Esther Miquelon artiste

0
184
Esther Miquelon

Comment a débuté ta carrière solo?

Ma carrière a débuté simplement, sans que je m’en rendre compte. Je me demande encore aujourd’hui si je fais carrière ou que je suis mon chemin. Jour après jour, je fais ce qui me conduit à bien vivre. La musique, la chanson font parties intégrales de mon quotidien.

Esther Miquelon au piano

Depuis combien de temps joues tu de la musique?

Petite, assise sur les genoux de ma mère, je commence à apprendre le piano. De fil en aiguille, je rencontre ma professeur de piano, Roxanne Jonhson. Roxanne et moi, passons mon enfance à se voir une fois par semaine…C’est le début.

Le théâtre fait son entrée en grande pompe au secondaire. Grâce à mon père, au moyen de mes préférences, je fais mon entrée au cégep de St-Hyacinthe en exploration théâtrale.
La musique me rattrape…Je fais un mélange de tout ça et me retrouve à l’école de la Chanson de Granby.

Je pense que c’est vraiment là que mon imaginaire déborde et que la musique veut sortir de mes doigts.
Je commence à faire de petits shows en solo… Je me découvre !

De quelle manière en es tu venu à jouer en duo?

Sans trop chercher, je fais des rencontres qui viendront changer la nature de ma musique, de mes chansons.
Le point culminant de cette période est de me retrouver artiste en résidence au théâtre La Marjolaine durant tout un été.
C’est à cette période que je commence à jouer avec Sylvain Boisclair, le guitariste avec qui je joue présentement.
Depuis maintenant trois ans, Sylvain et moi faisons notre petit bout de chemin…

As tu une “day job” à côté de la musique?

En contrepartie, je poursuis un chemin dans le domaine de la santé. Pour moi, la chanson et la santé vont de pair. Je cherche à démystifier l’humain.
Je pratique présentement la massothérapie (mon day job) et en septembre, je commence une formation en ostéopathie.
Je me souhaite d’avoir cette force, cette passion qui m’amènera à continué sur ce chemin.
À le vivre pour moi d’abord pour bien le partager par la suite.

Quels sont tes buts?

Il est certain que je voudrais réussir à vivre de l’art… Je suis une grande « fan » de Marie-Jo Thério, de Jim Corcoran, de ses artistes à carrière forte, qui suivent leur route.
Je me souhaite d’avoir cette force, cette passion qui m’amènera à continué sur ce chemin.
À le vivre pour moi d’abord pour bien le partager par la suite.

Conclusion

Merci Esther d’avoir partagé un bout de vie avec nous.
Le tout premier disque de Esther Miquelon est un démo de 6 titres inédits qui lui sert à se faire connaître et lui permettre de financer ses activités, sa créativité et poursuivre l’aventure.

Grand Rire Jaune De Lune par Esther Miquelon

J’ai acheté un exemplaire de ce démo, pour soutenir son rêve et contribuer à ce que celui ci devienne réalité, vous aussi, vous pouvez soutenir Esther Miquelon en vous procurant son disque, enregistrement acoustique fait par OBLIK.

Pour en savoir plus sur l’artiste

Page web : http://www.facebook.com/esther.miquelon


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2010, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.