Le système Multiroom ALL de Panasonic

De nombreuses améliorations sont faites chaque année pour permettre aux utilisateurs d’écouteurs et de casques audio d’améliorer leur écoute. Le succès est tel que l’on voit apparaître des partenariats comme celui de la marque audio Skull Candy avec l’organisateur de tournois PokerStars. Ces deux marques prouvent qu’une bonne qualité d’écoute et d’immersion est utile dans de nombreuses activités mêmes les plus folles comme jouer au poker en tant que professionnel.

Mais la musique numérique est aujourd’hui un outil de confort qui dépasse la simple écoute privative et qui est utilisée dans notre quotidien.
Ecouter de la musique chez soi pour se relaxer dans son bain, pour danser lors de célébrations, ou encore pour faire le ménage, voilà ce que tout le monde rêve de faire simplement avec un son de qualité, sans avoir à porter de casque ou d’écouteurs.
C’est pourquoi les constructeurs développent de plus en plus de nouveaux systèmes plus ou moins perfectionnés qui permettent au sein du foyer de profiter d’une écoute adaptée.

Dans cette logique, le constructeur japonais Panasonic annonce début juillet le lancement de sa nouvelle gamme multiroom ALL qui se compose de trois types d’enceintes sans fil.
Ce n’est pas un scoop, le multiroom audio est bien accueilli par les consommateurs qui y voient une réelle amélioration d’écoute, et c’est pourquoi de nombreux grands constructeurs tels que LG, Samsung, Sony et maintenant Panasonic, se lancent dans la recherche de nouvelles solutions, pour certains en suivant le modèle du précurseur Sonos.

Cette nouvelle gamme ALL de Panasonic se compose de 2 modèles d’enceintes et d’un dispositif que l’on branche sur le système audio existant.
L’ensemble intègre la technologie All Play qui a été développée par la société Qualcomm. Celle-ci permet de diffuser grâce au Wi-Fi la musique contenue sur un smartphone ou une tablette tactile, et l’utilisateur a également accès à des services de diffusion de musique en ligne comme Spotify, Napster ou Aupéo.

ALL peut jouer la même musique sur toutes les enceintes qui lui sont rattachées, ou envoyer une musique différente dans chaque enceinte, ou sur une seule…. L’enceinte Panasonic ALL8 est un système 5 voies possédant une puissance totale de 80 Watts, intégrant un amplificateur numérique, un caisson de basses, 2 tweeters et 2 médiums. Ce modèle est léger et facile à poser, que ce soit sur un meuble ou sur un mur, et son design est discret et épuré.

Pour le modèle d’enceinte Panasonic ALL3, on a un total de 40 Watts de son via 2 haut-parleurs graves-médiums et 2 tweeters. Elle peut être placée de manière verticale ou horizontale. Pour finir, le système ALL1C se branche sur un dispositif audio existant.
C’est pourquoi il est tout à fait possible de garder sa chaine audio ou son amplificateur préféré et d’avoir accès de la musique numérique présente sur des terminaux mobiles. Ce système est connecté via un câble RCA ou optique et il se gère avec l’application Panasonic Music Streaming.

Au niveau des tarifs, ils grimpent en fonction des modèles choisis, avec 230€ pour l’enceinte multiroom Panasonic ALL1C, puis 250€ pour la ALL3, alors que la ALL8 est disponible pour 350 € environ. Le prix peut sembler élevé pour ce qui semble être un gadget, mais le confort et la qualité que ces systèmes apportent méritent bien cet investissement. Il faut donc juste vraiment réfléchir à son utilité à la maison et aux endroits les plus propices pour l’installation.


Cet article a été rédigé par Madame Jasmin Cassin, rédactrice indépendante, tous droits réservés, copyright 2014, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

BC Acoustique au Canada par import hifi

BC Acoustique au Canada par import hifi

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 2 commentaires

  1. Philippe HERVET

    Un autre constructeur se mêle à la bagarre: BLUESOUND qui est une émulation du groupe NAD. BLUESOUND devient de fait l’étendard de la musique dématérialisée de NAD.

    J’ai la chance de tester deux modèles en précurseur. Le NODE lecteur réseau avec DAC 24/192 et le PULSE qui est doté d’un ampli de classe D, délivrant 80W de vrais RMS. Le PULSE se dote de 2 tweeters et d’un médium/basses ainsi que 2 évents en façade. Sa particularité dans la gamme est de disposé du DAC du NAD M51 en 35bits/344kHz. Les autres éléments de la gamme sont le PowerNode qui est un Node amplifié que l’on peut associer avec une paire d’enceintes plus un caisson, et pour clore la liste le VAULT qui est un NODE associé à un disque dur de 1 To, doté d’une fente uniquement pour enregistrer.

    En commun, BLUESOUND possède un traitement entièrement numérique du son. Il évite ainsi les conversions analogiques et les câbles, le but est la qualité sonore optimale. N’étant pas UpnP, ni DNLA, il faut passer par SAMBA qui est le seul à offrir la musique dématérialisée en HD.

    Mes premiers essais surprennent par la dynamique sonore des éléments. Prenez une bonne radio WEB, connectez le NODE en Optique à un bon préampli et vous obtenez ce qui se fait de mieux en basses. Sur du classique populaire, j’ai obtenu des impacts équivalents à ceux du SACD de Monty Alexander, Calypso Blues qui est une référence en la matière. Sur l’air d’Aïda, il fut naturel d’accompagner les chœurs. Le NODE est une petite boite de 499€ prête à transformer un intérieur en salle de musique illimitée en style et genre.

    Essais à suivre dans l’impatience de la découverte.

Laisser un commentaire