Furutech Flux Series

1
648
furutech serie flux

“Je ne suis pas difficile, je me contente toujours du meilleur” Winston CHURCHILL.

C’est sur un concept technologique global que Furutech a bâti sa réputation de leader dans son domaine.

Voilà déjà plusieurs années que je suis un heureux utilisateur des connecteurs et câbles Furutech à titre personnel et professionnel puisque je suis devenu revendeur en 2005, j’ai suivi de près l’évolution de la gamme, pour avoir essayé et testé la quasi totalité de la gamme en cours, pour en arriver au sujet du jour, vous présenter la toute dernière génération de câbles Furutech, appelée Flux Series, qui se situe clairement dans les hautes sphères, tant au niveau budget que fabrication.

Furutech Flux Series se compose de :

  • Speakerflux : câbles haut-parleurs,
  • Lineflux : câbles RCA & XLR,
  • Jumperflux : Strapps ou Jumper,
  • Powerflux : Cordons AC power.
  • Filterflux : Flux-50 Filtre de courant AC.

flux-serie6

Une première au Canada

Nous avons eu l’honneur d’être contacté pour notre réputation d’intégrité et avons obtenu en primeur de la part de l’importateur canadien AUDIYO inc les trois premières références de la série Flux durant plusieurs semaines, ce qui nous a permis, comme à notre habitude, de prendre le temps nécessaire pour les essayer sur différents systèmes HIFI, afin d’obtenir une bonne évaluation et venir vous en parler.

C’est la seconde fois que nous avons à tester du matériel très haut de gamme en ce qui a trait aux câbles, ce qui n’est pas courant au sein de la rédaction, mais je ne vous cacherais pas que nous aimons ça, c’est une belle expérience sans cesse renouvelée et puis, de vous à moi, pour en parler, il faut l’avoir essayé, pour nous c’est chose faite.

Ce qui m’amène à vous dévoiler sans attendre la couleur de ce qui va suivre, Furutech vient de se voir décerné le tag Référence 2009, pour sa Flux Series.

flux-serie5

Les raisons de ce succès

1 : Furutech a conçu des connecteurs de toute beauté, d’un degré de fabrication jamais atteint à ce jour par aucun compétiteur en alliant acier inox, cuivre OCC et PCOCC, silver, carbone, ? (Alpha process), cryogénie, liste non exhaustive, ce qui constitue un fait unique au monde, du moins dans le cadre de l’industrie audio telle que nous la connaissons.

flux-serie0

2 : Les Jumperflux, sont devenus la Référence au magazine, ils sont installés à demeure sur mon système perso, qui nous sert également aux évaluations comparatives.

flux-serie13

En détail

Caractéristiques de cette ligne Flux Series Furutech :

Double blindage ? (Alpha)-fil de cuivre de type OCC, traitement anti-magnétique et cryogéné.
Connecteurs rhodium de la série carbone, type bananes côté enceintes et fourches côté amplificateur.
Connecteurs de dernière génération de la série carbone CF-102 (R) sur les câbles RCA.
fourches cuivre pur plaqué rhodium.
CF-201 (R), fiches de type banana plug, connecteurs de dernière génération, série carbone.
Le principe de construction est identique à toute la gamme high end Flux : Isolation par l’air et coton afin de réduire la capacitance et de contrer les vibrations, puis le procédé ? (Alpha) est appliqué à l’ensemble des minuscules fils de cuivre PCOCC.
Le traitement spécifique Furutech ? (Alpha) consiste à cryogéner et démagnétiser le métal.

speakerflux

Nous n’en saurons pas plus sur les secrets de fabrications qui entourent les produits Furutech, mais une chose est évidente, le manufacturier Japonais est de loin celui a le plus progressé depuis les 10 dernières années.

Voici cependant les caractéristiques de chaque ligne, ce qui vous éclairera sur le degré de réalisation de ces câbles.

lineflux

Ci-dessous, les Jumperflux + Lineflux speaker raccordés sur les Mirage M1 lors de nos écoutes chez Yves.
flux-M1

jumperflux

Petites précisions à toute fin utile

Nous nous trouvons devant un cas de figure assez exceptionnel, du fait de la conception très avancée du produit, le tarif, la finition hors norme, pas ou peu de retour d’utilisateurs.

De notre point de vue, aucun autre manufacturier ne peut se vanter de proposer un tel degré technique ni de finition.

Certes, vous pourrez trouver des copies à profusion, qui ressemblent vaguement à ce que propose Furutech, mais en aucun cas vous n’obtiendrez les même revendications techniques, nous avons également vérifié chez d’autre fabricants, que ce soit Marenco, Oyaide, Eichmann, ou autre … je peux vous assurer que vous n’obtiendrez jamais qu’une fraction des performances que peut vous offrir Furutech en terme de liaison audio.

flux-serie1

Pour la vidéo, je serais plus nuancé, car j’ai trouvé mieux et moins cher, mais c’est un autre sujet, que j’aborderai avec vous plus tard.

Après plusieurs semaines de tests intensifs avec la LineFlux, de comparaison, de montage et démontage, d’évaluation sur différents systèmes, nous en arrivons à un constat unanime et cela se résume en une seule phrase :

La Flux Series de Fututech est à la hifi ce que la F1 est à l’automobile, un domaine hyper pointu ou rien n’est laissé au hasard et où la moindre petite erreur fait perdre des points.

Explications

Comme je vous le disait en préambule, je connais bien Furutech pour être utilisateur des produits de la marque depuis quelques années, convaincu par le très haut degré de fabrication, séduit par les résultats sonores toujours au rendez vous, et ce , quelque soit le système.

La Flux Series annonce une autre étape, une évolution grâce notamment aux nouveaux types de connecteurs, que nous avons eu le loisir de tester individuellement, ceci fera l’objet d’une seconde partie consacrée aux nouveautés Furutech.

lineflux-RCA1

Pour l’heure le carbone fait une entrée remarquée, car autant vous le dire tout de suite, depuis la boite jusqu’au produit qui se cache à l’intérieur, nous sommes en présence de matériel haut de gamme, fait pour séduire l’œil averti.
Au premier regard, cela suffit à comprendre.
Je n’ai jamais rien vu de tel chez un autre manufacturier, même Argento ne possède pas autant de pouvoir de séduction que ces connecteurs fait de cuivre, rhodium et carbone + inox pour ce qui concerne certains modèles.

flux-serie2

Un point sur lequel nous sommes tous tombés d’accord, c’est l’exceptionnelle qualité de fabrication, le soin apporté à la finition est digne d’un bijou, le carbone est lui aussi là pour contrer les vibrations parasites, ce qui vient clore l’aspect purement technique.

Côté son

Nous avons bien profité de nous faire flatter l’œil, il est temps de passer aux écoutes.
Il faut bien comprendre que ces câbles ont été fabriqué avec comme intention, la performance par l’élimination du bruit de fond et la gestion des vibrations.

Pari tenu et gagné, mais avec des nuances.

flux-serie3

De fait comme tout produit high end, il faut l’associer à un système du même calibre, sans quoi gare aux mauvaises surprises.

La transmission du signal est d’une telle rapidité, que nous n’avions jamais rencontré ça au paravent.
Du coup, sur deux de nos systèmes, ça a révélé d’autres points qu’il a fallu corriger.

Points à retenir à ce stade des tests : … rapidité fulgurante, qualité de fabrication hors norme, solutions techniques éprouvées à la fine pointe de la technologie, très faible niveau de bruit de fond, traitement mécanique anti vibration, chaque connecteur est isolé correctement et anti-résonant de part les matériaux qui le compose, c’est ce qui résume l’exceptionnelle vitalité silencieuse des produits haut de gamme Furutech de la Flux Series.

Le talon d’Achille de la Flux Series? je dirais que son point fort est également son point faible.

Trop c’est comme pas assez, cet ensemble de câbles est fait pour réveiller un système dont la dynamique se serait envolée, mais en réalité il est fait pour fonctionner sur n’importe quel système, si tant est qu’il soit de haut de gamme et bien calibré; le son reproduit possède des caractéristiques qui ne feront pas consensus.

Vos goûts et préférences vont vers la reproduction d’un son “doux”, un brin rondouillard, porté sur le bas médium, avec un sous grave en retrait et une atténuation des aigus, ce que l’on appelle poliment un son “romantique”, voire “tubes”? et bien passez votre chemin, la Flux Series n’est pas faite pour vous.

Ici tout est vrai, les cymbales comme le piano et la basse, toute la dynamique passe, si l’enregistrement est bon, vous entendrez tout!

Si votre système hifi est déjà exubérant et quelque peu dynamique, que l’acoustique de votre salon est claire, réverbérante plus que moins, je vous déconseille de vouloir passer la 6eme vitesse, vous risqueriez de découvrir d’autres points faibles liés à votre installation.

Ce qui a été le cas chez Claude, où le câble Lineflux XLR seul a montré sa supériorité face aux cordons Siltech et Puresonic, en livrant une image stéréo plus large, mieux définie, structurée et dont la résolution et la dynamique subjective associées à l’équilibre tonal nous a tous fait nous lever tour à tour pour bien vérifier de ce que nous entendions, il s’agissait bien d’un son de très supérieur niveau performance.

flux-serie10

En revanche, le XLR lineflux associé au Lineflux RCA n’a rien apporté de plus à son utilisateur, il s’en explique.

Claude dit

La Flux Series c’est bien, ce sont surtout les plus beaux câbles qu’il m’ait été donné de voir (finition et connecteurs splendides de très belle facture) une conception soignée avec un son bien défini, une belle ouverture avec une belle qualité tonale.
Bref un excellent câble, mais je ne sais pas si à ce prix (2500/3000$ chaque) si j’en ferais l’acquisition.

A mon avis, malgré le fait que je ne possède pas une grande expérience sur les essais de câbles, si je me fie à mes références dans le domaine du haut de gamme, je crois que ces câbles devraient être vendus un peu moins chers, j’ai été plus impressionné par la finition exceptionnelle que par le son, du moins sur mon système et ceci n’engage que moi.

Donc, je dirais que si vous êtes prêts à accepter ce que vous allez entendre, alors, l’expérience vaut la peine d’être vécue, bienvenue dans un monde fait de silence entres les notes et d’un pouvoir de résolution peu commun.

Avec la Flux Series de Furutech, on entre dans une autre dimension, un monde de performance extrême, on ne conduit pas une Formule 1 dans les rues de Montréal par temps de pluie… c’est avec cette analogie que je souhaite vous faire comprendre à quel point les ingénieurs de Furutech on fait un travail remarquable, mais en accord avec la philosophie que tout doit être en rapport.

Si vous ne le saviez pas, le prix de ces câbles est là pour vous le rappeler.

prices

Résultat, vous allez tout entendre, si l’enregistrement est bon ou pas, si le match avec vos électroniques et les enceintes acoustiques est bon ou pas, si votre local d’écoute possède une bonne acoustique ou du moins une acoustique viable, l’image stéréo risque de prendre une forme à laquelle vous ne vous attendiez pas, la précision sur les instruments et les voix est chirurgicale et ne laisse rien au hasard, la basse se révèle dans la majorité des cas, rapide, tendue, la dynamique et le pouvoir de résolution est enfin à notre portée, tout en silence… car oui, bien entendu, le principe étant de toujours garder à l’esprit que le recul du bruit de fond est le second point positif de la Flux Series.

Protocole

Comme d’habitude, je laisse quelques jours le matériel en fonctionnement, câbles tous raccordés, 24/24.
J’écoute, puis je repasse sur mon système de référence, puis retourne avec le système équipé des câbles Flux Series, que je connecte l’un après l’autre, idem au démontage.

reference2009-color

J’ai commencé par remplacer mes strapps DIY fait de fil d’argent multibrins de bonne facture, que j’ai mis en place en 2006, à l’entrée des filtres passifs séparateurs de fréquences de mes enceintes acoustiques, ceci fait, je rebranche le tout… et là, stupéfaction!

Comment, 4 “simples” bouts de fils avec des connecteurs de type banane plaqué rhodium, peuvent à ce point améliorer la restitution de la musique?

Les Jumperflux ont littéralement transformé le son de mes modestes Monsoon FPF1000, j’arrive sans peine à obtenir une basse rapide, des voix articulées, une belle dynamique, une reproduction sonore franche, j’ai gagné en puissance si je me fie à mon niveau d’écoute habituel, je suis troublé, je dois bien l’avouer, comment de simple strapps ou jumpers peuvent concourir à augmenter les performances de mon système à ce point, car il s’agit bien là d’amélioration et non pas d’un simple changement, c’est majeur.

flux-serie13

Je vous invite à vous poser la bonne question, à savoir si ça ne vaudrait pas le coup que vous aussi fassiez une introspection du côté des strapps en arrière de vos enceintes acoustiques, vous risquez d’améliorer et de beaucoup, la dynamique, oui, vous avez bien lu, la dynamique et le pouvoir de résolution de votre système.
C’est comme retirer un voile, de la buée sur une vitre, à l’endroit même où on ne s’y attendait pas, à l’évidence, les Jumperflux restent en place chez nous.

flux-serie11

Systèmes de référence utilisés

Conclusion

Êtes vous prêt à tout entendre? Get ready?

Alors vous êtes fait pour expérimenter et câbler votre système hifi avec la Flux Series de Furutech.

Points forts Strengths/ Points forts :

  • Connecteurs plaqués rhodium, sublimes, de véritables pièces d’orfèvrerie;
  • Traitement cryogénique et démagnétisation;
  • Finition impeccable, ajustement au millimètre;
  • Traitement Furutech (Alpha process) breveté;
  • Performances élevées : résolution et dynamique dans un grand silence;
  • Utilisation du carbone pour contrer les vibrations;
  • La transmission du signal semble parvenir à une vitesse ahurissante;
  • Aucune agressivité constatée, même dans les premières 24 heures;
  • Ejection des bruits de fond par traitement mécanique anti-résonant;
  • Les Jumperflux sont étonnants, une référence à essayer d’urgence.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

  • Le prix, quoique où est la concurrence?
  • L’aspect rapidité du signal amène une légère coloration au niveau du son, notamment la basse qui peut dans certains cas paraître très (trop?) tendue et l’aigu hyper ciselé, mais jamais agressif.

flux-serie9


Contact et information

AUDIYO inc
Importateur Furutech au Canada
10520 Yonge Street, Unit 35B, suite 267
Richmond Hill, Ontario
L4C3C7.


Dans le prochain épisode, nous allons aborder les autres types de connecteurs et les liaisons électriques Furutech, sous forme d’atelier/ témoignage, attendez vous à des révélations peu banales … à suivre.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here