Apertura chez Eric

8
705
système hi-fi de Eric Juaneda

Apertura et Junilabs

En préambule

(moi) Marc Philip en mode écoute, photo prise par Eric Juaneda

Marc Philip chez Eric Juaneda
J’aurais très bien pu titrer cette rubrique : La parole est à vous.
Dans un sens, c’est un peu ce qui va se produire … la hifi vue par Eric Juaneda est en soi l’objet de notre sujet du jour.
Il me semble que nous sommes nombreux à nous interroger sur notre prochain, les informations glanées ici et là sur les forums ne permettent pas de savoir véritablement qui est l’individu en arrière de son clavier; mais qui est donc celui ou celle que l’on nomme “Audiophile et Mélomane“?

Alors, fort de ce constat, nous avons décidé de nous rencontrer et de faire se rencontrer d’autres personnes qui partagent la même passion de la musique sous toutes ses formes et qui accessoirement, possèdent un système hi-fi à la maison.

Ce premier sujet préfigure une suite de plusieurs autres du même genre; à savoir, un entretien avec un passionné de haute-fidélité, dans son intimité, pour savoir comment il vit sa passion, comment il voit le marché de la hi-fi en tant que consommateur, qui sont ses amis, qu’est ce qu’il écoute, etc… chaque intervenant va s’exprimer librement en répondant à une série de questions que je leur ai soumis, il va être intéressant de comparer les réponses de chacun.

Vous aurez donc le loisir de constater que si nous vivons tous sous le même ciel, nous n’avons pas tout à fait le même horizon, du moins en ce qui concerne l’approche musicale par le biais de la hi-fi.

Le ou les buts recherchés ne sont pas identiques d’un individu à un autre, ni le chemin emprunté pour y parvenir.

C’est cette pluralité, qui fait tout le charme d’une passion comme la nôtre, car au final, nous finissons tous par nous rejoindre sur un point : l’écoute de musique
À la fin de l’article vous trouverez quelques disques qui m’ont plus, issus de la médiathèque privée d’Eric, ceci afin de partager en musique ce bon moment que nous allons revivre en image.

Eric.J nous invite dans son salon, il ouvre ainsi le bal, normal, puisque c’est lui qui m’a invité le premier et a été l’initiateur des rencontres passionnantes qui vont suivre, quelque part dans le sud de la France, mais nous aurions tout aussi bien pu être à Amiens, Bordeaux, Lyon ou Brest.

Eric, peux-tu te présenter en quelques mots?

(Arghhh ça commence mal !) Eric: électronicien, mélomane, photographe (je ne sais dans quel ordre placer ces ‘adjectifs’, mais cela n’a aucune importance, l’ordre varie suivant les jours, les mois, les heures.)
Je suis “entré” dans la Hi-Fi à 17ans par le biais de l’électronique, j’en ai maintenant 40.
C’est donc l’électronique qui m’a conduit à découvrir la musique et surtout le classique.

Le système actuel

– Source numérique Marantz CD 94 (grandement modifié),
– diodes d’alimentation rapides BYW98-200,
– mise à la terre du boîtier avec prise IEC,
– cheminement des masses vers la terre,
– OPA604 en sortie (non utilisé en numérique),
– condensateurs MKP autour du DAC (non utilisé en numérique),
– condensateurs Polypropylene sur circuit de lecture numérique,
– circuits intégrés recouverts de cuivre pour limiter les radiations électriques.

  • Câble numérique HMS Sestetto,
  • Convertisseur (DAC) : prototype du Jundac One (en cours de conception),
  • Câble de modulation Esoteric Audio, Air Litz technology 2ii,
  • Préamplificateur modèle 4 (conception maison),
    http://tech.juaneda.com/en/gallery/preamp4.html
  • Câble de modulation Sommer Cable, Stratos OFC,
  • Amplificateur Conrad Johnson MV75,
  • Cordons secteur sur tous les éléments : Yarbo GY-7000 PW,
    Mise à la terre massive de tous les éléments actifs.
    Amortissement mécanique des éléments actifs avec sandwich de liège, granit, MDF. (Lire l’article).
  • Enceintes Apertura Nova posées sur Granit (avec liège d’amortissement sur façade),
  • Câble enceintes : Monster cable MSeries CX-4.

 

Electroniques du système de Eric Juaneda

La reproduction musicale dit de haute fidélité est elle une passion ou un hobby?

Les deux mon Capitaine.

Qu’est ce qui conditionne tes choix dans l’élaboration de ton système : (plusieurs réponses possibles)


1 : l’électronique pure et la conception des appareils

En grande partie puisque je suis électronicien. Je conçois mes réalisations de A à Z; schémas originaux, je n’utilise pas de solutions dites ‘éprouvées’.

2 : le design extérieur
Ca ne mange pas de pain, c’est tout de même plus agréable d’avoir de beaux produits plutôt que des appareils moches.
Je me force à terminer mes réalisations; le produit doit donner l’impression de sortir d’un magasin et non d’un garage.

3 : la réputation de la marque
En partie, c’est plus un gage d’assurance que de qualité.

4 : L’avis de la presse spécialisée
Aucunement.

5 : ton propre avis
Oui.

6 : le bas prix
Non.

7 : le prix élevé, gage de qualité
Non.

8 : Le bon “deal” (exemple -50% sur un produit haut de gamme)
Je suis un très mauvais client de boutique Hi-Fi.

10 : L’avis des copains?
L’avis que je peux avoir sur le matériel des copains.
Vue au grand angle de la pièce d’écoute

système hi-fi de Eric-J avril 2009

Quels sont tes goûts musicaux?

Essentiellement de la musique vocale, beaucoup de baroque, musique ancienne, de la variété Française et un peu de Jazz.

Te considères-tu comme un acheteur compulsif d’appareils hi-fi? (achat/revente dans un court laps de temps)

Non pas du tout.

Si non, es tu sage ou simplement conservateur?

Quand j’achète un appareil je n’ai pas l’intention de le revendre. Je crois bien ne jamais avoir vendu d’appareils hi-fi, seulement jeté quelques produits en fin de vie.

En quelle année as tu débuté l’élaboration d’un système hi-fi?

En 1987.

Qu’est ce qui t’a motivé la première fois à te lancer dans l’élaboration d’un système hi-fi?

Sans savoir ce qu’était la musique nous nous étions lancé un ami “hifiste” et moi même dans la réalisation d’un ampli.
Il fallait bien accompagner tout cela d’enceintes et d’une source pour pouvoir écouter quelque chose.

Prends tu ton plaisir dans :

1 : l’écoute de musique
Oui, beaucoup. C’est d’ailleurs la finalité d’un système audio.

2 : l’écoute de bruits subtils dans le message musical

Les bruits subtils font partie de la qualité d’un bon système audio. Ce n’est pas une finalité, simplement une constatation.

3 : l’écoute d’un type d’électronique ou de haut-parleur (large bande, haut rendement, panneau, coax, multi voies, actif, passif, …)
Toutes les expériences sont enrichissantes. Il faut savoir lire entre les lignes, ou plutôt écouter entre les notes.

4 : la conception d’appareils
Oui, j’y consacre beaucoup de temps ces deux dernières années.

5 : la conception de câbles
Sans plus.

6 : la chasse aux vibrations mécaniques

J’ai réellement pris conscience de cette vertu il y a un an. Ce point est indissociable de la conception d’un appareil audio et de sa mise en œuvre.

On va entrer dans le vif du sujet … pour bien débuter en hi-fi

Crois-tu aux vertus d’un bon traitement acoustique?

Oui, mais je ne sais certainement pas à quel point j’ai raison 🙂 Nous verrons tout cela dans un an quand j’aurais mis réellement cela en pratique.

Si oui, selon toi par quoi faut-il commencer?

Par apprendre. Avant d’acheter un véhicule, il est souhaitable d’apprendre à conduire.

Crois-tu aux vertus d’une bonne arrivée électrique?

Oui, mais je ne suis pas promoteur de concepts trop idéalistes. Avoir des lignes dédiées c’est bien, mais tout le monde ne peut pas forcément le mettre en œuvre.

Si oui, penses tu qu’un cordon AC puisse apporter une amélioration sur le rendu sonore d’un appareil?

Oui, tous mes éléments sont équipés d’un tel cordon. Je reste toutefois modéré dans le prix de mise en œuvre de cet élément.

Existe t il des différences entre un filtre secteur, un conditionneur de courant et un régénérateur de courant?

Oui certainement. (Je ne sais pas ce qu’est un régénérateur de courant).

Si oui, qu’elles sont elles?

Elles sont d’abord techniques, ces trois appareils sont probablement totalement différents. Sur le plan qualitatif, la discussion ne peut aboutir que sur une polémique de guerre de chapelle stérile et sans intérêt.

Quel est le point le plus important dans l’élaboration d’un système hi-fi?

Savoir l’écouter.
Le dicton disant que la qualité d’un système est celle du maillon le plus faible n’est pas totalement fausse, mais pas totalement vraie non plus !
Voici l’ordre dans lequel je mettrais tous ces éléments. J’ai ajouté des étapes.
Si l’on néglige trop un élément le résultat de l’ensemble risque d’être médiocre.

  • 1 : l’ampli,
  • 2 : la source,
  • 3 : les enceintes acoustiques,
  • 4 : La gestion des vibrations mécaniques,
  • 5 : L’acoustique de la pièce,
  • 6 : le préamp,
  • 7 : Les câbles de liaison, câbles enceintes,
  • 8 : Cordons secteurs, fusible.


Vue du système hi-fi d’Eric et du lecteur CDP integris apporté pour l’occasion.

CDP integris Aurum Acoustics système hi-fi de Eric-J avril 2009

Sur quels critères choisis tu tes enceintes acoustiques?

Voici un point épineux.
Quand j’ai acheté les Apertura, je savais que j’aurais autant de mal à choisir une paire d’enceintes que n’importe quel client le ferait.
Pas question de mettre un truc moche ou trop volumineux dans le salon. WAF (Woman Acceptance Factor) et MAF (Man Acceptance Factor) étant très forts.
Après avoir passé plusieurs années dans les boutiques Hi-Fi en tant que revendeur, j’ai fait le tour de ces mêmes boutiques pour écouter et trouver une paire d’enceinte.

Ecoutes-tu toujours avant d’acheter un appareil ou une paire d’enceintes acoustiques?

Pour les enceintes, oui. Pour le reste non.

Si oui, dans quelles conditions? Chez le revendeur, le vendeur, chez toi?

Chez le revendeur pour les enceintes.

Si non, sur quels critères te bases tu pour faire ton choix?

J’achète les éléments comme un coureur de rallye le ferait. Il sait pertinemment qu’il ne va pas courir dans le véhicule qu’il vient d’acheter. Il va retirer les sièges, changer le carburateur, la suspension….
J’achète une base de travail. Si la base est bonne, le produit sonnera bien, un jour…
Si la base est insuffisante, inutile de perdre son temps.

Où achètes-tu si ce n’est pas chez un revendeur?

Je conçois pas mal de produits à partir de zéro.

Penses tu qu’il soit possible d’optimiser un système hi-fi ou tu es de ceux qui croient qu’un appareil ou une enceinte ça ne demande rien de particulier pour fonctionner?

Un appareil non optimisé ne peut pas fonctionner correctement. Chacun optimise avec ses compétences. La gestion des vibrations, le choix des câbles, le placement dans la pièce… sont des optimisations de base.
Etant électronicien, j’optimise aussi souvent l’intérieur. Le Maître mot de l’affaire, travailler proprement, une optimisation bien faite ne se voit pas ! (elles s’entend)

Si oui, par quoi commences tu ton optimisation?

  • 1 : support tablettes et meuble,
  • 2 : positionnement fin des enceintes dans la pièce,
  • 3 : Changement des composants internes,
  • 4 : Remplacer les différents câbles,
  • 5 : Electricité,
  • 9 : acoustique (pas encore assez compétent pour faire !).

Yarbo connector, dont Eric se sert pour assembler ses cordons AC.

système hi-fi de Eric-J avril 2009

Tiens en parlant de câbles :

Selon toi …

  • Quels sont les critères d’un bon câble AC?
  • Quels sont les critères d’un bon câble RCA?
  • Quels sont les critères d’un bon câble de haut-parleur?
  • Quels sont les critères d’un bon câble numérique coax?

Les critères sont les mêmes pour tous les câbles, ne pas m’arracher les oreilles, sembler le plus naturel possible sur mon système qui est rempli de défauts, non linéaire et qui évolue en ce moment, toutes les semaines !

Quelle est la meilleure technologie actuelle en terme de lecture numérique?

Nous n’avons pas encore fait mieux que le lecteur CD.

Quelle est la meilleure technologie actuelle en terme d’amplification?

Tubes, transistors, passif, classe A, classe B, classe D, Boucle ouverte, Taux de contre réaction…
La qualité d’un appareil dépend avant tout des compétences de son concepteur, le reste n’est que guerre de chapelle.

Quelle est le meilleur principe de haut parleur pour réaliser une excellente paire d’enceintes acoustiques?

idem

Penses tu qu’il existe une différence marquée entre une électronique à tubes face à du transistor, voire du classe “D”?

Je suis incapable de reconnaître les yeux fermés un appareil à tubes d’un appareil à transistors.
Certains transistors sonnent plus tubes que les tubes, et certains tubes sonnent plus transistors que les transistors.

Si oui, lesquelles?

En matière de conception, ce sont trois types d’appareils différents, les différences sont objectivement quantifiables : dissipation thermique, rendement, volume utilisé…
En matière de qualité sonore, il ne peut y avoir de relation entre la qualité sonore et la technologie.

Vas-tu souvent écouter de la musique en concert ou en live?

Oui, c’est l’occasion de remettre à jour mes références qualitatives. Le concert sans micro ni amplis demeure la référence des références, même si l’acoustique de la pièce est loin d’être aussi performante que ce que l’on peut croire.

Es tu musicien toi même?

Malheureusement non, on ne peut pas tout faire…

Penses tu que le CD tel qu’on le connaît est un support qui est en péril?

Non. Je ne crois pas à la dématérialisation de la musique. Nombreux sont les supports qui ont voulu l’enterrer.

Quel est ton opinion sur le principe de lecture analogique?

Sans opinion, je n’ai jamais possédé de platine tourne disque.

Quel est ta préférence entres les deux, CD ou LP?

Le lecteur CD.

Que t’inspire le SACD?

C’est un système mort-née.
Il aurait toutefois put avoir un avenir auprès des audiophiles s’il n’était pas si verrouillé.
Le fait de disposer d’une qualité sonore améliorée et de garder la compatibilité avec les lecteurs CD actuels en faisait un produit d’avenir.

Malheureusement, le fait d’interdire l’utilisation d’un convertisseur séparé et la lecture sur PC dévoile un système qui n’est commercialisé que pour lutter contre la copie et assurer à PHILIPS des revenus confortables.

Connais tu les différents types de pressage numérique? (Blu Spec, HQ-CD, K2, XRCD2, 24K gold master, …)

Blu spec de nom, 24K gold master pour en avoir quelques un en rayon.

Comment vois tu le marché de la hi-fi dans les années à venir?

Je ne me pose pas vraiment la question.

Crois tu que la crise touche le monde de la hi-fi?

Oui, de nombreuses boutiques et constructeurs vont déposer le bilan. Au final, une crise est toujours bénéfique. Elle fait disparaître certains constructeurs et apparaître d’autres.

D’ailleurs, comment se présente la crise selon toi?

Cela fait fort longtemps que le marché de la Hi-fi est en crise. Dans les années 70 on s’achetait une télévision, un frigo, une chaîne hi-fi et un appareil photo.
Aujourd’hui on règle sa facture téléphone, on s’achète un bel ordinateur et un écran plasma. Les intérêts ont changés.

Quels sont les améliorations que tu vas mettre en œuvre sur ton système?

S’il savait ce qu’il cherche il l’aurait déjà trouvé.

Je ne pense pas que les plus importantes améliorations viendront d’une évolution des schémas électroniques.
Je suis plus à l’écoute des mes amis poètes et philosophes, comme Jean-Paul Rames qui m’ont déjà m’ont attiré vers des sentiers peu fréquentés… Le 21ème siècle ne ressemblera pas au 20ème.
Je pense être fermement ancré dans mon temps.

As-tu fixé un budget à ne jamais dépasser?

Oui, 2000 euro pour un élément, rare sont les éléments que j’ai acquis à ce prix.

Peut-on rester raisonnable et quand même se faire plaisir?

Tout à fait. Les fausses économies comme les dépenses excessives sont source de grandes désillusions.

Passer le cap du raisonnable permet il d’accéder à beaucoup plus de performances?

Les performances d’un système audio sont liées à l’investissement humain que son acquéreur dépense en temps de mise en œuvre pas seulement aux prix des éléments.

Crois tu que nous soyons tous motivés par les performances et sensations?

Certains écoutent de la musique, d’autres leur matériel, d’autres rien du tout.

As-tu encore des rêves à réaliser en hi-fi?

La réalité dépasse toujours la fiction.

Combien possèdes tu de disques?

A cette question j’avais avancé le chiffre de 200 pièces.
Mon ami éclata de rire en prétendant que j’en avais bien plus. Je les ai compté et j’en possède effectivement bien plus !

Combien d’heures passes-tu à écouter de la musique par semaine?

Presque tous les jours une heure en musique de fonds et trop rarement un CD complet assis sur mon canapé.

Si tu ne devais emporter que 10 CD avec toi, lesquels choisirais tu et pourquoi?

‘Mottetti Virtuosi’ de Johann Adolf Hasse par le parlement de musique,
‘All’Improvviso’ par L’arpeggiatta,
…. Tout compte fait je crois que je n’emporterais rien, il y a temps de nouvelles choses à découvrir.

As tu des conseils à donner aux lectrices et lecteurs motivés à se lancer dans l’aventure de la haute-fidélité?

Un système audio s’envisage sur 20 ans. D’abord on commence petit, puis on grandit.

Merci pour tes réponses et si tu veux ajouter quelque chose, you’re welcome 🙂

Une remarque sur la vision de la Hi-Fi
Il y a encore peu de temps, je pensais qu’en évoluant un appareil ou un câble, j’améliorais la qualité d’écoute du système.
Je pense aujourd’hui que chaque maillon d’un système est un dégradateur, plus ou moins puissant.

Que le meilleur des systèmes ne pourra jamais retranscrire que ce qu’il y a au fond de la galette CD ou des sillons du vinyle.
La meilleure chaîne haute-fidélité du monde ne pourra jamais que retranscrire sans faille le travail du studio d’enregistrement.

Ce qui est déjà une tâche plus que conséquente.
Inutile d’être trop tatillon ou pointilleux, les véritables évolutions se feront en coordonnant nos efforts avec les studios de prise de son.

Site de Eric

http://tech.juaneda.com


Disques “Coup de cœur”

Arpeggiata par Christina Pluhar
Kari Bremnes Over en by

Los impossibles de Pluhar


Pour conclure

Merci Eric pour ces bons moments et ta royale hospitalité.
Concernent ton système, tu as su optimiser en tenant compte des forces et faiblesses en présence, à savoir une pièce de taille respectable d’environ 40m2, typée réverbérante, qui est aussi un salon familial; avec à la clé, un son délicat, détaillé mais pas trop, articulé, l’équilibre tonal est correct, la basse est en retrait, malgré un placement très près du mur selon moi; du coup ce bel équilibre se fait au détriment d’une scène sonore qui manque de relief et de hauteur.

Cependant, le plus gros du chemin a été parcouru, reste à optimiser en passant par la case : acoustique et placement des enceintes.
Nous avons eu grand plaisir à essayer le lecteur haut de gamme, CDP integris, qui a permis de révéler encore le potentiel de ton système, face à ton Marantz et au Philips plus anciens, j’ai hâte de voir ce que ton nouveau drive va t’apporter, surtout associé à ton projet numérique … mais cela est une autre histoire.

Pour terminer, je te suis à 200% lorsque tu dis : “Inutile d’être trop tatillon ou pointilleux, les véritables évolutions se feront en coordonnant nos efforts avec les studios de prise de son.
Avis aux intéressés.

L’aventure se poursuit dans les prochaines semaines avec une visite dans le salon de : Eric.A, François, Renaud, Rémi, Jean-Paul, Alain, …


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.

8 Commentaires

  1. Cette entrevue respire l’authenticité.
    Des questions simples et des réponses personnelles.
    Bref un témoignage.

  2. du matériel haut de gamme, dans une pièce sans traitement acoustique, s’apparente à donner du caviard aux cochons !
    Il vaut mieux utiliser du CTP par rapport au MDF
    De surcroît, arrêter de faire l’apologie des cables ht de gamme, le commerce y trouve déjà son compte !

  3. @pliométrie: Certes, je vous rejoins sur le CTP, mais chacun de nous avons un chemin à faire; quant aux câbles haut de gamme, force est de constater que ça fonctionne souvent beaucoup mieux et c’est un constat unanime, la seule chose que je trouve frustrante, c’est de ne pas pouvoir me les acheter 🙂
    Le commerce? mais c’est dans l’ordre des choses mon cher et vous même êtes dedans jusqu’au cou puisque vous touchez tous les mois des revenus de la vente d’un bien ou d’un service par votre emploi il me semble, à moins que vous ne viviez en autonomie totale sur une ile déserte loin de notre civilisation, auquel cas, vous êtes déjà riche et l’argent que vous possédez doit bien provenir de quelque part, donc retour à la case départ.
    Nous vivons dans une économie de marché, instable, imparfaite, déséquilibrée, je vous l’accorde, mais une économie basée sur la rentabilité des entreprises, qui doivent réaliser des profits commerciaux pour vivre et faire vivre leurs employés. cqfd
    En revanche, trouver frustrant que certains fassent plus d’argent que les autres en vendant des câbles et bien je n’ai qu’une chose à vous dire, vous avez le pouvoir d’acheter ou pas.
    Ceci dit, nous sommes en train d’élaborer une ligne de câbles aux performances très élevées, pour un coût réaliste qui pourra s’adresser au plus grand nombre, j’espère que dans la circonstance, la raison va l’emporter sur le marketing… mais là mon cher, c’est un pari que je ne tiendrais pas; souvenez vous ce que disait Coluche dans ses sketchs ou encore Eisntein à propos de la nature humaine …
    Vous ne soupçonnez pas le pouvoir et la puissance du marketing dans notre économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here