C-V2X technologie embarquée

0
529
C-V2X technology
Technologie 5G embarquée pour aide à la conduite

C-V2X automobiles connectées

Permettez moi de faire une légère incursion vers un domaine technologique qui va à plus ou moins proche échéance nous toucher, autant s’y préparer.
Souvenez-vous, en 2008 Audi avait déjà proposé en option un système d’aide au stationnement capable de tourner le volant à la place du conducteur. En 2017 il s’appelle le “Audi parking system plus” et s’est quelque peu amélioré.

L’évolution fait son chemin et en 2018 Tesla “ose” munir certaines de ses autos d’un auto-pilot, qui, alors que le véhicule est en mouvement, prend en compte les obstacles, le flux de circulation, la vitesse relative des autres usagers et peut même dans certaines conditions effectuer des manœuvres d’urgences, avant même que l’humain qui se trouve au volant ne soit conscient du danger, bref … il ne manquait qu’une seule chose pour que le flux de véhicules routiers soit aux mains de l’intelligence artificielle, la connexion 5G “all around”.

L’abréviation V2X (véhicule pour tous) était un sujet d’envergure au salon Consumer Electronics Show (CES 2019) à Las Vegas par un groupe de constructeurs automobiles qui ont décidé de présenter des avancées technologiques qui permettront de faire communiquer différents véhicules entres eux alors qu’ils sont en train de rouler, ceci afin d’accroître le niveau de sécurité.
L’innovation sur la base du chipset 9150 C-V2X de Qualcomm – le “C” étant l’abréviation pour réseau cellulaire, apparaîtra dans les véhicules Ford, Audi et moto Ducati Multistrada 1260.

Lors du CES 2019, Ford a dévoilé de solides projets visant à ce que la majorité de leurs nouveaux véhicules automobiles “parlent” et “se connectent” les uns aux autres d’ici 2022.
2022 dans l’industrie automobile, signifie, littéralement, demain.
Les démonstrations sur site devaient indiquer “le fonctionnement de l’auto dans le cas d’une convergence de quatre routes sans feux de circulation, montrant ainsi comment les véhicules peuvent continuer à fonctionner de façon autonome pour permettre la prise en charge de la gestion de la conduite dans ces conditions dans lesquelles le conducteur n’a aucune interaction.

Des véhicules ont également été vus se connectant les uns aux autres, évitant les piétons, évitant les obstacles et se maintenant à une distance stratégique des collisions potentielles aux points de passage.
“Outre la sécurité améliorée, le C-V2X est destiné à procurer un haut degré de confort et d’efficacité, quelque soit le niveau de compétence du conducteur, ce qui peut-être appliqué à la conduite de véhicules indépendants actuels et futurs”, a déclaré Anupam Malhotra, responsable des véhicules associés et des informations chez Audi of America Inc.
Don Butler, un cadre exécutif chez Ford, a évoqué ce point, ouvrant ainsi la porte du C-V2X au CES 2019. “Une condition administrative favorable doit être mise en place pour l’adoption de C-V2X, raison pour laquelle nous travaillons autant avec l’industrie et le gouvernement, conjointement pour favoriser le développement d’une telle innovation. “, at-il déclaré.

“À l’heure actuelle, des milliards de dollars sont dépensés par le secteur des cellulaires qui fabrique des systèmes 5G, nous pensons donc que la planification est prometteuse, assez pour donner à nos véhicules une partie des aptitudes caractéristiques que nous utilisons chaque jour pour nous déplacer”, a-t-il déclaré.
Qualcomm a annoncé à Digital Trends que 75% des nouveaux véhicules devraient être équipés de ce type de réseau d’ici cinq ans.

Que nous le voulions ou pas, le futur est à notre porte et annonce l’avènement de l’AI. Les gros joueurs n’ont pas attendu pour monter dans le train de l’innovation, en particulier en ce qui a trait à l’aide ou assistance de conduite active. Il manquait à Tesla l’interconnexion entres les autres véhicules, il y a donc fort à parier que le système de réseau G5, va tous nous libérer de nos vieilles habitudes. Attendons de savoir s’il va y avoir consensus au sein de l’industrie automobile, histoire de rendre universel le procédé de communication.
Espérons que la notion de sécurité, ne soit pas un vœux pieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here