Matrix 801 Pass lab 350

18
390
B&W801-Pass350 system
Vue latérale du système
Rate this post

Préambule

À la recherche du Graal à moindre coût ou comment attrapper l’occasion du grand frisson sans se ruiner.

Salle dédiée de Michel . L

Introduction

Michel est un garçon plein de ressource et très motivé lorsqu’il s’agit de chasser et traquer la bonne affaire, un sport qu’il pratique depuis de nombreuses années, ce qui l’a conduit à posséder une “fulltitude” d’appareils hifi et enceintes acoustiques depuis les 20 dernières années.

Son dernier système ne m’a pas laissé indifférent, alors que le précédent, m’avait laissé sur ma faim, voici donc l’histoire d’un personnage haut en couleur, mais attachant, qui risque d’en inspirer plus d’un et rendre espoir à celles et ceux qui ne possèdent pas de grands moyens financiers, il est la preuve vivante qu’avec un minimum de bon sens, de patience et de connaissance ont peut faire des miracles.

Système précédent avec les Acoustat

Michel, la parole est à toi

Notre homme audiophile de longue date, Michel alias APOGEEMAN (pseudo utilisé sur certains forums) faisant référence à la possession de plusieurs paires d’enceintes Apogee dans le passé : caliper, duetta et scintillas.

Mon système actuel se compose de :

    • Transport Audiomeca Talisman, de chez Pierre Lurné,
Pierre Lurné Drive Audiomeca Talisman
    • DAC sonic frontiers SFD2,
    • Préamp: VTL 2.5 version ligne,
L\’ensemble des électroniques
    • Amplificateur Pass Lab X350,
Sublime amplificateur Pass Lab 350X
    • Enceintes acoustiques B&W Matrix 801 série2 avec une base spéciale remplie de sable fin, ceci afin de baisser le centre de gravité.
Enceinte B&W 801
  • Tuner Jolida à tubes,

Les câbles : MIT mh 750 plus de 3 mètres, Purist Audio Design Elemanta de 10 mètres de long, une paire de Van Den Hul MC silver de 2 mètres + powercord qui restent à “up grader”, des Belden et Caroll pour le moment.

Vue latérale du système

La piece mesure 17 pieds de large par 7 pieds et une demie de haut par 30 pieds de long.
Et oui c’est moi le maniaque de UNIT, le dénicheur d’aubaine spectaculaire que personne n’a flairé avant moi, souvent par manque de connaissance de l’objet ou tout simplement passé de mode, ni au goût du jour, mais qui offre des performances surprenantes parfois.

C’est depuis 1987 que je m’intéresse à tout ce qui touche la haute fidélité, mais contrairement à plusieurs je ne prend pas la voie d’up grader ou d’améliorer ce que jai déjà, non, jai toujours choisi le changement d’appareil, car jai un amour inconditionnel pour les beaux appareils qui se laissent dévoiler et me montrent leur saveur sonore.

Pass Lab 350X et B&W matrix 801 serie 2

Pour plusieurs audiophiles c’est la quête des disque ou cd, pour moi c’est plus la recherche d’appareils qui peuvent améliorer ma chaîne, chose qui n’est pas evident à faire, surtout si vous partez du principe que je ne débourse pratiquement jamais d’argent pour les appareils que j’achète et je revend avec profit plus ou moins important des fois, pas du tout pour acquérir mes appareils.

Mais cela demande un certain flair et la connaissance de toutes les marques et modèles depuis une vingtaine d’années pour naviguer dans les méandre des colonnes d’appareils usagés.
Depuis plusieurs années dû à internet, il est plus difficile pour moi de pratiquer cette philosophie qui m’a si bien servie dans le passé pour up grader ma chaîne.

Le système autour du Pass Lab 350X et les B&W matrix 801

L’internet est une foule de renseignement quasi inépuisable, pour le bien mais aussi pour le moins bien , le premier effet pervers pour moi c’est qu’il n’existe pratiquement plus de PAWNSHOP digne de ce nom, il ne reste que des cochonneries bon marché même pas digne de s’appeler hifi.

Il y a à peine 10 ans on pouvait écumer une fois par deux semaines ces boutiques à la recherche de trésor, maintenant ces trésors se retrouvent sur ebay ou sur des site comme audiogon, ce qui enlève pour moi toute possibilité de deal, les prix sont parfois alléchants mais c’est sans compter le taux de change, le transport, les douanes et le fait de ne pas voir en réel l’appareil en question, on s’aperçoit bien vite qu’il n’y a pas de deal du tout.
le meilleur conseil que je peux donner est d’acheter des marques connues depuis plusieurs années pour leur qualité et leur service, de préférence avec leur emballage d’origine, surtout si on change aussi souvent que moi. 🙂

Vue latérale sur les électroniques et l’ordinateur Mac

Bon jai fini la partie “comment arriver à mes fins”, maintenant voici mon cheminement.

Etant graphiste de profession et dessinateur dans les premier temps, la musique était une source d’inspiration, elle me permettait d’être dans un état second et ainsi parfaire mon art graphique, par la suite cet amour de la musique m’a amené à la haute fidélité et par la passion des appareil par le fait même.
J’ai toujours été fasciné par les enceintes de type panneaux pour en avoir expérimenté plusieurs comme des Magneplanar, Apogee, Dayton right, Martin Logan, et finalement jusqu’à tout récemment des Acoustat.

Durant plusieurs années j’ai écouté plus des sons, des effets de toute sorte, des bruit étranges, plus que de vrais instruments de musique, jusqu’au moment pas si éloigné, jai découvert la musique réelle des violons , contrebasse, des brass, du drum, chose qui ne marchait pas vraiment à son potentiel dans des panneaux, ce qui explique maintenant les haut parleurs que je possède, des B&W matrix 801 série 2 qui pour moi peuvent jouer à peu près tout les genres de musique.

B&W 801 série 2

Conclusion

Rien ne sert de courir, il faut être patient et partir à point 🙂
Astucieux Michel, c’est comme cela que je qualifierais le personnage, il a fait du chemin depuis quelques années et je suis très agréablement surpris de ce revirement de situation, car le système actuel est de loin très supérieur en terme de tout, qualité sonore, design, mise en œuvre que l’était la précédente version, la cohérence est intéressante et laisse entrevoir de belles perspectives en terme d’optimisation, entre autre :
1 : Avancer les enceintes vers le point d’écoute.
2 : fabriquer deux bass corner pour les mettre dans les … coins
3 : Raccourcir le câble de liaison RCA
4 : Mettre le drive sous autre chose qu’une plaque de verre et caoutchouc, ça bouffe de la dynamique et colore drastiquement le son.
5 : Essayer d’autres câbles de haut-parleurs, je ne suis pas certain que les MIT soient le meilleurs choix.
6 : Soigner l’alimentation électrique
7 : Acheter des disques et écouter 🙂

Mot de la fin

Bravo Michel, ta détermination et ta curiosité naturelle t’ont permis de réaliser plusieurs rêves en très peu de temps, ce que bon nombre de mélomanes et d’audiophiles n’imaginent même pas.

Ce que tu as réalisé est un exemple à suivre, certes, à un moment donné, il faut conserver le matériel plus que quelques mois pour en profiter pleinement, mais ça, c’est une autre histoire.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.