Un homme une femme une passion 2

Wilson Audio Alexandria projet DIY

Nous sommes toujours avec Jean-Pierre, qui après son expérience des pavillons à haut rendement s’est questionné sur la suite à donner à sa quête.
J’y vais, j’y vais pas, dans quelle direction aller, et si on se rapprochait du vrai son haute-fidélité?
Il n’était pas question de partir à l’aventure sans un but défini, ambitieux, complexe. Inutile de vous dire que le projet Proac 2.5 n’avait même pas été évoqué au conseil de famille 🙂
Non, pourquoi jouer « petit bras »?
Allons y carrément, visons haut… et le sommet se nomme Alexandria.

Jean-Pierre en avant de son nouveau projet. Cela se passe de commentaire, admirez.

Jean-Pierre en avant de son nouveau projet. Cela se passe de commentaire, admirez.

Jean-Pierre, comment a débuté ce projet?

Suite à cette expérience haut rendement, j’ai décidé un jour de tout démonter, changer de direction et mettre ça au rencard pour quelque temps, ou plutôt quelques années… qui sait, un jour?
Mais bon, en attendant, la Vie continue.

Caisson en cours de réalisation d'une Hedlund

Caisson en cours de réalisation d’une Hedlund

Mais avant de me lancer dans le projet des « Wilson », je me suis impliqué dans un autre projet. Le conception d’une paire de large bande Hedlund monté avec des 8po large bande Voxativ AC2.5 et pour des bass plus présentes et solides, j’ai jumelé deux paires de Dipole Woofer BSA qui contrôlent à merveille par le séparateur de fréquence électronique BSA que je possédais déjà à l’époque avec mon système à haut-rendement.

Hedlund speaker en cours de finition

Hedlund speaker en cours de finition

C’est Jaques Roy qui m’a fait connaître les BSA ou plus précisément les H-P Dipole de sous grave.
Merci Jacques pour ces bons moments! Quelle belle découverte…

Avec les Hedlund, j’ai testé plusieurs types d’amplifications à tubes, quel beau mariage, large bande et tube! Le grand gagnant je dirais les monos blocks Manley Snaper 100 Watt partial triode (UltraLinear) EL-34 marié à mon préampli audio research LS-25.

Enceintes Hedlund + BSA de Jacques Roy

Enceintes Hedlund + BSA de Jacques Roy

Comment en es tu arrivé à partir du haut rendement pour en venir aux Alexandria?

Changement de cap à 180°
Après plusieurs années à tester et modifier afin d’améliorer mon projet haut rendement et mes Hedlund, j’avais l’impression de tourner en rond, les améliorations n’étaient pas si convaincantes par rapport aux efforts que cela demandait, il manquait toujours ce petit je ne sais quoi.
Alors je me suis questionné.

Qu’est-ce que tu recherches vraiment?

Quel audiophile à la recherche du St-Graal ne s’est pas un jour posé la question.
Je vous dirais que la réponse est séparée en deux parties : premièrement je suis une personne qui bouge toujours qui ne tient pas en place, toujours à la recherche de nouveau projet de rénovation ou des projets pour les autres.

La deuxième, en me questionnant constamment sur ce petit je ne sais quoi qui me manquait, je suis arrivé a la conclusion que ma pièce d’écoute était trop petite pour un système à haut rendement d’une tel envergure, Je n’arrivais pas à me satisfaire de l’image stéréo étroite ni de la profondeur ou tout simplement encore le goût de me dépasser?
Alors l’envie de faire un autre projet me travaillait les entrailles!

Le fameux projet dans sa globalité

Le fameux projet dans sa globalité

Chérie on change de système… quoi? Encore!

Et j’ai remis ça, un autre test pour notre couple…
Il aura fallu plusieurs nuits d’insomnies pour qu’émerge enfin le projet en question, bien qu’au tout début ce n’est pas des Wilson que j’avais en tête mais bien des Focal Utopia EM mais sans les H-P EM.
Après plusieurs jours de réflexion, la question qui tue: Pourquoi pas, tant qu’à faire un projet allons-y pour une paire de Wilson Alexendria X2! Quand penses-tu chérie?

Réponse : Es-tu fou!

Puis vient toujours la fameuse question de Michèle, es-tu capable de faire ça?

Elle me pose toujours la même question quand je débute un projet, que ce soit un amplificateur ou des enceintes ou autre projet, je suis maintenant bien habitué.

Comment as tu fait pour avoir les plans?

Là, je peux vous dire que j’ai semé le doute dans plusieurs têtes incluant la mienne.
Je n’ai pas de plan, je n’ai jamais trouvé les plans internes ou même le cahier de charge, mise à part les dimensions externes sur internet.
Alors à partir de photos et de visite dans des boutiques pour les voir et revoir.
À toutes les occasions qui se présentaient à moi j’allais écouter et voir de mes yeux.

Vue éclatée Alexandria X2

Vue éclatée Alexandria X2

J’ai tout simplement extrapolé à partir des mesures que j’ai trouvé ici et là, et j’ai fait mon propre cahier des charges à partir des specs d’origines de tous les composants.
Le plus grand défi, les courbes et les angles multiples des Alexandria, tout un défit!
Malgré tout, elles ressemblent, je dirais sans prétention, à 80% aux modèles originaux, pas mal quand même pour du DIY.

Note personnelle: c’est exactement ce que j’ai pensé en voyant le projet terminé et fonctionnel, puisque lors de notre visite, ça jouait de la musique et que j’avais eu déjà l’occasion de voir, toucher et entendre une vraie paire d’Alexandria X2.

Partie basse

Partie basse

As-tu fait des modifications personnelles?

Oui bien sûr, car j’ai dû choisir mes propres matériaux et mettre à profit mes années d’expérience pour façonner les panneaux acoustiques internes et trouver la bonne recette, comme on dit, pour espérer un bon résultat.

Je me garde le luxe de ne pas dévoiler ma recette, car quand ça fonctionne bien et que vous avez mis plusieurs heures de travail, d’argent et de recherches, je crois que cela se mérite.

Bien sûr, je me suis fait un budget et voulais bien le respecter.
Un autre défi majeur, comment faire pour trouver les coupures de fréquence et tous les trucs des Wilson chasse gardée?

Réponse : bien j’ai opté pour un séparateur de fréquence électronique, variable à tous les niveaux, j’avais le choix entre à plusieurs modèles comme le Accuphase DF-35 , ou bien un DEQX, j’ai plutôt opté pour un Ground Sound du Danmark (DIY) Je regrette en rien mon choix quelle machine! J’ai utilisé une configuration double mono, deux modules DCN24,
4 voix, avec deux alimentations régulées de 300Va, tout est contrôlé chirurgicalement par un logiciel qui est fourni par le fabricant, installé dans un PC sous Window.

Vue interne

Vue interne

As-tu respecté à la lettre le standard de fabrication de Wilson Audio?

Du mieux que j’ai pu, bien que le but du projet n’était pas de reproduire la sonorité des Wilson mais seulement son coté moderne, son allure futuriste.
Pour la signature sonore c’est ce que moi je voulais qui était important, pas dans faire une copie parfaite, quoi que j’ai tenté de respecter le plus près possible les composantes d’origines, du moins la marque des H-P utilisés par Wilson sans les modifications personnelles apportées par la firme.

Alors j’ai utilisé des Focal Utopia 16po et 13po pour les bass, et des medium Scanspeak, et les tweeters Focal Berilium d’origine à Wilson première version, ainsi que des tweeter à ruban arrière (rear field).

Tous les ajustements mécaniques de phase et d’alignement ont été respectés comme les originaux, mais de manière plus artisanale.

Il ne faut pas oublier que tout est fabriqué à la main, avec des outils modestes.
Pas de coupage au laser ou numérique, et non avec la bonne scie sauteuse et banc de scie, et sableuse à la main.

Pour la peinture j’ai utilisé de la peinture automobile émail acrylique appliqué au fusil dans une salle de peinture improvisé dans mon atelier.

Assemblage et colle

Assemblage et colle

Le nombre d’heures nécessaires pour réaliser les enceintes acoustiques?

Si je ne calcul pas les heures à me questionner sur comment je vais faire les courbes et la peinture, ce qui a pris plusieurs semaines de réflexion.
Je dirais tout au plus 200 heures minimum.

Ajustement de la partie haute

Ajustement de la partie haute

Tes enceintes ont-elles un nom?

Et non pas encore, mais par contre, si je suis le cours des événements de mes dernières années, j’aurais tendance à continuer la série de mes 4 derniers projets c’est-à-dire des Euphorie 1, 2.1(.1 pour l’ajout d’un sub) et 3.5 (.5 pour 5 voix) quoique le dernier projet de H-P avant d’entreprendre les Alexandria est une paire de Hedlund, alors qui n’ont pas besoin d’être rebaptisés, je les ai quand même appelée Euphorie 3.8 (.8 pour 8po FR) Alors pour revenir au nom de mes enceintes, je serais rendu théoriquement à
Euphorie 4A (Euphorie 4A) A pour vous avez bien deviné Alexandria.

Une fois assemblée

Une fois assemblée

J’aimerais avoir ton avis sur l’optimisation et le fine tuning? Mythe ou réalité?

Bonne question Marc !
L’optimisation est une branche des mathématiques, cherchant à analyser et à résoudre analytiquement ou numériquement les problèmes qui consistent à déterminer le meilleur élément d’un ensemble, au sens d’un critère quantitatif donné. Ce mot vient du latin optimum qui signifie le meilleur.(source Wikipédia)
Tu seras d’accord avec moi sur un point, le test final reste nos oreilles, ce sont elles qui décident si tout est parfait ou non, tu aimes ou tu n’aimes pas, sans oublier les commentaires de votre conjointe bien sûr…quoique vous pourriez être surpris de ce qu’elles peuvent donner comme commentaires constructifs.

Préparation avant la peinture

Préparation avant la peinture

Bien sûr nous avons besoin quand même d’aide pour nous guider dans les ajustements fondamentaux tels que les coupures de fréquences par exemple et même voir la courbe de réponse et mesurer les niveaux dba ou même l’acoustique de votre pièce qui compte pour plus de 40% dans votre résultat final.
L’acoustique est trop souvent négligée, ce qui est une grave erreur, en particulier quand on parle de matériel hifi de ce calibre.
Il y a l’optimisation électronique automatique dont je ne suis pas très amateur et que je qualifie d’optimisation artificielle en utilisant des appareils de correction avec calcul mathématique ou autre pour palier au problème d’acoustique d’une pièce ou des enceintes.

Module supérieur prêt pour la peinture

Module supérieur prêt pour la peinture

Bien sûr que j’ai utilisé des logiciels avec test de son par micro pour guider mes ajustements. Par contre, j’ai fait le fine tuning à l’oreille durant plusieurs heures voire même plusieurs semaines avec des disques de test et de référence en plus de mon PC relié au séparateur de fréquences électroniques Ground Sound DCN24.
Que ma conjointe en témoigne! Et merci pour sa patience d’avoir enduré la reprise de quelque plage de disque de test que je répétais en boucle plusieurs fois par jours!

La quincaillerie et binding post

La quincaillerie et binding post

Partage nous tes goûts musicaux et quelques uns de tes disques?

Bien que je viens d’un environnement plutôt classique, j’ai quand même grandi avec The Beatles, le rock à la Elvis, le disco et surtout mon groupe fétiche Pink Floyd que j’ai mis en veilleuse depuis quelques temps car je suis saturé d’entendre ce groupe qui joue et rejoue sans cesse à la radio.
J’aime bien la musique électronique, le jazz par-dessus tout, je peux me qualifier de mélomane j’aime quand ça vient me chercher que ça procure de l’émotion, quelque soit le style, de la musique quand c’est bon c’est bon, point à la ligne.
Je ne déteste pas les CD avec compilations, ça me permet de découvrir beaucoup de groupes et style différent, comme par exemple, les compilations de Fidelio.

Juste avant de passer à l'étape de la peinture

Juste avant de passer à l’étape de la peinture

Je trouve qu’au Québec dans le Jazz nous avons beaucoup de musiciens talentueux et dans plusieurs cas peu connus mais tellement plein de talents, prenez par exemple le groupe Parc X trio avec son leader au piano Gabriel Vinuela-Pelletier.
J’ai bien sûr quelques préférence comme Brandi Disterheft contre-bassiste sous Justin Time, Manu Katché quel batteur sous étiquette ECM.
Je suis un fan fini de Charlie Hunter Quartet, bien sûr il faut aimer le style et la personnalité de Charlie Hunter, mais quel jeu.
Stanley Clarke, Marcus Miller, Victor Wooten, Alain Caron, Christian McBride et bien sûr la chanteuse-contrebassiste Esperanza Spalding, on voit bien ici ma préférence pour les bassistes !
J’aime bien le style de musique très particulier de Neil Peter Molvar, Paolo Fresu, Éric Truffaz, et Omar Sosa.
J’ai découvert dernièrement Scala & Kolacny brothers, un cœur d’enfants à découvrir!

La peinture dans le garage familial

La peinture dans le garage familial

Arrivé à ce stade, est ce qu’il te reste encore des projets à réaliser?

Je vais plutôt me concentrer sur les accessoires plutôt que sur l’électronique, car je suis satisfait de mes électroniques McIntosh, revoir les câbles de liaison RCA et XLR et câbles de haut-parleurs, filtre, accessoires divers, …

Par contre, je travaille sur un projet de musique dématérialisée, aussi appelée la musique digitale. En gros un serveur numérique haut de gamme, à partir d’une carte de son Cantatis avec DAC intégré, made in UK, monté sur une base PC avec une alimentation numérique (DSP) de 1200 watts de Corsair.
A suivre…

ici les modules séparés

ici les modules séparés au stade de finition


Conclusion

Quel plus bel hommage pour une marque que d’inspirer un projet DIY, qu’en pensez vous?

Phase d'assemblage

Phase d’assemblage

Le plus exemple est celui de Nelson Pass qui a volontairement mis en place publique certains de ses schémas et a encouragé, sinon aidé, bon nombre de passionnés, qui n’avais d’autre choix de se retrousser les manches pour réaliser eux même leurs électroniques, qu’ils n’auraient jamais eu les moyens de se payer autrement.
La réputation s’est bâtie ainsi et une légende est née.
Dans le cadre de ce projet Alexandria, sachez que les sommes investies frôlent les 50 000$ en comptant la conception de la platine analogique.

Projet Alexandria électroniques Mc Intosh

Projet Alexandria électroniques Mc Intosh

Oui, je ne vous en ai pas encore parlé volontairement, car je réserve cette partie en annexe, pour le dessert.

Chose certaine, les gens de chez Wilson Audio sont probablement déjà au courant de ce projet, j’espère juste qu’ils sauront apprécier à sa juste valeur le travail remarquable de jean-Pierre qui leur rend ici un respectueux vibrant hommage.

Projet Alexandria et platine vinyle DIY

Projet Alexandria et platine vinyle DIY

Quand au projet de serveur numérique, je suis cela avec grand intérêt d’autant que conjointement au projet de Jean-Pierre, j’ai rencontré Michel Forbes qui est lui aussi sur les rails avec son Ceolbox et un projet plus intéressant encore appelé Emotion. Si vous résidez sur l’ile de Montréal, le Ceolbox de Michel est en démonstration et à la vente dés à présent chez Audio D’Occasion, rue Ontario.

Projet Alexandria et serveur de musique DIY

Projet Alexandria et serveur de musique DIY

Vous savez ce qui est intéressant dans la musique dématérialisée?
C’est l’aspect pratico pratique d’avoir en main via une tablette ou un simple iPod, sa médiathèque et se faire une play list du bout des doigts. Les performances commencent sérieusement à être intéressantes face à un lecteur de CD conventionnel de milieu de gamme diront nous.
Mais c’est déjà pas si mal, compte tenu de l’avancé de la technologie numérique. Rassurez vous le lecteur de CD du salon n’est pas encore prêt à être remplacé, il a encore de beaux jours devant lui en ce qui concerne les machines haut de gamme.

Jean-Pierre, l'homme créatif en arrière de cet extraordinaire  projet DIY

Jean-Pierre, l’homme créatif en arrière de cet extraordinaire projet DIY

La prouesse a également résidé dans le fait d’avoir quasiment tout assemblé et réalisé dans son garage familial. Je n’ose imaginer si Jean-Pierre avait eu à sa disposition de vraies installations professionnelles…

La suite de ce beau projet est en cours d’écriture.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2013, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.


Qui suis-je?

Marc PHILIP, manufacturier canadien de panneaux acoustiques, meubles tripodes et accessoires hifi www.inovaudio.com, atelier situé à Victoriaville, Centre du Québec. Mon blog www.magazine-audio.com est la partie média de mon entreprise. Je m’exprime librement sur l’industrie de la hifi, cinéma maison, musique et arts multimédias où je partage avec vous mes « coup de cœur ».
C’est aussi le prétexte pour moi de pratiquer la photographie www.marcphilip.com.
J’ai pour réputation de ne publier que la « crème de la crème » en toute indépendance. J’ai décidé de faire de mes passions mon métier. Les seules personnes que ça dérange sont les frustrés.
Mon conseil, ne vous laissez pas intimider, les rêves sont faits pour être vécus. Alors si vous aussi avez des choses à dire, à montrer; mon conseil, n’attendez pas que la mort vienne vous cueillir, réalisez vous. Dans le pire des cas, amusez vous, votre seul vrai risque, c’est d’essayer et possiblement d’y prendre goût.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 5 commentaires

  1. Jacques Dubė

    Du beau travail, que de patience, de recherches. Beaucoup d’habilité

    Tout un article, il faut aller sur stereophile.com pour en trouver de semblable (mais pas en français)

    Félicitations Jean-Pierre et Marc

    Jacques Dubé

  2. chabaud

    Je suis impressionné par votre réalisation DIY, sur le plan esthétique c’est plus chouette que les originales, les HP de grave ont une belle allure. Récement je me suis orienté vers un project d’enceinte 100% asservie par pont de vitesse, la phase en est grandement amélioré et la courbe SPL est linéarisé en temps réel, pour moi c’est la solution finale, le HP est tenu par un ampli qui fonctione en impédance négative (contre réaction de tension + réaction de courant). PSIaudio réalise des ensemble basé sur ce principe, et sur le forum HCFR il y a toutes les information pour s’en fabriquer … Pour en revenir aux très belle alexandria, pour la partie caisson, comment deux HP sub différents peutvent ils travailler correctement dans une même charge à event, ça me semble problématique, Velodyne avait réalisé un caisson MFB avec un 12″ et un 18″, mais les charges closes étaient bien séparé. Pour la partie medium aigu, configuration appolito, OK, il faut mettre en phase tout ce monde c’est du boulot, l’hébénisterie permet d’ajuster mécaniquement, bien qu’avec ton filtrage numérique tu aurrais pu t’en passer. Au vue de ta motivation dans le DIY, je ne peu que t’encourrager à écouter un système asservie, tu n’aurra qu’une envie, asservire tes alexandrias.

  3. GADOT

    En lisant cet article et surtout en voyant les photos, je me sens tout petit…
    Je suis moi aussi, je crois, un audiophile et un mélomane passionné mais là, je dois le reconnaître, je suis un amateur beaucoup plus modeste ! Je n’ai malheureusement pas les capacités techniques pour réaliser ce genre de « folie »…
    Mais si je pouvais déjà posséder un « minimum » au niveau du matériel : par exemple du Mc Intosh en amplification (mon rêve) je serais le plus heureux des hommes !

Laisser un commentaire