anglais et français ont succombé au charme de cette électronique d’un nouveau genre, c’est pour de bonnes raisons.

Nous sommes présentement en cours d’évaluation et déjà nous avons noté des qualités rares que l’on ne retrouvent pas souvent en hifi.

Vue interne du modèle V55

Pour votre information, cet appareil présentement en notre possession, pourra être écouté dans différentes contextes, privés et publics, ce qui servira à élaborer un compte rendu exhaustif, faite vous connaître si une écoute vous intéresse.
Il est capable de délivrer 2 X 170W sans sourciller et le réglage d’impédance va de 2 à 16 ohm, même une paire de Mirage M1 ne lui fait pas peur, nous sommes sur ce protocole depuis déjà temps et ça fonctionne plus que bien.

Nous souhaitons à Stormaudio de trouver rapidement son marché en Amérique du Nord, ils le méritent.


Le mot du Président

Michel Plante et Sarah Tremblay

Bonjour Michel, comment tes collaborateurs (trices) proches ont vécus l’événement?
L’équipe est très expérimentée et attend fébrilement chaque année le retour du SSI, des relations se sont tissées au fil des ans avec les exposants + les visiteurs et l’équipe a beaucoup de plaisir à revoir tout ce beau monde qui partagent la même passion pour la musique.

Tous nos collaborateurs (trices) travaillent très fort mais l’ambiance est tellement positive que tout le monde termine sa semaine rempli d’énergie.

Que souhaiterais tu améliorer pour la prochaine année?

Notre salon est en perpétuel renouvellement et il restera toujours des améliorations à y apporter.
Nous désirons augmenter le nombre de conférences, revoir la formule du guide officiel, proposer plus de systèmes de cinéma maison, convaincre les manufacturiers de téléviseurs de respecter les consommateurs Québécois en étant présent, élargir nos horizons en présentant des produits connexes, tels équipements de studio pro et instruments de musique haut de gamme.

Nous avons la plate-forme parfaite pour que les manufacturiers organisent des conférences pour le public et pour leurs clients ainsi que des conférences de presse, alors nous allons continuer de nous battre pour qu’ils investissent dans la formation.
On aimerait un meilleur mix d’exposants bilingues, en ce moment la proportion d’unilingue anglais est trop élevée et le blâme revient aux commerçants francophones qui acceptent les retombées économiques du Salon mais refusent d’y investir temps et argent.

Parles nous de la fondation “Dédé” Fortin et ce rapport particulier que tu entretiens avec cette organisation?

La prévention du suicide et l’abolition des tabous entourant les maladies mentales tels que la dépression sont des sujets qui nous tiennent vraiment à cœur, Sarah et moi avons perdu des gens très proches, parce qu’ils n’ont pas été en mesure d’aller chercher l’aide nécessaire.
En affichant notre support à la fondation et en osant supporter une cause aussi peu vendeuse que la prévention du suicide on espère sensibiliser les gens afin qu’ils s’ouvrent aux autres lorsqu’ils souffrent.
Le spectacle présenté en hommage à “Dédé” Fortin était très fort en émotion et nous avons reçu des témoignages tout au long du week-end de gens avouant pour la première fois publiquement qu’ils avaient eux aussi fait des tentatives.

L’encan silencieux s’est il bien déroulé?

Les fournisseurs sont généreux et nous les en remercions. Nous avons accumulés près de 4000$ pour la fondation Dédé Fortin.

C’est devenu une tradition, Michel, je te confie le mot de la fin pour saluer cette édition 2011 du SSI 🙂

Nous sommes comblés par cette 24 eme édition, tout au long du week-end nous n’avons rencontré que des gens souriants et passionnés de musique.
C’est un Salon vraiment unique ou les visiteurs sont détendus et ouvert à faire de nouvelles rencontres, nous avons la certitude que les consommateurs veulent être mieux informés et que nos conférences remplissent ce besoin.
L’achalandage a connu une augmentation de 10% et ce sont tous des nouveaux visiteurs ce qui démontre que la haute fidélité intéresse une nouvelle clientèle.
Le nombre d’exposants est stable, la couverture médiatique ne cesse d’augmenter, la journée des professionnels devient tranquillement un incontournable et plusieurs décideurs de partout au Canada se déplacent pour y faire des affaires et participer à notre fameux cocktail du jeudi soir.

Nous avons le sentiment du devoir accompli et sommes fiers d’avoir réussi à transformer le SSI en un événement rejoignant un plus large public tout en ne dénaturant pas ce qu’il est.
Maintenant on prépare le Salon de Toronto où nous irons jouer les évangélistes technologiques afin de faire découvrir à nos voisins le bonheur que procure l’écoute de la musique en haute fidélité.
On se donne rendez-vous à Toronto du 31 septembre au 2 octobre 2011 et à Montréal du 29 mars au 1er avril 2012.
On annoncera sous peu les dates du SSI de Montréal pour 2013 et 2014.
MICHEL PLANTE
Président, Salon Son & Image


Renseignements sur le Salon Son & Image

MICHEL PLANTE : Président, Salon Son & Image
SARAH TREMBLAY : Directrice, Salon Son & Image
2054, rue de Salaberry
Saint-Bruno (QC) Canada J3V 4N6
(450) 441-5989
(514) 267-6231 (cell).


Matériel photographique

Lors de cette édition du SSI j’ai utilisé un trépieds Gitzo Carbon 6X GT1541 avec comme d’habitude mon fidèle boîtier Canon 5D et un objectif Tamron 17-35mm f2.8, sans flash.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bon divertissement.