No Decade au Gleason

2
443
Vincent Houle et Alain Guévin guitaristes
Vincent Houle et Alain Guévin

Découverte d’artiste

Vendredi soir au Mt Gleason s’est produit un duo de la région des Bois Francs (Centre du Québec).
Vincent à la guitare et Alain à la guitare et chant, ont interprété en version acoustique quelques grands standards du rock.

Vincent Houle et Alain Guévin

Rien d’innovant en apparence, mais s’ils sont montés sur scène, c’est certainement qu’ils avaient quelque chose à dire.
Moi en tous cas, j’ai trouvé intéressant qu’ils s’expriment en chanson, même si ce ne sont pas les leur, au moins le public a pu entendre en direct les airs les plus connus de ces 30 dernières années, ce qui est en soi, est plus valorisant que de rester “encabané” (chez soi) à se morfondre devant son poste de TV.

Quoi de plus réjouissant que d’écouter de la musique en direct et de voir de près des artistes sur scène?
Pour un mélomane en tous cas, c’est ce qui peut lui arriver de mieux.
Comme c’est pour Alain et Vincent un début de quelque chose, j’ai voulu en apprendre plus sur eux et partager l’information avec vous.
Vincent Houle “pseudo gérant” du groupe a accepté de répondre à mes questions.

Bonjour Vincent, qui êtes vous?

Nous sommes le groupe “No Decade”.
Nous sommes un duo acoustique qui reprenons des succès des années 60 à aujourd’hui en version acoustique.

Comment votre aventure a débuté?

L’élément déclencheur a été la découverte de Nic Payne.
Depuis quelques temps il promène son show acoustique à travers la province et le format nous a vraiment plus. On s’est dit que nous pouvions nous aussi faire un show acoustique qui swingue.

Vincent Houle et Alain Guévin

Toi et Alain vous vous connaissez depuis quand?

Quant à nous, nous nous sommes connus il y a environ une quinzaine d’année grâce au sport.
Nous étions tous deux joueurs de volleyball pour les Vulkins du Cégep de Victoriaville

Une petite “Bio” peut être?

Lead singer et rythme guitare: Alain Guévin

Alain Guévin

Alain s’est découvert comme chanteur il y a environ un an.
Comme plein de gens, il fredonnait des chansons dans son auto et sous la douche.
Il y a un an il m’a appelé pour faire un petit jam dans son sous-sol.
J’avais déjà entendu chanter Alain mais depuis quelques temps il s’était mis plus sérieusement à la tâche.

Quand je l’ai entendu je me suis dit; Wow c’est en plein le chanteur que j’avais besoin pour assouvir mon envie de faire de la musique.
Alain jouait à ce moment un petit peu de guitare mais comme on dit, il n’était pas un pro.
Tant pis je me suis dit puisque que, la voix, ça tu l’as ou tu l’as pas.
Pour ce qui était de son jeu de guitare je me suis dit que ça viendrait avec la pratique.

Lead guitar et back vocals: Vincent Houle

Vincent Houle

Quant à moi j’ai un background de musicien.
Mon père est joueur de musique depuis plus de 40 ans. Il joue de la contrebasse dans deux groupe de musique jazz (Da Jazz, Version Jazz) en plus de jouer dans la formation classique La sinfonietta.
J’ai donc commencé à jouer de la guitare classique à l’âge de 6 ans jusqu’à 14 ans.
À ce moment je n’aimais pas vraiment jouer du classique alors j’ai tout arrêté pour me concentrer sur mon sport, le volleyball.
À l’âge d’environ 20 ans, j’ai ressorti ma guitare des “boules-à-mite” et j’ai recommencé à jouer.
Depuis ce temps j’ai toujours eu envie de jouer mais je n’avais jamais eu le courage de m’y mettre vraiment.
Quand j’ai redécouvert Alain comme chanteur, je me suis dit; c’est maintenant ou jamais.

Alors on s’est lancé.

Quels sont vos projets?

Je suis présentement en train de concevoir notre site web.
Par contre il est en construction et donc non fonctionnel pour le moment, soyez patients, merci.
On y retrouvera des prestations audio, vidéo, une partie suggestion (des chansons que les gens aimeraient que l’on fasse en version acoustique) et tout autre information que l’on retrouve normalement sur un site de band.

Quels sont vos ambitions?

Nous en sommes présentement à nos débuts mais depuis que nous avons commencé, à chaque fois que l’on joue, on nous propose un contrat pour une autre occasion.
Comme nous faisons ça par loisir, on ne peut pas dire que l’on court après les jobs.
On vise environ une douzaine de shows par année.
Par contre, le format que l’on propose est très accessible et facile à booker.

Vincent Houle et Alain Guévin

Voici les tunes que nous avons joué vendredi soir au Mt Gleason.

Ticket to ride ,Come together, Drive my car (Beatles)
Dock of the bay (Ottis Redding)
December,Shine (collective soul)
If i had million dollards (barenaked ladies)
Hold my hand (Hootie and the blowfish)
California dreaming (The mama’s and the papa’s)
Country roads (John Denver)
Ring of fire (Johnny Cash)
Heartache tonight (Eagles)
Fortunate son (CCR)
Souspcious mind, That’s all right mama (Elvis)
I’m a believer (The monkees)
Little wing (Jimmy Hendrix)
Plush (Stone Temple Pilot)
Dead or alive (Bon Jovi)
Painted Black (Rolling Stones)
Long cool (The Hollies)
Suzie Q (CCR)
Born to be wild (Stephen Wolf)
Sweet Home Alabama (Lynyrd Skynyrd)
Tainted Love (Soft Cell)
All night long (Lionel Richie)
Poor some sugar on me (Def Leppard)
Here I go again (White snake)
Hemorrhage (Fuel)
Believe me sister (Too many cooks)
Simple man (Shinedown)

Conclusion

En terme d’idée de reprise, j’aurais d’hors et déjà quelques suggestions à vous faire, voici ma liste “d’épicerie” :
Metallica : Nothing Else Matters,
Mark Knofler-Dire Straits : Brothers in Arms/ Private Investigations,
David Gilmour – Pink Floyd : Shine On You Crazy Diamond / Wish you were here,
Sting-The Police : Roxanne / Every Breath You Take,
Téléphone : Un autre monde / La bombe humaine,
U2 : With or without you,
Maxime Leforestier : La maison bleu,
Francis Cabrel : Le noceur / Assis sur le rebord du monde / Sarbacane / J’ai peur de l’avion/ Le monde est sourd / Madame X,
Claude Nougaro : Il faut tourner la page / Cécile ma fille,
Errol Garner : Misty,
Foreigner : I Want To Know What Love Is,
Pretenders : Brass In Pocket / I Go To Sleep,
Toto : I Won’t Hold You Back,
Vaya Con Dios : Just A Friend Of Mine,
Neil Diamond : Girl, You’ll Be A Woman Soon,
Randy Crawford : Street Life,
Doobie Brothers : Long Train Runnin,
John Lennon : Imagine.

Liste non exhaustive, mais laissez moi y penser un peu et je serais en mesure d’allonger considérablement cette liste 🙂
Dans tous les cas, bon vent dans vos entreprises, au plaisir de vous revoir sur scène et si j’ai un conseil à vous donner, c’est de continuer à vous épanouir dans votre passion, la Vie ne vaut d’être vécue que dans le partage et la musique que vous interprétez est un bien meilleur ambassadeur de bonheur que vous ne l’imaginez, que de bons souvenirs cela évoque, en particulier pour les gens comme nous qui sommes nées dans les années 60.
Merci
P.S : Il va falloir améliorer la qualité de la sono ou jouer sans micro ni enceintes, pourquoi pas si ce sont des spectacles intimes.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.

2 Commentaires

  1. Félicitations à vous deux . Nous avons bien aimé les commentaires de votre entrevue . Nous avons bien hâte de vous voir en spectacle en personne . Continuez votre beau travail . Bravo !

  2. Félicitations à vous deux . Nous avons bien aimé les commentaires de votre entrevue . Nous avons bien hâte de vous voir en spectacle en personne . Continuez votre beau travail . Bravo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here