Jason & Medea by Weiss Engineering, Première partie.

2
476
Jason + Medea by Weiss

L’ASCENSION VERS LES SOMMETS

Par Michel Savignac, éditorialiste et essayeur

 

Contexte d’écoute

Le système :

  • Amplificateur Jeff Rowland 112, 2 X 150 W/canal,
  • Enceintes acoustiques (HGP) pour Hans Gunther Paul made in Germany, modèle “LYRA” isobarique et tweeter arrière,
  • Câbles HP Transparent cable Reference XL SS,
  • Câbles XLR, Nirvana audio S-X,
  • Câbles AC Power Shunyata Anaconda,
  • Barrette d’alimentation secteur Audioprism Power Foundation II.

Après plus de 20 ans d’expérience dans la production d’appareils de très haute qualité pour les professionnels de l’audio, la compagnie suisse Weiss a fait son entrée ces dernières années dans le domaine domestique par la production d’un lecteur numérique et d’un convertisseur qui ont ravi plus d’un critique.

Subjugué à mon tour, j’ajoute ici ma voix à ceux-là.
Quand je pense à la Suisse je revois toujours ces hautes montagnes que sont les Alpes et je me dis que la proximité de ces hauteurs ont peut-être inspiré les ingénieurs chez Weiss quand ils ont conçu cet ensemble puisqu’il atteint des sommets dans la lecture de CD.

Reçues dans une livrée noire ces composantes ne paient pas de mine sous leur apparence conservatrice où n’apparaît que l’essentiel des contrôles.

Mais c’est à l’intérieur de ces boîtes que loge tout le génie de gestion dû à sa conception et le choix des pièces.
Et pour ne pas gêner tout le travail qui se fait à l’intérieur, les boîtiers sont faits d’une couche en acier et d’une autre en aluminium pour servir d’armure antivibratoire.

Toute la mécanique est certifiée haute qualité suisse, des algorithmes spéciaux traitent le suréchantillonnage et la réduction du jitter.
Le suréchantillonnage se fait jusqu’à la hauteur de 176.4 kHz par le même procédé d’algorithmes qu’utilise Weiss dans ses appareils professionnels.
Conçu en modèle de chargement par le dessus, un moteur à haut rendement opère la levée et la fermeture de la trappe du Jason.

Ce moteur provient de la même entreprise suisse qui fournit à la NASA les moteurs pour leurs véhicules d’exploration sur Mars.
Enfin, un petit bémol sur le lecteur, la fenêtre d’affichage est trop petite pour une lecture à distance.

Du côté du convertisseur Medea, 24 bits/192 kHz à huit étages de filtration, il est équipé d’une technologie propre à Weiss nommée MRCS (Mutual Relation Correlation System) qui réduit les imperfections liées aux puces (chips) actuelles.

Les sorties analogiques sont de classe A et calibrées à très basse impédance dans le but d’optimiser le travail du convertisseur indépendamment des câbles utilisés et des niveaux d’entrée.

Autre fonction avantageuse, ce convertisseur intègre un préamplificateur de haut de gamme.
Et pour opérer de son fauteuil toutes les possibilités offertes par ces deux appareils, une solide télécommande en aluminium brossé comprend toutes les touches nécessaires.
Après une semaine d’écoute avec cet ensemble Weiss il fut quelque peu difficile de retourner à son lecteur car le duo Jason/Medea est un cadeau pour l’audiophile-mélomane que je suis mais un casse-tête pour le banc d’essayiste (reviewer) puisqu’on craint de perdre son objectivité tellement il séduit par ses vertus sonores.

Disons-le d’emblée, jamais un lecteur et même une autre composante ne m’a tant apporté sur ma chaîne audio.

Cet ensemble vous livre une image sonore généreuse et tridimensionnelle composée de basses sans rondeur qui font autorité par leur fermeté, des moyennes d’un beau naturel, transparentes et riches de détails accompagnées de hautes bien ciselées sans être agressives.
Ici le son est libéré en trouvant sa couleur, son poids et la musique son souffle.
Ce qui étonne aussi l’auditeur lorsqu’il réécoute ses enregistrements préférés, c’est la révélation d’une multitude de subtilités peu audibles ou insoupçonnées sur d’autres lecteurs.

Riche en détails, cet ensemble n’est jamais austère, sa sonorité s’apparente plutôt à celle du vinyle.

Si le lecteur Jason fouille à fond un CD le convertisseur Medea gère remarquablement bien toutes les données pour reconstituer une scène musicale bien en chair à vous donner des frissons de réalisme.

Ce duo fait un pied-de-nez à ceux qui doutaient encore du rendement du CD.
Il est une leçon de travail bien fait, un parangon en lecture numérique.

Une déception, son prix est plus approprié à ceux qui possèdent des gros comptes dans les banques helvétiques.
Mais s’il se trouve un jour dans votre région allez l’écouter et vous aurez une idée d’un authentique lecteur d’exception.

Avertissement : l’usage de cet ensemble peut créer le désir de prolonger les séances d’écoute.

DISCOGRAPHIE (partielle)

  • Celtic Experience; vol. 1
    Linn AKD080
  • Eros y muerte; Angélique Ionatos
    Naïve WN145096
  • Esther; Esther Ofarims
    FIM XRCD01
  • Now the green blade riseth; The Stockholm Cathedral Choir
    Proprius XRCD9093
  • Symphonie no 3 ’’Symphonie des douleurs’’; Henryk Górecki
    Orch. Symph. de la radio nationale polonaise; A. Wit, dir.
    Naxos 8550822.

Tarifs

US$13,500 pour le MEDEA et US$15,700 pour le JASON pour un total de US$29,200.
Garantie : 3 ans pièces et main d’œuvre.

Contact

Weiss Engineering Ltd.
Florastrasse 42
8610 Uster, Zurich Switzerland
Phone: +41 1 940 20 06
Fax: +41 1 940 22 14

Ceci clos le premier volet du reportage consacré au couple Jason & Medea.
L’aventure se poursuit, chez d’autres mélomanes et sur d’autres systèmes hi-fi, pour notre plus grand plaisir et j’espère le vôtre.
C’est un rendez vous.
Merci Michel d’avoir trouver les mots pour nous mettre en appétit.
– Marc Philip, Editeur de magazine-audio.


Cet article a été rédigé par Michel Savignac rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2007, les textes et photos sont la propriété du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.