Préamplificateur Bent Audio TAP

2
211
Préamplificateur passif Bent Audio

Pour l’essai de ce préamplificateur, nous aurions pu être plus nombreux et ce sera sans doute le cas dans les semaines à venir, où chaque personne ayant eu la chance d’essayer le TAP pourra en parler en laissant un commentaire à la suite du reportage, dans le blog.

Listeners :

  • Marc PHILIP , Rédacteur pour magazine-audio.
  • Marq Doyon, Mélomane et audiophile.
  • Jacques Roy, Membre de l’AMA, mélomane et audiophile.

Protocole d’écoute et systèmes utilisés

Sources :

  • Proceed PCD 2 upgraded with newer chip set and Furutech rhodium IEC inlet.
  • Atoll CD 200
  • Drive Music Hall (with upgraded clock) + Bel Canto II numeric converter linked with Stereovox XV2.

Preamplifier

  • Melos SHA1 Studio Series vacuum tube preamplifier
  • Sima P2001 up grade
  • NOH Bent Audio
  • TAP Bent Audio

TAP

Amplifier

  • Gemincore CL3 Class “D” sur alimentation et boîtier Audio Research.
  • Pass Aleph 5 amplifier, Class “A”, 60 W / channel.

Speakers

  • Monsoon FPF 1000 hybrid, 3 ways, upgraded cross over (Mundorf Silver & Oil cap’s)
  • Enceintes 3 voies, projet original réalisé sur le Design des Wilson Audio Watt Puppy.

Traitement des lignes électriques:

3 lignes directes proviennent du compteur en BX de 4 X 10 gauge, un disjoncteur par ligne raccordée à une double prise électrique murale de 20 Amp.
Un boîtier Furutech RTP-6N raccordé sur prise double Furutech rhodium à double châssis métal, qui alimente la partie numérique.

Supports tablettes et mobilier :

Meuble Tripodes “AMADEUS” laqué piano + une tablette au sol steel & wood inovaudio™
Meuble Tripodes “Eva” de la ligne inovaudio™ Marc Philip Design, fait au/made in Canada.

Bent Audio TAP Préamplificateur passif (made in Canada)

L’entreprise installée en Colombie Britannique est néanmoins en étroit contact avec le manufacturier Stevens & Billington basé en Angleterre, ainsi que le nouveau partenaire d’affaire MF Audio.

Au moment où j’écris ces lignes, un accord commercial est en train d’être signé entres les parties.
John Chapman veille à la destinée de son entreprise Bent Audio, son implication va bien au delà de la conception des appareils, il s’astreint également à répondre personnellement aux questions des usagers et anime son propre forum de discussion sur audiocircle, c’est ce que j’appelle un authentique passionné, un pur, en d’autre terme, c’est un Monsieur.

Essai et présentation du TAP.

L’emballage de carton contient outre le TAP, une télécommande et un transformateur de 9 volts.
Un multiple dispositif de protection afin de garantir à son nouveau propriétaire une appareil en parfait état.
Le transformateur se charge d’alimenter la partie commande de volume et sélecteur, qui reste totalement indépendant du signal audio.
TAP

Passif vous avez dit passif?

Ce qui caractérise cet appareil, c’est qu’il n’est pas nécessaire de lui raccorder un cordon d’alimentation électrique haut de gamme ou pas, puisque il n’en a pas besoin pour fonctionner, d’où l’appellation: préamplificateur passif; il lui suffit de recevoir un signal entrant d’une source, pour acheminer ce signal directement vers l’amplificateur, comme le ferait n’importe quel préampli actif.

L’appareil m’apparaît un peu plus petit que je ne l’aurais pensé, mais qu’est ce qu’il est beau!

Pour des raisons techniques et esthétiques, le châssis de métal est orné sur sa partie inférieure, d’un support en acrylique transparent du plus bel effet, ceci pour d’une part conserver un profilé agréable à l’œil et laisser suffisamment de place pour loger les deux transformateurs Stevens & Billington, qui sont relativement haut.

TAP

Note personnelle :

Dans le cas du TAP la taille n’a pas grand chose à voir avec le poids, le TAP est assez lourd, il possède une bonne densité en fait, le couplage et découplage sous l’appareil est confié à un assemblage d’aluminium et d’acrylique, le tout repose sur des pieds en sorbotane, ce qui semble lui réussir, car nos tentatives d’améliorer ce montage se sont révélées infructueuses.

TAP
Mais qu’est ce que peut bien avoir ce préamplificateur passif de si spécial?
ça se résume en un mot : TRANSPARENCE.

Que ce soit en sortie de l’emballage, lors des premières heures d’écoute ou quelques centaines d’heures plus tard, un seul constat, c’est un appareil : Transparent, dans tous les sens du terme, ce qui constitue une belle carte de visite pour un préamplificateur de ce prix.

Particularités

Le TAP qui nous a été fourni pour cet essai, est équipé d’une télécommande multifonctions, de taille réduite, simple, agréable à utiliser, nul besoin de lire la notice :

  • Volume
  • Balance droite/gauche
  • Inversion de phase
  • Sélecteur d’entrée
  • Fonction “mute”

Je vous avoue avoir eu jusqu’à il y a peu de temps, des à priori à l’encontre des préamplis passifs, ceux que j’ai eu l’occasion d’entendre par le passé, se sont tous révélés “ternes”, avec un manque cruel de “dynamique”, un médium aigu “voilé”, ce qui n’est pas le cas ici avec le TAP, c’est tout le contraire.

Pour tout dire, je suis sous le charme des produits Bent Audio depuis qu’une de nos connaissance, Sylvain, pour ne pas le nommer nous a fait découvrir son exemplaire du NOH, qu’il nous a été donné d’entendre sur plusieurs systèmes, j’en profite pour le remercier.

Nous avons raccordé le TAP Bent Audio sur 3 systèmes et différents appareils
Bent Audio livre ses appareils déjà “rodés”, ce qui suppose, après avoir passé le banc test d’avoir été en fonction durant plusieurs heures.

Selon nous, le principe même des tranfos Stevens & Billington, laisse place à amélioration avec le temps, car chaque niveau de fonctionnement est indépendant des autres, il faudrait roder chacun d’eux plusieurs centaines d’heures pour obtenir un résultat optimal, le plaisir croît avec l’usage, c’est dans ce cas précis une évidence.

Le TAP procure une énergie instantanée peu commune, avec un haut pouvoir de résolution, mais ce qui fait sa caractéristique et sa principale force, c’est encore une fois : la transparence.
Durant les heures que nous avons passé à écouter de la musique en compagnie du préamplificateur passif TAP de bent Audio, le mot “transparence” est sans cesse revenu, comme un leitmotiv, c’est finalement ce qui résume parfaitement les aptitudes du TAP, en d’autre terme, cet appareil est musical à souhait et laisse s’exprimer la musique, toute la musique, sans aucune entrave, pas un bruit parasite, rien ne vient s’immiscer entre vous et la musique, le tout servi dans un silence de fonctionnement total, ce qui fait tout l’intérêt du principe de transfo passif, vous l’aurez compris.

Si on compare le modèle plus ancien NOH (ancien modèle) avec le TAP (nouveau modèle), nous notons une différence.

Le TAP va plus loin en terme de dynamique et de transparence, pourtant, John nous assure que les tranfos sont les mêmes dans les deux appareils, serait ce les connecteurs WBT nextgen qui contribueraient à distinguer les performances?

Nous avions déjà noté par le passé une différence avec deux NOH identiques, seul le boîtier était différent, je ne m’explique pas pourquoi.

Si on compare le TAP avec notre préamplificateur Sima P2001, il apparaît évident que nous ne sommes pas en présence ni du même appareil, ni de la même technologie.

Ce qui fait le charme et la performance du TAP, c’est de ne pas en rajouter, le Sima ajoute quelque chose au message musical, une sorte de “manteau électronique”, attention, ce n’est pas péjoratif, c’est simplement un constat, celui là même que nombre d’entres vous avez déjà fait, en comparant le principe des électroniques à transistors versus les lampes; ces dernières apportent un son plus “chaleureux”, moins “froid”, bref, moins “électronique”, mais avec une certaine “coloration” ce que ne fait pas le TAP passif.

Si on compare le TAP avec le préamplificateur Mélos à lampes, il ressort immédiatement le même constat indiqué plus haut, les tubes c’est bien, mais ça colore le son, et de mon point de vue, avec le Mélos on perd un peu de définition dans le haut médium et de dynamique; on remet le TAP, la musique jaillit, remplie l’espace, il n’y a aucune projection sur le mid, aucune agressivité, c’est tout simplement musical.

Quel sont les compétiteurs du Bent Audio TAP ?

Nous avons noté quelques marques et références qui peuvent prétendre jouer dans le même “cour”, qu’ils soient de technologie active ou passive, mais la liste serait trop longue à énumérer, retenez simplement ceci, le TAP peut faire de l’ombre à des produits réputés haut de gamme, beaucoup plus chers, peut être même 2 à 6 fois plus cher.

Discographie employée lors des écoutes

  1. Chris Jones (No sanctuary here) 03:47
  2. Blues Company (Cold rain) 05:44
  3. France Gall (besoin de vous)Live Bercy 1993 03:36
  4. Oscar Peterson Trio “You look good to me” 04:47
  5. Monty Alexander Trio “Nite Mist Blues” 10:10
  6. Georgia on my mind (jazz vocal) 05:14
  7. Holly Cole (I can see clearly now) 04:13
  8. J.Strauss (Tik-Tak Polka-Orchestre Pasdeloup en Répétition) 03:54
  9. J.Terrasson (la Javanaise) 03:33
  10. Jheena Lodwick (FIM) (Do that to me one more time) 03:57
  11. Martin Xavier (Scene de la vie pastorale) 02:04
  12. Musica Nuda (How Insensitive) 02:36
  13. Patrick Husson (Casta Diva) 02:41
  14. Rachelle Ferrell (Prayer dance) Montreux 1991 06:31
  15. Sometimes I feel Like a motherless child (spiritual) 02:26
  16. Vincent Bidal trio (La boheme) 03:33
  17. Canon in D (Pechelbel) 06:43
  18. Clochettes et sonnailles 03:09
  19. Rutter : Requiem and other Sacred Music, Reference Recording HDCD.

TAP

Points fortsLes points forts :

  • Transparence
  • Silence de fonctionnement
  • Respect du message musical original
  • Haut pouvoir de résolution et dynamique.
  • Télécommande.
  • Pas de cordon AC power
  • Connectique de haut niveau et très complète.
  • Made in Canada.

Points faiblesLes points faibles :

  • L’esthétique du boîtier, avec son inclinaison latérale, ne fera peut être pas l’unanimité.
  • Le “match” pas toujours évident selon l’amplificateur avec lequel il va être associé.

Note plus personnelle

LE point faible? C’est certainement moi… ça pose un sacré problème de devoir rendre une telle “machine à transmettre la musique” à son propriétaire, après avoir passé plusieurs dizaines d’heures en sa compagnie, la magie opère.

Vous me direz, que le TAP ne sert “seulement” qu’à préamplifier; certes, sauf que le TAP, sait le faire avec distinction et classe.

Je garde de ces sessions d’écoutes d’une rare intensité, des moments mémorables, je n’ai pas simplement apprécié le TAP, je l’avoue, j’ai aimé le TAP.
Allez, j’y retourne, show must go on. 🙂

Price/ Tarif : $2995,00 US

Certes, c’est tout de même une belle somme, mais en regard de ses prestations, le TAP Bent Audio est une excellente affaire.

Contact

Bent Audio Canada

Manager : John Chapman
Bent Audio
2108 138A Street
Surrey, British Columbia
Canada V4A 9X4

  • Phone – 604-538-9812
  • Fax – 604-538-9831.

Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2006, les textes et photos sont la propriété de l’auteur.

Bonne journée et bonnes écoutes.