Empreintes par Suzanne Lainesse

0
1200
empreintes
Empreintes par Suzanne Lainesse

Dans le contexte actuel, vous en conviendrez, le besoin de réconfort nous appelle.

Il se trouve que j’ai à nouveau croisé le chemin de Suzanne Lainesse dans le cadre d’un shooting photo, de très beaux dessins au crayon gris. en relation avec son dernier album « Empreintes », le sujet de cet article.

Style de chansons à textes, ce qui signifie que ce sont des mots qui les uns à la suite des autres, forment une histoire, le tout soutenu par différentes mélodies.

On peut évoquer le destin, le hasard, l’univers, ou je ne sait quelle entité, mais le fait est que le fruit du hasard fait bien les choses.

Empreintes par Suzanne Lainesse

Cet album « Empreintes » est clairement un album dont les mélodies, les textes servis par une prise de son et un mastering de haute volée, m’a transporté sur un coussin de ouate, enveloppé d’une couverture douce au touché, me procurant du baume au cœur, tout ce dont j’avais besoin dans le moment.

La voix de Suzanne est super bien timbrée, équilibrée, douce et puissante à la fois, assez pour que l’intellect se laisse aller pour suivre cette voix comme un fil conducteur, qui touche nos sens les plus subtils.

On entend clairement la sonorité particulière de la guitare Takamine que Suzanne affectionne particulièrement, le grave quant à lui est de toute beauté, on alterne entre Harry Manx et Prince en terme de feeling acoustique.

Bref, vous l’aurez compris cet album est bien ficelé, des chansons à textes qui sonnent pour vrai. Cela m’a permis de recharger mes batteries alors que j’étais vraiment à plat.

J’avais besoin d’introspection, Suzanne et Danys, vous m’avez comblé, recevez toute ma gratitude; Merci.

Empreintes par Suzanne Lainesse
Empreintes par Suzanne Lainesse et Danys Levasseur

Suzanne a gentiment accepté de répondre à quelques unes de mes questions:

1: Cet album empreintes raconte ton histoire et chaque pièce un pan de cette histoire, pourrais-tu nous en dire plus?

 

Les liens entre les humains et l’amour occupent une place prépondérante dans mon écriture.

C’est un album très personnel.

Je puise une grande partie de mon inspiration dans mes propres expériences de vie. Je parle de la maternité, de l’enfance, du vieillissement, de l’amour et du désamour, de la perte et des grandes peines depuis le point de vue de la femme que je suis aujourd’hui.

 

En effet, je suis maman trois fois (Ode à la maternité) et l’empreinte la plus importante que je laisserai sur la terre est celle de la maternité, ce moment précis où mes enfants sont venus au monde, ce moment charnière entre le dedans et le dehors.

 

Avec « Bobinette », je fais référence à cette marionnette (la sœur de Bobino) qui a bercé mon enfance dans une émission pour les touts petits produite par Radio-Canada. J’aime profondément mes cinq petits-enfants et j’ai gravé à l’intérieur de cette chanson le rire contagieux de ma petite fille Alie.

 

Bien sûr, j’ai connu le chagrin d’amour (Pourtant) ; cette chanson aurait pu aussi s’appeler Le grand pardon.

 

J’ai beaucoup écrit sur l’amour. Ce troisième album ne fait pas exception (Je tiens à nous, Les aimants).

Dans « Un corps comme ça », je dénonce avec légèreté et humour les diktats de la beauté imposés par la société à travers les publicités, les magazines et les réseaux sociaux.

Le premier titre de l’album (J’ai une belle vie) est une réflexion sur le choix auquel nous sommes tous confrontés un jour : vivre pleinement selon notre vraie nature ou seulement survivre.

« Le bruit des hommes » est un hymne à la nature et à la réelle présence à soi, et fait référence à la naissance d’une nouvelle chanson.

La perte d’une personne aimée (J’veux pas qu’tu meures) est un sujet que j’ai exploré sans drame et avec toute l’intimité tranquille et porteuse de lumière dont j’avais envie.

À mesure que l’on vieillit, on comprend que l’âge ne veut rien dire. La chanson « Quel est mon âge » englobe à elle seule toutes les autres chansons que j’ai pu écrire.

 

La dernière pièce de l’album (Même de loin) est née au début du confinement en mars 2020. C’est une chanson de bienveillance et d’espoir.

 

Suzanne Lainesse à la guitare
Suzanne Lainesse à la guitare électrique

2: Combien de temps il t’a fallu pour produire « Empreintes » et quels en ont été les motivations?

 

L’écriture des textes s’est échelonnée entre 2016 et 2020. Le travail en studio a eu lieu entre juin 2020 et août 2021, donc sur environ 14 mois. Ça semble long, mais nous avons été interrompus à quelques reprises par le confinement.

 

Je tenais à permettre l’écoute de ces nouvelles chansons au plus grand nombre possible. Avec cet album, mon troisième en carrière, j’ai l’impression d’avoir dépassé certaines de mes limites, autant vocalement que musicalement.
La qualité et la vérité des textes, la cohérence des choix musicaux et le professionnalisme de la réalisation de Danys Levasseur se devaient d’être montré au grand jour.
En fait, j’ai voulu laisser mon empreinte.

 

Sans plus attendre, voici les liens qui vous permettront d’écouter « Empreintes » en toute sérénité et d’acheter l’album si tout comme moi, vous avez été touché.

3: J’ai en main le CD, mais existe-t’il une production vinyle de cet album?

Non, mais voici le lien pour le smart URL : https://ffm.to/suzannelainesseempreintes

et le lien pour le vidéoclip https://youtu.be/Aen2neGbhhs « J’ai une belle vie ».

suzanne lainesse danys levasseur final
Danys Levasseur et Suzanne Lainesse sur scène

4: Pourrais tu nous présenter ton complice Danys à nos lecteurs, ainsi que le rôle qu’il a joué dans « empreintes »?

Danys Levasseur est avant tout un ami. Il a réalisé mes 3 albums, DEVANT TOI (2013), TE DIRE (2015) et EMPREINTES en 2021, au studio « Le Vent Dominant » de Chesterville, au Centre-du-Québec.
C’est un musicien exceptionnel, un créateur et paysagiste sonore très doué, un arrangeur audacieux et respectueux et finalement, un mentor bienveillant.

Il a joué un très grand rôle avec EMPREINTES, comme il l’avait fait pour mes albums précédents. Il est le directeur musical, réalisateur et arrangeur. Il est responsable du mixage et du matriçage. Multi-instrumentiste, on l’entend sur l’album jouer les guitares, la basse, les percussions, les claviers, le sitar indien, le cuatro, le ukulélé et le violoncelle.

Empreintes par Suzanne Lainesse

5: Tu as dessiné au crayon gris des personnages et lieux en rapport avec « Empreintes », acceptes-tu de partager le lien intime de chacun d’eux et ta musique?

suzanne dessins 9
Dessin de Suzanne Lainesse

Un corps comme ça

Le miroir est le symbole du reflet notre image corporelle. Ayant souffert moi-même d’obésité pendant l’enfance, j’ai subi l’intimidation. Mes pensées vont aux jeunes filles et aussi aux garçons qui sont exposés à des modèles de beauté irréalistes, avec des standards inatteignables.

suzanne dessins 3
Dessin de Suzanne Lainesse

Ode à la maternité

J’ai réalisé ce dessin à partir d’une photo prise quelques secondes après l’accouchement de la mère. Pour moi, c’est le plus grand et le plus beau geste d’amour que de mettre un enfant au monde. Ce dessin représente bien l’intensité et la tendresse du moment dont je parle dans la chanson.

suzanne dessins 5
Dessin de Suzanne Lainesse

Quel est mon âge

J’ai dessiné la cour intérieure d’une grande cathédrale, un lieu hors du temps qui traverse les âges. Un espace spirituel qui peut contenir tous les âges. La chanson effleure le thème de l’éternité de l’âme.

 

6: Quel message souhaites-tu passer aux futurs auditeurs de ta musique?

 

«  Les artistes ont besoin plus que jamais que leur musique soit achetée et diffusée et qu’elle atteigne un maximum de personnes. S’il vous plaît partagez, et si vous aimez, faîtes la connaître à une personne autour de vous. »

EMPREINTES sera suivi d’une autre publication, cette fois sous forme de livre. Je prépare actuellement un recueil de 40 textes de mes chansons illustrées de mes propres dessins au crayon graphite et accompagnées d’un commentaire. Ce livre sera lancé au printemps 2022.

Page web officielle de l’artiste: www.suzannelainesse.com

 

olympus digital camera
Suzanne Lainesse sur scène au piano

Conclusion

Suzanne, ton album arrive à point nommé dans un contexte délétère, qui va réconforter toutes celles et ceux qui vont en faire l’écoute.

Danys a fait un travail remarquable, le son est d’un très haut niveau, avec une plage dynamique étendue, qui contribue à soutenir tes textes et mélodies, pour nous conduire à l’Emotion.

Cet album « Empreintes » est mon coup de cœur en ce début d’année 2022, je vous recommande chaleureusement d’en faire l’écoute dans un contexte feutré, silencieux, en mode introspection et bien entendu de l’offrir ou de vous l’offrir.
_______________________________________________________________________

La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].

Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2022, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.


“Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie: fréquence et vibration.” – Nikola Tesla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here