Polarity by 2L

1
878
Les musiciens lors de l'enregistrement de l'album Polarity by 2L

Polarity

Hoff Ensemble – POLARITY – an acoustic jazz project. Une référence dans le genre qui va sans aucun doute surclasser vos enregistrements standards.
Morten Lindberg nous avait habitué à un registre plus accès sur la musique classique, il nous offre donc là l’occasion unique de faire valoir son talent et celui des musiciens de jazz qui l’accompagnent.
À la question:
Does exist a kind of Scandinavian sound?
Voici ce que Morten m’a répondu.
In choral singing there is a clear Nordic Sound established by conductor Eric Ericson from 1945 to 1990 with Stockholms Kammarkör, Radiokören and Orphei Drängar. I believe we have manage to create a somewhat similar identity to our Scandinavian sound recordings.
Je partage à 100% son analyse, il y a bien une sonorité typique Scandinave ou du moins, de l’Europe du Nord, si on compte la Norvège, Suède, Danemark. Le soin apporté à la prise de son, ainsi qu’au mastering par 2L est un fait unique dans l’industrie.

Jan Gunnar Hoff dans son contexte

La recette de 2L pour offrir une telle qualité sonore?
Un chemin du signal simple (direct) et pur est le moyen le plus intègre de véhiculer le flux numérique. Pas seulement à l’enregistrement mais aussi en préservant la pureté tout au long du processus de mixage et du mastering. Morten enregistre en 24bit 352.8kHz et il conserve cette résolution pour établir les différentes versions (16/44.1, 24/96, 24/192, 24/352.8, DSD128, DSD256). Le taux d’échantillonnage est plus important selon lui, car la réponse impulsionnelle se connecte directement à notre perception sonore primale à un niveau subconscient.

Contexte de l’enregistrement de l’album Polarity by 2L

Contexte de nos écoutes

Ces écoutes comparatives ont été réalisées sur la base d’un Mac Book Pro i5, 8 Go de RAM, 512 Go Disque Dur SSD Crucial M100; câble USB de 3 mètres, modèle DH Labs Mirage (SilverSonic), blindé RFI/RMI. Les haut-parleurs sont des open baffle PureAudioProject Trio 15 Horn 1 alimentés par un amplificateur B&K Reference 2.0 (USA). Le Brooklyn DAC+ provient de chez Mytek.

Les players utilisés:
Amarra Luxe 4.2.(le meilleur à ce jour sous Mac OS)
Player Audirvana Plus, version V2.2.6 (Sait lire le DSD en natif)
Play PCM Win version 05.60 sous Windows 7 avec un Mac Book Pro via Boot Camp.

Contexte de nos écoutes

Je n’ai pas écouté les versions multi-canaux, ni physique SACD, seulement les versions à télécharger en stéréo.

Conclusion

Je dois vous avouer qu’après avoir écouté chacune des versions de l’album Polarity, soit successivement en 16/44.1, 24/96, 24/192, 24/352.8, DSD128, DSD256. Je reste sur l’idée que plus la résolution augmente et meilleures sont les sensations, le détachement de chaque instrument, les infimes bruits, la réverb de l’église, bref, l’ambiance est palpable au fur et à mesure que l’on se rend vers le 24bit/352.8kHz et au delà. La version DSD128 reste, dans mon contexte, ma version préférée.

On entend clairement le bruit net des baguettes de drum qui rebondissent sur la peau du drum, il y a une clarté et une définition de dingue.

Aussi disponible en FLAC 88.2 kHz, 176.4 kHz, DSD64, DSD128, MQA-Studio Master, pour les amateurs du genre.

Une version physique est également disponible:
Disc 1
Hybrid SACD
MCH 5.1 DSD
Stereo DSD
RedBook PCM: MQA CD
Disc 2
Pure Audio Blu-ray
2.0 LPCM 192/24
5.1 DTS HDMA 192/24
7.1.4 Auro-3D 96kHz
7.1.4 Dolby Atmos 48kHz
mShuttle: MQA + MP3
Region: ABC – worldwide

Polarity offre un voyage où nos sens sont mis à contribution du fait de multiples et grandes amplitudes des sons, de la dynamique saisissante, de la clarté, des transitoires, de la perception d’une foule de détails subtils, du grave ample, souple, rapide, tonique et parfois très profond. Je pourrais classer Polarity dans une combinaison de styles, allant du jazz, fusion à tendance contemporaine. La touche de Morten Lindberg, est de savoir allier les technologies d’aujourd’hui avec les anciennes traditions et en ça qu’il excelle.

Les musiciens lors de l’enregistrement de l’album Polarity by 2L

Pour l’anecdote, j’ai invité un musicien/preneur de son à venir écouter Polarity dans mon contexte, sans savoir à l’avance de quoi il s’agissait. Il a su immédiatement identifier dans quel lieu l’enregistrement a été fait et le soin apporté à la qualité et placement des microphones!

Vous trouverez tous les détails contextuels et technique sur le document .pdf qui accompagne chaque version de l’album que je vous invite à télécharger, car c’est de loin le meilleur album de jazz que j’ai entendu cette année. Il devient de facto un incontournable dans toute médiathèque qui se respecte.

Il y a fort à parier que vous entendiez de plus en plus parler de 2L dans les différents salons, chez les revendeurs professionnels, et de cet album en particulier.

Pochette du disque Polarity par 2L

J’ai pour ma part intégré deux nouvelles plages musicales à ma play-list, en l’occurence “Innocence” et “Sacred” qui représentent à eux seules la quintessence du savoir faire de 2L, mais surtout l’attrait quasi addictif de cet album de jazz Scandinave qui tourne en boucle au moment où j’écris ces lignes.
Pour télécharger la musique de 2L et Polarity en particulier, veuillez vous rendre sur la page web de l’éditeur: http://www.2l.no/pages/album/145.html.

Pour accéder aux différentes résolutions, cliquez sur le lien All-digital-services PAGE.

Je vous souhaite de vivre de belles Emotions, car selon vos aspirations profondes, les capacités dynamiques de vos haut-parleurs et quelque soit le volume sonore que vous aurez choisi, sans aucune trace de distorsion ou d’artéfact quelconque vous serez transporté loin de chez vous, une totale immersion dans l’univers onirique de Morten Lindberg chez 2L, devenu maître dans la capture des sons en réverbération naturelle.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2018, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
“Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie: fréquence et vibration.” – Nikola Tesla

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here