Michaël Hernandez

1
97
michael hernandez

En préambule

J’ai rencontré Michaël Hernandez lors du concert de Véronique Sanson à L’Auditorium de Hyères, alors qu’il en faisait la première partie.
Je n’avais jamais entendu parlé de lui auparavant et pourtant, quel parcours et quel talent, sans compter les rencontres fabuleuses qu’il a faites en tant que musicien.
Je vous laisse découvrir un jeune artiste qui ne demande qu’à être connu.

J’ai donc le plaisir de vous présenter Michaël Hernandez, auteur, compositeur et interprète.

interview Michaël Hernandez

Michaël peux tu nous dire en quelques mots qui tu es et nous raconter ton parcours en tant que musicien?

Michaël Hernandez né a Valence (26)
J’ai commencé la musique à 3 ans et demi avec du solfège en cours particulier.
J’ai fait 10 ans de conservatoire classique en piano à Valence et je suis diplômé (DFE).
Je suis parti à Lyon dans une école de jazz (aimra) ,écriture ”Arrangement cordes et cuivres ”piano, quartet jazz, concerts jazz pendant 3 ans.
Mes profs étaient Mario Stanchev pour le piano, génial musicien, pour l’arrangement François Théberge entre autres.
À 20 ans je suis allé à L.A. pour étudier à l’école ”Musician Institut Hollywood” pendant 1 an.
C’était une année de bonheur qui m’a permis de travailler avec de grands musiciens.
interview Michaël Hernandez

Dans quelles circonstances as tu rencontré Véronique Sanson et depuis quand collabores tu avec elle?

Je suis ami avec Chris Stills (le fils de Véro) depuis que l’on a 17 ans.
On s’est rencontré dans une sortie de ski avec des amis dans les Alpes.
Nous sommes amis depuis le premier jour de notre rencontre.
Voici maintenant comment j’ai rencontré Véro…
Nous avons tous les trois la même passion ce qui nous a certainement rapprochés encore plus.

J’ai écrit la musique de “Vue sur la mer” pour l’album “longue distance”.
Je lui ai joué ma nouvelle chanson comme à notre habitude et elle m’a demandé si j’acceptais qu’elle la chante sur son nouvel album.
C’est la première fois que l’on collaborait ensemble pour un cd.
C’était en 2005, cette chanson a été la plus plébiscitée par les internautes.
J’ai grâce aux ventes de cet album, reçu un disque d’or en tant que compositeur . Merci Véro !!

interview Michaël Hernandez

Comment ça se passe une tournée avec Véro?

Etre en tournée avec Véro et son équipe est un vrai bonheur tout le monde est heureux d’être la, c’est comme en famille.
Je suis toujours très heureux de faire des dates avec eux.

Quels sont tes fans et quel public vises tu?

J’ai découvert mes fans sur la tournée de Véro et sur le net, j’ai des filles jeunes, moins jeunes, des hommes des ados.
En fait, j’ai plus de filles que de garçons avec des âges entre 15 et 50 + ans.
Je ne vise pas un public en particulier, je joue, j’aime ça et j’ai envie de faire plaisir aux gens avec mes chansons.
Lorsque ça fonctionne, je suis le plus heureux.
interview Michaël Hernandez

Quels sont les musiques et musiciens qui t’ont influencés?

J’ai été influencé par les compositeurs classiques et romantiques quand j’étais enfant (Beethoven, Bach, Schubert, Debussy, Chopin….)
Puis j’ai découvert keith Jarrett, Herbie Hancock, Miles Davis, Stevie Wonder, Prince, Michael Jackson, Bob Marley, ToTo, CSNY, Steely Dan, Beatles, les Stones, enfin la liste est longue…

Est ce plus facile de travailler aux USA ou en France?

On ne peut pas comparer les deux pays, les façons de faire sont différentes.
Pour ma part, certaines choses ont été plus efficaces à L.A. mais tout dépend des personnes que l’on rencontre.

interview Michaël Hernandez

Es tu soucieux de la qualité des enregistrements de ta production?

j’ai rencontré les ”Wizardz of oz” a Los Angeles et ils ont craqué sur mes chansons.
J’étais venu rendre visite a Chris stills, et je suis revenu en France avec 6 démos.
J’y suis retourné quelques mois plus tard pour m’installer à L.A. et on a enregistré l’album dans des conditions fabuleuses : House of blues studio, Tom Garneau comme ingé son ( L’ingé de Prince pendant plus de 10 ans), Luis Conté aux percussions, et tous les autres musiciens du même calibre…

À qui fais tu confiance pour le mastering de tes chansons?

Nous avons masterisé l’album à L.A. par Doug Saxe une première fois et puis avec Don Tyler, car nous voulions avoir un différent mastering pour avoir le choix.
Je suis très soucieux de la qualité de la prod et des enregistrements.
J’ai joué tous les claviers et chanté presque tout les choeurs.
J’ai arrangé le titre “Aston Martin” et “Todo por tu amor”.

interview Michaël Hernandez

Le team wizardz of oz (Andrew Bojanic et Liz Hooper) ont fait un travail remarquable et nous parlons maintenant du 2e album qui est en préparation.( enregistrement prévu cette année et peut être en France….) J’en saurais plus en avril lors de mon séjour là-bas pour deux concerts. ( Genghis Cohen le 8 avril et Molly malones le 14 avril)

Quels sont les projets dans le futur?

A plus long terme, je me vois écrire encore beaucoup de chansons pour moi et d’autres artistes, faire des tournées partout où le public m’attend en France et à l’étranger.

interview Michaël Hernandez

Une chose importante pour moi.
Je suis pianiste et j’ai une véritable passion pour les claviers comme les fender Rhodes, wurlitzer, Hohner clavinet, Hammond B3, les pianos. J’aime aussi les autres instruments mais je ne les joue pas aussi bien que le piano.

On n’entend pas beaucoup ta musique passer à la radio en France, comment cela se fait il?

Il y a certaines radios locales qui me passent, mais pour l’instant rien de national….Je travaille dessus.
Le problème est que je ne suis pas en major…..Donc plus difficile.
Je ne désespère pas !

interview Michaël Hernandez

Quels sont tes souhaits?

J’aimerais entrer en playlist des radios, faire plus de concerts et pouvoir avancer dans ma carrière.

Quel message voudrais tu faire passer aux lectrices et lecteurs du magazine?

J’aimerais qu’ils viennent découvrir mon univers et partager ma musique avec eux.

interview Michaël Hernandez

Informations complémentaires

Site officiel de l’artiste : www.michael-hernandez.com
Page myspace audio/vidéo : www.myspace.com/michaelhernandez

Pour conclure

Nous te souhaitons tout les succès dont tu rêves, en rapport avec les efforts et le talent que tu mets au service de ton public.
Merci d’avoir si gentiment répondu à mes questions, ça respire l’authenticité, c’est chose rare.
J’espère que nous aurons le loisir de nous croiser à nouveau et surtout d’entendre sur les ondes d’ici et d’ailleurs, tes compositions.
Cordialement.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bonne journée et bonnes écoutes.