Shure SE 420

10
88
Shure SE420

Quel mélomane n’a jamais rêvé de posséder une pièce dédiée, un espace privé rien qu’à lui pour assouvir sa passion de la musique et d’avoir le temps pour en profiter?
Pour celles et ceux, et ils sont nombreux, qui ne possèdent ni salon hi-fi dédié, ni le temps de s’asseoir pour des écoutes prolongées, il existe une solution ultra portable d’écoute de musique, à raccorder sur n’importe quel appareil équipé d’une prise casque jack stéréo de 3,5 mm.

J’ai nommé le casque d’écoute “intra-auriculaire” : Shure SE 420.

Le casque d’écoute ou écouteur portatif, se révèle être un compagnon attachant, même sur un lecteur de DVD portable.

Clic droit sur l’image pour la voir en plus haute définition.

 

Shure se-420 intra-auriculaire

Les quelques millions de possesseur de iPod et autre baladeur numérique vont apprécier, c’est certain.
Alors, pour bien se comprendre, il est nécessaire d’apporter quelques informations, afin de nous situer face notamment à la concurrence, car il y a casque et casque, ne vous y fiez pas, le SE 420 est un casque d’écoute exceptionnel, son ramage est de loin supérieur à son plumage.

 

Shure se-420 intra-auriculaire

Spécifications techniques (réelles) :

– Double Haut-parleur TruAcoustic.
– 1 Woofer et 1 tweeter dédiés.
– Port accordé,
– Sensibilité : 109 dB SPL/mW.
– Impédance à 1 kHz : 22 Ohms.
– Réponse en fréquence : 20 Hz – 19 kHz,
– Poids : 29,5 gr.
– Kit d’accessoires Shure Premium.
– Longueur de câble (avec extensions) : 136cm.

 

Shure se-420 intra-auriculaire

Disponible en noir et en blanc les SE420 sont livrés avec le Kit d’accessoires Shure Premium.

Le kit Premium comprend :
– Un câble modulaire de 91 cm.
– Un contrôleur de volume (idéal pour regarder les films dans l’avion),
– Adaptateur avion,
– Trois paires de mousses renouvelables hypo-allergéniques en trois tailles différentes (S, M, L),
– Trois paires d’embouts en PVC en trois tailles différentes (S, M, L),
– Une paire d’embouts Triple ailettes coniques.
– Un étui rigide de transport,
– Une tige de nettoyage.

Tarif : US 399,99 $ + taxes ou 349 € ttc

Venons au fait, la particularité du SE 420 Shure est d’être un casque intra-auriculaire, ce qui signifie qu’il s’insère directement dans le conduit auditif, ce qui dans le même temps, provoque une isolation des bruits externes.

On retrouve ce principe sur les scènes de spectacles où les musiciens portent des écouteurs “intra” lors de de leur prestation, afin de se protéger quand la musique joue très fort.
Certains manufacturiers ont eux aussi depuis, adopté ce principe.

Détail du conduit diffuseur de l’écouteur :

 

Le principe acoustique :

 

Shure se-420 intra-auriculaire

Premières impressions :

L’insertion de l’écouteur est un geste inhabituel, du fait de devoir enfoncer l’embout diffuseur assez “loin” dans le conduit auditif pour profiter pleinement des performances des SE 420, n’ayant pas l’habitude de me retrouver avec un objet enfoncé dans l’oreille, il m’aura fallu plusieurs minutes d’accoutumance après quoi j’ai pu profiter librement des performances.

Shure se-420 intra-auriculaire

 

Ainsi bien implanté, vous pouvez bouger dans tous les sens, courir, sauter, bref, faire ce qui vous chante, les SE 420 ne vous quitterons pas intempestivement, nous avons testé pour vous.

L’isolation des bruits extérieurs est essentiel pour profiter au mieux de la musique et c’est d’ailleurs un point sur lequel les responsables Shure ont beaucoup travaillé.
Sur le plan musicalité, je retiens immédiatement un équilibre tonal impeccable, ce que j’ai rarement constaté avec un casque d’écoute et ceci est un point capital.

Cette caractéristique n’est pas sans me rappeler mon casque de salon AGK K340 électrostatique semi ouvert, mais de taille infiniment plus généreuse et dont le confort n’est pas le point fort.

Comme je le disais précédemment, le son équilibré permet toutes les fantaisies musicales, on peut passer de l’opéra au rock prog, jazz, classique, etc … sans effort, chose rare dans le domaine.

Nous avons pu comparer avec quelques modèles concurrents, ainsi que les écouteurs livrés avec le iPod, comme l’expression populaire le dit : “il n’y a pas photo“.

Au delà de la méthode d’insertion auriculaire, la première différence se situe au niveau de la sensibilité et de la dynamique subjective, nous avons été obligé d’ajuster le son pour passer d’un modèle à l’autre, le Shure SE 420 étant le plus sensible de tous, c’est assez surprenant à prime abord de passer d’un volume de 10/11 heures à 7 heures.

Sur mon Mac Book Pro je n’ai jamais été en mesure de dépasser 3 barrettes de volume.
Seconde différence, la qualité de reproduction musicale… aucun autre modèle n’est arrivé à nous convaincre, encore moins le modèle d’origine iPod … l’un de nos essayeurs d’un jour, nous a confié après avoir porté les SE 420, avoir eu de la difficulté à remettre sur ses oreilles ses écouteurs habituels.

Pour cet essai, nous avons utilisé notre sélection musicale habituelle non compressée et quelques autre titres du moment, ainsi que quelques mp3.

Discographie lors de ces écoutes

  • Hommage à Claude Léveillé;
  • Hommage à JP Ferland : Le petit Roi;
  • Richard Desjardin : Abbitibi;
  • Test disk Sheffield Lab : Drum & Track;
  • Dave Bruebeck at Carnegie Hall 1963, plage N°4;
  • Pink Floyd : Dark Side of the Moon en version Digital Master Gold 24K serie;
  • Aznavour 2000 : Qu’avons nous fait de nos 20 ans;
  • Requiem Rutter plage 7 HDCD Reference Recording;
  • Véronique Sanson et Paul Personne (Live);
  • Véronique Sanson (Quelques mots d’Amour);
  • Martin Xavier (Scène de la vie pastorale);
  • Dire Straits (Private investigations).
  • Kenny Drew Trio (The days of wine and roses);
  • Simone (taking a chance);
  • Miles Davis (Round about midnight (mono).

Conclusion

Autant vous l’avouer tout de suite, les écouteurs SHURE SE 420 m’ont séduit, je suis tombé sous le charme.
Que ce soit sur un iPod, un lecteur de salon, un ordinateur portable, lecteur de DVD ou tout autre source, le casque Shure SE 420 m’a procuré un plaisir incomparable, où que je sois.
Si vous détestez le son avec de la basse lourde à outrance, voire trop de basse, des aigus criards et vulgaires, des médiums absents et bien vous êtes le candidat idéal pour faire l’acquisition d’une paire de SE 420, car vous êtes un authentique connaisseur et un mélomane averti.

La seule fausse note est une basse un peu en retrait dans les premières octaves, mais là je chipote, comme à mon habitude.

Pour le reste, c’est un sans faute, avec à la clé, de multiples possibilités d’insertion et une panoplie d’accessoires aussi utilises que pratiques.
Certes, comme nous l’ont confié quelques “testeurs” vous trouverez chez les concurrents des écouteurs plus abordables, mais c’est certainement le seul argument que vous emporterez avec vous et sur ce point, nous sommes tous unanimes.
Après plusieurs heures d’écoutes de musique et un film, je n’ai ressenti aucune fatigue auditive avec le Shure SE420, alors qu’avec le modèle de base du iPod, je n’ai pas dépassé le stade de quelques plages musicales et les sensations lors du passage en lecture DVD n’étaient pas au rendez vous.

Si votre budget ne vous permet pas de vous offrir le modèle 2 voies Shure SE 420, il vous reste la possibilité de commencer par le début de la gamme dont les tarifs commencent à 105 $ avec la référence SE110 ou le SE210 un full range intéressant pour 159,99$.
Le modèle SE310 est une version optimisée en full range.

Sachez que la gamme Shure s’étend vers le haut avec les références SE530 et SE530pth, qui pour information sont des 3 voies, avec tweeter spécifiques, affichés respectivement à 479,99$ et 529,99$.

Nous n’avons pas eu le loisir de tester ces deux modèles pré-cités, mais si l’opportunité se présente, nous ne manquerons pas d’en faire état.

Si vous n’avez jamais fait l’expérience d’une écoute avec un casque de qualité, je vous invite vivement à remédier à cette lacune, sachez que vous pourrez à loisir essayer les casques de la marque Shure sur les stands lors des salons, une première dans le genre, car même chez les revendeurs, il est quasiment impossible de se faire une idée avant l’achat, puisque nous avons testé pour vous et nous nous sommes heurté à un refus systématique concernent la possibilité d’essayer une paire d’écouteur, l’argument étant une question de temps et d’hygiène.

Pourtant, j’ai vu de mes yeux une organisation parfaitement rôdé lors du salon du FSI à Montréal où le personnel Shure en place proposait au public d’essayer des écouteurs et après chaque écoute de remplacer systématique les coussinets, pour la prochaine personne; Shure semble bien être un leader sur son marché et nous lui souhaitons bonne chance.

Points fortsLes points forts du modèle Shure SE420 affiché à 349,00€ prix suggéré :

  • Equilibre tonal impeccable, le son est naturel;
  • Pas de coloration ni agressivité;
  • Parfaitement adapté aux écoutes de musique et de film;
  • Ultra portabilité en toute circonstance;
  • Rivalise avec des casques de salon haut de gamme par un haut niveau de musicalité;
  • Présentation séduisante et complète, le client est traité avec le plus grand soin;
  • Le Shure SE420 reçoit de notre part le label “audiophile”.

Points faiblesLes points faibles :

  • Le tarif, quoique en y regardant de plus près la concurrence ( B&O, Philips, Sony, Sennheiser… ) sont loin de revendiquer les mêmes performances;
  • Infras Basses légèrement en retrait.

 


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2008, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.