Fat Freddy’s Drop Black Bird

0
378
Fat Freddy`s Drop -Black Bird-

Une chronique un peu décalée dans le temps car cet album de Fat Freddy est sorti au début de l’été 2013, néanmoins cette musique vieilli bien.

Fat Freddy`s Drop nous offre Blackbird, un troisième album studio pour ce groupe d’origine néo-zélandaise.

La musique de Fat Freddy`s Drop est un amalgame d’influences provenant du ska, roots, reggae jamaïcain, le dub, le jazz, techno et hip-hop.

Ce mélange peut sembler hétéroclite, mais la production sophistiqué, la voix suave du chanteur Joe Dukie, la section des cuivres, claviers, guitare et rythme font en sorte que la machine néo-zélandaise est bien huilée et performante. Un son particulier et addictif à souhaits.
Fat Freddy’s Drop excelle en spectacle et la performance studio est-loin d’étouffer la spontanéité du groupe, au fait ce groupe se produit lui-même, c’est du fait maison, bien cuisiné et à point.
Comparé au précédent album ‘Based on a True Story’ Blackbird se veut plus dansant, définitivement plus groovy teinté à la sauce électro-pop.

Le son de Blackbird est enveloppant et hypnotisant, avec répétitions en boucle et écho sur la guitare. Cet assemblage baigne harmonieusement avec la voix feutrée de Joe Dukie.

Le trombone baigné d’écho est omniprésent, une fois mélangé aux autres cuivres le tout est vraiment luxueux et organique.
Chaque morceaux se fusionne finement ensemble pour finir dans une éruption totale avec l’instrumentale Bohanon.

On aurait aimé un peu moins de compression au mastering mais du même coup il reste de la dynamique, montez le volume et vos woofers vont déplacer beaucoup d’air…le mélange du synthétiseur analogique, de la basse et de la batterie compose un bloc solide survolé par la solide guitare rythmique.

Blackbird est aussi disponible en deux microsillons, l’ordre des morceaux suggère l’écoute sur vinyle, question de laisser la galette noire se faire gratter les sillons.

Plus qu’un oiseau qui passe dans le ciel -Blackbird de Fat Freddy’s drop- une musique remplie de chaleur et d’intelligence qui s’écoute à merveille et à répétition dans le repos de votre salle d’écoute ou en transport.

Le Festival de Jazz de Montréal réponds rarement à mes demandes…mais j’adorerais si Fat Freddy’s Drop venaient nous visiter au Festival de Jazz de Montréal en salle ou préférablement à l’extérieur.
Bonne écoute !
Un gros merci à mon copain JSJ pour la découverte de Fat Freddy.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Michel Forbes, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here