Le prix de la Hi-Fi

15
968
billet d'humeur sur les prix

J’inaugure une nouvelle rubrique intitulée : Billet d’humeur.

Une mise au point s’impose.
Je vous vois réagir vigoureusement contre les tarifs affichés par certains manufacturiers de l’industrie hi-fi, au point de m’interroger; savez vous bien de quoi vous parlez?
Faisant suite au commentaire récent laissé par un lecteur, j’aimerais ajouter ceci, quant aux prix élevés de certains produits hi-fi haut de gamme :
De la même manière, il y a les automobiles pour les riches et celles pour les autres, … liste non exhaustive et on peut aller très loin dans les exemples (chaussures, montres, vêtements, meubles, logement, nourriture, …).
Je pense qu’il y a souvent (souvent ne veut pas dire systématiquement) une justification des prix élevés sur les produits hi-fi dit “haut de gamme”; d’une part car leur diffusion est plus “confidentielle” donc moins largement distribué qu’un produit de grande consommation et si le produit en question est fabriqué dans un pays où les charges sociales sont élevées, le tarif sera ajusté en conséquence.
D’un autre côté, c’est un peu logique, si je prends l’exemple d’un travailleur en Amérique du Nord ou en Europe, la moyenne des salaires sont en rapport du coût de la vie, à quelque chose près.
Certes me direz vous, mais les Chinois arrivent à fabriquer moins chers, eux … oui et alors?
Nous ne sommes pas en Chine, vous ne gagnez pas le salaire d’un travailleur Chinois, je ne crois pas que vous seriez heureux de recevoir 150€ pour un mois de votre labeur, bon alors de quoi parlons nous?

Ouvrons les yeux un instant

Les lois sociales et du travail n’ont aucune commune mesure avec celles des occidentaux, de fait, les économies réalisées sur la main d’œuvre permettent d’afficher des prix plus alléchants, cependant quid du contrôle qualité, des normes ISO, du service, des conditions de travail, du respect des lois de protection sur l’environnement ?
Ceci pour vous dire Mesdames et Messieurs, que je ne crois pas que vous seriez très à l’aise de voir votre salaire réduit à celui du véritable niveau de vie d’un salarié Chinois.
Pourtant bon nombre de consommateurs occidentaux se sont pris au jeu, “trop” habitués à consommer “low cost” sans discernement en faisant fi de l’origine des produits, juste pour économiser quelques sous…
Jouer à ce jeu là, c’est scier la branche sur laquelle on est assis, un jour où l’autre, comme ça a été le cas de l’industrie textile au Québec, les usines vont fermer une à une, voire se délocaliser à l’étranger où les salaires des ouvriers sont plus bas, ce qui, en général ne change rien au prix de vente public.
Les gens veulent bien acheter à rabais un produit fabriqué dans un pays lointain par des travailleurs exploités de façon épouvantables, ceci afin de réaliser de substantielles économies.
Mais lorsqu’il s’agit d’eux même, curieusement il ne faut surtout pas toucher à leur salaire, ni à leur condition de travail et je ne parle même pas de leurs acquis et avantages sociaux, dans certaines corporations ça se traduit par un appel à la grève avec en fond l’aide du syndicat, quitte à prendre en otage le reste de la population.
Si les gens acceptent de gagner 8€, 10€, 20€ et plus, de l’heure pour leur travail, ils devraient accepter tacitement de dépenser également pour consommer ce que d’autres ont fabriqué dans les mêmes conditions, sinon, ça n’a pas de sens.
Nous vivons dans une économie de marché, ouverte et libre, mais il ne faut pas verser uniquement dans un sens, sans verser dans l’autre, toute économie est basée sur l’équilibre financier, il faut que les comptes balancent, comme pour une entreprise, si il y a une dépense de1€ il faut 1€ de recette.

Voilà comment ça marche : Je produis, je suis payé pour produire, le fruit de cette production est mis en vente sur le marché, d’autres travailleurs achètent mes produits, moi même je consomme ce que d’autres ont produit ou des services qu’ils offrent, mon salaire est soumis à des charges et impôts, chaque fois que je consomme dans mon pays, je paie des taxes directes (TVA ou TPS/TVQ ou GST) ces contributions permettent d’offrir aux citoyens des services afin d’améliorer la vie au sein de notre société et ainsi la boucle est bouclée.

Chers consommateurs, vos achats, sont les garants de la pérennité des emplois dans votre pays, votre salaire actuel et à venir en dépend, en ne respectant pas les règles, il pourrait s’agir un jour de la remise en question de votre job!

Exemple concret

Regardons ensemble la fiche de paie d’un travailleur du BTP en France, je compte pas moins de 20 lignes de retenues au titre des charges sociales sur la fiche de paie, de mon point de vue c’est énorme!
Le montant horaire alloué à un travailleur au SMIC (salaire minimum) est de : 8,71 € de l’heure.
Pour un salaire de 1227€ mensuel net imposable, le travailleur a gagné en fait 1748€ brut.
Les retenus sur le salaire mensuel du travailleur sont donc de : 521€
Les cotisations patronales se montent quant à elles à : 666,47€.
Total des retenues : 1187,47€
Coût global du travailleur : 2414,47€

Pour que ce travailleur soit rentable combien doit il rapporter à l’entreprise?

Je m’exclame “c’est énorme” … oui, mais, remettons nous dans le contexte en France, ce pays offre des protections sociales hors du commun, un système de santé très élaboré pour tous, riches et pauvres, une garantie d’un revenu minimum pour les plus démunis, des allocations en cas de perte d’emploi, le droit de grève, les 5 semaines de congés payés, les jours fériés payés, les arrêts maladie pris en charge par la sécurité sociale, … et bien oui, il faut bien que quelqu’un paie pour tous ces services, en contre partie, il faut accepter de jouer le jeu, l’argent généré par chaque travailleur DOIT être redistribué dans le circuit de la consommation du pays, sans ça, la machine ralentie, grippe, s’essouffle, pour finir par s’arrêter un jour, on appelle aussi ce phénomène : la crise.

Pour rebondir sur la R&D en occident, c’est un “mal” nécessaire car elle est le préambule obligatoire avant d’en arriver au stade de la fabrication; le taux horaire d’un ingénieur évolue aux alentour de 55$ à 100$ de l’heure (je vous laisse convertir en €).

Une fois un produit finalisé, il faut déjà se remettre à l’ouvrage sur la planche à dessins, penser à améliorer, innover; commence alors une autre étape, celle de l’élaboration de la gamme de l’année prochaine.
Les matériaux employés peuvent faire considérablement grimper la note.(carbone, magnésium, titane, aluminium, cuivre, or, rhodium, platinium, palladium, traitement appliqué aux métaux, je pense notamment à l’Alpha process de Furutech en Asie ou de Gocryo en France, …)
La finition appliquée, est sujette aux tarifs des différents intervenants, sachant qu’un constructeur ne fait que rarement tout à 100% dans ses locaux, il sous traite et ça a un coût, souvent élevé.

Si je prends l’exemple du manufacturier Canadien Aurum Acoustics , ne serait ce que la fabrication du châssis nu de son lecteur de CD haut de gamme, le CDP integris, cela lui coûte à la sortie de l’usine : 800€ et il n’y a encore rien dessus, pas de taxes, ni de connecteurs, pas d’implantation des circuits, pas de “top loading” ni aucune mécanique, absolument rien et il faut ajouter à cela, le transport pour acheminer le matériel à St John, Terre Neuve et Labrador (Canada), les cartons d’emballage, et pour terminer, respecter le quota minimum de fabrication de plusieurs centaines de pièces d’avance!
Les déplacements aux différents salons internationaux, coûtent eux aussi très très chers, du fait des caisses de transport (road case) spécifiques, aux nouvelles normes aériennes, notamment pour les USA, ajoutez à cela le personnel accompagnant, les billets d’avions, l’hébergement, la nourriture, ça commence à chiffrer sévère.

La conception de a à z des emballages, cartes de visites, dépliants, objets promotionnels et autres banderoles.
L’amortissement des outils de production, par exemple une CNC, outil à commande numérique servant à usiner les panneaux de MDF pour la conception des enceintes acoustiques, cette machine coûte 200 000$ à l’achat sans les couteaux rotatifs qu’il faut remplacer régulièrement ou 175$ de l’heure en location, des locaux, les véhicules de l’entreprise, téléphone, fax, l’équipe du personnel, assurances, taxes diverses, …
Si en plus vous déposez un ou plusieurs brevets internationaux (18 000$ par brevet), tout ceci rentre en ligne de compte dans le prix de vente de n’importe quel produit.

Pour finir, le marketing coûte cher, dans certains cas il peut représenter plus de 15% du chiffre d’affaire annuel de l’entreprise.
Une fois ces étapes successives franchies, il reste à mettre le produit sur le marché, c’est à dire se faire connaître, démarcher et livrer auprès des revendeurs les produits en question, sachant qu’il faut visiter régulièrement les boutiques, prendre le temps des démonstrations, et tout ceci, vous vous en doutez a un coût, répercuté à la finale sur le prix de vente public.
Sachez que les marges des revendeurs ne sont pas si hallucinantes que certaines personnes le laisse supposer, sans révéler un secret de polichinelle, le pourcentage varie de 25% (notamment chez Sony et Pioneer) et peut aller à 50% hors taxes, selon le type de matériel, parfois plus, si le revendeur en question réalise des objectifs précis, ce qui fait l’objet d’un contrat signé et encore cela ne concerne que quelques produits ciblés, souvent en fin de vie, voir les pratiques des discounters.

Donc, oui, un câble est plus rentable à vendre qu’un vidéoprojecteur, un écran LCD ou un Plasma qui ne laisse au revendeur que des miettes, il n’est pas rare que le revendeur ne gagne que 12 à 17% sur ce genre d’appareil, il faut qu’il compense ailleurs pour vivre, c’est une évidence.

Avez vous la moindre idée du coût d’exploitation d’une boutique hi-fi de nos jours?

Sur une paire d’enceintes acoustique, la marge moyenne est de 40% +/-, je ne trouve pas cela si exagéré; si l’on tient compte des charges importantes que doit assumer le revendeur sédentaire, qui stocke pour le fabricant et n’encaisse qu’une fois le produit vendu au client final.
Moi je le trouve plutôt courageux notre revendeur pour s’impliquer à ce point de nos jours.
Notez également que si la matériel est soumis à importation, des taxes de douanes s’appliquent, ce qui vient encore augmenter la note.

Pour résumer, un produit hi-fi peut s’avérer cher car :

Il coûte cher à fabriquer du fait de la faible production, de la R&D, du choix des matériaux, du lieu de production, des investissements importants réalisés par l’entreprise (dépôt de brevet, renouvellement des outils, agrandissement, modernisation), la masse salariale, le marketing, le packaging, les salons, la publicité, les objets promotionnels, les catalogues, les taxes de douanes si appliquées, les emballages de transport, les emballages de présentation, la marge du fabricant, du distributeur et pour finir du revendeur.
Alors voyez vous, quand je pense que vous acceptez de payer sans sourciller 1€ la baguette de pain de 250g faite “simplement” de farine et d’eau + une pincée de sel, qu’à la pompe vous faite la queue pour 1.30€ le litre de carburant, je m’interroge sur la pertinence de faire un procès d’intention aux manufacturiers et revendeurs de produits hi-fi.
Étant moi même un manufacturier Canadien de panneaux acoustiques et de mobilier contemporain hi-fi, je suis plutôt bien placé pour en parler.
Conclusion, il y a un marché éclectique, pluraliste, pour toutes les bourses, que vous ayez beaucoup d’argent ou peu, il y aura toujours un produit fait pour vous satisfaire, allez à la rencontre de votre revendeur ou visitez les exposant lors d’un salon, pour vous en convaincre.
Mon conseil, laissez de côté vos frustrations à la vue de certains produits si chers qu’ils deviennent inaccessibles pour votre bourse, et alors? faites comme si… ou trouvez d’autres alternatives.

Quand je vois passer une Porsche ou une Aston Martin dans la rue, je m’émerveille, j’admire et je souris, je peux parfois saluer le conducteur et lui témoigner mon admiration.
Je peux évaluer les performances d’un appareil hi-fi, d’un boîtier photo reflex, d’un objectif haut de gamme, sans mettre la question du prix systématiquement en avant, mais en mettant en lumière les performances et si d’aventure, je succombe ce sera probablement en achetant usagé, plus en rapport avec mon budget, si en neuf il m’est inaccessible.
Quand je vais écouter un système ou un appareil hi-fi haut de gamme, je me délecte d’avance, je jouis de l’instant présent.

Ceci dit, il faut que j’en ai pour mon “argent”, si ce n’est pas le cas, je cherche à comprendre.
Quand je visite un à un les exposants lors d’un salon, j’ouvre grand mes yeux et mes oreilles, je m’émerveille, j’essaie de conserver mon âme d’enfant, que voulez vous que je vous dise, c’est aussi une question d’attitude personnelle face à la Vie.

Maintenant, laisser croire que tous les produits se valent, je ne suis pas d’accord.

C’est un peu réducteur comme raisonnement, si cela était le cas, ça se saurait depuis longtemps.
Il est d’ailleurs assez facile de vérifier qu’il existe des différences tangibles entre un produit de base et un produit haut de gamme.
Je vous invite à en faire l’expérience, voici quelques exemples :

  • Comparez un vin de table d’assemblage à un millésime 1986 de Bordeaux ou Bourgogne AOC rouge, mis en bouteille par le propriétaire;
  • Comparez une baguette de pain blanc industrielle avec le pain baguette au levain de votre artisan boulanger;
  • Comparez un pâté de foie avec un foie gras entier mi cuit du Gers;
  • Comparez une paire de chaussure Bata à 30€ avec une paire de Paraboots à 200€;
  • Comparez un appareil photo numérique compact de 300€ face à un boîtier reflex numérique de la gamme expert monté avec un objectif à grande ouverture à 3000€;
  • Comparez une Peugeot 205 diesel à une Audi A3 tdi;
  • Comparez un écran 42″ LCD premier prix Samsung avec un 42″ LCD Sharp Aquos 100Hz ou un Loewe;
  • Comparez un disque (CD) standard avec un CD d’un label Audiophile, sous étiquette : FIM, Blue Coast, Venus ou un CCD gold serie;
  • Comparez un lecteur de CD à 200€ face à un lecteur de CD à plus de 8 000€.

J’ai personnellement effectué ces comparatifs pour en arriver à la conclusion que le plus cher est aussi… souvent le meilleurs.
Certes, il est possible également de trouver des exceptions du contraire.

Finalement

La pensée magique n’existe pas encore … rien ne se fait sans effort de part et d’autre, soyez en certain.
Si une paire d’enceintes acoustiques est vendue 10 000$ la paire, c’est qu’il y a une réalité économique dont la logique fait loi, si l’entreprise veut durer et pérenniser, elle a fort intérêt à les suivre les règles comptables à la lettre, dans le cas contraire elle court le risque de disparaître, comme tant d’autres avant elle.

Rendons leur hommage

Si un produit a été fabriqué, c’est pour être acheté, c’est dans l’ordre des choses.
Que celles et ceux qui en ont les moyens continuent à acheter des produits “haut de gamme” neufs, je leur en suis éternellement reconnaissant, car ça me permet et à tant d’autres également, de profiter d’acquérir en seconde main des produits jusqu’alors inaccessibles et ainsi réaliser un rêve ou deux 🙂
Cordialement.


Cet édito a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2008, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonne écoute de musique.

15 Commentaires

  1. Très intéressant Marc, et à bien des égards, vous visez juste. Plus c’est cher, meilleur est le produit. Comme disent les anglos, “you get what you pay for”.
    Toutefois, si l’on revient à l’exemple des Focus Audio à un prix absurde, si l’on exclut le prix des composants de cette enceinte qui, soulignons-le à grand trait, ne sont pas fabriqués en Chine, que je sache, mais en Europe du nord, on en déduit que le coût des cabinets frôle les 19 000 euros. Dix-neuf-mille euros! Pour de la MDF laquée! Pensez-y juste une seconde. Et comparez ce produit à des enceintes Axiom M80 (http://www.axiomaudio.com/m80.html), fabriquées à quelques kilomètres des Focus Audio, en Ontario également, avec les mêmes lois fiscales, avec les mêmes salaires… Que dire? Je reconnais que les Axiom sont vendues directement du fabricant. Or, est-ce à dire que la chaîne de distribution fait grimper les enchères? Assurément, comment pourrait-il en être autrement.
    Du reste, Non. Il ne faut pas prendre les consommateurs pour des idiots (ce que bien des entreprises dites de haut de gamme font). Il se trouve sur le marché, et plus spécifiquement dans le domaine de l’audio, une omertà sur la valeur réelle des produits. Il est dommage de constater qu’il existe un marché pour les produits ridiculement chers parce qu’il existe une génération de baby-boomers insouciants, riches, nostalgiques d’une époque révolue, qui sont prêts à sortir la carte de crédit platine afin d’épater la galerie. Tant mieux pour eux s’ils peuvent gaspiller à outrance. Ce n’est toutefois pas le lot des jeunes. À ce titre, justement, vous ne trouverez pas d’ordinateurs à 20 000 euros, de lecteurs MP3 à 20 000 euros, de disques durs à 20 000 euros parce les boomers n’y comprennent rien à ces produits, ou ne s’y intéressent pas ou si peu. Eut-il eu un marché, ne craignez rien, quelqu’un, quelque part aurait eu l’idée de fabriquer et de vendre un disque dur d’ordinateur plaqué au rhodium, dans un boîtier taillé dans l’aluminium cryogénisé! Non, vraiment, je n’accroche pas. Aucun argument ne me fera jamais avaler ces inepties.
    Des conneries d’enceintes Waterfall en verre à 53 000$ US la paire, ça me fait bien sourire. Et pourquoi pas! Si un riche neu-neu est prêt à en faire l’acquisition, je le répète, tant mieux. Ça fait jaser, c’est cocasse, et pourquoi pas. Ça fait de belles photos, et on en rit. Et pourquoi pas.
    Mais ne me parlez pas ici de musique. Ces produits et la musique sont deux choses bien distinctes. Si vous voulez réellement parler musique, alors, sachez qu’on peut acheter pour moins de 3000$ une formidable chaîne audio. Si vous désirez en parlez, en faire la promotion, je deviendrai un lecteur attentif. Sinon, comme c’est le cas actuellement, je demeurerai un lecteur curieux, sans plus.
    Patrick

  2. “”Si vous voulez réellement parler musique, alors, sachez qu’on peut acheter pour moins de 3000$ une formidable chaîne audio.””
    Il est aussi possible d’acheter pour moins de 30000$ une formidable chaîne audio.
    Le terrain du prix sera toujours glissant.
    L’application de ce dernier est propre à chaque fabricant. Et ce dernier le fixe en fonction de la clientèle qu’il cible.
    Aujourd’hui les écarts sociaux se creusent et l’on voit dans les salons un fossé dans la gamme des prix qui se situe dans la moyenne.
    Beaucoup de fabricants se retrouvent donc à faire un choix qui consiste à diminuer la qualité des produits ou augmenter les tarifs car une certaine catégorie de population refuse d’acquérir un bien facilement accessible pour la plupart.
    Les forums regorgent de personnes convaincus des vertus d’un câble acheté chez le bricolo du coin et de l’inutilité d’une liaison de haute qualité ayant necessité des heures de mise au point.
    Et que trouve t-on systématiquement à la fin de chaque commentaire………le prix et le mécontentement de l’auteur sur l’impossibilité de son aquisition.
    Du coup cela devient un excellent moteur pour descendre en flèche tout ce qui est au-dessus de ses moyens.
    Un peu simple comme raisonnement….

  3. Le prix fait couler trop d’encre sur les forums hifi !
    Comme Marc, j’aime voir, entendre… les beaux produits, et pas seulement en Hifi, même si je ne peux pas me les payer.
    J’aime regarder les vitrines de la Place Vendome, les yachts à St Trop, les cartes des “étoilés Michelin”… Il existe dans le monde de fabuleux fabricants, artisants, orfèvres qui ont la chance de pouvoir proposer “ce qui se fait de mieux” à quelques forutunés et passionnés pouvant se les payer.
    Les discussions particulières sur les prix en hifi proviennent à mon avis de plusieurs facteurs:
    – la Haute Fidélité ne se “mesure” pas – l’écoute est subjective.
    La qualité musicale ne se mesure pas. D’une personne à l’autre, nous n’aurons pas les mêmes jugements sur un système Hifi, comme sur plein d’autres points d’ailleurs !
    – Il existe depuis longtemps des “arnaques” dans ce secteur (les produits “rebadgés”…), et trop de fabricants dans certains secteurs “juteux” (comme les câbles – attention, pour moi certains câbles à + 5000 euros sont justifiés en terme de résultat sonore, par rapport à un même investissement dans un autre élément de la chaine – donc je n’assimile pas tous les fabricants de câble à des arnaqueurs, loin de là)
    – Certains fabricants dépensent plus en marketing & publicité qu’en R&D ou en composants utilisés dans leurs électroniques et/ou enceintes – Je pense que les résultats leurs donnent raison (voir les ventes réalisées aujourd’hui par certains grands noms de le Hifi !!)
    Pourtant, je pense que la hifi reste avant tout un secteur de passionnés. En dehors de quelques grands groupes qui gagnent de l’argent, il y a surtout des artisants et des PME qui “survivent” et s’accroche à ce métier.
    J’espère que tous ces passionnés survivront à la crise, que les magasins seront là dans 6 mois avec encore plus de produits proposés à l’écoute, pour le plaisir de tous les audiophiles !

  4. Le prix fait couler trop d’encre sur les forums hifi !
    Comme Marc, j’aime voir, entendre… les beaux produits, et pas seulement en Hifi, même si je ne peux pas me les payer.
    J’aime regarder les vitrines de la Place Vendome, les yachts à St Trop, les cartes des “étoilés Michelin”… Il existe dans le monde de fabuleux fabricants, artisants, orfèvres qui ont la chance de pouvoir proposer “ce qui se fait de mieux” à quelques forutunés et passionnés pouvant se les payer.
    Les discussions particulières sur les prix en hifi proviennent à mon avis de plusieurs facteurs:
    – la Haute Fidélité ne se “mesure” pas – l’écoute est subjective.
    La qualité musicale ne se mesure pas. D’une personne à l’autre, nous n’aurons pas les mêmes jugements sur un système Hifi, comme sur plein d’autres points d’ailleurs !
    – Il existe depuis longtemps des “arnaques” dans ce secteur (les produits “rebadgés”…), et trop de fabricants dans certains secteurs “juteux” (comme les câbles – attention, pour moi certains câbles à + 5000 euros sont justifiés en terme de résultat sonore, par rapport à un même investissement dans un autre élément de la chaine – donc je n’assimile pas tous les fabricants de câble à des arnaqueurs, loin de là)
    – Certains fabricants dépensent plus en marketing & publicité qu’en R&D ou en composants utilisés dans leurs électroniques et/ou enceintes – Je pense que les résultats leurs donnent raison (voir les ventes réalisées aujourd’hui par certains grands noms de le Hifi !!)
    Pourtant, je pense que la hifi reste avant tout un secteur de passionnés. En dehors de quelques grands groupes qui gagnent de l’argent, il y a surtout des artisants et des PME qui “survivent” et s’accroche à ce métier.
    J’espère que tous ces passionnés survivront à la crise, que les magasins seront là dans 6 mois avec encore plus de produits proposés à l’écoute, pour le plaisir de tous les audiophiles !

  5. Bonjour
    Je suis avec attention ce qui se dit sur ce sujet.
    Audiophile comme beaucoup d’entre vous je baigne dans la hifi depuis 40 ans et le prix du produit fait très souvent sa qualité et je suis totalement en accord avec Marc Philip, mes moyens étant modestes, j’achète le hdg en seconde main.

  6. Les gens qui ont les moyens de payer pour de l’équipement très haut de gamme ne sont généralement pas ceux qui perdent bien du temps à discuter du prix.
    Nous savons tous que le coût de vente d’une BMW série 7 par exemple, est très largement supérieur au prix de fabrication. Il y en a quand même sur la route, les gens qui possèdent ces voitures apprécient la conduite et ne chipotent pas sur le prix.
    Si les enceinte Focus Audio dont nous parlons sont à un prix trop exagéré pour certaines personnes c’est parce que votre budget ne le permet pas.

  7. Les gens qui ont les moyens de payer pour de l’équipement très haut de gamme ne sont généralement pas ceux qui perdent bien du temps à discuter du prix.
    Nous savons tous que le coût de vente d’une BMW série 7 par exemple, est très largement supérieur au prix de fabrication. Il y en a quand même sur la route, les gens qui possèdent ces voitures apprécient la conduite et ne chipotent pas sur le prix.
    Si les enceinte Focus Audio dont nous parlons sont à un prix trop exagéré pour certaines personnes c’est parce que votre budget ne le permet pas.

  8. Salut Marc,
    La chaîne Aurum est une bonne chaîne, là n’est pas le propos et j’avoue que j’aurais dû être plus général face à ton propos.
    Heureux d’apprendre aussi qu’elle se vend au prix de 35000$, elle est abordable maintenant.
    Un rappel qui nous ramène de quelques années en arrière. À l’époque où ta salle de son, ton caveau à patate comme je l’appelais, était un modèle acoustique. La chaîne Aurum sonnait bien, ta chaîne aussi sonnait très bien. De toi à moi, rien ne justifiait l’écart de prix sauf le prestige, le look de l’Aurum. Très certainement pas l’écart des écoutes.
    Du même souffle, n’y a t’il pas eu un autre testeur qui a eu la chaîne Aurum? Et n’a pu la faire sonner, pourquoi? Par incompétence, par la plus grande difficulté de mise en oeuvre de la chaîne ou tout simplement que la salle de son n’était pas optimum?
    La mise au point de la chaîne est inévitable et cela n’a strictement rien à voir avec le prix payé pour les appareils, tu as écrits sur ton forum: Je vous pose toutes ces questions pour comprendre ce qui fait que l’on dise “NON” à un traitement acoustique, alors que l’on sait pertinemment que c’est la seule solution pour faire passer son système hi-fi de simplement bon voire ordinaire à exceptionnel… Extraits de ton forum, dans optimisation: l’acoustique et vous
    Ne le dis à personne mais je trouve que les audiophiles, en général, n’en n’ont que pour leurs appareils ce qui les amènent à payer des petites fortunes pour des appareils “booster” aux hormones. L’industrie l’a très bien compris.
    Une question, embarquerais-tu à bord de la navette spatiale sachant que c’est au plus bas soumissionnaire à qui l’on a confié sa construction? Poser la question c’est y répondre. Pourtant en défendant ces prix, c’est ce que tu me suggères, encourager une industrie qui a perdu de vue le gros bon sens, une industrie qui te propose des appareils construits avec des composantes moyennes voire médiocres à des prix stratosphériques.
    Voilà mon point, à 35000$, je ne veux pas quelque chose qui est à peine meilleur que ce que j’écoute chez moi, je veux la réalité d’un show de jazz, classique, rock dans mon salon. En dehors de cette simple exigeance, je reste avec ma bien humble chaine.
    Amicalement
    Richard

  9. Salut Marc et tous les lecteurs,
    Belle tentative Marc, tenter de justifier le prix de la chaine Aurum est un défi que toi seul pouvait relever. À 35000$ l’ensemble, la question n’est pas de savoir si la chaîne le vaut mais si ce n’est pas le commerce qui est malade?
    La planète est en crise majeure et tous les secteurs d’activités commerciales sont ou seront touchés. Je ne suis pas particulièrement heureux de cette situation mais entre vous et moi, pouvions-nous l’éviter?
    Pour moi, la hifi représente très bien les folles extrapolations des grands de ce monde. Voilà où nous en sommes, pire et je serai direct, justifier les coûts de la hifi c’est endosser leurs pires folies.
    Avec l’arrivée des serveurs musicaux, si la tendance se maintien, nous allons voir s’envoler le prix des disques durs, je pense à Patrick en écrivant cela. Les équipes marketing vont nous raconter de bien jolies histoires pour justifier l’augmentation des prix pour essentiellement le même produit qu’ils nous vendent présentement à un prix humain.
    Allez Marc, fait un effort et rend toi chez un revendeur LINN, tu vas rire en écoutant leurs nouveaux DAC, non pas qu’ils soient mauvais c’est plutot le contraire mais les arguments pour te faire gober le prix astronomique. En dehors de LINN point de salut, c’est bien connu. Faut vivre ça au moins une fois dans sa vie.
    Nous sommes sur le point de voir apparaître de nouveaux qualificatifs, comment peut-il en être autrement? Te souviens-tu de ceux utilisés au début des années 80 pour les amplis Conrad Johnson et autre Mark Levinson? Utilisé les mêmes relève du sacrilège, n’avons-nous pas une chaîne qui vaut son pesant d’or ici? Allez équipe de marketing, à votre imagination.
    Tu as compris que je ne te suis pas sur ce chemin d’autant que ma plus grande découverte hifi, celle qui bouleverse le plus l’écoute c’est à toi que je la dois, l’acoustique et que ce domaine est encore accessible par la majorité des humanoïdes hifistes.
    Ai je dis encore?
    Amicalement
    Richard

  10. Cher Richard,
    Il s’agit plus d’une tentative d’explication qu’une justification.
    Quant aux 35 000$ de la chaîne Aurum Acoustics, il faut remettre les mots dans leur contexte, il s’agit pour ce prix là d’un système complet : lecteur CD intégré avec top loading (CDM Pro 2 + DAC “custom” sur base Anagram) et préamplificateur, amplificateur actif 3 voies et une paire d’enceintes 3 voies, câblage complet et télécommande multifonction, le tout fabriqué au Canada; avec comme résultat l’un des meilleurs système hi-fi qu’il m’ait été donné d’entendre.
    Défendre ce manufacturier canadien est relativement facile, car pour ce budget, il n’y a personne qui soit capable de faire mieux actuellement, jusqu’à preuve du contraire.
    Cordialement.

  11. Salut Marc,
    La chaîne Aurum est une bonne chaîne, là n’est pas le propos et j’avoue que j’aurais dû être plus général face à ton propos.
    Heureux d’apprendre aussi qu’elle se vend au prix de 35000$, elle est abordable maintenant.
    Un rappel qui nous ramène de quelques années en arrière. À l’époque où ta salle de son, ton caveau à patate comme je l’appelais, était un modèle acoustique. La chaîne Aurum sonnait bien, ta chaîne aussi sonnait très bien. De toi à moi, rien ne justifiait l’écart de prix sauf le prestige, le look de l’Aurum. Très certainement pas l’écart des écoutes.
    Du même souffle, n’y a t’il pas eu un autre testeur qui a eu la chaîne Aurum? Et n’a pu la faire sonner, pourquoi? Par incompétence, par la plus grande difficulté de mise en oeuvre de la chaîne ou tout simplement que la salle de son n’était pas optimum?
    La mise au point de la chaîne est inévitable et cela n’a strictement rien à voir avec le prix payé pour les appareils, tu as écrits sur ton forum: Je vous pose toutes ces questions pour comprendre ce qui fait que l’on dise “NON” à un traitement acoustique, alors que l’on sait pertinemment que c’est la seule solution pour faire passer son système hi-fi de simplement bon voire ordinaire à exceptionnel… Extraits de ton forum, dans optimisation: l’acoustique et vous
    Ne le dis à personne mais je trouve que les audiophiles, en général, n’en n’ont que pour leurs appareils ce qui les amènent à payer des petites fortunes pour des appareils “booster” aux hormones. L’industrie l’a très bien compris.
    Une question, embarquerais-tu à bord de la navette spatiale sachant que c’est au plus bas soumissionnaire à qui l’on a confié sa construction? Poser la question c’est y répondre. Pourtant en défendant ces prix, c’est ce que tu me suggères, encourager une industrie qui a perdu de vue le gros bon sens, une industrie qui te propose des appareils construits avec des composantes moyennes voire médiocres à des prix stratosphériques.
    Voilà mon point, à 35000$, je ne veux pas quelque chose qui est à peine meilleur que ce que j’écoute chez moi, je veux la réalité d’un show de jazz, classique, rock dans mon salon. En dehors de cette simple exigeance, je reste avec ma bien humble chaine.
    Amicalement
    Richard

  12. Je parlerai même pas des taxes douanières, avec les enceintes Hifi faut savoir qu’il y a pour tout le monde! entrée de gamme, moyen de gamme, haut de gamme et haut haut de gamme tout de même abordable même si certains font 4000 euros (comme les TV etc) comme en casque mis a part les enceintes/casques de prestiges a 10000000 euros, ça, on s’en fou car ce sont des produits arrangeant les constructeurs bien évidement, un vendu et ils auront gagné 20x les produits abordables. Mais ça c’est leur bussiness.. car content qu’on peut profiter du son Hi-Fi/Hi-Res grace a eux. Faut savoir être reconnaissant et accepter leur politique.
    Bientôt la fin de taxe douanière a ce qu’il parait dans les DOM du moins. Bonne nouvelle. A condition que cela soit vrai car on connait déjà le schéma de ce monde mensongère politiquement.

  13. Je parlerai même pas des taxes douanières, avec les enceintes Hifi faut savoir qu’il y a pour tout le monde! entrée de gamme, moyen de gamme, haut de gamme et haut haut de gamme tout de même abordable même si certains font 4000 euros (comme les TV etc) comme en casque mis a part les enceintes/casques de prestiges a 10000000 euros, ça, on s’en fou car ce sont des produits arrangeant les constructeurs bien évidement, un vendu et ils auront gagné 20x les produits abordables. Mais ça c’est leur bussiness.. car content qu’on peut profiter du son Hi-Fi/Hi-Res grace a eux. Faut savoir être reconnaissant et accepter leur politique.

    Bientôt la fin de taxe douanière a ce qu’il parait dans les DOM du moins. Bonne nouvelle. A condition que cela soit vrai car on connait déjà le schéma de ce monde mensongère politiquement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here