BG Radia FS 420i et SW210

2
290
BG Radia à gauche et Totem à droite
Rate this post

Notre projet d’écoute d’une paire d’enceintes BG Radia a débuté lorsque François Abadie, notre correspondant à Paris nous a contacté pour nous donner ses impressions sur les produits BG Radia qu’il venait d’écouter au salon du SPAT et nous a mis en contact avec Didier AUTRIC le distributeur français.

Il se trouve que Didier et moi nous avons fait nos armes lors des concours audiomobiles nationaux et internationaux dans les années 90″.
Didier est le patron de Dynamic Home Cinéma, il utilise les produits BG Radia depuis plusieurs années pour réaliser des installations de cinéma maison haut de gamme en France.

En préambule, c’est Monsieur Igor Lewitsky de Toronto qui est le concepteur des enceintes BG Radia à l’origine.

BG Radia FS-420 et son caisson de sous graves
BG Radia FS-420i et son caisson de sous graves SW-210

Alain Provencher a vécu avec les enceintes BG Radia FS 420i et ses deux subwoofers SW210 durant plusieurs mois, voici ce qu’il a à nous dire.


Introduction

À la réception du matériel.
Les enceintes BG Radia FS -420i étaient emballées dans des cartons conventionnels, elles étaient protégées par une housse de Coton, pellicule plastique et de la mousse d’uréthane moulée.
Les cartons sont simples mais bien conçus, j’ai réussi à sortir les deux enceintes en seulement 5 minutes.
Une fois déballées, j’ai ensuite installé facilement le système de couplage au sol. Les enceintes sont étroites et mince. Mon épouse a beaucoup aimé le fait qu’elles soient élégantes et qu’elles ne soient pas surdimensionnées.

Les BG Radia sont à peine plus large que mes enceintes Totem Tribe 3 qui me servent habituellement de référence pour le cinéma maison.

BG Radia à gauche et Totem à droite
BG Radia à gauche et Totem à droite

Le devant et le derrière de l’enceinte sont recouverts avec un tissu de couleur noir et il n’y a pas de grilles qui se retire comme tel, le tissu fait partie intégrante de l’enceinte avec ses rebords métalliques qui sont d’ailleurs offerts en 9 couleurs attrayantes.

L’enceinte est équipée d’un tweeter à ruban Planar Neo 3, de deux rubans Planar Neo 10 pour le médium ainsi que de deux woofers de 6.5 pouces qui sont logés dans un caisson séparés à la base de l’enceinte. L’enceinte est donc fabriquée en deux pièces majeures, le caisson de basse et la partie avant qui contient les rubans médium/aigu.

Vue sur les connecteurs arrière sur l'enceinte BG Radia, les straps sont des Furutech rhodium
Vue sur les connecteurs arrière sur l’enceinte BG Radia, les straps sont des Furutech rhodium

L’arrière de la 420i nous révèle des connecteurs de qualité acceptable sans plus et il est possible de bi-câbler ou de bi-amplifier. Des straps sont bien entendu fournis avec les enceintes mais, comme c’est souvent le cas, ils se révèlent de qualité moyenne comme la plupart des manufacturiers d’ailleurs.

Les subwoofers

Les enceintes ont été livrées avec deux subwoofer SW-210 dans le cadre de cet essai.

Caisson de grave BG Radia
Caisson de grave BG Radia SW-210

Les caissons sont fabriqués avec des panneaux de type MDF, le fini noir lustré des caissons est beau et les grilles sont de bonnes qualités. Un amplificateur de 600 W en classe D s’occupe de pousser les deux woofers de 10 pouces en Kevlar qui habitent le caisson.
Le subwoofer est équipé d’un système d’annulation de la réaction des HP.

Le principe est simple et fort efficace. Le caisson est scellé et les woofers sont placés à l’opposé donc la force de réaction d’un woofer est annulée par le deuxième qui agit dans la direction opposée.
Le principe est vraiment bon, j’y reviendrai dans les résultats de l’écoute.

Driver du subwoofer renforcé en fibre de carbone
Driver du subwoofer renforcé en fibre de carbone

Les drivers proviennent d’un partenaire de BG Radia. Il n’y aurait pas de gêne à retirer les grilles puisqu’ils sont très beaux. Le Panneau arrière est simple d’utilisation, il existe plusieurs façons de se brancher.

Soit en entrée audio RCA, LFE pour le cinéma maison ou bien avec les câbles d’enceintes. La phase, le volume et le filtre passe bas sont tous ajustables. Le cordon d’alimentation est détachable, le subwoofer cumule un poids de 65lbs (32Kg) et il est accompagné d’une garantie limitée de 5 ans.

Résultats des écoutes

Nous avons obtenu d’excellents résultats lors de nos écoutes mais il a fallu travailler très fort sur le positionnement et le choix des câbles.

Marc et moi avons travaillé de pair pour trouver le meilleur positionnement possible dans ma pièce. Des enceintes dipôles ne fonctionnent pas exactement comme une enceinte conventionnelle donc nous avons eu de la difficulté à obtenir l’image que j’obtiens normalement dans mon environnement acoustique.
Lorsque nous avons obtenu le positionnement le plus efficace, nous avions encore quelques préoccupations, ça ne sonnait pas à notre goût. Nous n’avons pas obtenu le “oumff” de la première écoute.

Nous avons donc commencé par placer des straps de meilleure qualité, mais ce n’était pas encore homogène, le médium avait un petit quelque chose d’agressant. Nous avons donc changé de câbles de HP et c’est à cet instant même Marc et moi avions la conviction d’avoir trouvé ce que nous cherchions c’est-à-dire le plaisir d’écoute.

Comme quoi un “simple” bout de fil peut faire la différence, arrivé à ce stade, bien entendu.

Nous avons aussi changé les câbles d’alimentation électrique de façon à aller chercher le maximum en qualité de son. Marc avait apporté pour l’occasion ses modèles de référence avec les prises Furutech FI-50.

Câbles de haut-parleurs Blueberry Hill Audio modèles Basis et cordon d'alimentation électrique de Reference au magazine connecteurs FI-50 carbone rhodium Furutech
Câbles de haut-parleurs Blueberry Hill Audio modèles Basis et cordon d’alimentation électrique de Reference au magazine connecteurs FI-50 carbone rhodium Furutech

À propos des Subwoofers

Nous avons ensuite travaillé sur le placement des subwoofers. Après plusieurs tentatives, nous les avons finalement positionnés directement en arrière des enceintes. Nous avons ajusté la phase, la fréquence de coupure ainsi que le volume. Nous avons branché les subs directement à partir de notre préamp en RCA simple directement dans chacune des entrées audio. Pour ce faire, nous avons utilisé un “Y” pour brancher l’entrée droite et gauche sur le subwoofer selon les recommandations du représentant de BG radia.

OUF ! C’était très bien mais comme d’habitude, nous avons toujours eu des difficultés à aller chercher les premières octaves dans ma pièce. Nous avions réussi à obtenir cet effet en donnant de la rigidité à mes subs de référence en ajoutant une plaque d’acier sur le dessus du caisson.

Les BG Radia n’échappent pas à cette règle, nous avons été chercher encore plus de profondeur et d’impact avec la rigidité obtenue par le poids de l’acier.

Vue arrière du subwoofer par le dessus
Vue arrière du subwoofer par le dessus

Évaluation de l’écoute

Ma première impression avec l’écoute de “Blue Mind” de Anne Bisson fût de remarquer à quel point les BG Radia remplissent mon studio de musique. Malgré le fait que certains instruments ne semblaient pas être exactement au même endroit qu’avec des enceintes conventionnelles, nous obtenons une scène des plus réalistes et avec une image d’au moins 180 degrés.

C’est à couper le souffle, j’ai rarement obtenu ce résultat. Marc et moi, nous sommes regardés et nous étions absolument en accord pour dire que nous avions atteints de hauts sommets, nous pouvions être très satisfaits des enceintes maintenant.

Pour vérifier notre superbe image, nous avons utilisé le fameux disque “Amused to Death” de Rogers Waters, et encore une fois l’image était extraordinaire. Du 180 degrés parfait… Lorsque j’ai écouté Karen Young, ‘live in your living-room’, le guitariste Sylvain Provost semblait être placé à ma gauche, j’ai rarement eu l’occasion de l’entendre si clairement. L’espace entre les enceintes et mon siège d’écoute était résolument rempli et l’image stéréo était large et profonde.

Curieusement l’écoute n’était pas si égoïste puisque nous avions une image stéréo sur une largeur d’environ 2 m. Il faut par contre absolument jumeler les enceintes aux subwoofers pour aller chercher ce niveau de sonorité.

Je me suis aussi permis d’écouter de la musique d’église avec chorale de l’album “Requiem” de Rutter; plage 7 HDCD Reference Recording; Cet album est excellent pour aller chercher les infra basses et la profondeur de la scène. Sur cette pièce, la voix de la chanteuse était parfaite, placée en hauteur au milieu du cœur.

Le son des instruments était précis. Je n’ai pas été déçu par le manque d’extension de la basse parce qu’encore une fois les excellents subwoofers m’ont permis de ressentir la vague de vibration des basses fréquences normalement obtenue dans cette plage de l’album.

En position d'écoute
En position d’écoute

Lors de mon écoute de Holly Cole, “Shade”, tout était parfait encore une fois, de la grande écoute! La douceur de la voix de Holly était encore une fois surprenante, les enceintes travaillent bien et n’étaient pas agressantes dans les hautes fréquences. La basse présente était ferme et rapide.

Mon écoute s’est ainsi déroulée pour plusieurs heures et avec les mêmes constats.
Ce sont de très bonnes enceintes et les subwoofers sont extraordinaires. Fait à ne pas oublier, nous avons bloqué mon diffuseur central pour entendre et observer si il y aurait du changement, normalement les voix deviennent moins précises lorsque je place un panneau devant les orifices. Nous n’avons noté aucun changement. Cela en dit long sur la performance des enceintes BG Radia en mode dipôle.

Bien entendu l’ensemble BG Radia s’adressera à une clientèle qui aime les enceintes à rubans. Vendues tout juste en bas de $10 000 pour l’ensemble enceintes et les deux subwoofers, il y a plusieurs grands noms qui ne proposeront que des enceintes pour ce prix.

Les enceintes comportent, selon mon opinion, quelques petits défauts ; notamment une légère coloration dans le bas médium et le fini mât du caisson de basse de l’enceinte qui ne match pas avec la finition brillante des subwoofers, c’est un détail, mais arrivé à ce niveau de prix, je commence à être exigeant.

Il y a très certainement la qualité des connecteurs et des straps qui à mon avis devraient être un cran au-dessus en terme de qualité, donc une source d’optimisation à prévoir. Il ne faut jamais oublier que ce n’est que notre avis et qu’aucun produit n’est parfait. Cela n’empêche en rien le fait que j’ai adoré les enceintes.

Je dois revenir encore une fois sur l’excellent rendement des subwoofers qui nous ont donnés une basse profonde, ferme et soutenue dans toutes les écoutes que j’ai fait. Je dois même ajouter que ces heures en leur compagnie m’a plu au point que j’aimerais les garder en permanence sur mon système comme référence.

De haut en bas: lecteur CDP integris de chez Aurum Acoustics, amplificateur intégré Stormaudio V55 et amplificateur Classé Audio CA 2200
De haut en bas: lecteur CDP integris de chez Aurum Acoustics, amplificateur intégré Stormaudio V55 et amplificateur Classé Audio CA 2200

En Conclusion

Malgré le fait que je sois vendu aux enceintes conventionnelles, je dois avouer que les BG Radia FS 420i m’ont beaucoup plu, l’image stéréo exceptionnelle de 180 degrés qu’elles m’ont apportée restera gravé dans ma mémoire comme le standard à obtenir.
Je recommande ces enceintes avec leur subwoofer respectif, en particulièrement si vous désirez aussi les utiliser dans le cadre d’un cinéma maison.
Nous allons donc écrire une seconde partie pour cette raison.
Bonne écoute !

À propos des BG Radia FS 420i

Points forts Strengths/ Points forts :

• Très belle sonorité;
• Médium riche en détails ;
• Hautes fréquences d’une belle douceur;
• Excellente image stéréo à 180°;
• Belle conception qui plaira aux Dames;
• Garantie de 5 ans.

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

• Connecteurs ;
• Fini mat du caisson au bas de l’enceinte;
• Petit réseau de distribution au Canada pour l’instant.

À propos des BG Radia SW-210

Points forts Strengths/ Points forts :

• Très belle basse profonde et précise;
• Facilité d’ajustements ;
• Garantie de 5 ans !

Points faibles Weaknesses/Points faibles :

• Rien à signaler pour cette gamme de prix.

Discographie lors de ces écoutes
• Patricia Barber: Verse , Regular pleasures;
• Holly Cole: Shade: Heatwave ;
• Best audiophile Voices II: en entier :
• Requiem Rutter; plage 7 HDCD Reference Recording;
• Karen Young: Live in your living room en entier;
• Karen Young: Âme, corps et désirs, interlude 10, disque 1;
• The Give band, premier album;
• Antonio Fortione: AFQ en entier (Antonio Fortione Quartet);
• Antonio Fortione: Touchwood.
• et pleins d’autres titres dont certains sont déjà dans nos références.


Avis plus personnel

Les premières heures passées en compagnie de ce système BG Radia, m’ont donné du fil à retordre. Finalement nous avons appliqué les conseils du manufacturier pour nous rapprocher au plus près du résultat que nous visions.

Nous avons donc reculé les enceintes et les subwoofers pour se rapprocher du mur arrière. Comme les prises de vues l’indiquent.
Je retrouve sur quelques points les mêmes sensations que sur mes Monsoon FPF 1000 et pour tout dire, l’architecture générale de l’enceinte partage une certaine forme de gémellité.

Seules les basses fréquences sont en retrait. L’apport dans ce registre des deux subwoofers est incontestablement un plus qui fait toute la différence. Entendre respirer une salle de concert aux alentours des 40 hZ, c’est génial. Je note que nous n’avons jamais et je dis bien jamais atteint un tel degré de basse dans la pièce d’Alain.

Amplificateur intégré Stormaudio V55 et dessous le Classé Audio CA2200
Amplificateur intégré Stormaudio V55 et dessous le Classé Audio CA2200

Si vous prenez le temps de les installer correctement, sans vous décourager, ce système vous donnera une sonorité équilibrée, une image stéréo en 3D et une sensation dans les basses fréquences des plus intéressante. Quelque soit l’application que vous allez en faire, stéréo ou multicanaux.

Il reste que nous avons pu écouter ce système avec différents câbles ainsi qu’avec une électronique différente, Yves nous avait prêté son ampli intégré Stormaudio V55, qui encore une fois à fait merveille dans ce contexte. J’en profite pour le remercier de nous avoir donné cette occasion unique de comparer.

Merci à Marlen Mogilever pour le prêt des excellents câbles de haut-parleurs Blueberry Hill Audio, issus de la nouvelle série Basis qui malgré un tarif deux fois inférieur à la gamme Figaro, ne déméritent pas.

Câbles de haut-parleurs Blueberry Hill Audio de la gamme Basis
Câbles de haut-parleurs Blueberry Hill Audio de la gamme Basis

Le son obtenu avec les câbles Basis de BHA était plus équilibré qu’avec les versions hybride Figaro, que nous trouvions trop “sages” dans la circonstance. Je suis très étonné de voir qu’à ce niveau de prix, un manufacturier arrive à de telles performances.
Nous n’avons pas noté de difficulté particulière pour alimenter ces enceintes BG Radia, mais je dois reconnaître que nous avions à notre disposition des électroniques de tout premier plan. L’installation électrique du système d’Alain est également à citer en exemple, c’est fait dans les règles et ça s’entend.

Pour alimenter ces deux voies passives, un bon ampli de 150w par canal est suffisant. Comme vous pouvez le constater au travers de nos commentaires, un peu plus de puissance, c’est encore mieux.

Sachez que les références FS-420 représentent le milieu de la gamme et qu’il existe deux autres modèles chez BG Radia, les FS-320 et FS-520. FS pour Free Standing.
Pour être utilisateur au quotidien de haut-parleurs de type planar, j’avoue ne pas avoir été dépaysé. J’ai retrouvé cette forme de liberté des sons, cette image stéréo très aérée, cette intégration des différents registres, sans trou, sans bosse. La magie du planar opère encore et encore. Les progrès réalisés sur ce type de transducteur sont réels et c’est certainement le moyen efficace de vous affranchir d’un traitement acoustique, ce qui est loin d’être le cas avec des “boites” qui utilisent des transducteurs à cône.

Nous avons donc expérimenté un système de reproduction des sons qui ne semble jamais forcer, toujours très à l’aise. Nous avons à un moment donné entendu des vibrations, mais il s’agissait d’un soucis bénin d’assemblage, notre modèle de démo avait été restauré avant de nous être expédié, suite à un bris lors du précédent transport.

Retenez enfin que la spécialité de BG Radia c’est l’intégration dans les murs de systèmes de reproduction sonore et dans ce domaine, ils sont leaders. Il semble que la gamme de type conventionnel profite largement de cette expertise.

Pour terminer avec les subwoofers BG Radia SW-210; le fait d’avoir posé sur le dessus une épaisse plaque d’acier leur a fait gagner beaucoup en terme de tenue en puissance et d’impact. Cela fait déjà plusieurs subwoofers sur lequel nous expérimentons ce type d’optimisation, avec toujours le même accroissement des performances.

Le système BG Radia dans son ensemble, c’est à dire la paire d’enceintes full range et ses deux subwoofers représente de quoi le futur sera fait. À la différence que l’actif fera bientôt son entrée dans le marché du grand public et là mes amis, je vous promet de vivre une belle aventure faite de sensations brutes, très proches de ce que les musiciens vivent.

Je crois fermement que tout système hifi devrait être façonné avec un système actif de sous grave dédié. techniquement, c’est plein de bon sens. Alors pourquoi s’obstiner à vouloir faire travailler un amplificateur sur une plage de 20-20 000hZ alors que nous savons que ce n’est pas viable? Voilà pourquoi tout système de sous grave dédié et qui plus est actif, est légitime.

Détails sur les produits BG Radia que nous venons d’essayer

Prix des enceintes BG Radia FS 420i: 3250$ chaque,
Prix des subwoofers BG Radia SW-210: 1500$ chaque,
Garantie : 5 ans.

Enceinte acoustique BG Radia
Enceinte acoustique BG Radia FS 420i

Disponibilité au Canada

BG Corp
3535 Arrowhead Drive Suite B,
Carson City, NV 89706
775-884-1900 ph
775-884-1276 fax.


La pensée du moment

Donner à son prochain procure une joie immense et de toute façon comme le disaient nos anciens, ce que le Christ ne vous prend pas, le fisc lui s’en chargera.


Cet article a été rédigé par Alain Provencher et Marc PHILIP, rédacteurs indépendants, tous droits réservés, copyright 2013, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bon divertissement.