Optimiser avec un fusible

Fusible en question

J’ai retrouvé un article oublié, jamais terminé, quelques notes prises à la volée à propos du remplacement du fusible, avant de classer cet « accessoire » dans la catégorie optimisation. Quelle drôle d’idée, vous ne trouvez pas, de démarrer l’année avec un sujet aussi frivole, et pourtant … j’en assume parfaitement le sérieux.

Nous avions déjà tenté l’expérience il y a quelques années de savoir si des différences subjectives pouvaient être constatées lors du remplacement du fusible d’un appareil audio. Sachant qu’un fusible est le prolongement naturel du cordon électrique, il a donc son importance.

Nous avions alors, pu constater des différences. Il arrive que ces différences soient définies comme une notable amélioration, au delà du fait qu’à tout coup le son change sa signature initiale, alors méfiance, tout changement n’est peut être pas le signe d’une amélioration. Assurez vous d’être dans un environnement acoustique viable avant de tirer quelques conclusions que ce soit!

Depuis 2006, il s’en est passé du flux électrique dans nos chers appareils.

Comme nous sommes curieux et joueurs, nous avons décidé mes copains et moi de renouveler l’expérience, car si c’est un sujet qui intéresse certains manufacturiers, nous le sommes aussi.

C’est devenu, non pas un maillon essentiel, mais un élément qui compte dans l’optimisation.

Si vous ça ne vous touche pas, soyez certains que pour certains autres, c’est devenu un business. Je suppose qu’il doit y avoir de bonnes raisons à ça, car depuis quelques années plusieurs marques sont apparus et d’autres ont fait évoluer leur catalogue.

Rentable dans le sens qu’il se passe véritablement quelque chose lorsque l’on remplace le fusible d’origine par un modèle plus haut de gamme. Chacun y va de sa théorie.

Reste à déterminer ce que l’expression « haut de gamme » veut dire, car les prix s’envolent sans bon sens. J’espère que vous êtes assis, nous avons eu en main un fusible à 105$… Aucun incident lors des essais, nous avons rendu le matériel intègre au distributeur canadien.


J’entends par haut de gamme un standard de fabrication supérieur à la norme, l’emploi de matériaux précieux, le soin apporté à la conception, liste non exhaustive.

Un fusible c’est un bout de verre ou de céramique avec à l’intérieur qui le traverse, un filament d’un diamètre plus ou moins important en fonction de son degré de protection.

Ultra rapide ou super fast blow

Rapide ou fast blow

Temporisé ou Slow blow (admettent une surintensité sur un certain laps de temps) comme nous l’avons vu dans l’article précédent.

Négliger cet « accessoire » est une erreur, car d’une part son incidence concerne la sécurité, mais également le son.
Souvenez vous que si la pointe d’intensité est trop importante, il saute.

Fusibles Furutech Rhodium

Le fusible est aussi une résistance, ce qui pourrait expliquer ces différences de sonorité. Le fusible en entrée de l’appareil est là pour protéger l’appareil, il va empêcher que s’il y a court circuit à l’intérieur de l’appareil, que l’installation électrique de la maison soit protégée.
Sur certains circuit on met des diodes, pas des fusibles.

Les mesures:

Il faudrait mesurer aussi la chute de tension, donc mesurer la différence de potentiel en entrée et sortie du fusible.
Traversé par un courant constant, mesurer les différences de potentiel + l’impédance du fusible, dans une cage de Faraday afin de s’affranchir des interférences.
Les inductions venues de l’extérieur soient neutralisées…

Mesurer les appels de courant (Ampères) sur l’appareil. On utilise un oscilloscope à mémoire, qui garde la trace de sa courbe, puis on compare avec le fusible d’origine.

On est en présence de courants faibles, il faut donc savoir mesurer des micros courants.
Les harmoniques sur le circuit électrique, la forme de l’onde est sinusoïdale, mais se superpose. Il apparaît pleins de petits pics qui dépendent de l’impédance du circuit sur lequel on travaille.
Les répercussion de l’appareil alimenté sur l’arrivée électrique.
Rang des harmoniques, 1, 2 etc…

Bref, si ça vous tente, lancez vous dans toutes les mesures que vous voudrez et revenez nous en parler, car de notre côté, ce qui s’entend ne semble pas se voir sur l’écran de l’oscilloscope.

Conclusion

Par le simple fait d’avoir évoqué quelque chose d’inusité, de pas banal, je constate des réactions diverses et variées, souvent empruntes de frustrations. Croyez le ou non, j’ai même reçu des insultes!

Parler d’optimisation de système hifi ou de n’importe quel autre système audio, revient à s’adresser à toute sorte de monde qui vont avoir des réactions très différentes.
Il y a le sceptique, qui se sépare en deux catégorie, celui qui va essayer un jour et l’autre pas,
L’enthousiaste qui va immédiatement essayer,
Le grognon qui n’aime rien ni personne,
Il y a le frondeur qui sait tout mieux que les autres, qui pense avoir déjà essayé parce qu’il a de l’expérience dans la conception d’appareil électronique et qui va affirmer que j’ai tord, que tous ceux qui se sont prêtés au jeu ont tord.

Nous évoluons dans un monde où tous les jours nous sommes confrontés au regard de l’autre.

Quelle considération pensez vous que nous ayons de la part de quelqu’un qui considère ce sujet comme un concours de bites?
La vie n’est pas un concours de bites, car cela voudrait dire que seul les forts ont le droit de citer et qu’il n’y a qu’une voix, la leur, qui devrait trouver écho.
Dans la vraie vie, tous les monde à le droit de vivre, de penser, de s’exprimer, d’expérimenter, de partager, de communiquer, liste non exhaustive.
Je vais aller plus loin, ce qui me trouble c’est le fait de lire des réactions de gens qui soit me mettent au défi, soit qualifie le sujet de farfelu, alors que dans tous les cas, ils n’ont jamais effectué le moindre test comparatif comme nous l’avons fait.
Par analogie, c’est comme si je recevais des leçons en ce qui a trait à l’éducation des enfants de la part de gens qui n’en ont jamais eu… vous voyez le genre?

Et bien la hifi c’est ça… c’est une communauté de gens qui en parlent beaucoup, qui s’efforcent en partie de comprendre les enjeux, mais certains sujet dérangent et je ne sais absolument pas pourquoi.
L’Ego? … oui, sans doute.

Le fait de toujours vouloir avoir raison? … c’est une explication.
Le syndrome du « me, I and myself »? c’est un phénomène courant chez les humains qui vivent en meutes urbaines et que l’on retrouve particulièrement dans le domaine de la hifi.
Le fait de vouloir tout expliquer rationnellement? … aussi.

On n’a pas ce problème en horlogerie, plus isolé en automobile, quoique … pas du tout en gastronomie ni en œnologie, alors qu’est ce qui fait que la hifi draine ce type d’individus plus qu’aucune autre passion?
Oui et bien ce sujet sera peut être abordé plus en détail … un jour.

Ce qui est certain en revanche, c’est que les experts, les vrais, ceux qui savent de quoi ils parlent se sont forgés une solide réputation au sein de la communauté, je pense notamment à Nelson Pass, Gary Leonard Koh, Daniel Weiss, … et curieusement, ces gens là ont toujours fait l’effort de se mettre à la porté de leur interlocuteur, on vulgarisé un sujet aussi complexe que la reproduction des sons, on donné de leur temps, de leur savoir et n’ont douté jusqu’à temps d’avoir expérimenté.

Et chose certaine, tous ces gens là ne se sont jamais permis de jouer les gros bras à l’Ego démesuré, ni sorti leur bite pour la comparer avec celle du voisin, car ils savent qu’au delà d’être puéril, ce n’est pas une façon de faire avancer le débat.
De toute façon, arrivé en 2017 on constate que l’argent ne suffit pas, il faut du talent et de la curiosité afin de s’améliorer.

Mon choix?

J’utilise sur toutes mes électroniques un fusible Furutech rhodium de dernière génération, installé dans le bon sens, bien entendu, car il y a un sens de montage, sachez-le, tout comme n’importe quel câble en passant.

Auditorium de magazine-audio et inovaudio, le tout est fait au Canada.


La pensée du moment

Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. [Confucius].


Cet article a été rédigé par Marc PHILIP rédacteur indépendant, tous droits réservés, copyright 2017, les textes et photos sont la propriété de l’auteur et du magazine, sous licence creative commons : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/

« L’acoustique est à la musique, ce que le sel est à la nourriture. » – Marc Philip

À propos de Marc Philip

Autodidacte et passionné de musique, photographie, cinéma, gastronomie. Apprécie les bons moments de la Vie, et surtout aime les partager avec les autres. Je déteste les imbéciles, surtout ceux qui ne sont même pas foutus d'être heureux.

Il y a 3 commentaires

  1. Francis Claverie

    Bonjour, merci pour cet article. J’aimerais bien pouvoir essayer deux chaîne stéréo complètement identiques. Une avec tout les articles de paufinage et d’optimisation et l’autre sans. Je ne sais pas si une telle expérience a déja été tenté dans le passé. Les avis sont très partagés dans le monde de la hi-fi au sujet des câbles, de l’alimentation, du couplage/découplage etc… Je ne sais trop de quel côté pencher. Je me dis toutefois que si vous achetez une composante pour votre chaîne audio et que celle-ci vous procure du plaisir, alors c’est un bon achat 😉

    P.S Vous avez écrit  »j’ai tord » et « ont tord » au lieu de « tort ».

  2. THEORBE

    Bonjour Monsieur Philip. Je suis tout comme vous, un irréductible sympathisant du  » Testez vous-mêmes et faites toujours profiter autour de vous ». Quel enthousiasme de voir les expressions sur les visages après avoir apporté les améliorations d’usage et d’entendre les gens totalement néophytes surpris de redécouvrir leur matériel audio ! Bien entendu, l’ouïe a ses limites surtout quand on essaie de déterminer le sens du fusible dans une installation soignée électriquement en amont. Pour ce faire, quel appareil de mesure peut-on utiliser pour vérifier le bon positionnement du fusible ?
    Merci d’être et de rester ce passionné déraisonnablement convaincu.

Laisser un commentaire