Final design & sound

2
290
panneaux Final 400i

À l’honneur cette semaine : Le manufacturier Hollandais des panneaux final sous l’impulsion de Mario Gagnon, propriétaire d’ Audio d’Occasion à Montréal.

Présentation des modèles d’enceintes acoustiques Final 400i électrostatiques.

Principe utilisé :

L’électrostatique permet d’obtenir des voltages très élevés et des courants très faibles, par accumulation des charges sur une membrane fine généralement du mylar, un genre de plastique hyper résistant.

Mylar : Nom de marque d’une matière plastique dérivée du xylène et utilisée principalement en film.
Le film de Mylar est un diélectrique que l’on emploie dans certains condensateurs et transformateurs, ainsi que dans les microphones.

En ruban fin, le Mylar sert comme isolant thermoplastique des fils métalliques en raison de sa bonne cohésion diélectrique, de sa résistance à la tension et aux produits chimiques, de son imperméabilité à l’eau.

Info consommateur.

Note concernent les panneaux FINAL 300i et 400i, dont le prix a baissé pour se situer respectivement à : 2000$ et 3000$ sans le subwoofer de 8″ qui lui, est affiché à 500$.

Condition d’écoute : Le système

J’ai pris la liberté pour l’occasion, d’installer le protocole d’écoute dans mon salon, ainsi, nous sommes dans les conditions de Monsieur et Madame tout le monde.
D’autre part, cela nous a permis de profiter des Final 400i lors du visionnage de films en plus des écoutes de musique. 🙂

contexte d'écoute des panneaux Final

 

    • Lecteur de CD Moon CD 5.3;
    • Amplificateur Moon i5.3 intégré;Electroniques Moon de Simaudio

 

    • Préamplificateur Bent Audio NOH custom project by John Chapman;
    • Amplificateur Linn LK85;
    • Système de sous graves BSA, Bass System Audiophile, de Jacques Roy Audio à Montréal;BSA et tablette inovaudio

 

  • Câbles Furutech sur connecteurs rhodium.
  • Meuble audio/vidéo “prototype” en ply wood et inox, inovaudio™

L’installation des 400i

Le premier set up conventionnel

 

Panneaux Final 400i

Le second set up, plus … imaginatif, disons moins conventionnel, mais Ôh combien plus performant.
C’est dans ce contexte que nous avons poursuivi nos écoutes, tant le son délivré par les Final était de haut niveau.
Nous avons placé les 400i sur chaque subwoofer, eux même découplés par des viscoélastiques pour les isoler moindrement des vibrations du caisson situé en dessous.

 

Panneaux Final 400i optimisés avec un module de sous-grave BSA

Quand je parle de haut niveau, je veux signifier par là que l’extraordinaire rapport/ qualité /prix de base est passé à l’affaire de l’année, vous pourriez chercher longtemps, aucun autre type d’enceintes panneaux en bas de 10 000$ ne vous en offrira autant!

Vue arrière des divers branchements

Chaque panneau est livré avec un petit transformateur qui permet d’alimenter en courant électrique la membrane en charge statique.

 

branchement des panneaux Final 400i

Les écoutes

Nous avions à notre disposition 2 types d’électroniques, ce qui nous a permis plus de latitude quant à nos conclusions.
Sur le système Moon, le son était très détaillé, avec un bas mid et le grave en retrait, j’ai moins aimé dans ce contexte.
Puis nous avons utilisé toujours le lecteur de CD Moon 5.3 avec le préamplificateur passif NOH Bent Audio et l’amplificateur Linn LK85 (2X85W), pour obtenir une sonorité plus conforme à nos attentes, un grave et bas mid plantureux et articulés, un médium aigu moins détaillé, mais cohérent et surtout très bien intégré au reste du spectre, avec pour résultat une balance tonale équilibrée et une dynamique réaliste.
Dans tous les cas, l’image stéréophonique était exemplaire, ainsi que l’instantanéité, cette faculté du panneau électrostatique de délivrer son message musical sans traînage, ultra rapide, le son “panneau” sans les inconvénients, autant vous dire que nous étions aux Anges.

Discographie lors de ces écoutes

  • Hommage à Claude Léveillé;
  • Hommage à JP Ferland : Le petit Roi;
  • Richard Desjardin : Abbitibi;
  • Test disk Sheffield Lab : Drum & Track;
  • Dave Bruebeck at Carnegie Hall 1963, plage N°4;
  • Pink Floyd : Dark Side of the Moon en version Digital Master Gold 24K serie;
  • Aznavour 2000 : Qu’avons nous fait de nos 20 ans;
  • Requiem : Rutter, plage N°7 HDCD, Reference Recording;
  • Véronique Sanson et Paul Personne (Live);
  • Véronique Sanson (Quelques mots d’Amour);
  • Martin Xavier (Scène de la vie pastorale);
  • Dire Straits (Private investigations).

Conclusion

Nous avons eu du plaisir avec ces enceintes Final de type “panneau”, je suis un fervent adepte de ce genre de haut-parleur, les Final 400i m’ont séduit par leur silhouette contemporaine et fine, mais surtout elle se sont parfaitement adaptées à notre propre système de sous grave, des BSA (Bass System Audiophile) basé sur le principe de la vélocité et à charge libre, conçu par Jacques Roy Audio de Montréal.

À ce niveau de performances et de prix, il n’y a aucune concurrence, les FINAL 400i sont à inscrire dans votre liste “option” de vos choix; une écoute s’impose, succombez au charme des panneaux, vous n’en reviendrez pas.

Ce que je retiens en définitive, c’est cette absence totale de “sweet spot”, j’ai pu pleinement profiter des écoutes en me tenant sur le côté gauche durant la majorité des cas, sans aucune gène, ça a été une belle expérience, assez unique dans le genre, puisque les panneaux ont la réputation de procurer une écoute plus égoïste, pas ici, ça a été magistral, Final devrait être capable de conquérir des nouveaux adeptes, soucieux de musicalité et d’esthétique.

D’autre part, l’installation et la mise en œuvre sont simples, si on s’affranchit du caisson de grave bass reflex livré d’origine, celui-ci étant un peu plus “pointu” à implanter dans la pièce.
Jocelyn, qui m’a accompagné lors de ces écoutes et des différents essais d’installation que nous nous sommes amusés à recréer, est lui aussi une amateur éclairé des panneaux, l’image stéréo large et profonde l’a véritablement surpris, lui qui a plus l’habitude d’écouter pile au centre des enceintes, il n’en est tout simplement pas revenu.

Il s’est récemment fabriqué une magnifique paire d’Acoustat 6, dont nous aurons l’occasion de parler, puisque un reportage est en cours sur le sujet.


Points fortsLes points forts des FINAL 400i : 3000,00$ prix suggéré :

  • Aucun “Sweet spot”, l’image stéréo est large et profonde;
  • Pas de coloration, mais ça fourmille de détails, la magie du panneau opère;
  • Bonne sensibilité, il n’est pas nécessaire de posséder un monstre de puissance pour alimenter les 400i Final;
  • Elégance et tempérament;
  • Excellent rapport/musicalité/encombrement/prix.
  • Evolution Cinéma;
  • Possibilité de choisir votre système de sous graves.

Points faiblesLes points faibles :

  • Le caisson de grave unique d’origine est le point faible, mais c’est une situation qui n’est pas rédhibitoire, son placement est délicat et réclame des connaissances dans le domaine, votre revendeur installateur est votre ami dans ces moments là.

Mots de la fin

J’aurais volontiers conservé les Final 400i, elles apportaient incontestablement un plus et pas que dans le décor, ma fille et mon épouse se joignent à moi pour confirmer tout le bien que l’on pense de cette expérience avec des “panneaux”.
Vivre en Final 400i, c’est adopter un style de vie, pas seulement un système de son.

 

contexte de notre banc d'essai Panneaux Final 400i

Note personnelle :

J’ai eu un coup de cœur pour ces panneaux.

Contact manufacturier.

World Headquarters
Final Sound Solutions B.V.
Eisenhowerweg 8d
5466 AC Veghel
The Netherlands
Tel: +31 413 375 412
Fax: +31 413 369 070.
Vice President Marketing & Sales
Tony Boer.


Contact revendeur

Audio D’occasion

Mario Gagnon

Propriétaire : Mario Gagnon
1325 Ontario
Montreal, Qc
H2L 1R8
Tél : 514-522-2020
Sans frais : 1-888-738-HIFI.
Marques : Atoll, Simaudio, Mordaunt Short, Cambridge, Final, Quad, NHT, Dynaudio, Double S, Rega, Oracle, Dual, Thorens, Van Den Hull, Kimber, Wharfedale, Ortofon, Musica Fidelity.


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2007, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.