Fantosme by Carl Mayotte Fusion Quintet

0
375
Fantosme
Premier album de Carl Mayotte Fusion Quintet

Vous ne les connaissez peut-être pas encore, mais sachez que Carl Mayotte Fusion Quintet sont les grands gagnants du Grand prix de la relève 2019 du festival de jazz Rimouski. Bravo.

Pour cette raison et aussi parce que ils ont du talent, donnons leur un peu de visibilité.

Leur prochain album, Fantosme, devrait sortir fin septembre 2019.
Celles et ceux qui apprécient tout autant le Jazz fusion, Free Jazz ainsi que le rock prog, vous ne serez pas déçus.

Fantosme by Carl Mayotte Fusion Quintet.

Carl Mayotte a accepté gentiment de répondre à quelques questions, je lui laisse le soin de nous en dire plus.

Cela fait maintenant 2 ans que dans un élan d’extrême créativité j’ai décidé de mettre sur pied mon groupe, voir même, mon bébé.

Formé avant tout pour m’aider à faire sortir et à jouer les nombreuses compos que j’avais en tête, le projet est devenu beaucoup plus.
Réunis sous une énergie sans fin, un groove qui transporte et un amour de la musique sans égal, nous sommes devenus des amis et des complices de la musique.

Je vous prépare mon album pour l’automne 2019. Co-réalisé avec Michel Cusson, la musique qui se trouvera sur ce premier opus, sera un mélange de fusion des années 1970, de jazz et de joie.

Depuis quand  Carl Mayotte Fusion Quintet existe-t-il?

Je compose depuis longtemps mais cette formation depuis 2 ans.

Comment définis tu votre musique? (genre)
Je tentes toujours de me recréer et surtout de vouloir explorer toutes formes de musique possibles, mais pour le prochaine album je dirais jazz fusion.
Un mélange de jazz de rock, de funk, de musique latine et de classique pour la technique.
D’où puisez vous vos influences?
De tellement d’endroits.
Pour moi il n’y a pas de mauvaise musique. Je cherche toujours à prendre ce que la musique a à donner et non l’inverse.
Mais ces temps-ci je puise mes inspirations du rock progressif, d’Hermeto Pascoal, de Weather Report et de Joni MITCHELL.
Dans quel but jouez vous de la musique?
Parce que c’est pour moi une manière de vivre et surtout parce que c’est une partie intégrante de moi au même titre que respirer.
Au point de vue social cela me permet de communiquer d’une manière universelle avec tout le monde.
Quelles sont les ambitions du groupe?
De pouvoir amener mon projet à l’extérieur du Québec, et surtout de pouvoir créer de la musique sans cesse.
De plus, j’ai comme objectif caché de montrer une facette différente de mon instrument, la basse électrique.
Fantosme, pourrais-tu nous éclairer sur la signification de ce titre?
C’est en quelque sorte un hommage à la musique des années 1970 et je voulais faire en sorte que de mettre le Cd ce soit une sorte d’invocation de ces années.
De plus fantosme, fantôme écrit en vieux français, ressemble au mot fantasme qui est pour moi ce que représente aussi cet album pour moi.
Carl Mayotte
Carl Mayotte conforme à sa musique tonique et inventive.

Pour faire suite à ce premier album, je pose toujours ces questions afin de compiler les réponses, car j’aime vous lire sur ce types de sujets.

La qualité de l’enregistrement et du mastering sont ils importants à vos yeux?
Certain, surtout que l’aspect sonore du “tone” ou du timbre  prédomine parfois dans la musique aujourd’hui face au rythme, à la mélodie ou à l’harmonie.
De plus j’adore travailler ces aspects d’un album car c’est un instrument musical en soit.
Nos lecteurs nous disent être souvent déçu de la qualité sonore d’un CD, qu’as tu à nous dire sur le sujet?

C’est sujet à grande réflexion qui dépend du goût je crois, mais j’aime bien être ouvert face au son des albums et je suis capable d’outre passer cela pour écouter la musique de manière intellectuelle.

Quels sont vos coup de cœur musique du moment?
Il y a en a tellement mais je dirais Carlos Benavent, Snarky puppy, Zohar Fresco et le dernier de Wayne Shorter (Emanon).
Comment voyez vous le marché du disque tel que nous le connaissons (CD, vinyl, SACD, DVD, Blu-ray)?
C’est naturellement en grand changement. Les disques sont moins populaire et les médias pour les faire jouer sont en diminution.
Mais j’adore faire des albums car j’en écoute beaucoup encore. Je pense que nous sommes en pleins changement de paradigme et il faut être ouvert pour pouvoir évoluer avec lui.
Que pensez vous de la musique HD ou aussi appelée HR (Haute Résolution)?

J’adore, surtout avec un bon système hi-fi.

Croyez vous à la vente de musique en ligne autre que le mp3?

Surtout avec des sites comme bandcamp qui sont la meilleure option pour encourager les artistes selon moi.

 

Comment nos lecteurs peuvent se procurer votre disque?
Sur toutes les plateforme web possible ou en physique.
Mes dates sont sur mon site carlmayotte.com ou via facebook.
On peut aussi m’écrire au carl.mayotte@hotmail.com.
Qu’est ce que vous aimeriez dire à nos lectrices et lecteurs pour les inciter à découvrir Carl Mayotte Fusion Quintet ?
 


Si vous voulez voyager avec la musique, si vous voulez redécouvrir des sonorités anciennes et nouvelles, si vous avez le gout de danser en même temps que d’entendre des solos de fou et si vous voulez encourager la relève cet album est pour vous.

Vos souhaits pour 2019/2020?
D’aller jouer du jazz fusion à Tokyo; mais pour vrai, faire grossir le projet et être établi dans le marché Québecois en plus d’entrer dans le marché canadien et européen.

 


Conclusion

 

La relève est déjà là.

Cet album nous transporte parfois au bon vieux temps des 70s sur des rythmes énergiques, limite psychédéliques, vibrants d’une solide basse qui sait devenir déliée surtout en mode ballade, les percussions ainsi que les cuivres ne sont pas en reste.
10 titres qui finissent avec spiritus, en latin, de track en track suivez le fil conducteur, c’est une histoire cadencée Prog/Jazz fusion.

Dans la première pièce aussi il y a un texte en latin. En fait la signification de tout cela c’est que l’album est une sorte d’invocation de l’esprit des années 1970.
En mettant le cd on fait une formule magique dans fantosme pour appeler les fantômes. Spiritus vient le désinvoquer. (Dixit l’auteur).

Si vous avez aimé “Live at the Greek” (Stanley Clarke accompagné par Larry Carlton, Billy Cobham, Deron Johnson et Najee.), alors vous devriez apprécier Fanstome.

Ma plage audio préférée est la N°8: Marise, quelle sera la vôtre?

Je reçois Carl Mayotte le dimanche 29 septembre chez nous, pour une présentation de son album en public, il viendra avec des CD à vendre.
Êtes-vous intéressé à assister à l’écoute de Fantosme et discuter avec son créateur?

Contactez moi en privé, les places seront limitées.

 

Kinki Studio Magazine Audio 3
Auditorium dans lequel nous avons effectué nos écoutes pour ce banc d’essai

 

 

La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].

Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2019, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here