Lexique Hi-Fi

0
576
Salon hi-fi Salon Son & Image 2009

WAF Wife Acceptance Factor… même les francophones vont comprendre 🙂

ACOUSTIQUE Le salon d’écoute idéal est bien isolé pour ne pas gêner ni les voisins, ni les autres occupants de la maison et pour pouvoir profiter d’un silence permettant de mettre en évidence les détails les plus infimes. En plus ce salon aura le même temps de réverbération pour toutes les fréquence, ce temps se situe entre 0.5 et 0.6 Sec. pour un home cinéma, et entre 0.7 et 0.8 pour de la stéréo. Si le temps de réverbération est trop long le son devient confus, mais très “vivant”. S’il est trop court, le son semble étouffé, terne. Il est possible de modifier l’acoustique de la pièce en modifiant la nature des surfaces de celle ci ou son ameublement, c’est le dosage entre les élément absorbeurs, réflecteurs et diffracteurs (ou diffuseurs) qui déterminent la qualité du rendu sonore.
Dans certains cas il faut aussi faire appel à des panneaux acoustiques ou à des résonateurs dédiés.

AMORTISSEMENT Application d’une impédance électrique ou d’une force mécanique pour arrêter les vibrations indésirables d’une membrane de haut-parleur après l’interruption d’un signal.

ANNULATION ACOUSTIQUE Annulation résultant de la rencontre de deux formes d’ondes émises simultanément par l’avant et l’arrière d’un transducteur.

ATTAQUE Terme utilisé pour décrire l’impact initial du son produit par un système audio.

BANDE PASSANTE Gamme de fréquences limitée intentionnellement (filtre actif ou passif), ou par des contraintes technologiques (réponse en fréquence d’un amplificateur) généralement comprises entre 20 Hz et 20 000 Hz, le Hz est exprimé en oscillation par seconde.

CAPACITANCE Tout câble présente en plus de sa résistance une capacité et inductance propre. La capacité est minuscule (environs 100 pF/m) elle dépend surtout de l’isolant du câble et de l’écart entre les conducteurs, Pour des enceintes ayant une impédance de 4 ou 8 Ohms et des amplis ayant une impédance de sortie le plus souvent inférieure a 0,1 Ohms cette capacité ne commence à se faire sentir vers le mégahertz ! Elle peut par contre poser dans certains cas un problème pour les câbles blindés qui relient les appareils entre eux. La capacité totale est simplement la capacité au mètre multipliée par la longueur. CLASSE “A” Le fonctionnement en classe A est rarement utilisé car il apporte une consommation en courant plus importante et donc un échauffement considérable.
Ceci dit, c’est un principe qui permet de supprimer radicalement la distorsion de croisement et permet de conserver toute la pureté du son aux très bas niveaux (où se trouvent les micro-informations).

COMPLIANCE Terme permettant de mesurer l’aptitude d’un système à se déplacer. Une membrane très souple peut parcourir une grande distance en utilisant une force moindre qu’une membrane rigide.

COURT-CIRCUIT ACOUSTIQUE Communication des ondes avant et arrière d’un haut-parleur entraînant leur annulation réciproque. Cette situation, limitant l’énergie acoustique et la tenue en puissance du haut-parleur, résulte généralement d’un volume de charge ou d’un support insuffisamment étanche. Damping Amortissement . Réduction d’amplitude et de fréquence d’une oscillation ou d’une onde .

ÉCRETAGE Situation résultant d’une surmodulation du signal à l’entrée de l’amplificateur, entraînant sa déformation à sa sortie; l’amplificateur, ayant atteint ses limites maximales, ne peut plus traiter les alternances des signaux et génère de la distorsion sur les pointes dynamiques. “l’effet de peau”. Le courant se limite à une pellicule externe, périphérique au conducteur, dont l’épaisseur dépend directement de la fréquence et du conducteur utilisé. Ceci est dû à la résistance du câble. De plus à cause de l’inductance du câble, le courant se trouve déphasé par rapport à la tension. Pour éviter ça, nous conseillons de ne pas dépasser un diamètre de 0,6 mm. Mais : L’effet de peau (déplacement des électrons réduit dans le cœur du câble) apparaît progressivement au dessus du mégahertz, on est un peu loin de nos possibilités auditives… mais bon, il se passe des choses mystérieuses dans le monde des câbles…

FRÉQUENCE D’ÉCHANTILLONNAGE Fréquence à laquelle un signal analogique est divisé pour être transformé en numérique. A titre d’exemple, la fréquence d’échantillonnage utilisée pour l’enregistrement d’un disque CD est de 44,1kHz, ce qui correspond à 44.100 divisions du signal analogique par seconde.

L’INDUCTANCE et particulièrement l’auto-inductance qui le transforme en transformateur ! Elle dépend de la longueur du câble, de l’écart entre les conducteurs et de leur disposition les uns par rapport aux autres. En effet le courant qui “monte” vers l’enceinte sur un fil induit un courant dans l’autre fil parallèle et réciproquement. Voilà comment apparaît cette sorte de voile dans l’aigu (voire du haut médium) produit par certains câbles de HP (genre câble Monster cheap ou technicontact multibrins), la méthode la plus simple pour réduire son effet est d’écarter les deux fils de quelques millimètres ou de construire un câble à quatre conducteurs. Pour les liaisons entre appareils l’inductance ne pose aucun problème.

IMPÉDANCE Valeur caractérisant la résistance d’un circuit au courant électrique. Mesurée en Ohms (W), l’impédance varie selon la fréquence du courant alternatif.

LOUDNESS Correcteur physiologique permettant de compenser le manque de sensibilité de l’oreille humaine dans les fréquences graves et aiguës à faible volume.

OCTAVE A partir d’une note donnée, ensemble des notes contenues dans un intervalle de huit tons (Ex : de DO à DO). La largeur de bande théoriquement audible couvre dix octaves s’échelonnant de 20 Hz à 20kHz. OHM Unité de résistance ou d’impédance électrique (symbole : W).

ONDE STATIONNAIRE Signal résultant d’une interférence causée par les réflexions d’une onde sur son environnement acoustique (murs d’une pièce, habitacle d’un véhicule ou caisson d’un haut-parleur). Les ondes stationnaires créent des résonances, et entraînent des creux ou des bosses dans la courbe de réponse du système audio.

PASSE-BANDE Filtre ne laissant passer que le signal situé au-dessus d’un point et en dessous d’un autre, ces deux points étant déterminés par les fréquences de coupure. (Ex : >1.500Hz – PASSE-BAS Filtre ne laissant passer que le signal situé en dessous d’un certain point déterminé par la fréquence de coupure. (Ex : PASSE-HAUT Filtre ne laissant passer que le signal situé au-dessus d’un certain point déterminé par la fréquence de coupure. (Ex : >1.500Hz)

Phase: Terme désignant la position relative d’une onde par rapport à une autre. Deux signaux sont en phase quand les alternances des ondes sinusoïdales les composant sont identiques et superposables; cette situation entraîne une interférence constructive. Une interférence destructive se produit lorsque les alternances des ondes sinusoïdales composants les signaux sont en opposition : l’une est positive, l’autre est négative, le déphasage est alors de 180°.

POLARISATION Signal de haute fréquence ajouté à un enregistrement sur une bande magnétique pour augmenter la réponse en fréquence et la linéarité. Désigné également par le terme BIAS.

PENTE Caractéristique déterminant la progressivité de l’atténuation d’un signal par un filtre (généralement spécifiée en dB/octave). Exemples : 6 dB/octave, 12 dB/octave, etc. PHASE Terme désignant la position relative d’une onde par rapport à une autre. Deux signaux sont en phase quand les alternances des ondes sinusoïdales les composant sont identiques et superposables; cette situation entraîne une interférence constructive. Une interférence destructive se produit lorsque les alternances des ondes sinusoïdales composants les signaux sont en opposition : l’une est positive, l’autre est négative, le déphasage est alors de 180°.

Q (FACTEUR) Le facteur Q (ou coefficient de surtension) est la largeur d’action du correcteur dans les différents réglages disponibles sur un égaliseur paramétrique. Les deux autres réglages étant le gain et la fréquence.

Le facteur “Q” ou “BW” (pour BandWidth ou largeur de bande, exprimé en octaves) BW exprime simplement la relation de la fréquence basse par rapport à la fréquence haute . Exemple: freq-basse = 500 Hz et freq-haute = 1000 Hz donne un BW de 1 Octave (avec 708 Hz comme fréquence centrale). Le facteur Q implique également la fréquence centrale dans son calcul. On divise la fréquence centrale par la différence de fréquence haute moins la fréquence basse. Exemple : F-centr = 708 ; F-haut = 1000 ; F-bas = 500; donnera : Q = 708/500 = 1,41

RAPPORT SIGNAL/BRUIT Rapport entre le signal traversant un composant et le bruit de fond résiduel généré par le même composant. Généralement exprimé en décibels pour une condition déterminée. Norme Red Book: La norme Red Book est un ensemble de règles très strictes et toute bande (pré)master partant à l’usine de pressage qui ne respecte pas cette norme ne sera pas acceptée. Sans rentrer dans une explication plus complexe, sachez qu’avant tout pressage, une analyse est faite, détaillant le nombre des corrections d’erreur, la comparaison entre les PQ inscrits et ceux décrits, le nombre de paquets exacts de data enregistrés etc.

RENDEMENT Rapport entre un signal de sortie et un signal d’entrée exprimé en pourcentage. Généralement utilisé pour caractériser la puissance électrique nécessaire pour développer un niveau acoustique donné à un mètre du haut-parleur.

RÉPONSE EN FRÉQUENCE Niveau relatif des différentes fréquences à l’intérieur d’une gamme définie. Exprimée pour un signal d’entrée uniforme mesuré en décibels.

RÉSONANCE Vibration ou suroscillation d’un objet ou d’un circuit à une fréquence particulière.

SCÈNE SONORE La scène sonore est la représentation virtuelle dans l’espace du message musical tel qu’il est perçu par l’auditeur. Elle est caractérisée par une largeur, une hauteur et une profondeur.

La scène sonore doit se trouver face à l’auditeur, comme dans la réalité lorsque l’on se rend à un concert par exemple.

SENSIBILITÉ D’ENTRÉE Valeur indiquant le niveau d’entrée nécessaire à un amplificateur pour développer sa puissance de sortie nominale.

SUSPENSION Matériau flexible assurant la liaison entre la membrane et le châssis du haut-parleur.

SUSPENSION ACOUSTIQUE Conception particulière de caisson (enceinte) permettant d’obtenir une bonne restitution des graves dans un volume de charge clos de taille relativement faible. Dans cette configuration, l’excursion de la membrane du haut-parleur (dont la suspension est très souple) est contrôlée par le volume d’air retenu dans le caisson.

TRAINAGE Effet sonore indésirable lié à une vibration intempestive de la membrane après une interruption du signal. Plus généralement constaté dans les fréquences graves.

TRANSITOIRES Crête instantanée, ou signal de très courte durée, présent dans le message musical et reproduit par un système audio.

X-MAX Le X-max est l’une des caractéristiques d’un haut-parleur. C’est le déplacement maximal de la membrane (exprimé habituellement en millimètres).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here