Klaro Summus

16
462
Klaro modèle Summus, détail des drivers

Nous vous présentons cette semaine, un manufacturier canadien d’enceintes acoustiques avec en préambule, l’essai des modèles Summus, finition Tasso Brun affichées à $ 3295.00 la paire, mais il existe également une version laqué piano à $4495.00.
Si nous vous en parlons, c’est que nous avons aimé et estimons que ce produit est digne d’intérêt.

Klaro, concepteur canadien d\’enceintes acoustiques

Présentation des enceintes Klaro

Modèle de notre essai : Summus
Conception: 3 voies
Efficacité : 89db @ 1 watt @ 1 m
Impédance nominale : 8 ohm
Réponse de Fréquence : 39Hz a 20KHz
Puissance recommandée : 15-120W (120W RMS)
Borniers de haut parleur : Furutech (G)
Haut-parleur d’aigu : HiVi Blindé avec dome de soie
Haut-parleur de grave x2 : Silver Flute Blindés avec membrane en papier de laine.

Dimensions des caisses : (91.44cm Hauteur x 16.51 cm Largeur x 25.40 cm profondeur)
Pieds : Système de couplage par pointes réglables en aluminium
Structure de la caisse : Bois de bouleau Russe de 1.9cm d’épais.
Isolation : Isolant au polyuréthane.

Finitions disponibles :
Piano Noir Lustré,
Cerisier,
Acajou,
Tasso Brun (notre modèle d’essai),
Terra Natural.

Mon copain Gilles a eu la chance de les écouter dans son environnement et ceci durant plusieurs semaines, afin de tracer un bilan objectif, basé sur de longues heures d’écoute, avec différents styles de musique.

Les Klaro dans la pièce de Gilles

Premier contexte d’écoutes

La pièce mesure 10pi/22pi/ 8pi soit 3 mètres / 6,70 mètres / 2,43 mètres, ce qui équivaut à une superficie de 20m2

Le système

  • Lecteur cd à tubes MHZS CS66E,
  • Préampli à tubes 12AX7: Music Angel,
  • Ampli transistors bipolaires DIY 20W/canal classe A: selon la schématique de J.L. Garnier,
  • Ampli intégré à tubes KT77 25W/ canal: Yakin,
  • Ampli intégré à tubes EL34 35W/ canal: Yakin,
  • Système cinéma maison Klipsch Promedia 5.1 de 100W/ canal.
Amplificateur Yakin

Ayant eu le plaisir de posséder cette paire de Klaro Audio Summus pendant quelques semaines, voici en quelques mots
mes impressions à leur sujet.
Dès que nous les avons sortis de leur empaquetage, nous avons apprécié leur excellente finition extérieure.
Leur assemblage est absolument impeccable et donne une impression de qualité et de solidité.
Si l’on frappe sur les parois de l’enceinte on note que celles-ci sont inertes, sans aucune résonance particulière.
Les borniers de HP, de marque Furutech, sont de qualité supérieure à ce que l’on retrouve normalement sur le marché pour un haut-parleur dans cette gamme de prix. Elles assurent un lien rigide et très sécuritaire.
Les haut-parleurs d’aiguë de 28mm sont de marque HiVi et possèdent un dome en soie.
Sous le tweeter siège un haut-parleur pour les fréquences médiums de 140 mm, marque Silver Flute fabriqué avec une membrane en papier de laine.
Un haut-parleur identique est positionné au bas de l’enceinte sur la paroi latérale.
Un tel placement devrait normalement augmenter le niveau des basses fréquences d’environ six décibels.
Comme les évents sont situés sur la face arrière du haut-parleur nous les avons placés à 42cm des murs arrières puis les avons reculés graduellement jusqu’à 30cm sans changement notable dans le timbre des instruments.
Nous avons préféré orienter les haut-parleurs de basses vers l’intérieur (visant le centre) espacés de 148cm.
Ce positionnement, dans mon contexte, nous a assuré une intégration parfaite entre les haut-parleurs et une scène sonore profonde aux timbres naturels.
Nous les avons testés avec un préampli à tubes et un ampli à transistors classe A de 20W canal.
Puis d’un ampli intégré à tubes KT77 de 25W canal et de EL34 pour 35W canal.
Nous les avons finalement inséré dans un système cinéma maison Klipsch Promedia de 100W canal en mode stéréophonique et 5.1.
L’impression générale avec tous ces amplis est quasi identique: de belles basses fermes, un mid naturel et rapide et des hautes soyeuses à souhait.

Klaro Summus sur pieds en aluminium

Même avec l’ampli classe A de 20W/ canal , à volume normal, aucun essoufflement de l’ampli ni mollesse dans les basses n’a été noté.

L’augmentation en puissance rend plus autoritaire la tenue dans les basses fréquences avec une impression de détails encore plus fins.
Un ampli de 40-50W / canal les fera chanter à souhait. Elle semble avoir une charge assez facile avec une impédance nominale de huit ohm et une efficacité de 89db pour un watt à un mètre.

Musique classique de tous genres, jazz, rock sur disques compacts puis visionnement de films, opéras et concerts rock-jazz live se sont succédés pendant plusieurs semaines avec un plaisir évident.

On finit par oublier ces petites enceintes de 92 cm de hauteur pour entrer dans un monde musical virtuel tout à fait plausible.
Le piano, l’orgue, les cuivres, les violons sont d’un naturel désarmant. Ces haut-parleurs sont conçus pour tous genres de musique sans discrimination.

Les basses doivent descendre à 40hz mais on n’a pas l’impression d’être en reste.
Même certains de mes disques, un brin agressifs habituellement, ont passé le test sans anicroche.

Les Summus visent une clientèle de mélomane recherchant une petite enceinte fidèle et versatile qui se fondra dans leur décor.

Plan large sur la pièce de Gilles

Bravo à Klaro Audio pour cette réussite hors norme!
Gilles Thibodeau, Montréal.


Second contexte

J’ai récupéré les enceintes Klaro pour les installer dans un autre environnement.
Dans un premier temps en stéréo sur un système composé d’un lecteur CDP integris de chez Aurum Acoustics, de mes blocs puissance Gemincore en alternance avec un amplificateur IN 200 de chez Atoll.

Les Klaro en mode hifi, CDP integris et mono block d\’ampli class D

Le système hifi

  • Lecteur numérique CDP integris (made in Canada) by Aurum Acoustics
  • Mono block amplificateur class “D” CL3 Gemincore (France)
  • Amplificateur intégré ATOLL IN200 (France)
  • Câbles AC power : FIGARO Hybrid power cord, by BlueBerry Hill Audio, made in Canada,
  • Câbles RCA line stage interconnect Figaro BlueBerry Hill Audio,made in Canada,
  • Câbles de haut-parleurs : CARDAS, Neutral Reference, Furutech rhodium banana plugs,
  • Meuble inovaudio® de la série “Studio” (made in Canada) by By myself
  • Pointes et contre-pointes à 3 matériauxinovaudio®, made in Canada.
Enceintes Klaro Summus couplé à l’amplificateur Atoll IN200

Puis, j’ai décidé de les installer sur notre système de cinéma maison, dans lequel les Klaro se sont sentis immédiatement à leur aise.
Le grave est exceptionnel pour la taille et le type des drivers employé dans les Summus et il vient couvrir avec le subwoofer une large plage dynamique, les yeux fermés, personne dans la salle n’aurait pu imaginer la taille “mini” des enceintes qui jouaient.
Quelle dynamique et quel punch, je suis vraiment surpris à quel point les Klaro sont capables de délivrer leur message sans broncher, sans sourciller, avec autorité, mais sans coloration.
Les auditeurs présents, sont comme moi, agréablement surpris et enthousiastes.

Enceintes Klaro Summus en mode cinéma maison

Le système de cinéma maison

  • Lecteur NMT Popcorn Hour C200, lecteur CD/DVD/Blu-ray LiteOn, DD 1 Tera,
  • Receiver Yamaha RX-V 1065
  • Subwoofer Klipsch RS-W 10.
  • Câble HDMI Real Cable.
  • Boîtier de distribution électrique Furutech RTP-6,
  • Prise électrique Furutech GTX Rhodium,
  • Câble AC power de la source : Silver Triton by XSymphonie, connecteurs FI-25 Furutech Rhodium,
  • Câble AC power du RTP-6 : modèle Figaro silver/rhodium de la gamme Blueberry Hill Audio (made in Canada), connecteurs FI-28 Furutech Rhodium,
  • Traitement acoustique diffuseur 2D mk II inovaudio® (made in/fait au Canada)
  • Meuble tripode Art Métal inovaudio® (made in/fait au Canada).

ça cogne dur sur les films : A team, Salt, Knight and day, Le royaume des cieux, Le prince de Perse, Black knight, Batman begin, X-Men origins Wolverine, Casino Royale, Inception-Origine, Le règne du feu.
Je me suis permis d’aller un peu plus loin en installant les enceintes Klaro Summus comme voies arrière (Surround) et chose surprenante, ça fonctionne plutôt bien.
Le son ne provient pas d’en haut, certes, mais on ressent parfaitement l’enveloppement du son et le recoupement avec le subwoofer est vraiment bon dans le contexte.

Réglages :

  • voies avant = small,
  • Subwoofer = passe bas à 68 hZ,
  • Surround = large,
Pointes en aluminium réglables

L’installation des Klaro est facilitée par l’utilisation de pointes en aluminium réglables, qui ne sont pas suffisamment pointues pour nécessiter de contre-pointe, ceci fera le bonheur de utilisateurs adeptes du “plug and play” qui comme moi ont la chance de posséder un plancher de bois franc et qui veulent le préserver.

Ceci dit, je me suis un peu amusé sur le positionnement pour améliorer mon écoute, j’ai fabriqué des contre-pointes en bois et aluminium de 8mm d’épaisseur que j’ai positionné uniquement sous les deux pointes avant, ceci afin d’obtenir un léger mouvement vers l’arrière, ayant comme résultat une plus belle ouverture des timbres et une scène sonore encore plus généreuse.

Avec deux contre-pointes en avant

Résultats des écoutes

Je suis surpris à la fois par la profondeur, mais également la rapidité des graves, chose étonnante si l’on tient compte du fait de la position du haut parleur dans la caisse.
Habituellement avec ce montage latéral en bas le renfort des graves est bien là, mais avec une forme de trainage, il n’en est rien avec les Klaro.

Elles jouent comme des grandes, n’hésitez pas à leur en donner plus en particulier avec une amplification de qualité, elle sauront vous le rendre au centuple, le meilleur match a été obtenu avec l’intégré IN 200 de chez Atoll, en mode By pass, c’est à dire sans son préamplificateur, dans cette configuration nous nous retrouvons avec un bloc puissance stéréo, qui s’est avéré plus musical encore que mes références habituelles en class D.

Lecteur CDP integris et amplificateur Atoll IN200

J’ai préféré placer les Klaro Summus à 80 cm du mur arrière, ceci afin d’obtenir un meilleur équilibre tonal, pas ou peu de “toe in”, écartement de 160 cm et position d’écoute à 220 cm, afin de laisser suffisamment d’espace en arrière de la position d’écoute ceci autorise une meilleure immersion dans le champs sonore.

L’espace disponible étant relativement réduit, c’est le meilleur compromis que j’ai trouvé et qui devrait correspondre à la majorité des usagers.
Pour référence, la pièce fait 3,95m de profond, avec une largeur + ou – libre.

Je note : La scène sonore est tri dimensionnelle et la voix correctement positionnée à hauteur réaliste, les instruments semblent de taille normale.

L’équilibre tonal est vraiment une affaire de pro, les Klaro ont cette faculté, et je ne suis pas surpris d’apprendre que le filtre qui les équipe est du 2eme ordre, le concepteur utilise des condensateurs Mundorf silver/gold, supreme et des résistance ERSR.
Je vous le répète, les Klaro ont tout d’une grande enceinte, sans en avoir les travers, même si elles utilisent des drivers relativement communs, le principal étant pour une enceinte acoustique de reproduire la musique le plus fidèlement, tâche dont s’acquitte fort bien les Klaro Summus.

Vue sur les drivers des Klaro Summus

Conclusion

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Equilibre tonal,
  • Naturel des timbres,
  • Aigus raffinés,
  • Basses rapides et profondes,
  • Petite taille de l’enceinte,
  • Connecteurs Furutech,
  • Pointes réglables.

Points faibles Weaknesses/Points à améliorer :

  • Pas de protection en avant du tweeter.

En fait, je n’ai rien trouvé à redire sur les Klaro de bien important ou du moins de significatif, le gars qui les a conçu me semble être un passionné de musique, un mélomane, mais surtout une personne expérimentée dans la fabrication, car dans cette gamme de prix, je n’ai encore jamais vu autant de soin apporté à la finition ni sur le plan des connecteurs, il devance les attentes des clients les plus exigeants, qui doivent tout de même débourser $3295.00 la paire de Klaro Summus.

Le client est ici traité avec les plus grands égards, même si le choix des drivers peut sembler aller à contre courant, il n’en reste pas moins vrai que le résultat est là, le concepteur a fait le choix de mettre l’emphase sur les composants électroniques de qualité supérieure et personne ne s’en plaindra, c’est précisément là qu’il fallait investir, on ne voit pas tous les jours du Mundorf Silver & Oil implanté d’origine dans le filtre d’une enceinte acoustique, ni même des connecteurs HP Furutech haut de gamme.

Haut-parleur de grave installé en bas de l\’enceinte sur le côté intérieur

Certes, les coupeurs de cheveux en quatre pourront vouloir entendre plus de détails dans les hautes. et une meilleure tenue en puissance, quoi que, elles s’en sont plutôt bien sorti lors de mes tests, en particulier sur Non point “In the air tonight, Moby “One of these morning”, India.Arie “Ready for love” et toute la session de piano en HD issue du catalogue Blue Coast Records, un vrai régal, jusqu’à 95db, sans broncher.

Personnellement c’est ce fameux équilibre tonal qui m’a séduit, c’est d’ailleurs ma priorité en hifi, car lorsque j’écoute plusieurs heures de musique je ne veux ressentir aucune fatigue auditive, ce qui apparaît souvent comme vivant ou détaillé, est plus du domaine des colorations qu’autre chose, en particulier lorsque l’on parle de matériel en bas de 5000$.
Quel est le concurrent direct des enceintes Klaro?

Je pense immédiatement à Gemme Audio, un autre manufacturier canadien, mais je n’ai pas eu le loisir de comparer les modèles, ni d’entendre un de leur produit récemment.
Si on regarde le marché tel qu’il apparaît aujourd’hui, c’est vers la Chine qu’il faudra se tourner pour trouver un modèle comparable d’enceintes colonnes, mais certainement pas avec des connecteurs Furutech et des composants de filtre Mundorf Silver/oil… pensez y à deux fois, combien vous faudrait il dépenser pour véritablement vous approcher des Klaro Summus?

Plus proche des 5000$ / 6000$ que des 3295$, n’est ce pas.

Connecteurs de haut-parleurs Furutech et double évent en position arrière

Ou de vous diriger vers des enceintes de type bibliothèque, mais encore là, jamais de la Vie vous n’obtiendrez un grave aussi beau et plantureux que sur des enceintes colonnes comme les Klaro, et il vous faudra choisir un pieds adapté si vous voulez ne rien perdre des qualités de vos enceintes, bref, on n’en sort pas.

Alors, c’est certain que débourser 3295$ c’est une somme importante pour la majorité des mélomanes et audiophiles au pays, mais à bien y réfléchir, Klaro en donne beaucoup plus et elles sont faites au Canada, ce qui pour moi et je ne dois pas être le seul, est également un élément important lorsque je choisis d’acheter.
Pour terminer, je vais emprunter les mots d’un autre, ceux de Gilles :

Les Summus visent une clientèle de mélomane recherchant une petite enceinte fidèle et versatile qui se fondra dans leur décor.

C’est certainement le plus beau compliment que l’on puisse faire à une enceinte acoustique, ce sont les dames qui vont être comblées et les messieurs qui vont en profiter.
J’ajouterai que ce sont des enceintes acoustiques que je qualifierai volontiers de “vivantes”, ça sonne avec allégresse, sans retenu, signe d’une conception soignée et de l’emploi de matériaux pertinents et quel grave, c’est un don du ciel.

Vous possédez un salon de taille moyenne, disons moins de 25 m2, vous recherchez une enceinte 3 voies, de petite taille, “WAF certified”, faites au Canada avec une belle finition et la musicalité à la clé, vous pouvez commencez à chercher, mais si en plus votre couple est sauvé, alors ne perdez pas de temps, vous venez de trouver … je vous invite vivement à aller écouter les Klaro Summus 🙂

Nous recommandons les Klaro Summus pour leur pouvoir de séduction et leur musicalité, les Klaro reproduisent la musique avec fidélité et c’est bien là l’essentiel.


Discographie lors des écoutes

  • Metallica : Nothing Else Matters
  • Avichai Cohen : Continuo
  • Laurence Revey : Immortal
  • Anne Bisson : Blue mind
  • George Faber : Blues.
  • Oscar Peterson Trio : We Get Requests [K2HD],
  • Roger Waters : Amused to death, version Japon
  • Duos Taratata : Tears for fears et John Lennon “Stand by me”, Isaac Hayes et Soul II Soul “Papa was a rolling stone”,
  • Blue Coast Records : E.S.E Sessions (Piano classique, voix, guitare),
  • Miami Vice : Band Originale du film (Métal, électro, pop, rock prog),
  • Bluebone : Devil Keep Chewin’ (Blues),
  • CD test N°3 Prestige Audio Vidéo (Orgue, Jazz trio, percussions, Orchestre, duo de piano, chœurs d’hommes),
  • Analekta (.flac) Andre? Laplante – Chopin_ Sonate No. 2 en si be?mol mineur, op. 35 _ I. Grave – Doppio movimento
  • Analekta (.flac) Ensemble Caprice – Vivaldi_ Gloria en re? majeur, RV 589 _ I. Allegro_ Gloria in excelsis Deo
  • Analekta (.flac) Vale?rie Milot – Godefroid_ E?tude de concert en mi be?mol mineur
  • Analekta (.flac) VIVALDI_Gloria_I_Caprice
  • Analekta (.flac) BEETHOVEN_Symphony No7_Allegro_OF_JPTremblay
  • Analekta (.flac) BACH_Magnificat BWV243_Magnificat_anima_BachChoir
  • Musica Svaeciae : Le sacre de Gustav III sous la direction de Stefan Parkman.

Comme vous le constatez, nous avons pris un grand plaisir à écouter de la musique sur ce système en particulier les Klaro + l’amplificateur IN200 Atoll, dont le marriage tient tout à la fois de la raison et de la passion, tant la musicalité qui en sort est exemplaire.
Je vous livrerai un banc d’essai plus étoffé sur ce nouvel amplificateur Atoll IN200, qui semble prometteur.

Petit détail d’installation

Pour tout vous dire, afin d’optimiser un peu le système, j’ai raccordé le tout sur une alimentation électrique GTX Rhodium Furutech, le gain est si évident, que je me permet d’en faire mention ici, ça a littéralement donné des ailes à notre valeureux IN 200 et le mariage avec les Klaro est tout simplement impeccable, c’est de mon point de vue un couple à considérer, les performances étant de haut niveau et ne reflète en rien l’aspect financier que représente l’achat global, vous seriez surpris d’entendre ça et on reste encore sous la barre des 5000$ Ampli + enceintes.

Dans tous les cas, soignez votre arrivée électrique, vous ne le regretterez pas.

Le couple idéal ampli Atoll IN200 et enceintes Klaro modèle Summus

Le slogan de Klaro est : donnant vie à la musique et c’est tout à fait vrai.

Je serais très curieux d’entendre des modèles Klaro plus ambitieux, si un jour ce type d’enceintes voient le jour.

Comment l’aventure Klaro a t elle débutée?

Bonjour Marc, Je voudrais vous remercier pour cette occasion incroyable que vous avez donné à Klaro en prenant le temps d’examiner les Summus.
En quelques mots permettez-moi de vous raconter le début de Klaro.
La musique a toujours été une source d’inspiration pour moi, étant un audiophile depuis de nombreuses années et ayant une formation d’ingénieur du son ma véritable source d’inspiration ont été mon fils, ma famille et notre passion pour la musique.
J’ai toujours essayé de trouver un lien émotionnel avec la musique que j’écoute d’où le mot Klaro qui signifie en portugais: Clair (pour un son clair).
Le premier modèle de Klaro: La Primera a ensuite été suivi par les Summus.
Il y a d’autres projets a venir: dont le premier est un canal central et le grand frère des Summus, un modèle stand floor à cinq voies.

Vous semblez attentif au moindre détail, pourquoi avoir utilisé du Mundorf et des connecteurs Furutech?

J’ai toujours été une personne qui se base sur la qualité et la précision, pourquoi Mundorf et furutech, me demandez-vous? Parce ce que j’ai beaucoup apprécié leur aspect musical, leur chaleur, leur ouverture et la façon dont ils sont capables de transmettre un son clair.
Ils sont parfaits pour le Summus et Primera, mais il faut garder à l’esprit que cela ne m’empêchera pas d’essayer différents produits afin d’obtenir la meilleure reproduction du son.
Jerry (concepteur des enceintes Klaro).


Contact et information du distributeur

Acoustic Technologies Inc.

Directeur : Joe De Melo
2025A Masson, Local:001-E
Montreal, (Qc) H2H 2P7
Tél : 514 387 4944.


Cet article a été rédigé par Gilles Thibodeau et Marc PHILIP, rédacteurs indépendants, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bon divertissement.

16 Commentaires

  1. @Claude Brien: Come on, ne me dite pas que vous pensez réellement ce que vous venez d’écrire… ça n’a pas de sens et encore je pèse mes mots.
    Allons, allons, 150$ de haut-parleurs en tout… il serait très étonnant qu’il en soit ainsi et en voici la raison.
    Si vous aviez été au bout du compte rendu, vous auriez pu lire que nous nous sommes interrogés également sur le fait du choix des drivers, mais avons laissé sa chance au coureur, pour rebondir immédiatement sur le fait de l’utilisation de matériaux nobles dans la conception de l’enceinte, de composants haut de gamme dans le crossover, de binding post Furutech et d’une finition impeccable au delà du fait que c’est fait au Canada et non pas dans un pays en voie de développement où les travailleurs ‘nont pas le minimum syndical.
    Trouvez moi, dans le même ordre de prix, une paire d’enceintes acoustique aussi musicale, j’insiste sur l’aspect musical et qui revendique les mêmes caractéristiques … commencez à chercher et bonne chance.
    Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent, il faut aller un peu plus loin dans l’analyse d’un produit, je trouve au contraire que le concepteur des Klaro a fait appel à son bon sens et à mis le paquet sur le plus important, pour mémoire : La structure de la caisse est en Bois de bouleau Russe de 1.9cm d’épais, pas de MDF comme les “copains”, le filtre qui équipe les Klaro Summus est du 2eme ordre, le concepteur utilise des condensateurs Mundorf silver/gold, supreme et des résistance ERSR, connecteurs Furutech (G), mais le fait majeur, c’est que ce sont des enceintes acoustiques musicales, c’est à dire capables de reproduire la musique avec fidélité et pour un tarif qui est encore descent, alors, pourquoi s’arrêter uniquement sur le prix supposé des drivers alors qu’il s’agit d’un tout?
    Je considère que le prix est justifié, si on tient compte de tous les paramètres, même si 3295$ c’est une somme en effet, il n’en reste pas moins vrai qu’il n’y a pas de concurrence sérieuse à opposer aux Summus, vous seriez surpris d’ouvrir le “ventre” d’enceintes acoustiques soit disant réputées, à plus de 10 000$ la paire et de constater qu’il y a tout juste des composants Solen de base à l’intérieur … je laisse ça à votre réflexion.
    Carpe Diem

  2. Un autre commentaire basé sur le prix des hauts parleurs seulement…
    Qu’en est-il de la conception, le travail de recherche, le taux horaire des ébénistes qui fabriquent le produit et le profit nécessaire lors de la vente pour être capable demeurer en affaire?
    Tout cela est oublié dans l’équation de M. Brien!!!!
    Les gens acceptent pourtant de payer 1$ pour un article chez Dollorama alors que l’article n’a couté en fait que 10 cents au revendeur… C’est 90% de profit et pourtant les gens acceptent cela sans commenter dans un Blog.
    Alain

  3. Si vous considérez que le prix de ces enceintes est justifié , bravo et il n’y a pas de problème.
    Ce qui me turlupine, c’est le choix des HP Silver Flute à 24$ pièce et les tweeter au même prix.
    Qu’est-ce que ces HP font dans des enceintes de 3000$ ??? À ce prix ,je m’attends toujours à obtenir
    des composants qui sortent de l’ordinaire , pas du bas de gamme. J’aime bien la belle finition mais elle
    n’apporte rien à l’écoute . J’aimerais bien savoir quel pourcentage du prix va à la finition seulement.
    Chez moi s’est l’inverse , j’ai des hp très dispendieux (Supravox) dans des enceintes bien ordinaires .
    Et j’ai l’impression que mon argent va à la bonne place.
    mon humble point de vue.

  4. @Claude Brien: Ah bon, je ne suis pas acheteur, qu’est ce qui vous fait croire ça?
    Moi ce qui m’interpelle, c’est de savoir qu’est ce que vous appelez des composants qui sortent de l’ordinaire?
    Donc, résumons, si le prix du driver est accessible, c’est obligatoirement du bas de gamme, ça ne peut pas reproduire de musique, c’est bien ce que vous affirmez? hum … j’ai pourtant des Monsoon FPF 1000 depuis 6 ans qui disent le contraire.
    C’est quand même curieux, car j’ai souvent lu exactement le contraire … comme quoi, rien ne remplacera une bonne écoute pour juger des performances d’une enceinte acoustique 🙂
    Si les Summus ne nous avaient pas plu, nous n’en aurions pas parlé et je vais même aller plus loin, elles nous ont tellement plus que nous avons décidé de poursuivre ce banc d’essai pour installer les Klaro Summus dans un environnement plus grand, associées à des électroniques haut de gamme, voire très haut de gamme, ainsi, nous aurons l’heure juste, j’assume parfaitement ce choix et pour tout vous dire, j’ai hâte d’y être, ce n’est pas tous les jours que l’on peut vivre ce genre d’expérience, bienvenue à celles et ceux que ça intéresse.

  5. @Claude Brien: Ah bon, je ne suis pas acheteur, qu’est ce qui vous fait croire ça?
    Moi ce qui m’interpelle, c’est de savoir qu’est ce que vous appelez des composants qui sortent de l’ordinaire?
    Donc, résumons, si le prix du driver est accessible, c’est obligatoirement du bas de gamme, ça ne peut pas reproduire de musique, c’est bien ce que vous affirmez? hum … j’ai pourtant des Monsoon FPF 1000 depuis 6 ans qui disent le contraire.
    C’est quand même curieux, car j’ai souvent lu exactement le contraire … comme quoi, rien ne remplacera une bonne écoute pour juger des performances d’une enceinte acoustique 🙂
    Si les Summus ne nous avaient pas plu, nous n’en aurions pas parlé et je vais même aller plus loin, elles nous ont tellement plus que nous avons décidé de poursuivre ce banc d’essai pour installer les Klaro Summus dans un environnement plus grand, associées à des électroniques haut de gamme, voire très haut de gamme, ainsi, nous aurons l’heure juste, j’assume parfaitement ce choix et pour tout vous dire, j’ai hâte d’y être, ce n’est pas tous les jours que l’on peut vivre ce genre d’expérience, bienvenue à celles et ceux que ça intéresse.

  6. Il est toujours intéressant de voir le produit fini et non pas de le décortiquer pièce par pièce afin de soulever le “fameux” prix de revient, car tout le monde le sait, la marge est assez grande pour hérisser les cheveux des consommateurs.
    L’intérêt dans ce genre de produit est qu’il est très bien fini, présentation sobre, prix final attractif par rapport à ce qui se fait sur le marché qui lui-même est dicté par ses propres règles commerciales.
    Donc apparemment c’est un bon produit selon ceux qui l’ont écouté et comparé, de toutes façons même un produit bas de gamme est “cher” par rapport à ce qu’il vaut alors mieux vaut aller voir plus haut, là ou l’on peut avoir quelque chose de bien fait et qui fait de la musique, par contre le budget est plus conséquent.
    Peut-être un jour il sera possible d’écouter ces enceintes en Suisse ?!

  7. Il est toujours intéressant de voir le produit fini et non pas de le décortiquer pièce par pièce afin de soulever le “fameux” prix de revient, car tout le monde le sait, la marge est assez grande pour hérisser les cheveux des consommateurs.
    L’intérêt dans ce genre de produit est qu’il est très bien fini, présentation sobre, prix final attractif par rapport à ce qui se fait sur le marché qui lui-même est dicté par ses propres règles commerciales.
    Donc apparemment c’est un bon produit selon ceux qui l’ont écouté et comparé, de toutes façons même un produit bas de gamme est “cher” par rapport à ce qu’il vaut alors mieux vaut aller voir plus haut, là ou l’on peut avoir quelque chose de bien fait et qui fait de la musique, par contre le budget est plus conséquent.
    Peut-être un jour il sera possible d’écouter ces enceintes en Suisse ?!

  8. […] et de systèmes de distribution audio multi-pièces sur mesure, ils présentaient les enceintes Klaro Summus, que nous avions beaucoup appréciées. Joe De Melo (le manager) est également revendeur des […]

  9. @Claude Brien: Come on, ne me dite pas que vous pensez réellement ce que vous venez d’écrire… ça n’a pas de sens et encore je pèse mes mots.
    Allons, allons, 150$ de haut-parleurs en tout… il serait très étonnant qu’il en soit ainsi et en voici la raison.
    Si vous aviez été au bout du compte rendu, vous auriez pu lire que nous nous sommes interrogés également sur le fait du choix des drivers, mais avons laissé sa chance au coureur, pour rebondir immédiatement sur le fait de l’utilisation de matériaux nobles dans la conception de l’enceinte, de composants haut de gamme dans le crossover, de binding post Furutech et d’une finition impeccable au delà du fait que c’est fait au Canada et non pas dans un pays en voie de développement où les travailleurs ‘nont pas le minimum syndical.
    Trouvez moi, dans le même ordre de prix, une paire d’enceintes acoustique aussi musicale, j’insiste sur l’aspect musical et qui revendique les mêmes caractéristiques … commencez à chercher et bonne chance.
    Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent, il faut aller un peu plus loin dans l’analyse d’un produit, je trouve au contraire que le concepteur des Klaro a fait appel à son bon sens et à mis le paquet sur le plus important, pour mémoire : La structure de la caisse est en Bois de bouleau Russe de 1.9cm d’épais, pas de MDF comme les “copains”, le filtre qui équipe les Klaro Summus est du 2eme ordre, le concepteur utilise des condensateurs Mundorf silver/gold, supreme et des résistance ERSR, connecteurs Furutech (G), mais le fait majeur, c’est que ce sont des enceintes acoustiques musicales, c’est à dire capables de reproduire la musique avec fidélité et pour un tarif qui est encore descent, alors, pourquoi s’arrêter uniquement sur le prix supposé des drivers alors qu’il s’agit d’un tout?
    Je considère que le prix est justifié, si on tient compte de tous les paramètres, même si 3295$ c’est une somme en effet, il n’en reste pas moins vrai qu’il n’y a pas de concurrence sérieuse à opposer aux Summus, vous seriez surpris d’ouvrir le “ventre” d’enceintes acoustiques soit disant réputées, à plus de 10 000$ la paire et de constater qu’il y a tout juste des composants Solen de base à l’intérieur … je laisse ça à votre réflexion.
    Carpe Diem

  10. Un autre commentaire basé sur le prix des hauts parleurs seulement…
    Qu’en est-il de la conception, le travail de recherche, le taux horaire des ébénistes qui fabriquent le produit et le profit nécessaire lors de la vente pour être capable demeurer en affaire?
    Tout cela est oublié dans l’équation de M. Brien!!!!
    Les gens acceptent pourtant de payer 1$ pour un article chez Dollorama alors que l’article n’a couté en fait que 10 cents au revendeur… C’est 90% de profit et pourtant les gens acceptent cela sans commenter dans un Blog.
    Alain

  11. Si vous considérez que le prix de ces enceintes est justifié , bravo et il n’y a pas de problème.
    Ce qui me turlupine, c’est le choix des HP Silver Flute à 24$ pièce et les tweeter au même prix.
    Qu’est-ce que ces HP font dans des enceintes de 3000$ ??? À ce prix ,je m’attends toujours à obtenir
    des composants qui sortent de l’ordinaire , pas du bas de gamme. J’aime bien la belle finition mais elle
    n’apporte rien à l’écoute . J’aimerais bien savoir quel pourcentage du prix va à la finition seulement.
    Chez moi s’est l’inverse , j’ai des hp très dispendieux (Supravox) dans des enceintes bien ordinaires .
    Et j’ai l’impression que mon argent va à la bonne place.
    mon humble point de vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here