Klaros Summus + Atoll IN200 part2

8
254
Le système optimisé autour des Klaro modèle Summus
Rate this post

Nous vous présentons pour la seconde fois, un manufacturier canadien d’enceintes acoustiques avec en préambule, l’essai des modèles Summus, finition Tasso Brun affichées à $ 3295.00 la paire.
Sachez qu’il existe également une version laqué piano à $4495.00.

Klaro modèle Summus, détail des drivers

Si nous vous en parlons, c’est que nous avons aimé et estimons que ces produits sont dignes d’intérêt.


Puisque les Klaros ont suscité beaucoup d’intérêt chez Marc et Gilles, J’ai donc demandé à Marc si je pouvais aussi en faire l’écoute dans mon environnement habituel, qui est normalement réservé aux systèmes haut de gamme.
Ayant reçu également la bénédiction du concepteur, j’ai récupéré les enceintes ainsi que l’intégré Atoll IN200 (Merci Audio d’Occasion à Montréal) que Marc avait tant aimé pour en faire l’installation dans ma pièce.

J’ai tout d’abord déballé les enceintes pour découvrir l’objet de tous les désirs… au premier coup d’œil ce sont de belles enceintes avec une finition impeccable, je le confirme.

Choix de l’amplificateur

Ma première installation a été très facile d’exécution, j’ai simplement remplacé les enceintes Genesis 5.3 par les Klaros question de voir comment notre ampli de référence Genesis GR360 fonctionnait avec les enceintes dans les mêmes circonstances.

Atoll IN200, Classé CA2200, Genesis GR360

À ma grande surprise, le GR 360 ne se débrouille pas très bien, l’image stéréo n’est pas à la bonne place et le rendu est plutôt confus au niveau du médium aigu.
Ce n’est pas un très bon match selon moi.

Je suis donc passé au Classé CA2200, pour constater une amélioration, les Klaros fonctionnent bien avec le Classé.
Quelques heures à écouter de la musique dans ce contexte ont été nécessaires, question de remettre les choses en perspective.
Étant donné que je suis passé d’une paire d’enceinte de 7 à 8 fois plus dispendieuses que les Klaros, 4 voies, actives, dipôles, … , il était important pour moi de bien m’imprégner des enceintes en cours d’essais et de prendre mon temps pour apprécier la musique restituée à sa juste valeur.

Je suis ensuite passé au Atoll IN200 pour comparer avec le Classé.
À ma grande surprise, l’ampli Atoll est un match résolument parfait, les enceintes Klaros fonctionnent à merveille.

Une fois de plus, je suis étonné de réaliser que le prix d’un produit ne justifie pas toujours ses performances.
Je suis épaté par le côté expressif du Atoll en regard de son prix.

Tarif de l’amplificateur intégré Atoll IN200

Prix de détail au Canada : 2000$

C’est donc avec l’intégré Atoll IN200 en mode by pass que je vais débuter officiellement le banc d’essai des enceintes acoustiques Klaros Summus.

Le système de référence avec les Genesis 5.3
Le même système de référence avec les Klaro Summus

Optimisation

Après avoir bien positionné les enceintes et écouté quelques pièces musicales, j’ai du placer des contre-pointes à 3 matériaux inovaudio®, sous les enceintes.

Malgré le fait que les Klaros possèdent d’origine des pointes arrondies qui permettent de les placer directement sur le sol, mon plancher de type flottant ne donne pas une bonne sonorité sur tout le spectre sonore et particulièrement dans les basses, alors j’ai couplé les Summus en utilisant des contre-pointes. cqfd

Les Klaro sur contre-pointes à 3 matériaux

Le rendu est très largement amélioré par cette manœuvre mais il subsiste encore un petit quelque chose qui m’agace dans le médium aigu.

Je suis donc allé dans mon atelier pour découper deux morceaux de contreplaqué de merisier russe pour placer sur le dessus de l’enceinte.

Je dépose ensuite un poids en acier directement sur le contreplaqué.
Wow ! Tout est à la bonne place je ne quitte plus ma chaise…C’est très bien!

Le contre plaqué associé au poids ont “assagit” le coffret de l’enceinte même si celui-ci est très rigide d’origine.

Les Klaro coiffées d’un poids sur le top

Ce sont des petits trucs qui sont facilement réalisables sur tous les modèles d’enceintes et aussi incroyable que cela puisse paraître, le son est parfois amélioré de façon significative.
J’entends déjà certain d’entres vous, professionnels ou amateurs, me dire que c’est du bricolage tout cela et que ce n’est pas sérieux d’optimiser ainsi.

Et bien croyez-moi, ces gens là ne se sont pas assis dans mon studio pour entendre la différence ou ils n’ont tout simplement jamais expérimenté une optimisation dans les règles.
Je suis allé chercher le maximum des enceintes avec un minimum d’effort, comme Marc l’avait expérimenté dans son salon précédemment.

Les écoutes

C’est maintenant le temps de relaxer et d’écouter de la musique.
Je place donc le disque en CD d’Anne Bisson et je me positionne pour prendre du bon temps.
Le son des Klaros est impressionnant, tout est à la bonne place, l’espace sonore est dense sur toute la largeur.
Il manque certainement du détail dans les hautes mais l’équilibre tonal est respecté.
Les basses sont à citer en exemple pour la dimension des enceintes.
Ma pièce est quand même d’une assez grande dimension et malgré ce fait les enceintes se débrouillent très bien.
Ma grande découverte fût le CD de Sara K édité sous le label Stockfish Records (une petite merveille), wow ! Qu’elle prestation sonore.

La musique rempli la pièce, avec comme résultat les poils qui se dressent sur les bras !
Les Klaro sont tout simplement sublimes.

Encore une fois je suis épaté d’entendre autant de basse sortir d’une si petite enceinte.
Comme je le mentionnais plutôt, les Klaro manquent un petit peu de détails dans le médium aigu, mais en contrepartie rien n’est agressant, nous pouvons très bien distinguer un coup de balai sur le snare, ainsi que les subtilités des percussions sans avoir à tirer l’oreille.

Note :
J’ai écouté des enceintes beaucoup plus chères qui ne sonnaient pas mieux que les Klaro.
Bien entendu certains d’entres-vous dirons que les hauts parleurs qui équipent ces enceintes ne sont pas très dispendieux.

Je répondrais de nouveau qu’il faut regarder l’ensemble du produit et se fier sur la sonorité et non uniquement sur le prix des composants.

La conception soignée des boites en ply wood, les composants électroniques de haut niveau, les connecteurs Furutech, sont des choix judicieux, la preuve vient d’être faite.
Dans l’ensemble, les Klaro Summus m’ont beaucoup plu.

Je dirais que j’ai apprécié tous les disques que j’ai écouté à l’exception d’un seul : Bluebone Devil Keep Chewin qui n’est pas venu me chercher autant.

Le message sonore me semblait plus confus, une écoute moins appréciée sans doute à cause de la très grande demande au niveau des basses, j’ai pu constater les limites en tenue en puissance sur cette pièce musicale.
J’ai aussi essayé les Klaros sur mon cinéma maison et c’était très bien donc quelqu’un qui désire une bonne enceinte sera bien servi par la Summus autant en mode cinéma qu’en mode stéréo.

Le système optimisé autour des Klaro modèle Summus

Discographie lors des écoutes :

• Hommage à JP Ferland : Le petit Roi;
• Patricia Barber :Verse , Regular pleasures;
• Holly Cole: Trio : I can see clearly now;
• Blues Company (Cold rain)
• Best audiophile Voices II (Album au complet);
• Requiem Rutter: plage 7 HDCD Reference Recording;
• Karen Young : Live in your living room (album au complet);
• Karen Young: Âme, corps et désirs, interlude 10, disque 1 ;
• Antonio Fortione: AFQ en entier (Antonio Fortione Quartlet);
• Antonio Fortione: Touchwood.
• Oscar Peterson Trio: ‘You look good to me’
• Anne Bisson : Blue Mind
• Diana Krall: Stepping out
• Bluebone: Devil Keep Chewin
• Holst : The Planets édité par FIDELIO
• Sara K : Hell or High water

Conclusion

Selon mon constat, les enceintes Klaro modèle Summus sont définitivement un bon achat sous la barre des 4000$.
Comme je l’ai mentionné précédemment dans la partie le choix d’amplification, les enceintes se sont montrées à l’aise avec l’Atoll IN200 et sur certains types de musique, le jazz, piano et voix en particulier.
Une écoute sur vos électroniques est recommandée pour vérifier si le match avec votre ampli est bon.
Pour ce qui est de la finition et de la construction des enceintes, elle est tout simplement excellente.
Toutes les personnes qui sont passées à la maison m’ont mentionné qu’elles étaient très agréables à regarder.
Est-ce que je serais client pour l’achat des Klaro Summus dans cette gamme de prix ?
La réponse est : Oui.
Elles m’ont comblé de bonheur pendant leur séjour de 30 jours à la maison.
Leur équilibre tonal est remarquable pour une enceinte de ce prix.
Bonne écoute !


Jerry (concepteur des enceintes Klaro)


Contact et information du distributeur Klaro

Acoustic Technologies Inc.

Directeur : Joe De Melo
2025A Masson, Local:001-E
Montreal, (Qc) H2H 2P7
Tél : 514 387 4944.

Contact et information sur Atoll

Revendeur et distributeur au Québec-Canada

AUDIO d’OCCASION
Manager : Mario Gagnon
1325 Ontario
Montréal
H2L 1R8
Tél : 514-522-2020
Sans frais : 1-888-738-HiFi (4434)


ATOLL ELECTRONIQUE
Boulevard des Merisiers – 50370 BRECEY France
– Tél.: 02 33 48 44 06 – Fax : 02 33 48 44 35.


Cet article a été rédigé par Alain Provencher et Marc PHILIP, rédacteurs indépendants, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.