Code source

0
306
affiche du film code source

Ou Source Code pour son titre original.
Ce film s’inscrit dans la lignée des fictions en relation avec la relativité et le temps.

Genre : anticipation, action, espionnage

Réalisateur : Duncan Jones

Distribution des rôles :

  • Jake Gyllenhaal (Prince de Perse) joue le rôle principal, Colter Stevens, pilote d’hélicoptère
  • Michelle Monaghan (Mission impossible 3, L’œil de l’aigle) joue le rôle de la fille dans le train
  • Vera Ann Farmiga (connue sous le nom de Vera Farmiga) joue le rôle de l’agent de liaison Colleen Goodwin
  • Jeffrey Wright (Shaft, Casino royale) joue le docteur Rutledge
  • Michael Arden incarne Derek Frost, le terroriste

L’histoire

Colter Stevens se réveille en sursaut, vêtu d’un complet veston, dans un train de banlieue qui se dirige dans le centre ville de Chicago, assis face à lui, une jeune et jolie jeune femme lui adresse la parole laissant clairement entendre qu’ils se connaissent, jusque là rien d’anormal, sauf que le dernier souvenir de Colter, c’est d’être en tenue de militaire assis aux commandes de son hélicoptère.
Seconde surprise en croisant son reflet dans la vitre du train, il prend conscience d’être dans le corps d’un autre … panique et puis brutalement, explosion …
Immédiatement il se retrouve assis à son poste de pilotage dans un caisson étanche, sans aucune visibilité et une voix féminine qui le questionne quant à sa mission : Rechercher un terroriste dans le train, qui se trouve être aussi responsable d’une explosion majeure dans le centre ville si personne ne l’arrête, neutraliser la bombe dans le train n’est pas une option, seul compte la neutralisation de l’individu dont la seconde bombe est destinée à détruire toute la ville, pour que cela n’arrive jamais et il n’a qu’une fenêtre de 8 minutes … à chaque fois

L’avis du spectateur :

Ce n’est qu’après les 20 premières minutes que l’on entre véritablement dans l’action, avant ça, c’est un peu le flou artistique.
L’histoire nous plonge dans un dédale de scénarios qui explorent certaines théories de la physique quantique, l’ambiance est bien retranscrite, spectacle garanti où les effets spéciaux sont omniprésents autour d’un scénario intelligent et bien écrit.
Si vous avez aimé les films Minority report, Déjà vu, Next et Inception, vous allez adorer Code source.
La fin vous laissera sans doute dans l’expectative et vous aurez une pensée pour notre cher Albert et sa relativité 🙂


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2011, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.
Bon divertissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here