Nouvelle année

0
281

Quelle chance inouïe d’avoir pu vivre à nouveau le passage vers une nouvelle année.
Nous avons clôturé 2011 par la présentation d’une installation hifi bien pensée, le rêve accessible avec en point de mire un rapport qualité prix exceptionnel, sans oublier le bon goût.

C’est toujours dans cette direction que nous allons poursuivre nos investigations, avec à la clé quelques billets d’humeur plus réguliers.
2012 ouvre la porte à de nouvelles résolutions, un prétexte à faire mieux, à affiner la ligne rédactionnelle afin de nous distinguer, mais surtout de vous (nous) faire plaisir, vibrer, soyons enthousiastes, ne restons pas là les bras croisés, rencontrons nous et célébrons ensemble la joie sincère qui nous anime au delà de la passion de la musique.

La reproduction fidèle de la musique aspire à de nouveaux horizons, car la clientèle se renouvelle, les jeunes générations découvrent un monde fascinant, numérique pour les uns, analogique pour les autres, avec en toile de fond l’aspiration profonde d’éprouver de bonnes sensations en récompense d’une longue journée de travail.
La musique tout comme le cinéma est un loisir, mais un loisir nécessaire.
J’ai du mal à imaginer le monde sans musique.

Je vous rassure, il n’y aura pas de révolution, le canevas actuel reste, mais il se peut que vous lisiez plus au sujet du monde de la photographie, d’installations hifi tous budgets confondus mais qui se distinguent par autre chose que le look, de films, de disques, de cinéma maison.
En revanche, sur le plan rédactionnel, je souhaite apporter plus de vérité, dire les choses avec moins de retenue en particulier quand un produit est en dessous de nos attentes ou qu’il est carrément mauvais; je m’étais interdit jusqu’alors de m’étendre sur le sujet par pudeur, cela va changer.

Le message est clair nous devons séparer le bon grain de l’ivraie.
Que ce soit du matériel qui nous serait passé entres les mains ou un article de presse faussement démago, je vous prie de croire que nous auront notre mot à dire, il est temps d’arrêter de lire des revues publicitaires honteusement mercantiles, le métiers se perd au détriment de l’intégrité, l’appât du gain en est responsable, les bons payent pour les mauvais, il faut que cela cesse.

Espérons que les lectrices et lecteurs ne soient pas aussi crédules que veulent bien le laisser croire certains éditorialistes.
Je suis intimement persuadé que l’on peut dégager des revenus d’une entreprise sans pour autant prendre les gens pour des cons.
J’ai comme le sentiment que ça ne va pas plaire à tout le monde en particulier si vous aussi participez à débusquer les “citrons”.
Terminons sur un note plus inspirante.

Le mot : Musique, vu par le Petit Robert

Art de combiner des sons d’après des règles (variables selon les lieux et les époques), d’organiser une durée avec des éléments sonores; productions de cet art (sons ou œuvres).
Formes principales de la musique : antienne, aria, ariette, arioso, ballade, ballet, canon, cantate, chaconne, chanson, chœur, choral, concerto, divertissement, étude, fantaisie, fugue, impromptu, intermède, lied, madrigal, mélodie, menuet, messe, motet, opéra, opérette, oratorio, passacaille, poème symphonique, prélude, psaume, quatuor, rhapsodie, requiem, romance, rondo, scherzo, sérénade, sonate, sonatine, suite, symphonie, toccata, trio, variation.
Vous remarquerez que nous en sommes encore à écouter et apprécier de la musique qui date de plusieurs siècles, pas la moindre concurrence à ce jour, la musique classique est et reste éternellement contemporaine.

Quant aux autres types de musique et bien force est de constater que le style des années 70″ à 90″ n’est pas près d’être détrôné.

Pour preuve, les artistes du moment en sont réduits à faire des reprises des plus grands succès de ces époques épiques, on n’a pas encore réinventé la roue et ce n’est pas demain que cela va commencer, j’en ai bien peur.
Qui a détrôné : U2, Supertramp, AC DC, Led Zep, Pink Floyd, Trust, Queen, Eagles … ? liste non exhaustive.

Vous ne vous demandez pas pourquoi les disques vinyls ont encore la côte d’Amour?
Allez, d’ici à notre prochaine chronique, je vous la souhaite bien bonne, épanouissante et heureuse, que la paix envahisse le cœur des femmes et des hommes de bonne volonté, au plaisir de faire votre connaissance.

La pensée du moment

« Si la musique nous est si chère, c’est qu’elle est la parole la plus profonde de l’âme » (R. Rolland).


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2012, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bon divertissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here