L’immortel

0
519
affiche du film l'immortel

L’occasion se présente à moi de vous présenter à la fois un bon film et la musique qui l’accompagne, du moins c’est le prétexte de découvrir Laurence Revey, si ce n’est déjà le cas, qui interprète “Immortal” la chanson qui clos le film, avec Jean Reno en tête d’affiche.

Distribution

Jean Reno est Charles “Charly” Matteï
Kad Merad est Tony Zacchia
Jean-Pierre Darroussin est Martin Beaudinard, l’ami et l’avocat de “Charly” Matteï
Marina Foïs est Marie Goldman, commandant de police judiciaire
Réalisateur : Richard Berry.

L’histoire :

Charly Matteï s’est “rangé”, il mène depuis trois ans une vie de retraité au sein de sa famille, il se consacre à sa femme et son jeune garçon de 8 ans.

Alors qu’il stationne son auto dans un parking sous terrain du vieux port à Marseille, non sans avoir préalablement laissé son fils sur la place du marché, il est violemment attaqué à l’arme à feu par plusieurs tireurs, puis laissé pour mort avec 22 balles dans le corps.
Il ne va pas mourir et son nom sera désormais : l’immortel.

Cette histoire a été adaptée d’après le roman “L’immortel” de Franz-Olivier Giesbert, (Flammarion).

L’action et l’ambiance est très très proche de la vraie vie… j’en témoigne, ce qui donne à l’action tout son sens, même pour le non initié, mais c’est comme ça que ça se passe.
Nous avons aimé ce film, certes violent, l’immortel met en scène des personnages qui d’habitude sont comiques, mais Richard Berry a su s’éloigner des clichés habituel de ce genre de sujet.

Ne pouvant résister au feu des projecteurs, il fait une apparition dans son propre film en campant le rôle de Aurelio Rampoli.
La bande annonce ci-dessous va vous en apprendre plus que je ne saurais l’exprimer, écoutez attentivement la chanson, elle est interprétée par Laurence Revey (Immortal).
Jeu de rôle intéressant, le tournage s’est fait dans le sud de la France, à Marseille et ses environs et raconte la vie mouvementée de 3 garçons au tempérament différent qui ont grandi ensemble.

Le pouvoir, l’argent, la drogue, l’honneur, la famille, l’amitié, la trahison, la haine, la violence, la cruauté, l’amour, … voilà de quoi il est question, âme sensible s’abstenir, l’histoire est tout de même largement inspirée de la vie des truands du “milieu” Marseillais et ces gens là ne sont pas des tendres.

Quelques grossières incohérences entachent cependant le scénario, mais on se remet vite dans l’action avec des acteurs convaincants.

Marina Foïs tire son épingle du jeu, grâce a son charisme, elle porte, grâce à son regard sombre et terne pour l’occasion, tout le poids de son rôle de femme flic, veuve, seule, qui doit continuer d’assumer la responsabilité d’élever son enfant et devoir également garder les idées claires pour faire son travail d’investigation à la PJ.
c’est un bon film d’action, je vous le recommande, car les comédiens jouent des rôles de composition et ça n’a pas dû être facile.

Au sujet de la bande sonore du film

Laurence Revey, d’origine Suisse, est bilingue anglais-français, son style est pop-rock-électro et j’ai littéralement adoré sa version de “Immortal” qui clos le film, la puissance du grave associé à sa voix est un pur délice, j’ai dû me repasser cette partie au moins 5 fois, ceci afin de bien l’apprécier et à chaque fois, j’ai monté le volume un peu plus haut, les sensations sont également au rendez vous.

Littéralement envoutant, on navigue entre Bjok, Vanessa Paradis, Enya … mais je vous rassure, c’est bien du Laurence Revey 100% 🙂
Rien que pour cette raison je vous invite à écouter ce quelle fait, puisqu’elle a enregistré pas moins de 4 disques à ce jour.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bon film et bonnes écoutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here