Essai du Marantz SA-11S1 : Part II

3
385
Marantz SA-11SACD

Partie II de notre banc d’essai consacré au lecteur de CD/SACD Marantz SA-11S1 Reference.

Pour revenir à notre premier commentaire et prendre connaissance du contexte des écoutes ainsi que de la discographie, veuillez vous rendre sur la page : Marantz SA-11S1 : Part I

Commentaire de Marc PHILIP, Editeur-Rédacteur, pour magazine-audio.

Mon avis, 90 jours plus tard … et après avoir écouté le lecteur de CD Marantz SA11-S1 reference, sur pas moins de 4 configurations (installations) différentes.

lecteur de CD/SACD Marantz
Au premier coup d’œil, c’est un bel appareil, face auquel il est difficile de résister, la gente féminine s’accorde sur ce point, le SA11-S1 est W.A.F. approved 🙂
Que ce soit en mode diurne, ou à la tombée de la nuit avec l’apparition des lumières irisées bleues sur le bord de la trappe du CD, c’est tout simplement un régal pour les yeux, quel raffinement.
Vous me direz, les Japonais nous ont depuis longtemps habitué à une présentation flatteuse, c’est presque devenu leur “marque” de commerce, si je peux m’exprimer ainsi, mais de là à banaliser la « chose », il ne faut pas exagérer… donc, quand c’est beau, il faut savoir le reconnaître.
Je vous l’avoue, j’ai un faible pour les télécommandes, je trouve celle du Marantz, agréable, du fait de sa faible épaisseur et de la relative intuitivité de ses fonctions, je me suis prêté à l’exercice de ne me fier qu’aux fonctions indiquées sur le clavier sans regarder le livret et il ne m’aura fallu que moins de 10 minutes pour en comprendre toutes les subtilités.
Côté prix, le lecteur SA11-S1 est encore accessible au commun des mortels en se hissant à la lisière des 4200 $ Can, on parle bien évidemment d’un lecteur haut de gamme dont les principaux concurrents sont : Cary, Ayre, Consonance, Linn, Mc Intosh, Audio Analogue, … liste non exhaustive.

Résultats et premières impressions.

S’il ne détaille pas les sons à la loupe, il sait en revanche garder le sens du rythme.
Le médium est « charnu », il possède une texture affirmée, c’est une caractéristique et non un défaut, qui confère à ce lecteur une signature sonore qui va immanquablement plaire aux passionnés d’électroniques à tubes, c’est sans doute grâce à cela que l’on est capable de visualiser psycho-acoustiquement une image sonore aussi profonde que contrastée.
Les hautes sont “soyeuses”, je n’ai pas noté d’exagération dans cette partie du spectre, je l’ai même trouvé, relativement sage de ce point de vue.
Nous avions fait le même constat pour les électroniques Japonaises à transistors : Accuphase.
Toute une référence en vérité!

Tel que livré, nous sommes aux antipodes d’un appareil analytique, et si par hasard, le son ne serait pas assez “détaillé” à votre goût, rien de plus simple, il vous suffira de lui raccorder un cordon AC Power de qualité et un bon câble XLR pour réveiller le « félin » qui sommeille en lui.

Telle une automobile de course, il est possible de “doser” un certain nombre de tonalités, par l’adoption de solutions idoines, nous en avons expérimenté quelques unes, c’est ce qui fait tout le charme des appareils bien construits et l’apanage du matériel haut de gamme.

Ce aspect sera développé dans un second volet consacré à l’utilisation des isopod S1 et cordon AC power de chez isoclean.

Mes recommandations aux possesseurs de SA11-S1 Reference :

Ce lecteur Marantz est un appareil fait pour les mélomanes exigeants, donc…

couvercle ouvert SA11-S1 référence Marantz
Aucun compromis ! les sorties XLR sont hautement recommandées, et le meilleur match, nous l’avons trouvé en raccordant une paire de Kimber KCAG (XLR).
J’ai personnellement apprécié le filtre numérique sur la position N°3, le son est riche, il y a certes, plus de bruit de fond, quoi que … mais ça respire à plein régime et rien ne semble entraver la course de la musique.
Je tape du pieds, c’est très bon signe, ce qui n’a pas été exactement le cas avec les autres réglages disponibles.
Certes, les autres réglages vont faire disparaître ou reculer certains bruits, mais à quel prix… ça peut manquer de vie, alors ne vous en privez pas, expérimentez les réglages offerts, il y en a fatalement un qui sera celui qui vous conviendra.
Je n’ai pas aimé plus que ça, l’action du filtre DC, ni le « noise shaper,» qui de mon point de vue, retirent plus que ce qu’ils ne délivrent; à trop vouloir « nettoyer » on fini par y perdre quelque chose d’essentiel, une certaine authenticité et spontanéité dans le message musical.

Vous savez, ce petit quelque chose qui vient vous chercher, cette faculté pour la musique de venir à vous au lieu que ce soit vous qui prêtiez l’oreille pour aller à sa rencontre.
Je note, non sans un certain agacement, qu’il n’est pas possible de passer d’un filtre à un autre sans arrêter la lecture en cours, ce qui, à chaque fois, nous a fait perdre le fil de l’écoute; c’est un détail, mais si Mr Marantz pouvait rendre accessible TOUS les réglages alors que l’on est en mode écoute, nous lui en serions reconnaissant.

Ce lecteur mérite que l’on s’attarde sur ses attributs, une bonne base en terme de support tablette, un bon cordon secteur (nous en avons testé plusieurs) et enfin un câble XLR de qualité, nous ont permis de isser ce lecteur à un niveau de performance très supérieur à celui d’origine.

C’est également une recommandation que l’on peut faire pour TOUS les lecteurs.
Vous avez là le tiercé gagnant pour vous constituer une chaîne de très haut niveau, du moins en ce qui concerne la source.
Dans un second volet, nous vous parlerons d’un principe de couplage sous le lecteur qui nous a donné d’excellents résultats, et qui a suscité plus que de la curiosité de la part des auditrices et auditeurs qui ont participé aux écoutes comparatives.

Côté son en détails

Certes son pouvoir d’analyse n’est pas « chirurgical », si vous êtes un audiophile forcené ou un adepte d’une restitution sonore inspirée de l’écoute au casque, hyper détaillées, passez votre chemin.

Ce lecteur est destiné, comme nous l’avons dit précédemment, à une clientèle de mélomanes, plus attentifs à la musicalité, qu’aux sons à proprement parler.

J’évoque à son sujet plus volontiers les termes de : feeling, ambiance, sensations, fluidité.

SA11-S1 référence Marantz
L’implantation de la mécanique CD/DVD de type informatique, ne l’empêche nullement de tirer son épingle du jeu, lorsqu’il s’agit de rendre palpable la musique, j’imagine que la remarquable qualité de fabrication n’est pas étrangère à ces performances, remarquez la taille du palet presseur et son support.

palet presseur du Marantz SA11-S1

Les Japonais ont le savoir faire des beaux châssis cuivrés, jusqu’au bout de la moindre vis … pour avoir démonté la partie supérieure, je vous assure qu’il n’y a pas un millième de jeu entres les plaques, c’est parfaitement juxtaposé, et pour tout dire : impeccable.

Affirmer que c’est le « coup du siècle », je n’irais pas jusque là, il y a mieux, mais incontestablement, c’est un très bon lecteur de CD/SACD, en terme de rapport qualité de fabrication/ prestations / prix .
Je serais tout de même curieux d’écouter dans les mêmes contextes, le modèle supérieur, le Marantz SA7-S1… et je ne suis pas le seul.
Vous ne rencontrerez ce genre de standard industriel que chez les grands noms de la hi-fi , je pense notamment à : Wadia, Goldmund, Simaudio, Classé, Mark Levinson, Audio Research, Nagra, Ayre, Audio Analogue, T+A, Aurum Acoustics, … liste non exhaustive.

En fait, il me vient une idée, avec ce qui nous a le plus marqué de cet appareil, ne serions nous pas déjà en train de parler d’un grand nom?

Marantz SA11-S1 reference, retenez bien ce nom, vous n’avez pas fini d’en entendre parler.
D’ailleurs, nous avons rencontré lors de nos écoutes, deux personnes qui se sont équipées d’un SA11-S1 en remplacement de leur lecteur.

 

Marantz SA11-S1 face avant

Contact

Allison Kulba

Sales Strategist and Marketing Coordinator
Marantz, Snell & Boston Acoustics
D&M Canada
5-505 Apple Creek Blvd.
Markham ON L3R 5B1
Phone: 905-475-4085 x334
Fax: 905-475-4159


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2007, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.