Million dollar baby

0
247
Million dollar baby
Rate this post

Au début, l’homme pense trop

Après avoir eu le loisir de visionner le dernier film de Clint Eastwood “Gran Torino”, emballés, le lendemain nous avons décidé de regarder “Million Dollar Baby” qui se trouve dans notre collection depuis un bon moment, mais que pour des raisons obscures je n’avais pas encore projeté.
Sans doute le fait qu’il s’agisse “encore” d’une histoire dans le milieu de la boxe… encore un me suis dit, ça attendra.

Ensuite, l’homme agit et réagit

Erreur!
C’est avant tout un film réalisé par Clint Eastwood et après une histoire dans le milieu de la boxe avec un fil conducteur autour d’humains attachants, nuance.
Ce qui nous donne un thème, un gars qui semble antipathique au début, le même gars qui réfléchit, change, puis arrive le déroulement de l’action où le gars passe à l’acte et renverse la situation à l’avantage du bien, puis arrive la chute… à la c’est la marque de commerce de Clint et j’aime ça!
Certes, ce film n’est pas récent, qu’importe, il mérite d’être mis à jour une seconde fois.

Réalisé en 2004 par : Clint Eastwood
Avec : Clint Eastwood , Hilary Swank , Morgan FREEMAN, liste non exhaustive.

 

Affiche du film million dollar baby

Action

Il s’agit de l’histoire d’une jeune femme dans la trentaine à la forte personnalité, serveuse dans un fast food, qui pour se sortir de sa condition modeste, décide d’entamer un entraînement de boxe afin de se réaliser pleinement et devenir une athlète accomplie.
En marge des grandes salles de boxes modernes, elle a jeté son dévolue sur le modeste gymnase d’un certain Frankie Dunn, incarné par Clint Eastwood, qui campe un entraîneur de boxe solitaire, rejeté par sa fille, dont la seule satisfaction dans la vie est d’être un manager attentif et compétent, qui conseille ses “poulains” jusqu’à ce qu’ils parviennent au plus haut niveau.
Frankie voit son actuel boxeur le quitter pour un manager plus ambitieux, il se retrouve donc face à un choix, accepter la demande de cette jeune fille de l’entraîner à boxer ou pas.
Insistante, elle fini par obtenir de lui ce qu’elle attendait et débute son entraînement, fait de discipline et de longues heures d’exercices, elle semble plus que tout déterminée et n’a de cesse de se dépasser en multipliant les heures de pratique.
Curieuse, animée d’une force intérieure peu commune, elle parvient enfin à se retrouver sur un ring et obtient ses premiers combats, qu’elle gagne les uns après les autres, avec une remarquable aisance, la victoire étant obtenue généralement dans le premier round.
Le challenge devenu moins intéressant, Frankie décide de passer à l’étape supérieure et c’est là que l’histoire bascule.
La fin? et bien, certainement pas celle à laquelle vous vous attendez.
La seule chose que vous devez retenir, c’est un film fort, dont les personnages sont authentiques, attachants, émouvants mais pas mièvres, l’histoire est crédible à plus d’un titre et aborde un sujet très sensible, mais je ne vous en dis pas plus…

Conclusion

Nous avons beaucoup aimé, et sommes restés un peu émus vers la fin…
Si vous avez ce film dans votre vidéothèque, sortez le du carton et visionnez le, si tel n’est pas le cas, je vous invite à vous le procurer de toute urgence, c’est un incontournable.

Dans le même temps, profitez en pour compléter votre collection, je vous suggère du même réalisateur :

  • “Space cow boy” que mon copain Claude m’a fait découvrir un beau soir d’hiver, si vous aimez les aventures aéronautiques et l’action dans l’espace.
  • “Créance de sang”, une enquête policière très bien menée, avec un bon suspens.
  • “Gran Torino”, le dernier film de Clint Eastwood propose un thème plus complexe; basé sur nos valeurs, les rapports inter-raciaux dans notre société complexe, nos craintes justifiées ou non, la prise de conscience que nous sommes pour quelque chose dans nos actes et les faits… du bon cinéma.

Chez Clint, tout est bon, seule la saveur change, à consommer sans modération, jusqu’à l’extase.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bons films.