Acoustique Studio Pro

9
962

Vous vous souvenez sans doute de Pierre Sibille, qui nous avait invité à visiter son studio professionnel lors du lancement de son dernier disque, « Since Ain’t Got You » : lire l’article

Nous aurions tout aussi bien pu titrer : Avant/Après, tant le changement est radical.

C’est un moment rare et pour tout dire une grande chance, car les musiciens sont des gens généralement très occupés et peu enclins aux confidences sur ce qui les touches personnellement, alors cette visite prend d’un coup tout son sens.

Nous espérons que cela donnera le goût à certains d’entre vous d’améliorer … enfin … et de façon significative, votre espace sonore, que vous soyez musicien ou simple mélomane.

Cette visite va vous montrer à quoi ressemble maintenant le studio de Pierre Sibille après qu’il ait entrepris un traitement acoustique, par l’adoption de panneaux quadratiques diffuseurs et de panneaux absorbants, sans avoir eu besoin de toucher à la structure.

Le mot d’ordre était : simplicité, efficacité et budget mesuré.

Vue générale de la partie 1, avant

Studio de Pierre Sibille avant traitement acoustique

Vue générale de la partie 1, après

Studio de Pierre Sibille après traitement acoustique
Comme vous pouvez le constater, il y a eu un certain nombre de modifications depuis notre dernière visite.

Installation des panneaux acoustiques

En premier lieu, il a fallu travailler la partie dédiée au drummer et autres musiciens; nous avons pour cela utilisé un assemblage de 4 panneaux absorbeurs de 8 cm d’épais, montés distinctement, deux en hauteur inclinés à environ 25° et deux au sol, dont la particularité est de pouvoir s’ouvrir ou se fermer en fonction du nombre de musicien dans l’espace dédié.

Studio professionnel de Pierre Sibille traitement acoustique
Remarquez au plafond la présence d’un panneau absorbeur de 2,5 cm d’épaisseur, monté à une distance de 40 cm du faîtage, afin de produire du relief, essentiel dans cet espace et suffisamment absorbant pour contrer les ondes stationnaires à cet endroit.
Configuration autour du drumm

Studio de Pierre Sibille traitement acoustique pour le batteur
Ce que vous ne voyez pas, c’est l’implantation de bass corner, camouflés en arrière des étoffes épaisses qui couvrent l’essentiel des angles, ceux ci étaient déjà en place, ce qui nous a permis de ne pas dénaturer le visuel, tout en augmentant le pouvoir absorbant des graves.
Vue depuis l’entrée

Vue latérale du studio
Sous l’évaporateur de l’air climatisé, se trouve un panneau absorbeur de 120 / 120 cm de 2,5 cm d’épais, monté sur cales en bois de 5 cm afin de créer un vide d’air, toujours pour les mêmes raisons.
Notez la présence d’un grand diffuseur vertical de 150 cm de haut, en arrière du Hammond B3 sur lequel repose un second petit module diffuseur monté horizontalement, ce dernier est mobile.

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
Orientation variable des panneaux absorbeurs

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
panneau acoustique à géométrie variable

 

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille

Diffuseur vertical au dessus de la Leslie 147

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
La Leslie profite elle aussi d’une diffusion quadratique dédiée, dans les mêmes tons de couleur, ce qui prouve une fois de plus que acoustique et design peuvent fort bien cohabiter.

Au dessus de notre tête au niveau du faîtage, un second panneau absorbeur de 2,5 cm d’épais, 50cm de large sur 2,40 mètres de long est installé dans les mêmes conditions et pour les mêmes effets que dans la partie 1 au dessus des musiciens.
Installation des enceintes Dynaudio.

couplage des moniteur de studio
Pierre a voulu optimiser ses enceintes de monitoring et bien lui en a pris, ces dernières se retrouvent maintenant installées sous 3 pointes et 3 contre-pointes de dernière génération à 3 matériaux.

Remarquez la présence d’un mini diffuseur vertical en arrière, qui sert également à casser l’angle.

Résultats : un grave mieux maîtrisé et surtout un médium aigu équilibré, associé à une image stéréo mieux définie.
Détail des pointes et contre-pointes sous les enceintes de monitoring Dynaudio.

solution de couplage inovaudio fait au Canada
Pierre Sibille en premier plan, au Hammond B3
Lors de notre rencontre, il y avait “Pilou” à la guitare et ça n’a pas pris longtemps avant que la musique soit …

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
“Pilou” Guenette à la guitare et Pierre Sibille au clavier

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
Vue de l’espace chant

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
Un mini diffuseur 2D est installé sur le mur en arrière du micro des voix et au dessus du clavier Wurlitzer.
You’re a singer? It’s up to you

traitement acoustique du studio pro de Pierre Sibille
Pierre Sibille offre la possibilité de louer ses installations; pour de plus amples informations, veuillez contacter Pierre directement.

Conclusion

Mission accomplie, car Pierre Sibille a réussi le pari de réaliser un traitement acoustique performant en respectant son budget.
Entre le moment où nous avons évalué les besoins sur place et la mise en place des panneaux, il s’est passé 3 jours.

Notre mission était de pouvoir conjuguer à la fois la création de relief, partout où cela était possible, sans dénaturer le visuel et de pouvoir absorber suffisamment sans pour autant rendre l’espace sans vie.
Dans le contexte actuel, et de mon point de vue la musique est vivante, les timbres justes, la dynamique respectée, c’est du moins ce que j’ai ressenti.
Il ne reste plus qu’à enregistrer à nouveau et comparer.
Retenez enfin, que ce qui a été réalisé dans le studio professionnel de Pierre Sibille est transposable chez vous, dans un environnement domestique, rien ne s’y oppose, sauf peut être un W.A.F récalcitrant. 🙂

L’avis du musicien.


Pierre, quel est ton feeling depuis le traitement acoustique de ton studio?

En ce qui concerne le son :

Le traitement acoustique apporte vraiment une bonne différence avec subjectivement 30% d’amélioration.

L’implantation des panneaux acoustiques au niveau des différentes zones d’enregistrement fait qu’on a l’impression d’avoir le son avant même de commencer à jouer.

Le fait de se sentir bien, le confort de reconnaître l’environnement sonore lorsque l’on s’installe, quand on parle… fait que l’on sait que l’on va pouvoir jouer, nuancer, ressentir d’avantage la musique.
Avant que l’on traite la pièce où se trouve la cabine Leslie, je prévoyais d’équiper mon B3 d’une réverb, je pensais qu’il me manquait quelque chose au niveau de la dynamique, je ne savais pas trop.
Avec les diffuseurs, l’absorbeur au plafond, la pièce est devenue précise.

Je mesure sur toute la tessiture du B3 (tessiture très large, très riche en harmoniques) la différence au niveau du jeu, du choix du son sur les tirettes du B3, ça sonne!

Dans la pièce principale, le traitement de l’emplacement où se trouve le batteur est énorme.
Il suffit de venir se mettre dos au diffuseur pour comprendre la proximité que l’on va avoir avec le son.
Enfin les pointes et contre-pointes avec lesquelles on a équipé les DYNAUDIO apportent aussi un bon 30% d’amélioration, en particulier sur le grave et bas médium.
Je me rappelle que Seth Winner lors du mastering de mon album, me disait avoir surtout eu a faire des corrections tonales dans le bas médium.
Avec les pointe contre-pointes, j’entends de quoi il parlait.
On avait l’impression au mix d’être bien, avec un bas médium un peu chaud, façon “loudness”… en fait c’était juste façon “empâté” dans le bas mid! Maintenant tout se détache mieux, on peut juger cette zone et travailler dessus sérieusement.

Au niveau de l’exploitation du studio :
C’est le studio BLUES’UP.
En fait c’est mon espace de travail personnel avec des claviers vintages, des préamps, et micros que j’ai sélectionné au fil du temps.
Je retrouve le “bon son” le plaisir de jouer, de travailler.
Je peux collaborer à différents projets mais il faut que la musique me plaise.
Je souhaiterai travailler sur des images.
J’ai eu l’occasion de faire un “piano blues” pour un film il y a quelques temps… j’ai vraiment adoré cette expérience.
Dis moi si tu as besoin d’autres précisions.
A bientôt et encore merci.
Pierre Sibille
Musicien.


Merci Pierre d’avoir pris le temps de nous parler de ton expérience, nous avons tous hâte d’entendre le résultat sur tes prochaines compositions.
Je sais que tu attends la réponse d’un projet ambitieux, auquel tu as participé récemment en solo, tiens nous au courant, nous allons suivre ça de près.
Au plaisir de se revoir cet automne.
Cordialement.


Découvrez l’univers de Pierre Sibille

Pierre Sibille


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2009, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine.

Bonne journée et bonnes écoutes.

9 Commentaires

  1. Bonjour!
    Encore une fois, l’optimisation de la pièce améliore considérablement les performances sonores.
    J’ai seulement hâte au jour ou tous les audiophiles comprendront que l’acoustique de la pièce est plus importante que de constamment changer des câbles.
    Alain

  2. Bonjour!
    Encore une fois, l’optimisation de la pièce améliore considérablement les performances sonores.
    J’ai seulement hâte au jour ou tous les audiophiles comprendront que l’acoustique de la pièce est plus importante que de constamment changer des câbles.
    Alain

  3. Bonjour Bruno, j’ai eu la chance de rencontrer Marc Philip (himself) à Hyères, c’est lui qui a réalisé l’étude. Pas de matériel de mesure compliqué, l’oreille et le ressentit! On s’est tout de suite très bien entendu… Marc Philip/audio-conseil http://www.inovaudio.com
    Bonne journée.

Répondre à Alain Provencher Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here