SSI 2013 part 5

J’aimerai faire un trait d’union entre ce que nous venons de voir et ce qui reste encore à découvrir du SSI 2013.

Si je me fie à mon instinct, nombreux sont celles et ceux qui se demandent qui est l’exposant qui nous a fasciné, subjugué, ému aux larmes, laissé sans voix et dont le mot le plus souvent utilisé par le public venu écouter la démonstration durant ces 4 jours, juste à la sortie de la pièce fut: Wow!

À la blague j’ai plusieurs fois demandé à Vincent combien de: Wow! il avait récolté 🙂
Plusieurs centaines, si j’ai bien compté.

Vincent Bélanger a participé activement à la conception de ce poster MBL pour célébrer le SSI 2013.

Vincent Bélanger a participé activement à la conception de ce poster MBL pour célébrer le SSI 2013.

Sans plus attendre, je vous présente le meilleur des deux mondes, une association improbable qui pourtant s’est formée presque spontanément de l’expérience réussie l’an dernier au SSI 2012, souvenez vous: http://www.magazine-audio.com/2012/ssi-2012-part-2/

Pour vivre ou revivre avec nous cette formidable opportunité, je vous invite à voir et partager cette courte vidéo. Comme on dit, une image vaut mille mots.

Une fois de plus et pour la quatrième année consécutive, Jérémy Bryan le directeur de MBL North-America s’est présenté au SSI avec la ferme intention de marquer les esprits, offrir des démos percutantes, professionnelles et certainement de finir par séduire aussi un revendeur sur Montréal. Depuis le temps, j’espère qu’enfin le bon sens finira par gagner.
Mais au delà de ces considérations bassement matérielles, le but ultime a été de démontrer que l’on pouvait intégrer un musicien dans le décor de la hifi et ce pour la seconde fois.

L’an dernier, sous l’impulsion de Jacques Riendeau le patron de Oracle, Vincent Bélanger avec l’aimable autorisation de Lys Audio son commanditaire principal, avait accepté de jouer « Ave Maria » sur son violoncelle, alors qu’en play back depuis le système MBL jouait la pièce enregistrée par Fidelio issue de son album « Là ».

Vincent Bélanger avec MBL au SSI 2013

Vincent Bélanger avec MBL au SSI 2013

Vous vous en souvenez peut être, cela avait été un franc succès et voilà donc pourquoi Jérémy Bryan a décidé de prendre les devants et nous a préparé un spectacle que tous ceux qui l’on vécu, ne sont pas près d’oublier.

Pour tout vous dire, cela ne s’est pas fait sans effort. Toute l’équipe a travaillé d’arrache pieds pour que le système soit opérationnel dans les temps, puis, dans la nuit de mercredi à jeudi, Stephan Ritch (Give band) a réalisé les prises de son jusqu’à 4 heures du matin.

Cela fait 10 ans que je couvre le SSI de Montréal et c’est la première fois que je suis « obligé » d’employer des superlatifs inusités et créer un nouveau tag jamais encore utilisé.

Ce n’est pas tant le fait du coût du système, ni de la technologie employée qui a fait pencher la balance, mais bien plus l’aspect musical sous son aspect le plus organique, humain, émotionnel. Bref, l’essentiel, ce qui compte vraiment pour tout mélomane qui se respecte.

Best emotion live sound of the SSI show 2013

Best emotion live sound of the SSI show 2013

Voilà pourquoi, cette année, MBL reçoit plus précisément un : « Best emotion live sound of the show ». MBL est le seul exposant à avoir reçu cette distinction cette année de notre part.

Ceci couronne l’ensemble du talent de mise en œuvre, de la synergie parfaite entre l’homme et la machine, entre MBL et son représentant pour l’Amérique du nord depuis toute ces années, de tenir bon et continuer malgré tout à avancer. Le mot « live » étant plus destiné à Vincent Bélanger pour avoir sans relâche tout au long du salon su performer. À aucun moment il n’a faibli, toujours un mot pour rire, le sourire aux lèvres, avenant et sympathique, tel le premier jour, comme s’il s’agissait à chaque représentation d’un ami qui viendrait pour la première. C’est ce respect pour le public que j’admire aussi. Bref, il y en a qui l’ont et d’autre pas.

Titre un peu long, peut être pompeux, mais c’est comme ça que je l’ai ressenti. Rien ni personne au SSI 2013 n’est parvenu à me convaincre de dépasser ou d’égaler ce niveau d’émotion. Pourtant, des beaux et bons systèmes il y en eu et plus qu’un, mais de ce calibre, aucun.

J’ai encore en mémoire la vision de Vincent Bélanger en train d’accorder son violoncelle avec le son de l’instrument en play back … je peux vous assurer qu’il était difficile de distinguer qui jouait, l’instrument ou le haut-parleur?

Vincent Bélanger au SSI 2013

Vincent Bélanger au SSI 2013

La parfaite synergie du système et du musicien a fait que la magie a opéré à chaque fois. Le public soumis à d’intenses salves de sons plus vrais que nature ont fini par tous parler la même langue pour exprimer leur émotion. « Bravo » et « Wow ».

Je vous avoue que Vincent est très à l’aise en public et s’est montré un orateur affable et sûr de lui en tout temps, non sans laisser apparaître quelques traits d’humour, qui dans la circonstance furent les bienvenus. Il sait qu’il ne faut pas trop se prendre au sérieux parfois et que la musique n’est que le fil conducteur qui mène à nos sens, rien d’intellectuel, juste des sensations et de l’émotion quand c’est beau et c’était beau à en pleurer parfois.

Le tape bobine a été plus que largement utilisé lors des stimulantes démonstrations MBL, plus que le lecteur de CD en tous cas. Vincent a littéralement été conquis et s’est promis de réaliser son prochain album sur ruban magnétique.
Pour info il s’agissait d’un United Home Audio, modèle UHA Phase11, je vous en reparle dans le prochain volet.
Voici ce que j’ai noté à la volée au moment des écoutes: « La dynamique est bluffante, sur la pièce de Hugh Massekela « Hope », je n’ai jamais été aussi proche de la scène. Si vous possédez encore ce type d’appareil, gardez les, réparez les, car mon petit doigt me dit que vous allez en avoir bientôt besoin à nouveau. »

United Home Audio, modèle UHA Phase11

United Home Audio, modèle UHA Phase11

Lors de l’enregistrement du mercredi soir, Stephan a réussi non seulement à capturer les sons dans la pièce où se trouvait le musicien et son instrument, mais à recommencé plusieurs prises jusqu’à temps d’être complètement satisfait des sons du violoncelle. Il a tenu compte de toutes les variables, pour être en mesure de produire un tout dans son ensemble en tenant compte de la pièce et des éléments qui la constituait, notamment le système MBL et ses capacités dynamiques.

Vous n’imaginez pas la somme d’efforts qui ont été nécessaires à l’accomplissement de cette tâche.

De ce fait, pour avoir une idée plus précise du travail qui a été réalisé à l’occasion de ce SSI 2013 par le distributeur MBL pour l’Amérique du nord, je me suis entretenu avec Stephan le preneur de son, Vincent Bélanger le musicien et Jeremy Bryan le digne représentant de MBL pour l’Amérique du nord.

Ceci dit, avant d’en arriver à l’interview à proprement parler, une phrase me reste en tête et elle colle parfaitement avec mon sentiment du moment: « if everyone did such great presentations, the industry would be much stronger and more people would buy High-end audio. »

Si tout le monde se donnait la peine de faire de belles démonstrations, l’industrie de la hifi serait plus solide et plus de personnes achèteraient du matériel haut de gamme.

Jeremy dans la prochaine partie va nous annoncer une « probable » bonne nouvelle pour 2014 en ce qui concerne MBL à Montréal… la suite nous en apprendra plus 🙂
Mais mon petit doigt me dit que l’an prochain au SSI 2014, nous allons avoir une surprise de taille et je m’en réjouie d’avance, depuis le temps que ça couve, il fallait bien qu’un jour le poussin sorte de l’œuf.

Système MBL Corona Line au SSI 2013

Système MBL Corona Line au SSI 2013

La suite de ce compte rendu est en cours d’écriture et ne saurait tarder à être publié, merci pour votre patience.


information complémentaire

Le matériel utilisé pour les prises de vues basse résolution était un photophone Nokia Lumia 920 qui nous a été prêté par Nokia Canada, merci à Sébastien Voyer pour son soutien et le suivi efficace. Visitez le site de Nokia: http://www.nokia.com/ca-fr/
Toutes les autres photos et vidéos HD ont été réalisées à l’aide d’un boîtier Nikon D3s avec un objectif Nikkor 24-70 f2.8. Le micro est un modèle Sennheiser MKE 600.

Lors de la rédaction de cette page, j’ai écouté le disque de Fidelio « We capture the feeling », en particulier pour la pièce « Là » de Vincent Bélanger, plus quelques fichiers informatiques issus de mon ordinateur, dans la liste que j’ai publié précédemment.


Sarah Tremblay et Michel PLante

Sarah Tremblay et Michel PLante

Salon Son & Image

MICHEL PLANTE : Président, Salon Son & Image
mplante@salonsonimage.com

SARAH TREMBLAY : Directrice, Salon Son & Image
stremblay@salonsonimage.com

2054, rue de Salaberry
Saint-Bruno (QC) Canada J3V 4N6
info@salonsonimage.com
(450) 441-5989
(514) 267-6231 (cell)
Site web du Salon Son & Image : http://www.salonsonimage.com


La pensée du moment :

Dis moi ce que tu écoutes et je te dirais qui tu es. MP


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP, rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2013, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons.

Bon divertissement.

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il n'y a qu'un commentaire

Laisser un commentaire